AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas
N'oubliez pas d'aller vous recenser

Partagez | 
 

 Something in the way (reagan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

The show must go on
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 425
PSEUDO : Red
AVATAR : Taron Egerton
CREDITS : LoneWolf + tumblr
ÂGE : 27

MessageSujet: Something in the way (reagan)   Mer 12 Sep - 18:18

Ah non, pas elle... Mais revenons d'abord une trentaine de minutes en arrière, juste parce que. Samedi soir ordinaire, mais pas comme les autres. J'avais eu envie de sortir juste parce que. Parce que Wanda était prise ailleurs, parce que je ne pouvais pas voir ma mère même en peinture, parce que je ne bossais pas ni le weekend ni la semaine d'ailleurs. Parce que je m'en fichais. J'étais las, bon dieu ! Mais le Garnet, même s'il n'était pas comparable aux grands bars huppés de New-York ne décevait pas et offrait généralement de quoi se distraire quand il le fallait. J'ignorais si le serveur se payait ma tête ou s'il était trop con, mais on m'avait demandé mes cartes à mon arrivée. Pas de public, pas de raison d'en faire des masses, j'avais seulement décidé de la lui coller sous le nez, mon ID, question de pouvoir commander un verre. Enfin bref, je n'étais pas resté seul très longtemps. Un groupe de filles, deux brunes et une blonde, n'avait pas tardé à s'installer à une table près du bar et j'avais décidé de m'y faire inviter. Tout pour tuer l'ennui et surtout, tout pour être remarqué.

Mais quelle idée j'avais eue, quand au bout d'un tas de belles paroles pour épater la galerie, je m'étais retrouvé en tête à tête avec l'une d'elle. J'étais pas réellement con et j'avais bien vu venir de loin les intentions des deux autres qui ne s'étaient pas même donné la peine de trouver une excuse crédible pour s'éclipser à peine arrivées, et ainsi me laisser avec la copine qu'elles avaient élue comme celle qui ne devait pas terminer la soirée seule. « Tu vis loin ? » Je la regardais du coin de l'oeil. « Non, mais oui. » Je souriais, alors qu'elle éclatait de rire. Merde, j'essayais même pas de la faire rire, mais je ne savais pas tellement quoi lui dire d'autre. J'étais venu ici pour passer une bonne soirée, pas pour être l'objet des fantasmes d'une gosse - qui avait tout de même eu le droit de commander un verre et si j'en croyais le zèle du serveur, elle devait au moins avoir l'âge de la majorité. « Tu veux aller marcher ? » Comment dire... ? Non, j'avais pas envie de quitter ce bar. « Pour l'instant, je veux un autre verre. » Je me proposais pour aller chercher ces verres, parce qu'elle pirouettait pour m'en faire lui payer un, et je m’accoudais au comptoir en soupirant. Cette histoire était vraiment en train de déraper. Je réalisais en levant la tête à ma droite que j''avais toujours un public et pas le moindre. Une ancienne connaissance du temps de New-York, je ne savais pas si l'on pouvait vraiment dire « amie ».

« Tiens, Reagan, tu tombes bien. » Ok, vous avez raison, ce n'était pas la première réflexion que je m'étais fait en voyant Reagan, mais un problème à la fois. Elle avait un sourire amusé et les yeux rivés sur ma compagne, qui nous dévisageait de la table où elle était toujours assise. « Je te paie un verre, voire deux ou trois, si tu m'en débarrasses. » C'était pas très sympa de ma part de traiter cette fille de cette façon, mais je n'arrivais pas à penser à autre chose qu'à mon désir d'en être libéré et ça, sans me salir les mains. J'étais pas fait pour ce genre de drague, encore moins dans le privé. La soirée se serait bien déroulée si les deux copines de la demoiselle en question n'avaient pas décidé de la laisser seule avec moi. Malgré tout, j'avais pas envie de passer pour le mec détestable qui la rembarrait après moins d'un quart d'heure de tête à tête - que je n'avais jamais demandé.


_________________
astra; bb —Just a young gun with a quick fuse, i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my old life behind ;;
@imagine dragons
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1402
PSEUDO : eachann/sandra.
AVATAR : ginta lapina.
CREDITS : morrigan (ava).
ÂGE : 28

MessageSujet: Re: Something in the way (reagan)   Mar 6 Nov - 0:25

Si elle avait su qu’elle tomberait sur lui en entrant dans ce bar, elle serait très certainement arrivée plus tôt. Elle aurait fait en sorte de trouver du beau monde et d’attirer toutes ses nouvelles copines, probablement toutes fans de lui. Elle aurait tellement préparé le terrain qu’il se serait retrouvé encerclé par une horde de femmes enragées. Reagan ne lui aurait fait aucun cadeau mais hé, ça n’aurait pas été que dans le seul but d’en rire, pas de le nuire. Elle l’aurait laissé s’embarrasser, sans pour autant chercher à le blesser, et elle serait restée derrière, à se mordre la lèvre, telle une enfant de cinq ans, fière de sa connerie. Mais ce soir, rien n’est écrit, rien n’est calculé, et elle le découvre dans son environnement naturel. Sans qu’elle n’y soit pour quelque chose, David est coincé par de jolies dames qui grouillent autour de lui, comme des abeilles sur une fleur bien trop belle. A New York, David était très souvent assailli par des femmes – souvent des fans d’ailleurs – et elle avait toujours été particulièrement admiratrice de sa manière de les esquiver. Parfois un sourire, un simple mot, ou un prétexte venu de nulle part et il disparaissait aussi vite qu’il était apparu dans le champ de vision de la dame. Elle avait bien fini par comprendre la mascarade, et si elle n’avait jamais rien dit à personne de cette découverte, aujourd’hui, Reagan se réjouit de pouvoir observer ces instants volés. Elle essaie, très souvent, de pimenter les choses, et puis elle le regarde se dépatouiller de la situation comme un vrai pro qu’il est.
Reagan, accoudée au comptoir, le verre à la main, se délecte donc du spectacle qui se joue devant elle. Le sourire jusqu’aux oreilles, elle ne se cache même plus de son voyeurisme, et se demande combien de temps est-ce qu’il va continuer à tourner autour de pot. La dernière fois, y’a un moment déjà, il était resté vingt-trois minutes exactement avec la croqueuse de diamants. Cette fois, elle se fait le pari qu’il ne tiendra pas plus de dix minutes, et qu’il trouvera très vite la bonne excuse pour s’échapper des griffes de cette lionne. Elle jette un œil sur sa montre, commence à compter en sirotant son cocktail. Dix minutes plus tard, il s’éloigne de la femme et s’approche de Reagan, sans qu’il ne l’ait toutefois remarqué. Le destin, peut-être ? Oui, y’a aucun doute là-dessus, c’est bien le destin qui décide de les réunir. Reagan, qui tombe à pic. Reagan, qui glousse quand il croise son regard. Reagan, qui a les yeux qui pétillent à l’instant même où il lui propose de lui payer des verres en échange d’un petit service. Forcément, dès qu’elle a la possibilité de gagner quelque chose, elle est prête à tout pour avoir la mise. Quand même, elle reste surprise par la subite proposition du jeune homme. « C’est vraiment à moi que tu demandes ça ? Oh mon dieu mais tu sais pas à qui t’as affaire, ma parole. » Définitivement pas. Elle serait capable de tout faire foirer rien que pour le plaisir de le voir s’engouffrer dans un trou sans fond… puis elle réalise que se faire offrir trois verres, c’est pas négligeable non plus. Le dilemme s’installe dans sa tête et en jetant un nouveau coup d’œil vers la demoiselle en question, elle réalise que celle-ci s’impatiente et se demande ce que Reagan peut bien vouloir à son futur homme. Ca la fait sourire de plus belles. Elle s’approche alors de l’acteur pour faire disparaitre les quelques centimètres qui la séparent de son visage, et lui chuchote à l’oreille : « J’veux trois verres, et un resto. » Elle en demande beaucoup – probablement trop – mais elle le sait, elle en est même certaine, lui rendre ce service n’a pas de prix pour quelqu’un comme David. Reagan ne bouge pas immédiatement et reste ostensiblement proche de lui pour laisser l’imagination faire le reste et se jouer de la victime. Quand elle se redresse finalement pour reprendre sa place, l’autre est déjà sur les nerfs, et prête à fustiger Reagan pour cet affront. « Qu’est ce que j’ferais pas pour tes beaux yeux quand même. J’crois que j’suis en train de me faire une ennemie pour la vie. » Lui dit-elle, sur le ton de la plaisanterie. Reagan n’a peur de rien, et ce n’est pas une petite nana la fusillant du regard qui changera quelque chose. En réponse, elle lui offre son plus joli doigt. « Tu devrais me payer ce verre maintenant, j’suis quasi sûre que ça l’achèverait, » Et avec le sourire, ce serait pas si mal, et ça anéantirait toutes ses chances mais Reagan se dit que c’est peut-être déjà trop pour David.


Spoiler:
 

_________________

☆ at 4am she lays in bed, listening to her favorite band, thinking of all the things she's done wrong. at 4 am she thinks of all those who left, she blames herself for them leaving. suddenly she starts crying, she finally lets it all out. she's not as strong as she once was.


::
 

Revenir en haut Aller en bas

avatar

The show must go on
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 425
PSEUDO : Red
AVATAR : Taron Egerton
CREDITS : LoneWolf + tumblr
ÂGE : 27

MessageSujet: Re: Something in the way (reagan)   Dim 11 Nov - 21:51

Le problème -ou l'un d'eux parce qu'il y en avait vraisemblablement plus d'un à l'instant- était que je savais précisément à qui j'avais affaire. Oh oui, je connaissais bien Reagan, peut-être un peu trop à mon avis puisque notre passé était inéluctablement lié même coincés dans ce trou perdu qu'était Redwood Hills. Parce que rien que ça, c'était déjà une fatalité à s'en taper la tête contre les mûrs. Toute cette période à vivre dans la grosse pomme sans avoir la moindre idée que nous allions tous les deux nous retrouver, quelques années plus tard, à nous ennuyer ferme dans un village paumé du Vermont. Parce que c'était inscrit dans nos racines, aussi disparates pouvaient-elles être. Enfin pour elle, je ne savais même pas ce qui l'avait conduite à se ramener en ces lieux, nous nous connaissions sans avoir ce genre de discussion au détour d'une emmerde. En tous les cas, l'autre problème et celui qui nécessitait que l'on s'en occupe en urgence, était cette fille avec laquelle j'étais empêtré comme un débutant. Tôt ou tard, j'aurais su m'en tirer seul... Je savais toujours m'en tirer. Mais pas sans écorcher cette aura sublime m'entourant, quoi que peut-être que cela n'aurait pas été un mal de ne plus être tel du miel pour toutes ces abeilles. N'allez d'ailleurs pas croire que j'avais la grosse tête pour ce succès éphémère, quelque part je savais que ça ne signifiait rien du tout.

Trois verres et un resto. Mouais, c'était presque ça, presque ce que je lui avais proposé de prime abord. Je me reculais de quelques millimètres, dans un subtil mouvement de recul qui voulait presque dire « comme t'es dure en business ! » mais elle avait tort, je savais à qui j'avais affaire. Je n'étais pas surpris de cette contre-offre et j'acquiesçais sans plus hésiter d'un tout aussi subtil mouvement de tête. Je savais bien que j'avais ajouté une couche à mon problème en sollicitant l'aide de Reagan, il ne suffisait donc plus de retirer l'offre mine de rien. Il fallait mener à terme cette négociation ou mourir, entre les deux je choisissais d'investir pour ma sauvegarde. « Dis plutôt que tu lui rends service, à elle bien plus qu'à moi. » On ne pouvait certainement pas dire qu'en ces dix-minutes, je me sois fait une idée bien claire de la demoiselle. Mais il était évident qu'elle s'était mise en position pour se buter à une déception prochaine. J'étais une déception prochaine. Je l'aurais été même si j'avais continué de faire semblant et si j'avais accepté de prendre une marche avec elle, ou de me retrouver ou que ce soit d'autre avec elle. « Certaine que tu n'fais pas ça par intérêt personnel ? » Lui soufflais-je en agrémentant sa comédie d'une main glissée à la dérobée dans ses longs cheveux blonds, voltigeant sur sa nuque. Nos regards - ou plutôt mes beaux yeux - se fixaient sur les siens suite au petit manège. C'était du génie, même pour elle. Évidemment, j'aurais mieux fait de me taire et de ne pas creuser ma tombe, mais hélas ! j'étais ainsi et pas près de changer.

Je relevais la tête et la tournais subtilement dans la direction de la pauvre fille laissée derrière. La proposition de Reagan suivait cette logique ingénieuse de mauvais plan - ou d'excellent plan, puisqu'il était question de s'en débarrasser définitivement. Je n'arrivais pas à me sentir coupable de toute façon, c'était pas dans mes gênes surtout lorsque toute l'affaire s'était mise en place parce qu'on m'avait eu dans le détour. « Un autre verre pour ma reine. Et une autre pour moi. » Demandais-je au serveur qui passait devant nous. « Et c'est .... » Coup d'oeil en biais. La fille se levait de son siège et se dirigeait vers la sortie du bar. « ...dans la boite. » Sourire pour l'occasion, à ma partenaire d'infortune. « Tu as ma reconnaissance éternelle, mais puisque ça ne te suffit pas. Tu pourras avoir les deux autres verres au resto. » Je n'avais plus envie de passer la soirée au Garnet maintenant que l'atmosphère était clairement assombrie par la tournure des évènements. « Je vois que tes soirées manquent d'éclat, Reagan, je dois m'inquiéter, hm ? » C'était la moindre des choses de lui retourner la pareille après qu'elle se soit bien amusée à mes dépends ces dernières minutes. Entre nous, ce n'était jamais méchant, mais toujours mordant.

_________________
astra; bb —Just a young gun with a quick fuse, i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my old life behind ;;
@imagine dragons
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Something in the way (reagan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Something in the way (reagan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (reagan) ║wildest dream.
» 60 terroristes du Tea Party tiennent le Congrès américain en otage
» #REAGAN DEWAR
» « I can't have it any other way » • Reagan D. Ashford
» reagan covenmay ⊱ i was just guessing at numbers and figures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
YOU'RE ENTERING REDWOOD HILLS
 :: Waterfall Avenue :: The Garnet
-
Sauter vers: