AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas
N'oubliez pas d'aller vous recenser

Partagez | 
 

 they all want you, but i do too ➽ colin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 50
PSEUDO : baby†wolf
AVATAR : zoey deutch
CREDITS : neon cathedral. (avatar)
ÂGE : 24

MessageSujet: they all want you, but i do too ➽ colin    Lun 20 Aoû - 13:42



they all want you, but i do too ➽ colin

Elle regarde l'heure. Encore. Ca doit être la troisième fois en à peine dix minutes. Elle semble attendre quelque chose, mais elle-même ne saurait pas expliquer quoi.
Sa pause peut être.
Elle aurait dû la prendre il y a déjà une heure. La salle d'attente est pleine et une de ses collègues s'est faite portée pâle à la dernière minute. Forcement, la charge de travail augmente. Sierra s'active du mieux qu'elle peut. Sent la fatigue se glisser en elle doucement.
» Page. On l'appelle. Sa tête se tourne brusquement. Salle de pause, 10 min.
Elle soupire, soulagée.
Prend le temps de respirer. Boit un café (elle ignore combien elle en a avalé depuis le début de son service il y a des heures), s'assoit et profite du silence qui l'entoure, la berce.
Les minutes s'écoulent doucement, finissent par s'accumuler et la jeter dehors.
Retour à l'agitation. Elle se remet à travailler. Patient après patient.
» Page, l'interpelle une de ses collègues. Il y a un père dans la salle d'attente, j'espère qu'il est célibataire, que tu tentes ta chance. Elle lève les sourcils de manière suggestive et Sierra lève les yeux. Elle peine à comprendre l’intérêt et l'implication de ses collègues dans sa vie amoureuse. Elle n'a pas besoin d'être casée. Pas quand son petit cœur lui rappelle constamment qu'il s'est épris d'un autre.
» Carla, je ne suis pas intéressée.
» Mais tu ne l'as même pas vu! Je suis sûre que tu changeras d'avis quand tu seras face à lui.
Sa collègue lui tend un dossier.
Alice Parsons.
Ce nom lui dit quelque chose.
» C'est la fille du fameux Papa, c'est ça ?
Elle agite sa tête de haut en bas avec un immense sourire.
» T'es pas possible.
Sierra se concentre sur le cas, sur le bambin qui l'attend dans la salle d'attente. A peine un an. Elle espère que ce n'est rien de grave.
Face au monde présent dans la salle d'attente, elle se repenche sur la fiche d'admission.
» Alice Parsons ? Elle appelle, relevant sa tête et tombant nez à nez avec ce fameux Papa. Son cœur s'agite machinalement dans sa cage thoracique, ce traître.
Elle essaie de sourire, de ne pas laisser paraitre ce qu'elle ressent. La surprise. Le plaisir de le revoir avec une touche de mécontentement. Elle n'a pas eu de nouvelle de lui depuis le soir où ils avaient couchés ensemble. Il devait regretter. Evidemment qu'il regrettait et elle se retrouve face à lui, à devoir s'occuper d'un enfant dont elle ignorait tout.
Les sorties de secours semblent trop loin, inaccessibles.
Elle tend la main à Colin, qu'est-ce qu'elle est sensée faire ?!

» Bonjour, Docteur Page, je vais prendre soin de la petite Alice, ne vous faites aucun soucis.

VOUS?! Page, tu viens de le vouvoyer ?!
Il n'y a pas de trou dans lequel elle pourrait se cacher, prendre la fuite, pourtant, elle ne cherche que ça, ne pas devoir affronter son embarras.

Elle se dirige vers la salle d'auscultation. Prie pour qu'un miracle lui épargne ce moment des plus gênants.

_________________




Dernière édition par Sierra Page le Mar 28 Aoû - 1:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 255
PSEUDO : Mily
AVATAR : Chris Evans
CREDITS : Cranberry
ÂGE : 35

MessageSujet: Re: they all want you, but i do too ➽ colin    Dim 26 Aoû - 14:07


Sierra & Colin
Il était temps. J'avais enfin pu réussir à convaincre la mère de ma fille de me la laisser le temps d'une journée. Mais j'avais tout vite bien tout foirer. Parce que oui, je me retrouvais aux urgences de l'hôpital de Burlington. Ce n'était rien de grave, c'est ce que je me persuadais, mais j'avais préféré me rendre à l'hôpital pour éviter tout risque. J'avais réussi à avoir enfin un peu la garde de ma fille, et je ne voulais pas que ça empire. Même si dès que sa mère verra son genou bandé, il y a de fortes chances pour qu'elle ne veuille plus me faire confiance. Comment l'en blâmer. Après tout, j'avais déjà mis en péril la confiance qu'elle m'avait donné en couchant avec une autre. Avec Sierra. Jamais je ne me serais cru capable d'un tel acte, et pourtant je l'avais fait. Même si ça ne se serait sûrement pas déroulé ainsi si je n'avais pas bu avant d'être arrivé chez elle. Mais l'histoire était clause. Il fallait que j'aille de l'avant, que je sois le parfait père qu'Alice méritait d'avoir. Alors même si ma fille n'était pas dans un état catastrophique, la case des urgences était inévitable. Je gardais la compresse contre son genou que j'avais récupéré de ma trousse de secours et attendais qu'on vienne s'occuper d'elle. On me donna une nouvelle compresse avant que ce visage si familier ne fasse son entrée dans la pièce. Pourquoi je n'avais pas demandé après Duncan déjà ? Tout simplement parce que j'avais complètement tout oublier lorsque ma fille chuta sur ce satané de caillou pointu. Je ne bougeais pas, estomaqué de voir Sierra ici, alors qu'on vivait dans la même ville, tout en gardant ma fille contre moi. Elle se présenta comme si on ne se connaissait pas, et d'un côté je ne pouvais que comprendre sa réaction, moi-même j'avais joué les abonnés absents comme si rien ne s'était passé. Je me levais, ne sachant pas vraiment quoi lui dire ni quoi lui répondre à part un simple Merci. Je la suivais jusqu'à la salle d'auscultation et attendais qu'on soit isolé avant de l'informer Elle commence à marcher un peu … On était au parc et elle a voulu courir … J'ai pas eu le temps de la rattraper … J'installais ma fille sur le brancard et attendais patiemment que la jeune médecin s'occupe d'elle, même si j'avais tout autant envie de parler avec elle comme d'éviter le sujet.
AVENGEDINCHAINS

_________________
« Next to you »

1.08.17 --> first day of the rest of my life
©crackintime
Belugaaaa d'or:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 50
PSEUDO : baby†wolf
AVATAR : zoey deutch
CREDITS : neon cathedral. (avatar)
ÂGE : 24

MessageSujet: Re: they all want you, but i do too ➽ colin    Dim 26 Aoû - 18:36



they all want you, but i do too ➽ colin

Il est là. Colin. Face à elle et elle ne sait pas quoi faire. Quoi dire.
D'instinct elle reste dans son rôle de médecin. C'est qu'il attend d'elle. Ce dont il a besoin là tout de suite. Qu'elle prenne soin de sa fille.
Il a une fille. Il la tient contre lui avec une attention et une affection qu'elle sait reconnaître.
Sa voix est rassurante.
Elle parle.
Machinalement.
Elle répète les mêmes choses à longueur de journée.
C'est un réflexe. Se présenter. Rassurer les parents. Leur faire comprendre que leur enfant est entre de bonnes mains.
Elle aurait dû lui dire autre chose. Lui parler autrement. Ils se connaissent après tout. Si bien. Enfin, c'est ce qu'elle croyait.
L'enfant qu'il serre contre lui tendrement est la preuve du contraire.

Le silence s'installe entre eux jusqu'à la salle d'auscultation. Elle ouvre la porte. Le regarde entrer. Installer sa fille.
Sa voix la bouscule brusquement.
Elle lui a manqué. Plus qu'elle ne pourrait l'admettre.
Il lui parle de sa fille. La préoccupation et l'inquiétude marquant chacun de ses mots.
La culpabilité se faufile discrètement. Il n'a pas eu le temps de la rattraper. Semble s'en vouloir.
» C'est tout à fait normal pour son âge de déambuler librement, dit-elle, posant une main réconfortante sur son avant-bras.
Elle lui sourit amicalement.
Puis, elle se souvient de la blouse blanche qu'elle porte.
Elle se doit de rester professionnelle.
Sa main se retire.
Sierra se penche sur la fillette.
S'adresse à elle avec une voix calme.
» Tu t'es fait mal. Tu me laisses regarder ?
La petite ne semble pas trop la craindre malgré la situation.
Elle se tourne face à Colin qui est près d'elle.
Un peu trop près maintenant qu'elle y pense.
» Je vais désinfecter la plaie, puis m'assurer qu'elle n'a rien de casser. Elle se déplace. Récupère le matériel nécessaire. Tire son chariot près du lit du côté où ne se trouve pas Colin.
Elle enfile ses gants. Jette un coup d'oeil à la plaie.
Puis, au lieu de la désinfecter. Elle présente à la fillette une peluche coloré.
» Elle est pour toi, Alice. Il va s'occuper de toi, le temps qu'on soigne ce petit bobo. Tu devrais lui faire un câlin, ça lui fait toujours du bien.
Elle sourit. Profite de la distraction pour s'occuper du genou de la fille de Colin.
Il a une fille.
Il est là.
Et il a une fille.
Ça revient la frapper par vague.
Ce qu'elle ressent.
Ce qu'ils ont partagé et elle se sent stupide.
D'avoir couché avec lui.
D'avoir attendu de ses nouvelles.

Reste professionnelle.

Elle sourit. Espère que ses pensées ne se lisent pas dans ses traits.
La petite s'agite. Les distractions ne durent jamais longtemps.
» On a bientôt fini, dit-elle.
Son regard se pose sur Colin. Elle est désolée d'infliger ça à sa fille.
Elle voudrait le lui dire.
Reposer sa main sur son bras, son épaule.
Le réconforter.
Le toucher.
Ce n'était pas le lieu.
Malgré l'endroit isolé, ce n'était pas le moment.
Elle ne sait pas où ils en sont.
Aimerait lui poser des centaines de questions.
Mais c'est trop compliqué.


_________________




Dernière édition par Sierra Page le Mar 28 Aoû - 1:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 255
PSEUDO : Mily
AVATAR : Chris Evans
CREDITS : Cranberry
ÂGE : 35

MessageSujet: Re: they all want you, but i do too ➽ colin    Lun 27 Aoû - 12:06


Sierra & Colin
Tout en regardant ma fille, allongée sur ce brancard, se sentir mal à cause de sa blessure au genou, j'en oubliais presque la présence de Sierra dans la même pièce, chose qui devrait me rendre plus que mal à l'aise. Mais je n'arrêtais pas de m'inquiéter pour ma fille. Jusqu'au moment où la brune posa sa main sur mon avant-bras. Main que je regardais en me perdant rapidement dans mes pensées. Je relevais ensuite le regard vers elle, incapable de lui rendre son sourire réconfortant. Pourquoi était-elle comme ça ? Si avenante ? En quoi je le méritais ? Alice, elle oui, elle n'y était pour rien dans cette histoire. Dans toutes ces histoires. J'aurais aimé que ces retrouvailles se fassent autrement. Voire même pas du tout. C'était bien trop compliqué tout ce qui avait bien pu se passer, et arriver à des explications est au dessus de mes forces. Du moins, pas alors que ma fille est blessé. Je préférais au fond que Sierra me déteste de ne pas l'avoir rappelé, plutôt que parce que je lui avais menti. Même si je n'avais pas arrêté de penser à elle depuis notre nuit ensemble. De penser à elle. Et j'avais presque réussi, jusqu'à la voir ici. C'est ce que je me dis. Je restais proche de ma fille, qu'elle se sente le moins apeurée possible. Elle semblait faire confiance à Sierra. Cette dernière commença à s'occuper d'elle et lui confia même une peluche et voir ma fille si heureuse à lui faire un câlin, je ne pus m'empêcher de sourire. Mais Alice sentait les douleurs que lui infligeait cette vilaine blessure que Sierra essaya de nettoyer et d'analyser. Je la regardais faire et me perdais sur ses mains, remonter peu à peu jusqu'à arriver aux courbes de sa nuque, de son visage, que seuls ne cachait pas sa blouse de médecin. Me donnant envie d'aller toucher. Il fallait que je me reprenne. Oublier ses doux souvenirs qui semblaient remonter à la surface comme si je n'avais jamais été alcoolisé quand je l'ai attiré dans mes bras. Mon attention se reporta rapidement sur ma fille. Je venais lui caresser ses si fins cheveux et posais un baisé sur son front Ca va aller ma princesse ... Lui chuchotais-je tendrement, bien moins inquiet depuis que Sierra s'occupe de sa blessure.
AVENGEDINCHAINS

_________________
« Next to you »

1.08.17 --> first day of the rest of my life
©crackintime
Belugaaaa d'or:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 50
PSEUDO : baby†wolf
AVATAR : zoey deutch
CREDITS : neon cathedral. (avatar)
ÂGE : 24

MessageSujet: Re: they all want you, but i do too ➽ colin    Mar 28 Aoû - 1:22



they all want you, but i do too ➽ colin

Il prend soin de sa fille, la réconforte.
Ça provoque quelque chose chez elle.
Elle est attendrit.
Elle voudrait lui en vouloir. Etre en colère.
Il l'a ignoré, après avoir couché avec elle.
Après s'être glissé dans son lit, l'avoir touché, embrassé.
Lui avoir donné tout ce qu'elle voulait.
Parce qu'elle ne voulait que lui.
L'océan de ses yeux la parcourant, la douceur de ses lèvres l'effleurant, la baisant, ses puissantes mains s'emparant d'elle, caressant son corps.
Elle ne voulait que lui.
Colin par contre, ne semble pas partager ce désir brûlant au creux du ventre de Sierra.
Elle devrait éprouver de la rancune.
Cependant, elle n'est pas au rendez-vous.
Il a ses raisons. Il faut qu'elle se le répète.
Elle pourrait lui demander pourquoi.
Essayer de comprendre.
Peut être qu'elle a fait quelque chose de mal.
Ça devait être elle.
Ça devait être de sa faute.

Ses yeux trop curieux le cherchent discrètement. Le trouve brièvement.
Il est attendrissant. Aimant.
Baise le front de sa fille en l'appelant princesse.
C'est touchant.

La plaie est nettoyée, recouverte d'un pansement coloré. Sierra prend le temps de contrôler la mobilité du genou et sourit à Alice. L'informe que tout va bien, que c'est finit.
Elle regarde Colin.
» Ta fille s'en est bien sortie. C'est une petite championne, elle ajoute, son regard posé sur Alice. Tu n'as plus de soucis à te faire. Il suffira de changer son pansement ce soir, puis demain laisser la plaie respirer et après appliquer une crème pour aider la cicatrisation et dans une semaine ça sera oublier. Je te donnerais toutes les instructions avec l'ordonnance.
Sierra s'écarte, tourne le dos à Colin, range son matériel. Essaie de se concentrer, de trouver les mots. Elle veut se défaire de cette atmosphère étrange qui flotte entre eux.
» Colin, dit-elle, sa voix sonnant différemment brusquement. Son corps bouge, lui fait face et les mots se confondent dans sa tête, se mélangent bruyamment. Il y a tellement de choses qu'elle aimerait lui dire, lui demander. Ça me fait plaisir de te revoir, finit-elle par dire. Malgré tout, ajoute-elle sans s'en rendre compte.

Ils lui échappent, ces mots. Impossible de revenir en arrière.
La glace est brisée. Exposée.
Autant se lancer dans le sujet.
Arrêter d'éviter, de prétendre que tout cela n'a jamais eu lieu.
» Je... J'étais plus sûre de te revoir un jour, lâche-t-elle gênée, tentant toute fois un ton léger.
Elle finit par rire ; de la situation, d'elle-même. Qu'est-ce qu'elle est en train de faire ? Reprocher à un homme qui a apparemment toute une vie dont elle ignore tout des comptes ? Elle voudrait éclater de rire tellement elle se sent ridicule. Se retient en pensant à Alice, qui ne se doute pas du tout ce qui se déroule sous ces yeux.
» Je me sens bête, tu as ta propre vie, je pensais qu'on était au moins amis, je me trompais. Elle ricane légèrement. Je vais pas te faire de scène...
Elle s'approche de la porte. Veut quitter la pièce le plus vite possible. Elle est persuadée qu'il n'a rien d'agréable à lui dire. Pourquoi s'infligerait-elle cela ?


_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 255
PSEUDO : Mily
AVATAR : Chris Evans
CREDITS : Cranberry
ÂGE : 35

MessageSujet: Re: they all want you, but i do too ➽ colin    Jeu 30 Aoû - 16:20


Sierra & Colin
Me retrouver face à Sierra me mettait dans un état second. Je ne savais plus où me mettre et préférais reporter toute mon attention sur ma fille, alors qu'il est évident qu'être en présence de la jeune femme me perturbait. Je ne savais juste pas quoi dire, ni comment agir. Elle resta professionnelle jusqu'au soin final d'Alice et finalement, elle prononça mon prénom. Je relevais les yeux vers elle, comme si le fait de dire mon nom m'avait surpris, comme si j'aurais préféré qu'elle ne le fasse pas. Mais j'avais mal agis et je devais en subir les conséquences. J'avais mal agis jusqu'au bout. Alors plutôt que de me prendre toutes les conséquences, j'avais préféré jouer à mon lâcher et m'étais renfermé. Je me rends encore plus compte aujourd'hui de ma stupidité. Avec les paroles de la jolie brune, je comprenais vraiment que j'aurais du être agir différemment. J'aurais pu parier des tonnes qu'elle m'aurait poser la question, savoir pourquoi je ne l'avais jamais recontacté. Mais non. Elle était simplement contente de me voir et je me sentais encore plus coupable. Comme jamais. Elle se sentait bête, elle en riait même, elle se sentait trahie, j'en suis persuadé et ça me brise le cœur. Tout ce que je voulais éviter se produisait. Je ne pouvais pas l'éviter à jamais. Pas dans une si petite commune. Pas alors qu'elle travaille dans l'hôpital le plus proche de là où on habite. Je ne pouvais plus jouer les fantôme, il fallait que je lui donne des explications, il fallait que je m'excuse auprès d'elle, que j'arrête de jouer avec les sentiments de tout le monde, dont les siens. Elle était proche de la porte, je ne pouvais pas la laisser partir ainsi. Je disais à ma fille de ne pas bouger et m'approchais rapidement de la porte du cabinet de consultation et posais ma main dessus pour l'empêcher de l'ouvrir. Je me retrouvais derrière elle, bien plus proche que j'aurais pu le prévoir et son odeur, ses cheveux, virent embaumer tout mon corps. Cette odeur qui m'avait rendu fou le temps d'une nuit et qui ne semblait plus me laisser si indifférent. Quels étaient les bons mots à dire ? J'en savais fichtrement rien, encore plus quand je me retrouve déstabilisé si facilement Je suis tellement désolé … Je venais frôler la peau de son bras tout en rajoutant Je ne pensais pas que notre amitié prendrait cette tournure … Comment lui dire que j'avais trahi la mère de ma fille avec elle ? J'avais un nœud coincé au fond de ma gorge, impossible d'en dire davantage. Je n'étais fichu que de glisser ma main le long de son bras, profitant de sa peau si douce qui m'avait manqué.
AVENGEDINCHAINS

_________________
« Next to you »

1.08.17 --> first day of the rest of my life
©crackintime
Belugaaaa d'or:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 50
PSEUDO : baby†wolf
AVATAR : zoey deutch
CREDITS : neon cathedral. (avatar)
ÂGE : 24

MessageSujet: Re: they all want you, but i do too ➽ colin    Sam 1 Sep - 15:26



they all want you, but i do too ➽ colin

La main sur la poignée semble être l'échappatoire dont elle a besoin. Celle qu'elle cherchait depuis que ses yeux s'étaient posés sur Colin. Ses sentiments se confondent, se mélangent. Elle ne sait plus ce qu'elle veut près de lui. Elle essaie de se souvenir de ce qu'elle ressentait avant de le voir, avant de se retrouver dans cette petite salle l'auscultation avec lui. Avant que son odeur prenne d'assaut chaque particule qui se balade autour d'elle. Il est partout. Comment est-elle sensée savoir ce qu'elle ressent quand il lq bouleverse par sa simple présence ?
Elle a le souvenir d'avoir été triste. Blessée.
Là, tout ce qu'elle veut c'est lui pardonner, qu'il l'entoure de ses bras, qu'il la serre contre lui.
Amicalement ou pas.
Elle se fera à tout.
Elle a simplement besoin de le sentir à nouveau contre elle.
Elle soupire, active la poignée.
Puis son odeur la frappe brusquement. Sa présence tout près d'elle.
La main de Colin apparaît. Stoppant la porte par laquelle elle prétendait s'échapper.
Sa voix se perd dans ses cheveux. Son coeur se resserre en l'entendant s'excuser.
Il est désolé.
Désolé.
Sierra serre la poignée de la porte. Se concentre sur cette action pour ne pas se retourner et se nicher dans ses bras. Lui pardonner et lui dire que ce n'était rien. Que maintenant ils étaient là, qu'ils se retrouvaient et que le reste n'avait pas d'importance.
Son esprit s'emballe. Il est porté par ce coeur qui bat différemment à la simple pensée de Colin.
La réalité la rattrape.
Il parle d'amitié et son ventre se contracte brutalement.
Il ne s'imaginait pas que leur relation, l'amitié qu'ils partageaient, prendrait cette tournure.
Coucher avec elle n'était pas dans ses plans.
Elle le savait. Il doit regretter.
Sa main relâche la porte, elle se tourne. Fait face à Colin, à cette situation, à ce qu'elle ressent, malgré le désordre de ses sentiments.
La tête baissée. Ses lèvres s'écartent, mais aucun son n'en sort.
Sa voix s'élève discrètement dans le silence de la pièce.
Ses yeux se pose sur la bouche de Colin. N'osent pas affronter son regard dans lequel elle va se perdre sans le moindre doute.
» Est-ce que tu le regrettes... ce qui s'est passé entre nous ?
Elle inspire.
Elle a besoin de voir ses traits au delà de cette délicieuse bouche qui l'avait parcourue et la distrait. Tenter d'éviter la réalité à ce stade serait de la folie. Ils se retrouvent face à face dans une petite pièce où tout ce qu'ils ne se disent pas pèse dans l'air, les bouscule. Un seul regard et on devine le malaise entre eux.
Elle lève la tête. Puis, son regard quitte les courbes de sa bouche pour se percuter à ses yeux.
Le souffle lui manque.
Ils sont si près l'un de l'autre.
Elle pourrait l'embrasser.
Lui dire qu'elle éprouve quelque chose qui dépasse l'amitié.
Que cette nuit partagée représente tellement pour elle. Parce que c'est lui.
L'occasion est trop belle.
Pourtant, elle ne bouge pas.
Laisse ce qu'elle ressent la prendre aux tripes. Les souvenirs de la nuit qu'ils ont passé ensemble la torturant doucement.


_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 255
PSEUDO : Mily
AVATAR : Chris Evans
CREDITS : Cranberry
ÂGE : 35

MessageSujet: Re: they all want you, but i do too ➽ colin    Sam 8 Sep - 17:51


Sierra & Colin
Le fait de me retrouver si proche d'elle me perturbait. Et pourtant je ne pouvais pas la laisser partir ainsi. J'avais envie de la prendre contre moi, mais je me retenais, je ne devais pas. Je l'avais blessé, je lui avais pris sa virginité alors qu'elle n'avait rien demandé. Je m'étais imposé chez elle alors que j'étais en couple avec un enfant. Et aujourd'hui je me sentais bien trop coupable pour chercher à me faire pardonner dans ses bras. Cela ne devait pas être aussi facile. Je ne voulais pas profiter de sa faiblesse, de sa jeunesse, de la laisser croire qu'entre nous ça pouvait être possible. En même temps, rien ne me disait si elle avait vraiment voulu me revoir. Peut-être qu'elle regrette, qu'elle aurait voulu que ça se passe autrement, avec quelqu'un d'autre. Elle s'était retournée pour me faire face mais son regard ne monta pas jusqu'au mien et je sentais bien que je la mettais mal à l'aise avec cette soudaine proximité. Je lâchais alors la porte mais ne me reculais pas pour autant. Je jetais un rapide coup d'oeil à ma fille qui jouait avec sa nouvelle peluche et revenais sur le doux visage de Sienna qui me demandait si je regrettais notre nuit passée ensemble. Je déglutissais mal. C'était la question piège. Etre sincère ou lui dire ce qu'il fallait lui dire ? Les deux ? Je n'aurais pas du venir ainsi chez toi. Je n'aurais pas du te séduire et je m'en excuse. J'ai vraiment eu l'impression de ne pas te laisser beaucoup de choix. Eviter la question ? Oui, voilà ce que je fais à merveille. Je n'aurais pas du parce que j'étais en couple et que je vous ai trahi toutes les deux. Je gardais mon regard plongé dans le sien avant de finir par m'échapper et revenir auprès de ma fille. J'avais grandement éviter sa question pour la plonger dans ce qui était bien plus important. Parce que à quoi bon avoir besoin de savoir que je ne regrette pas, si à côté de ça je l'avais surtout trahi. C'était le plus important. C'était ce qui avait fait que je n'étais pas revenu vers elle, même en tant qu'ami.
AVENGEDINCHAINS

_________________
« Next to you »

1.08.17 --> first day of the rest of my life
©crackintime
Belugaaaa d'or:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 50
PSEUDO : baby†wolf
AVATAR : zoey deutch
CREDITS : neon cathedral. (avatar)
ÂGE : 24

MessageSujet: Re: they all want you, but i do too ➽ colin    Mar 25 Sep - 16:26



they all want you, but i do too ➽ colin

La question flotte dans l'air. Semble s'abattre sur lui brusquement, le faisant visiblement déglutir avec peine. Elle l'observe. Ignore ce qu'il ressent, ce que ses traits veulent dire. Elle pourrait s'imaginer tellement de choses. Se tourner vers une interprétation qui la console. Ca serait trop simple et crédule de sa part.
Une part d'elle reste réaliste malgré tout.
Ce qu'elle lit sur son visage s'approche plus à du regret.
Il faut qu'elle s'y prépare.
Sa voix transperce le silence.
Chaque mot s'installe bruyamment autour d'elle.
La frôle douloureusement.
Leurs échos confirment ce qu'elle redoutait.
Il s'excuse.
N'aurait pas du aller chez elle.
Il n'aurait pas du la séduire.
Le regret se dessine sous ses yeux, se matérialise douloureusement, réveillant un sentiment étrange dans le fond de son ventre endolori. De la déception ? Un nouvel élan de tristesse qui s'acharne ? Elle n'est plus en mesure de savoir. Dans le brouhaha de son esprit, elle sombre doucement. Surement.
Un mot perce son brouillard émotionnel. L'en extirpe brusquement.
Il a l'impression de ne pas lui avoir laissé le choix.
Pense-t-il qu'il s'est imposé à elle ? Qu'elle ne l'a pas repoussé par… obligation ? Parce qu'il lui faisait de la peine ? Qu'elle avait été forcée ?
Les émotions nuageuses s'écartent pour laisser place à une nouvelle venue. La colère.
Elle fronce ses sourcils, tend ses muscles et la redresse.
Il continue.
Parle de la femme avec qui il était en couple.
Était.
Le temps est important, ne demeure pas une priorité pourtant.
Il les a trahi toutes les deux.
Toutes les deux.
» Tu… elle inspire. Cherche à calmer le torrent qui s'agite en elle, effaçant tout ce qu'elle ressentait jusque là. C'était agréable étrangement. De ne plus languir sa chaleur, de ne plus souffrir de la situation, de la distance entre eux. Ça ne durera pas. Elle en est consciente et c'est peut être ce qui la pousse à prolonger son silence, se délectant de cet instant où elle n'est plus blessée et attristée.  
Il rejoint sa fille et elle ne sait plus où se mettre, quoi dire. Elle bouillonne. Mais devant la petite, que peut-elle bien dire ? Ce n'est peut être pas le lieu, ni l'endroit. Elle lui a dit qu'elle ne ferait pas de scène.
Elle inspire à nouveau. Se calme. Pense à la fillette qu'elle ne fait que regarder maintenant qu'il n'est plus près d'elle. Elle prend un ton neutre, presque informatif. Laisse ses émotions de coté pour le bien de sa petite patiente innocente.
» Tu penses que je n'ai pas choisi ce qui s'est passé entre nous ? J'étais sobre je te rappelle, j'étais complètement en mesure de prendre mes propres décisions. Mais ce n'était pas ton cas, c'est ce que tu veux dire ? Que c'est la faute de l'alcool ? C'est ce que je redoutais… ajoute-t-elle comme un murmure pour elle-même. D'accord. Okay. Si tu n'aurais pas du faire toutes ces choses, faisons comme si elles ne s'étaient jamais produites.
Son ton est plus sec.
Elle le fixe depuis la porte, qu'elle a une nouvelle fois empoignée.
» Je vais imprimer l'ordonnance et les directives, comme ça tu pourras t'en aller. Faire comme si tout ça, sa main gesticule entre eux deux, » n'a jamais existé.
Elle sort. Soupire bruyamment une fois derrière la porte. Tenant encore la poignée. Elle se sent faiblir. Se fait rattraper par tout ce qu'elle ressentait. Ce qu'elle ressent.
Elle serre les dents. Elle ne doit pas pleurer. Pas sur son lieu de travail. Pas à cause de Colin. Elle prend le temps de quelques respirations avant de rejoindre le bureau des infirmières et se mettre derrière un écran pour taper tout ce dont elle a besoin. Elle est rapide. Se retrouve derrière la porte en moins d'une dizaine de minutes. Hésite à demander à une de ses collègues de terminer la consultation. Décide du contraire au dernier moment.
Réouvrant la porte, elle fait fasse à Colin sans fléchir. Sûre d'elle.
» Voilà l'ordonnance et j'ai mis toutes les étapes du soin sur une annexe que voici. Elle lui tend les feuilles.Et voilà. Elle se tourne vers la fillette. Tu as été très courageuse. Est-ce que tu veux garder cette adorable peluche ? J'en ai d'autre, ajoute-t-elle en lui faisant un clin d'œil. Elle lui sourit. Sincèrement. Essaie d'oublier ce qu'elle ressent pour Colin. Mais comment peut-on oublier ce genre de sentiments?


_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 255
PSEUDO : Mily
AVATAR : Chris Evans
CREDITS : Cranberry
ÂGE : 35

MessageSujet: Re: they all want you, but i do too ➽ colin    Sam 29 Sep - 14:48


Sierra & Colin
Le pavé était jeté dans l'eau. Je me devais d'être honnête avec elle. Même si au fond, je sentais bien que je ne l'étais pas complètement avec moi-même. Mais rien de ce que j'avais pu lui dire à l'instant était faux. J'avais merdé. Peu importe que je regrette ou non. C'était bien plus compliqué que de simples regrets. Peut-être des remords. Peut-être que je me sens coupable. Peut-être que si ça c'était passé à un autre moment, j'aurais réagi différemment. Peut-être que tout ça ne se serait jamais produit. Et pourtant, cette attirance que je ressens pour elle est indéniable. Ses traits s'étaient obscurcis, durcis. La colère avait du prendre le contrôle et je me détestais de lui faire avoir autant d'émotions. Et pourtant, j'étais incapable de savoir ce qu'elle ressentait vraiment pour moi. Je n'étais pas sûr de vraiment vouloir le savoir. C'était mieux ainsi. Ca complique bien moins les choses. Je me rendais juste compte que cette envie d'être proche d'elle n'émanait pas simplement de moi. Que je ne l'avais forcé à rien, qu'elle n'avait pas eu simplement pitié de moi. C'était déjà ça je suppose. Mais mon cœur se serra violemment dans ma poitrine quand elle proposa sur un ton bien trop sec de prétendre que rien ne s'était passé entre nous. Avait-elle vraiment voulu perdre sa virginité avec moi ? Sur un coup de tête. Non, elle finira bien par se rendre compte qu'elle aurait préféré une bien meilleure situation, un bien meilleur homme que moi. Un proche de son âge. Faire comme si rien n'existait était bien plus compliqué que je n'aurais pu l'imaginer. Les flash de cette nuit apparaissait de plus en plus fréquemment. Particulièrement depuis que j'avais revu son si doux visage. Mais il valait mieux qu'ils ne restent que de simples souvenirs. Rien de plus. Sierra venait de quitter la pièce et j'essayais de me changer les idées avec Alice, m'occupant d'elle, jouant avec elle, pour oublier un peu tout ce qu'il venait de se passer. Quelques minutes plus tard, elle était de retour et je récupérais ce qu'elle m'avait imprimé, avant que son attention ne se porte complètement sur ma fille. Ma fille qui secoua énergiquement la tête, grand sourire aux lèvres, quand Sierra lui proposa de lui donner la peluche. Merci pour elle. Répondais-je simplement, sans vraiment oser regarder la jeune femme. J'attrapais alors Alice et la portais dans mes bras, prêt à partir. Mon regard plongea de nouveau dans celui de celle qui avait su me faire perdre complètement la boule. Celle qui m'avait sauvé en quelques sortes. Je suis désolé de t'avoir menti, caché toutes ces choses sur moi Sierra. J'espère qu'un jour tu trouveras la force de me pardonner. Je ne savais ni quoi dire, ni quoi faire de plus. Je restais là un moment, à l'admirer, me perdant un peu sur elle, me surprenant à la désirer de nouveau. Je reprenais rapidement mes esprits et prenais à mon tour le chemin de la sortie.
AVENGEDINCHAINS

_________________
« Next to you »

1.08.17 --> first day of the rest of my life
©crackintime
Belugaaaa d'or:
 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: they all want you, but i do too ➽ colin    

Revenir en haut Aller en bas
 

they all want you, but i do too ➽ colin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Art et Tradition-découpages du Pays-d\'En-Haut...
» Colin Crivey
» Lightning de Tampa Bay
» Révélations | Léo - TERMINE!
» Top50 des meilleurs prospects 2008-2009 selon Hockey Future!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
YOU'RE ENTERING REDWOOD HILLS
 :: travelling :: Burlington
-
Sauter vers: