AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas

Partagez | 
 

 soft love for a fragile heart ϟ sierra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 18
PSEUDO : baby†wolf
AVATAR : zoey deutch
CREDITS : Sarasvati
ÂGE : 24

MessageSujet: soft love for a fragile heart ϟ sierra    Mar 27 Nov - 14:40

Sierra Page
"I want you to hold me down"
 


Prénom(s) & noms ★ sierra page Date & lieu de naissance ★ 16/06/1994 à Redwood Hills Âge ★ 24 ans Statut social ★ Son père a du l'élever seul. Il a fait beaucoup de sacrifice pour sa fille. Il a tout fait pour lui donner le meilleur avec ce qu'il avait. Il a toujours travaillé d'arrache pieds pour elle. Elle ne s'est pas rendus compte quand elle était petite à quel point il travaillait dur. En grandissant elle a vu tout ce que son père faisait pour elle, pour qu'elle ne manque de rien. Malgré cela, ils ne sont pas très fortunés. Restent tout de même dans la moyenne. Situation maritale ★ célibataire Orientation sexuelle ★ hétérosexuelle Métier ou études ★ seconde année de sa résidence en pédiatrie Avatar choisi ★ Zoey Deutch. Groupe choisi ★ 'CAUSE YOU'RE A LIAR


Ququi es-tu, petite Sierra ?
Sierra passe inaperçue la plupart du temps. Elle est discrète, se mêle aux autres sans faire de bruit. Sans altérer ce qui l'entoure. Trop timide, elle se faufile, échappe à ces situations qu'elle ne sait pas gérer. Discuter, interagir avec des inconnus. Son père avait beau lui répété enfant que si elle ne faisait pas l'effort, tous, ils resteraient à jamais des étrangers dans son petit monde. Elle parvenait à suivre son conseil avec le temps. Ne se défaisant pas de sa timidité, la dominant légèrement par moment. Se faire des amis reste compliqué. Lorsqu'elle parvient à appréhender sa timidité, elle peine à dépasser un stade, trop dans la retenue pour en dévoiler sur elle ou ce qu'elle peut ressentir. Elle se sent trop introvertie parfois pour les activités en groupe et les folles nuits en boite de nuit. Cela ne lui ressemble pas, ne l'amuse pas vraiment. Elle se retire souvent. Bercée par une délicate solitude qu'elle chérie tout particulièrement. Lire dans son canapé, une bonne tasse de thé tout à coté, c'est ce qu'elle fait de ses samedis soirs. Ça lui a pris du temps, mais elle parvient enfin à accepter l'affection qu'elle porte à ces moments de solitude. Elle en profite pour étudier. Réviser. Emmagasiner de nouvelles connaissances. Apprendre est une douce passion qui l'anime et ne la quitte jamais vraiment.
Quelle est votre position par rapport à la Rose Lunaire?
Elle a entendu ce terme depuis sa plus tendre enfance malgré la volonté de sa mère de rayer ces histoires de sa vie et de celle de sa fille. Mais comment pouvait-elle y parvenir en sachant que son mari avait perdu son frère au nom de la Rose Lunaire. Sierra avait besoin d'une explication sur la disparition de son oncle. Son père n'allait pas lui mentir ou lui cacher l'existence de son frère. Alors il lui a raconté, essayer de trouver le bon moment.
Qu'elle se l'avoue ou pas, Sierra sait que la secte flottait au dessus de sa famille bien avant sa naissance. Elle a appris ce qu'était la secte. Ce qu'ils ont fait à son oncle, comment il est mort.
Impossible de faire semblant.
Pourtant, malgré cette vérité, son père ne parle jamais vraiment de la réalité qui a entourée la disparition de son frère. Les détails, elle ne les connait pas. Son père garde le souvenir de son frère intact, celui bien avant la secte. Celui bien avant sa mort. Et c'est cette image qu'il préserve soigneusement.
Sierra sait que la secte a existé. Elle n'est pas aussi bête pour croire qu'elle a disparue à tout jamais, ce n'arrive pas ce genre de chose. Le mal ne disparaît jamais vraiment.
Pour elle, c'était un groupe de fanatique qui s'étaient fait laver le cerveau et qui s'était tué. Le côté diabolique que lui donne les autorités et les médias semblent exagérés. C'est habituel. De dramatiser les choses. Ils veulent couvrir leur propre incompétences en rejetant la faute sur quelqu'un d'autre.

Anecdote 1 ★ Sierra est passionnée par la musique, elle en écoute tout le temps. Son père en est à l'origine. Il lui a tout appris. Depuis qu'elle est petite. Ils écoutaient de la musique ensemble. Les genres n'ayant aucune importance. C'était le sentiment qu'elles transmettaient qui les passionnaient. Les passionnent toujours. Ils chantent ensemble. Sans prétention aucune. Juste par amour. Pour s'amuser. Ensemble. Ils vont a des concerts dès qu'ils en ont l'occasion. Se jettent dans la foule sans la craindre. Sierra a eu beaucoup de peine avec ce concept, les fosses mouvementées, trop peuplées. Pourtant, lorsque son père a posé son bras autour de ses épaules et lui a dit "C'est la que la musique prend tout son sens, ma fille. Quand on la vit. Elle a été faite pour ca. S'agiter autour de nous. Altérer le rythme de nos vies le temps de quelques soirées. Tu ne seras plus la même après ce show. Parce qu'il y a ici un brin de magie qui s'éparpille et reste en nous une fois les lumières éteintes." Elle n'oubliera jamais ces mots. Elle y pense à chaque chanson qu'elle découvre. Qu'elle fait écouter à son père. Puis, ils discutent. Prêchant leur amour pour certains artistes plutôt que d'autres et lorsqu'ils tombent d'accord, poussent les meubles du salon, chantent et dansent. Anecdote 2 ★ Les études lui demandent beaucoup de sacrifices. La médecine c'est compliqué. Elle ne sort pas beaucoup, ne voit pas les peu d'amis qu'elle est parvenue à se faire. Elle pleure souvent dans les bras de son père. Lui dit qu'elle n'y arrivera jamais. Qu'elle n'est pas si douée. Il trouve toujours les mots. La calme, la rassure et lui propose de la distraire. Ils ont mangé des pizzas en regardant des concerts, des films. À parler de la vie. De l'avenir. Il sait l'apaiser et lui redonner le sourire. Anecdote 3 ★ Motivée par son père, elle a organisé une soirée avec ses amis. Non, ca ne lui ressemble pas. Ca s'est bien passé. Ses quatre amis - le plus grand nombre qu'elle ait eu et gardé simultanément - se sont bien entendus avec son père. Ça a terminé en beerpong, son père mettant la pâté à tous ses adversaires. Sierra n'a pas beaucoup joué. Elle et l'alcool, ça ne fait pas bon ménage. Anecdote 4 ★ Sierra n'a pas eu de vrai petit copain. Elle en avait un à la High School, ce qui était une victoire personnelle, mais ca n'a rien donné. Quelques petits baisers et puis c'est tout. Pas de grande histoire d'amour comme dans les comédies romantiques pour ado. Pas de sentiment. Quand ils ont rompu, elle était moyennement triste. Ca lui était égal en fait. Après ce type. Elle a un peu oublié l'obligation sociale d'avoir un petit ami. Elle a d'autre chose en tête. Anecdote 5 ★ Lors de la disparition de Brooklyn et Luca Fillmore en octobre 2015 a eu des conséquences inattendues sur la vie de Sierra. Son père inquiet, l'appelle constamment, lui rend visite sur le campus. Il a besoin de s'assurer qu'elle va bien, qu'il ne lui ai rien arrivé. Sierra ne pouvait pas lui en vouloir. Elle comprenait. Il avait déjà perdu son frère à cause de cette foutue secte et elle était tout ce qui lui restait, la seule famille qu'il avait. Anecdote 6 ★ Le jour de l'obtention de son Bachelor en médecine, elle est allée fêté avec ses amis. Elle s'est pris la cuite de sa vie. Elle qui n'avait pas l'habitude de boire à finit dans un sale état et ses amis ont pris de prendre quelques photos souvenirs qu'ils se sont empressés de montrer à Sierra le lendemain. La gueule de bois à laquelle elle a eu droit est mémorable elle aussi. Depuis, elle fait très attention lorsqu'elle boit. Anecdote 7 ★ Lorsqu'elle a vu son premier cadavre en cours, elle a été prise de panique et a vomi avant de perdre connaissance. Toute l'école en a entendu parlé et elle a eu le droit à une attention dont elle ne voulait pas. Ca a duré quelques mois puis elle est retombée dans l'anonymat. Anecdote 8 ★ Sierra est un peu maniaque de l'organisation. Elle est le genre de personne qui a des notes de cours impeccables, une chambre parfaitement bien rangée malgré l'ambiance d'adolescente toujours palpable. Elle ne laisse jamais rien trainé. Méticuleuse, quand elle se retrouve chez des amis, ca lui arrive de se mettre à ranger ou réorganiser des placards. Anecdote 9 ★ Elle a de la peine à se faire de nouveaux amis. Pourtant, sa timidité d'antan n'est plus vraiment. Elle a évolué avec les années, reste toujours timide, mais sait s'extirper de sa zone de confort quand cela est nécessaire. Malgré cela, ce n'est pas simple de se faire de nouvelles rencontres et tisser des liens. Anecdote 10 ★ Sierra s'es découverte une passion pour la nourriture asiatique. De la nourriture chinoise, à la Thaïlandaise à la japonaise et la coréenne, elle les dévore toutes. Elle s'essaie à la cuisine. Tente de recréer ses plats préférés, mais ce n'est pas si simple. Elle s'améliore, mais parfois, cela peut vite tourner au vinaigre. Son entourage fait office de cobaye pour le meilleur comme le pire.

Prénom/Pseudo ★ baby†wolf Age ★ 28 Sexe ★ fem Comment as tu connu RH ★ par un top partenaire à la base, mais je viens de me faire supprimer et je ne peux pas envisager de ne plus être sur ce super forum avec ma petite Sierra   Ce que tu penses de RH★ coup de coeur pour ce forum et ça fait longtemps que ca ne m'était pas arrivée. Je le trouve beau et le contexte change de ce qu'on peut voir. Plus, j'adore ce que vous en avez fait à travers le temps ! Crédits ★ mon avatar - midnight blues ; mon gif - site torikelly  Veux-tu un parrain ? (Si oui, par MP ou salon de discussion ?) ★ nop c'est tout bon Acceptes-tu de recevoir des défis de la secte par mp? ★ oui Un dernier mot ★ :hert:  :hert:

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 18
PSEUDO : baby†wolf
AVATAR : zoey deutch
CREDITS : Sarasvati
ÂGE : 24

MessageSujet: Re: soft love for a fragile heart ϟ sierra    Mar 27 Nov - 14:40

Write your story


I can't go on without you

Le silence est lourd. Pesant.
Il est entouré de proches, se sent pourtant terriblement seul.
Les souvenirs le prennent d'assaut. Le frappent. Le bousculent. Il manque de chuter.
Ses yeux se remplissent de larmes. Son cœur se resserre et il peine à respirer correctement. Il connait trop bien ce sentiment. Il ne l'a jamais vraiment quitté depuis Juillet 1985.
Il avait aimé et perdu quelqu'un d'important.
Continuer sans lui, sa moitié, avait été impensable.
Aujourd'hui, il enterre un membre de plus de cette famille qui avec le temps diminue au lieu de grandir.
Il aimerait pleurer. Se rouler à terre. Maudire Dieu et toutes ces décisions absurdes qu'il prend. Faire une scène au milieu de tous ces proches lui est égal. Qu'est-ce qu'il peut encore en avoir à foutre de ces gens ? De ce qu'ils peuvent penser. Ils vont lui dire à quel point ils sont désolés, les uns après les autres. Puis, leur vie reprendra son cours, alors que lui, lui ne peut pas rentrer chez lui et continuer sa petite vie. Non, pas quand celle qu'il aime sera six pieds sous terre.
Il regarde le bois qui la tient prisonnière.
Il luit avec le soleil qui se faufile entre les arbres.
Les fleurs colorées dansent dans la lumière, poussées par une douce brise qui ne semble pas l'atteindre.
Il entend vaguement une voix percer le silence.
Puis, une pression dans sa main.
Celle d'une créature miniature qui lorsqu'il déplace son regard de sa femme se pose sur une petite tête brune. Les yeux tristes, mais un sourire qui se veut rassurant.
Ses yeux faiblissent, incapables de retenir plus longtemps ces torrents qui cherchent à échapper à leur confinement.
Il pleure. Discrètement. Personne ne lui en tiendra rigueur. C'est même ce que tous attendent de sa part. Qu'il craque. Montre son coté humain. Qu'auraient-ils dit s'il n'avait pas versé une seule larme à l'enterrement de sa femme ?
Elle murmure quelque chose. Il ne comprend pas. Se penche pour l'écouter le répéter.
♬ It's okay little bird, no matter how long it would take, this wound of yours is going to heal, trust me. ♪
Sa voix chantante lui donne le sourire, les flots de ses yeux ne s'arrêtant jamais.
Qu'avait-il fait pour mériter un pareil cadeau ? Un enfant si bon, bienveillant qui lui chantonnait la berceuse que lui chantait sa mère lorsqu'il était petit…
L'émotion le prend d'assaut.
Une vague d'amour immense le percutant.
Il s'agenouille. Prend sa fille dans ses bras.
♬ Don't worry little bird, i'm gonna stay by your side until the end of time. ♪
Il est pris par surprise. Les sanglots se déversant dans la douce chevelure de sa progéniture.
Il la serre plus fort. Essaie de s'accrocher à cette tangibilité salvatrice. Cette délicate créature qui l'ancre à une réalité qu'il aimerait pourtant fuir.
♬ O little bird, there is no end to this love between us, as long as I breathe and even beyond, i'll always love you ♪
Il chante faux, sa voix écorchée par tant d'émotions. Les mots sont là. Il l'aime plus que tout. Ne cessera jamais de l'aimer.

I've been feeling pain.

Elle regarde l'heure. Hésite. Il devrait être là. Il n'est jamais en retard.
Il a dix minutes de retard.
Ca ne lui ressemble pas.
Après les cours, il vient toujours la chercher.
A l'heure.
Là, il est en retard.
15 min.
Quelque chose de grave est arrivé.
Il lui est arrivé quelque chose et elle ne le reverra plus jamais.
Elle tremble.
Sa respiration se saccade.
Sa poitrine devient lourde.
Son cœur se fracassant bruyamment contre cette dernière.
Ses yeux se remplissent de larmes.
Le sol se dérobe sous ses pieds.
Elle va s'effondrer.
Elle pleure.
Ses genoux frappent le bitume.
Il fait brusquement noir autour d'elle.
Elle disparaît.

» Qu'est-ce qui s'est passé ? demande-t-elle étendue sur un lit médical dans une pièce qui n'est pourtant pas ce à quoi on pourrait s'attendre.
» Tu es dans l'infirmerie de l'école. Tu as perdu connaissance devant le bâtiment. On essaie de contacter tes parents, mais on est pas parvenu à les joindre.
La panique la reprend d'assaut violemment.
Ses parents?
Elle n'en a qu'un.
Aucune sœur, aucun frère. Plus d'oncle. Des grands parents séniles ou absents. Morts. Elle n'a qu'un parent. Sa seule famille. Et il est introuvable.
» Mon père. Où est mon père ? Il devrait être là. Il n'est jamais en retard pour venir me chercher. Il est toujours à l'heure.
» Calme toi. On a essayé d'appeler chez toi, mais ta mère ne semble pas répondre.
» Je n'ai pas de mère. Elle va difficilement pouvoir répondre de sa tombe. Elle est sèche, sarcastique. Aimerait la rembarrer avec plus de force. Comment ose-t-elle parler de sa mère? Je n'ai que lui. Elle murmure. Tremble à nouveau. Je n'ai que lui.
Elle se met à pleurer.
» Tu exagères, ça arrive à tout le monde d'avoir du retard. Un peu de patience. Elle soupire.

Elle avait tord. Accident de voiture. Une jambe de cassée. Plus de véhicule.
» Tu vas devoir prendre le bus, little bird.
Il est sur son lit d'hôpital, son adolescente enroulée autour de lui comme un petit singe apeuré. Comme un enfant terrifié. Elle a sa tête plaquée contre son torse, le tshirt en dessous humide de ses larmes.
» Je m'en fous du bus, Papa. Tu aurais pu mourir.
» L'accident n'était pas si grave.
» T'as promis de ne pas me laisser. Qu'on serait ensemble jusqu'à la fin de temps.
Il rit. Elle peut avoir le discours d'un enfant parfois malgré son âge.
» Je te l'ai trop chantée cette chanson on dirait, little bird. Tu la prends bien trop à la lettre.
» Non, non. Je ne suis pas bête… C'est juste… J'ai pas envie qu'il t'arrive quelque chose. Tu es à toi tout seul toute ma famille. Te perdre… est impensable. Elle fond en larme.
Il la serre dans ses bras, l'enlace du peu de forces qu'il lui reste. Il la comprend.
Il connait cette peur constante que quelque chose de grave se produise. Que l'un de nos êtres chers disparaisse. Après la mort de son frère, il avait la peur au ventre en plus de la tristesse qui l'anéantissait.
» Tu ne vas pas me perdre. Ne penses pas à ce genre de choses.

And I've got way too many questions just to try and get it right

» Dr Page. Ça sonne bien.
» Papa, je rentre en première année. Je n'aurais le droit à ce titre… que dans très longtemps. Et si et seulement si j'y parviens.
Assis sur le porche arrière, ils discutent. Il a l'impression qu'il parle à sa fille de 11 ans qui lui annonce qu'elle veut sauver des vies. Devenir médecin. Pédiatre. C'est un souvenir, un parallèle qui existe bien. Elle a 17 ans. Parle d'études à la rentrée, de campus. Le temps a filé.
Il passe son bras autour des épaules de sa petite fille, la tire contre lui.
» Est-ce que je t'ai dit que je suis fière de toi ?
Elle rit.
» Mille fois cette année seulement, dont 500 fois uniquement depuis l'obtention de mon diplôme il y a quelques jours.
» Je le suis. Tellement.
Les rires s'estompent légèrement. Ils savent tous les deux que ce moment est bercé d'une émotion douce et chaleureuse, d'une mélancolie qui leur colle à la peau.
» Je sais, Papa. Mais je suis loin d'être la première de ma classe, pas besoin d'en faire des tonnes.
Il roule des yeux.
» Tu es studieuse. Tu as réussi à te faire quelques amis sympathiques et tu vas à l'université, pour y étudier la médecine. Je suis fière. J'aurais voulu qu'ils soient là. Ton oncle Alexander était ambulancier avant toutes ces histoires. Il adorait son travail. Il aurait été fière de toi, lui aussi. Et maman, sa voix se serre, il est ému, elle aurait été en larme avec le plus grand sourire du monde. Elle était comme ça, heureuse d'une manière entière. Déconcertante.
Il y a un silence qui se faufile entre eux. Une douce nostalgie. Une tristesse qu'ils connaissent bien.

'Cause you said it meant nothing and I should've kept my silence

La rencontre est un hasard. Sa voiture a besoin de réparations et l'homme qui s'en occupe la baratine. Elle n'ose pas le reprendre ou l'arrêter. Elle le laisse parler. Le laisse la persuader que sa voiture a besoin de plus. Elle acquiesce à tout. Elle veut juste s'en aller retourner réviser. C'est plus simple que de remettre en question le travail de l'homme en face d'elle qui a l'air si sûr de lui.
Sa timidité est un calvaire parfois.
Mais il intervient. Un inconnu. Un collègue de l'escroc à qui elle parle. Il est imposant. Beau. Et gentil.
Elle est prise par surprise. Sourit discrètement et voudrait lui dire merci, mais ne le fait pas.
Il lui faudra plusieurs jours pour revenir. Avoir le courage de l'inviter à boire un café pour le remercier de son intervention.

Son petit cœur se joue d'elle. S'agite dans sa cage dès qu'il est dans les parages. Colin. Elle pourrait souffler son prénom dès qu'elle l'aperçoit, le murmurer amoureusement. Elle n'a jamais été amoureuse. Pas vraiment. Pas de cette manière. Elle se sent bête parfois, de chercher à tout prix à passer du temps avec lui. L'appeler à l'aide à la moindre occasion.
Il répond présent.
A chaque fois.
Elle s'attache à lui facilement. Ce qui ne lui ressemble pas. Elle ose lorsqu'il s'agit de lui. Colin réveille quelque chose de nouveau en elle. Une facette qu'elle ignorait avoir.
C'est agréable.
Déstabilisant par moment.
Mais elle ne s'en plaint pas.
Elle éprouve pour Colin quelque chose de trop fort qu'elle ne sait pas expliquer.
Le garde pour elle. C'est plus sûr.
Elle voudrait lui dire mais sait pertinemment que ce n'est pas une bonne idée.
Elle doute qu'il éprouve la même chose pour elle.
Elle se préserve, même si elle ne peut pas se passer de lui.
Elle prend ce qu'elle peut.

La lune est pleine. Elle l'observe de sa fenêtre.
Il lui envoie des messages. Colin. Elle se précipite pour lui répondre. Lui dit qu'il peut évidemment passer.
Elle est en pyjama disney. Les cheveux soigneusement attachés en queue de cheval. Elle a l'air trop sérieuse. Pas à son avantage. Change rapidement de pyjama. Difficile de porter autre chose à une heure pareil.
Il passe par la fenêtre et elle le regarde faire.
Il a bu. Cela se voit. Se sent.
Elle passe outre.
Il répond toujours présent pour elle.
C'est à son tour d'être à la hauteur.

Ce soir là. Tout ce qu'elle pensait de leur relation bascule.
Ils couchent ensemble. C'est lui qui l'embrasse. Glisse ses mains autour de son visage, de son corps et elle répond. Surprise. Mais réactive. C'est l'occasion dont elle rêvait.
Elle goûte l'alcool sur ses lèvres.
Se questionne sur son rôle dans cette visite nocturne.
Essaie de ne pas trop réfléchir.
Il est le premier homme avec qui elle couche.
Impossible d'avoir des regrets.
Ils ont une connexion. Elle le sent. Le sait.
Leur amitié tend vers quelque chose de plus physique. D'extatique.
Les sentiments restent silencieux.
Muets.
Enfermés loin de la surface.
Lorsqu'ils s'y aventurent de trop près.
Quand Colin est près d'elle, la prend dans ses bras, ses lèvres se baladant sur son corps. Elle prend soin de les pousser au fond. Les faire taire le temps nécessaire.
Puis, dès qu'il s'en va, se maudit d'être aussi naïve d'éprouver ce genre de sentiments.
L'amour à sens unique ça craint.
Surtout quand on couche avec la personne concernée.

Elle s'y fait. Se persuade que cela va lui passer.
Ça ne peut pas durer éternellement, n'est-ce pas ?

_________________

hold it in. let's go dancing. I do believe we're only passing through, wired again. look who's laughing, you again, all you, all you.


Dernière édition par Sierra Page le Mar 27 Nov - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 624
PSEUDO : vala29.
AVATAR : daisy ridley.
CREDITS : lux aeterna (avatar) + bat'phanie (code signature) + shmisolo (gifs) + hoshi (paroles signature)
ÂGE : 28

MessageSujet: Re: soft love for a fragile heart ϟ sierra    Mar 27 Nov - 14:48

re bienvenue parmi nous !

_________________

Te parler juste comme ça Accorder nos silences Qu'ils se taisent rien qu'une fois Qu'ils nous laissent une chance De construire un monde nouveau. Rien que deux ou trois mots qu'on échangerait tout bas.

Si tu savais comme j'aimerais Te parler pour rien Te parler juste comme ça
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 18
PSEUDO : baby†wolf
AVATAR : zoey deutch
CREDITS : Sarasvati
ÂGE : 24

MessageSujet: Re: soft love for a fragile heart ϟ sierra    Mar 27 Nov - 15:12

Merciiii June

_________________

hold it in. let's go dancing. I do believe we're only passing through, wired again. look who's laughing, you again, all you, all you.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 902
PSEUDO : pearlizz ou jess.
AVATAR : elizabeth olsen.
CREDITS : fayrell (avatar) &. excelsior (signature).
ÂGE : 34

MessageSujet: Re: soft love for a fragile heart ϟ sierra    Mar 27 Nov - 15:13

oh ben re-bienvenue dans le coin du coup

_________________
can't pretend
☾ ☾ ☾ There you are. In a darkened room. And you're all alone, looking out the window. Your heart is cold and lost the will to love. Like a broken arrow. Nobody wants to be lonely. Nobody wants to cry.

:hert::
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1722
PSEUDO : Namysh
AVATAR : Jon Bernthal
CREDITS : Avengedinchains (vava) + tumblr (gifs)
ÂGE : 41

MessageSujet: Re: soft love for a fragile heart ϟ sierra    Mar 27 Nov - 15:23

Re-bienvenue dans les parages Tu connais la maison, mais si besoin hésite pas à crier très fort :miguel:

_________________
Gone Away
All you have is your fire, And the place you need to reach. Don't you ever tame your demons, But always keep 'em on a leash...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Everything in its right place
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1130
PSEUDO : Red
AVATAR : Aaron Tveit
CREDITS : Aloa ♥ + tumblr
ÂGE : 36

MessageSujet: Re: soft love for a fragile heart ϟ sierra    Mar 27 Nov - 15:34

Rebienvenue à la maison !

_________________
When I was young, it seemed that life was so wonderful
A miracle, oh it was beautiful, magical. But then they send me away to teach me how to be sensible, logical, responsible, practical. And they showed me a world where I could be so dependable, clinical, oh intellectual, cynical
The Logical Song - Supertramp
(c) endlesslove


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 306
PSEUDO : M.
AVATAR : Colin O'donoghue.
CREDITS : Tearsflight (avatar) + anesidora (sign).
ÂGE : 39

MessageSujet: Re: soft love for a fragile heart ϟ sierra    Mar 27 Nov - 15:47

Re-bienvenue

_________________

† † † if you wake up
and don't want to smile, if it takes just a little while. Open your eyes and look at the day, you'll see things in a different way. Don't stop thinking about tomorrow. Don't stop, it will soon be here.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

président des girafes
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 7505
PSEUDO : Caroline + Linoa
AVATAR : Garrett Hedlund
CREDITS : ordinn (av) sial (sign)
ÂGE : 34

MessageSujet: Re: soft love for a fragile heart ϟ sierra    Mar 27 Nov - 15:53

Rebienvenue parmi nous

C'est chouette de te revoir dans le coin malgré la suppression J'aime toujours autant l'avatar et comme toujours, excellent choix de scénario Si tu as besoin tu sais où nous trouver

_________________

☽☽ Peut-être que la différence entre les hommes et les femmes est qu'elles percent les abcès avec courage, alors que les hommes trouvent toujours une mauvaise raison de vivre avec ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

time doesn't always heal
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 931
PSEUDO : vercors / chloé.
AVATAR : max irons.
CREDITS : ultraviolences, nate, stephen chbosky in the perks of being a wallflower .
ÂGE : 29

MessageSujet: Re: soft love for a fragile heart ϟ sierra    Mar 27 Nov - 16:28

Rebienvenue ici. I love you

_________________

And I want you to know that I am both happy and sad and I'm still trying to figure out how that could be.

:
 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: soft love for a fragile heart ϟ sierra    

Revenir en haut Aller en bas
 

soft love for a fragile heart ϟ sierra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [317] Lyra - A Fragile Heart [GIVRALI]
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
we'll never be royals
 :: born to run :: fiches validées
-
Sauter vers: