AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription ! Cearul Sheehan ● unusual mind 3189630431
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte ! Cearul Sheehan ● unusual mind 3929863547
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas Cearul Sheehan ● unusual mind 3189630431

Partagez
 

 Cearul Sheehan ● unusual mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Cearul Sheehan

Highly functioning sociopath
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 180
PSEUDO : LaMarquise
AVATAR : Benedict Cumberbatch
CREDITS : @schizophrenic @siren charms @tumblr
ÂGE : 43
QUARTIER : Willow Street

Cearul Sheehan ● unusual mind Empty
MessageSujet: Cearul Sheehan ● unusual mind   Cearul Sheehan ● unusual mind EmptyLun 11 Mar - 3:21

Cearul Sheehan
"A conversation is a dialogue, not a monologue.
That's why there are so few good conversations:
due to scarcity, two intelligent talkers seldom meet."
 


Prénom(s) & noms ★ Cearul Sheehan. De descendance irlandaise par son père, on l'a donc affublé d'un prénom traditionnel et son nom provient aussi de là-bas. On prononce Cearul "kar-ul". Mal prononcé, il provoque une tonne de petits tics désagréables chez son possesseur. Inutile de dire que c'est une situation très fréquente.

Date & lieu de naissance ★ Il est né le 19 juillet 1976, ici même, à Redwood Hills. Il n'a d'irlandaises que les origines, n'ayant même jamais foulé les terres enchanteresses du pays de naissance de son père et n'ayant jamais vraiment songé à le faire.

Âge ★ Il a 42 ans, mais ce n'est qu'un chiffre et il a tendance à l'oublier, lui qui pourtant n'a pas l'habitude d'oublier quoi que ce soit. C'est là toute l'importance qu'il donne au nombre d'années pendant lesquelles il a foulé cette terre.

Statut social ★ Cearul vit de façon très aisée grâce à sa musique, laquelle est appréciée de par le monde. Il a la chance de toucher les gens même s'il ne comprend lui-même pas comment ils peuvent trouver des émotions dans ce qui est créé par un homme qui n'en a que peu, voire pas.

Situation maritale ★ Cearul n'a jamais connu la tendre étreinte de l'amour. Il est célibataire et il n'a que très peu de contacts dits romantiques avec les autres.

Orientation sexuelle ★ C'est par curiosité qu'il s'est posé la question un jour. Il en a déduit qu'il n'en serait probablement jamais vraiment certain. Il hésite entre l'asexualité et la pansexualité, s'il faut vraiment s'encombrer d'une étiquette. Désintérêt ou intérêt si rare qu'il n'existe quasi pas, mais sans contrainte de genre.

Métier ou études ★ Des études, Cearul en a fait des tonnes. Des diplômes, il en a trop. Des passions, trop peu. La seule qui ait jamais réussi à vraiment l'accrocher et le canaliser, c'est la musique. Prodige, il est souvent jugé comme le génie qui ne met pas toutes les chances de son côté parce qu'il va au gré de sa fantaisie, annulant de nombreux concerts, repoussant de nombreuses sorties officielles... Il déteste la vie publique et l'évite le plus possible, ce qui le rend mystérieux, voire encore plus désiré par les fanatiques du genre. Son expertise couvre de nombreux instruments, mais ses belles de nuit répondent au doux nom de piano et violon. Lorsqu'il est en crise, c'est au son de ces deux instruments qu'il se raccroche le mieux.

Avatar choisi ★ Benedict Cumberbatch.

Groupe choisi ★ Our Broken Garden.


Décrivez le caractère de votre personnage en 5 lignes minimum
Mettez un esprit méthodique dans une tête chaotique et vous obtenez Cearul. Petit génie vivant ses émotions différemment du reste du monde, il est souvent repoussé, incompris. Mais ces mêmes émotions étant généralement assourdies, il n’en souffre pas la majeure partie du temps. Jusqu’à soudainement réaliser, un soir, qu’il est seul au monde ou qu’il a involontairement blessé quelqu’un qu’il aime sincèrement avec son manque de tact légendaire. Ses compulsions sont nombreuses et sa personnalité, addictive. Il est dangereux de le mettre en contact avec une substance créant une dépendance pour ces raisons. Décrypter le comportement humain est presque un jeu d’enfant pour Cearul. Il fait parfois des erreurs, toujours guidées par le manque de compréhension des émotions humaines. Ces damnés sentiments l’énervent d’ailleurs parfois prodigieusement ! La musique, c’est ce point d’ancrage à ceux-ci. Sa façon à lui de ressentir le monde plutôt que de simplement le voir au travers d’équations et de logique. Si seulement les gens voyaient dans cette obsession une volonté de comprendre le monde et de s’y adapter, mais ce n’est généralement pas le cas et la musique passe pour une lubie bizarre, mais constructive. Cearul est aussi un notoire irresponsable, capable de tout laisser en plan par impulsion soudaine. Et « tout » signifie vraiment « tout ». C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il oublie régulièrement de s’alimenter. Cearul se sent souvent seul, signe qu’il a lui aussi besoin de sociabiliser, un besoin qu’on se refuse pourtant souvent à lui attribuer. Sa mémoire est vaste. Si vous avez un différend avec lui, n’essayez pas de l’avoir sur la culpabilité à long terme, parce qu’il pourra probablement remonter plus loin que vous sur la ligne du temps des trucs qui ont été dits. Cearul croit que la fin justifie toujours les moyens. Les moyens qu'il prend donc pour atteindre ses objectifs sont parfois d'une moralité douteuse, mais il ne le fait pas à cause d'un mauvais fond. La moralité est un concept très vague pour lui. La plupart des traits de caractère de Cearul, ainsi que ses capacités, semblent davantage être des malédictions. Mais lui n’a jamais rien connu d’autre. Il n’en souffre donc pas consciemment.
Quelle est votre position par rapport à la Rose Lunaire?
Gratter. Creuser. Fouiller. Quand une histoire aussi horrible a changé de façon dramatique notre vie, comment peut-on rester complètement insensible à sa simple présence dans l’air ? Pendant de longues années, Cearul a presque ignoré le sujet, buté dès qu’on essayait de lui en parler. Puis, son caractère inconstant a frappé. Il a commencé par faire quelques recherches à la bibliothèque et a fini par dormir là-bas certaines nuits. Il devait comprendre. Ce besoin d’informations sur un culte aussi insondable s’étiola un peu au fil des ans. Parfois, il recommençait à bassiner ses proches à ce sujet, notamment son cousin. Présentant des hypothèses avec un peu trop d’enthousiasme à un homme qui avait tout perdu à cause de la Rose Lunaire. Récemment, il a complètement arrêté d’en parler pour la toute première fois. On suppose donc que cette obsession lui a passée, mais qui sait quand il recommencera à se perdre dans ce non-sens que représente, dans sa vie, les recherches éternelles sur la Rose Lunaire ? Avec un peu de chance, il restera tranquille un long moment. Peu de gens aiment l’entendre parler à parts égales de façon enthousiaste et de façon détachée de ce qui fut une grande tragédie qui affecta sa famille elle-même…

Anecdote 1 ★ Les tocs de Cearul sont nombreux, mais pas toujours présents. Ils ressortent davantage quand il est placé dans des situations stressantes, lesquelles sont souvent les mêmes. Presque tous ses tocs sont liés à une obsession de symétrie et d’exactitude, ce qui en dépasse plus d’un vu le chaos dans lequel est souvent son appartement, victime de ses extravagances.

Anecdote 2 ★ C’est un oiseau de nuit. Il réfléchit mieux lorsque le soleil s’est couché, pour une raison que lui-même ignore mais qu’il soupçonne être seulement psychologique. Ce n’est pas comme si en journée, Redwood Hills grouillait d’activité. Mais le confort que la nuit lui offre est incomparable.

Anecdote 3 ★ Comme on pourrait s’en douter, il est athée… et sera plus qu’heureux de prouver aux croyants pourquoi ils ont tort de croire. Ce qui semble être une attaque sans scrupule est en fait pour Cearul une conversation intéressante et animée. Ça se termine néanmoins toujours mal… et il a même pris plus d’un poing sur la gueule à cause de ça. Pourtant, il y revient constamment !

Anecdote 4 ★ Cearul parle de nombreuses langues. Il les a apprises par pseudo nécessité lorsqu’il se heurtait à une langue inconnue dans une recherche quelconque, en règle générale. Il considère cet apprentissage comme futile. Si ce n’est peut-être celui du gaélique irlandais, qu’il apprit en prétendant en avoir besoin… et finalement, peut-être l’a-t-il fait par sentimentalisme, ce qui ne lui ressemble pourtant guère. Comme quoi, il y a toujours des nuances dans tout… même dans la tête de Cearul.

Anecdote 5 ★ C'est un grand mince, à 1m83 et 79 kg. Il a un métabolisme rapide qui lui fait perdre du poids naturellement. Raison pour laquelle il devrait prêter attention à son alimentation... ce qu'il ne fait pas, bien sûr !

Anecdote 6 ★ L’heterochromia iridum, plus simplement appelée hétérochromie, est la particularité d’avoir plus d’une couleur dans un même iris. C’est le cas des deux yeux de Cearul. Il a les yeux verts, mais ceux-ci sont irrégulièrement tachés d’un brun très pâle, très miel. Il doit son hétérochromie à sa mère, chez laquelle c’était néanmoins plus discret.

Anecdote 7 ★ Cearul n’est pas très doué avec les nouvelles technologies. Il a un ordinateur, mais il n’est plus très jeune et il ne l’utilise que lorsqu’il le doit absolument. La même chose avec son cellulaire, qui n’est pas de la dernière génération, du genre qu’on rabat. C’est son cousin qui voulait qu’il en ait un pour le rejoindre plus facilement… et qui a fini par le lui donné il y a plusieurs années, mais finalement, il l’oublie toujours un peu partout et n’est pas plus facile à joindre !

Anecdote 8 ★ Cearul lit beaucoup et possède une grande collection de livres en tout genre... sauf des romans, lesquels il n'a généralement que parce qu'ils étaient des cadeaux ou par erreur. Il lit surtout des ouvrages qui, selon lui, peuvent lui apporter quelque chose et les romans n'en font de toute évidence pas partie. Un peu ennuyeux ? Certainement.

Anecdote 9 ★ Il arrive parfois que Cearul disparaisse plusieurs jours sans que personne ne sache où il est. Quand il revient soudainement, il agit souvent comme si de rien n'était, justement parce qu'il ne voit pas le problème. Il est majeur et vacciné, après tout ! Quand il a quelque chose à faire, il le fait...!

Anecdote 10 ★ Il aime la musique à la folie, mais il déteste l'aspect social même le plus minime qui lui est lié. Ça fait longtemps que son manager a arrêté d'essayer de lui faire avoir une présence publique soutenue et se félicite quand il réussit à lui faire faire un concert ou deux avant que son protégé ne fasse silence radio pour un temps indéfini.

Prénom/Pseudo ★ LaMarquise. Age ★ 28 ans. Sexe ★ F. Comment as tu connu RH ★ Je le connais depuis longtemps, mais c'est @David Munroe qui m'a rapatrié :hert: Ce que tu penses de RH★ C'est un forum vraiment bien avec des gens vraiment bien. Que demande le peuple ? Cearul Sheehan ● unusual mind 308030598 :hert: Crédits ★ @wiise. + @tumblr  Veux-tu un parrain ? ★ Non merci, mes deux liens principaux m'encadrent déjà parfaitement et je les en remercie  Cearul Sheehan ● unusual mind 1214495017 Acceptes-tu de recevoir des défis de la secte par mp? ★ oui Un dernier mot ★ Cearul Sheehan ● unusual mind 2744386428



Spoiler:
 



Dernière édition par Cearul Sheehan le Mer 13 Mar - 14:58, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas

Cearul Sheehan

Highly functioning sociopath
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 180
PSEUDO : LaMarquise
AVATAR : Benedict Cumberbatch
CREDITS : @schizophrenic @siren charms @tumblr
ÂGE : 43
QUARTIER : Willow Street

Cearul Sheehan ● unusual mind Empty
MessageSujet: Re: Cearul Sheehan ● unusual mind   Cearul Sheehan ● unusual mind EmptyLun 11 Mar - 3:21

Write your story


"I have an attraction to strange
and unusual things.
I find them interesting,
spellbinding,
utterly fascinating"

Le vieil homme était assis dans un fauteuil roulant, dans un coin de la chambre qu’il occupait depuis quelques années, déjà. Son regard était perdu par la fenêtre. Il ne semblait pas voir son seul visiteur du mois, comme si ça n’avait aucune importance. C’était peut-être dû à son état, mais venant de lui, ce n’était pas si étonnant que ça, malade ou pas. Cearul, quant à lui, était assis sur une chaise droite en bois, inconfortable au possible. Jambes croisées, il observait le vieillard, le voyant bel et bien pour sa part. Son père avait pris de l’âge, mais n’avait pas changé tant que ça. Lorsqu’il le regardait, Cearul se voyait dans quelques décennies, sachant néanmoins qu’il ne serait pas dans cet état végétatif pour sa part, s’il se rendait jusque-là. Les sentiments qui le rattachaient à son père n’étaient pas aussi cordiaux qu’ils l’auraient dû. Mais il y avait un lien filial, assurément. Quelque chose qui persistait malgré tout. Peut-être qu’il devait cette petite connexion à une vérité qu’eux seuls connaissaient : les dettes avaient été payées…

D’aussi loin qu’il se souvienne, Cearul a toujours été un enfant dont on prenait relativement soin. C’est-à-dire qu’il ne manquait ni de nourriture, ni de confort, ni d’éducation et la musique, son amante de toujours, lui a été offerte en cadeau dès qu’il montra des signes d’intérêt à son encontre. Redwood Hills est un bel endroit pour élever un enfant. Il ne saura jamais ce qui avait convaincu son père de quitter son Irlande natale assez jeune pour fonder quelque chose ici, mais c’était de toute évidence pour de bon et s’il se faisait chauvin comme à peu près tous les Irlandais pouvaient l’être, il ne semblait néanmoins jamais avoir eu réellement envie de retourner dans son petit coin de pays. Cearul est donc malgré ses origines et son nom un Américain pure souche. Aucun accent ne se démarque dans sa voix et aucun patriotisme à l’Irlande ne se fait entendre dans son discours. De toute façon, le patriotisme ne semble pas être quelque chose dont l’homme est capable. Et déjà enfant, il était toujours trop égal à lui-même à bien des sujets, pas seulement celui-là. Il aurait pu être LE garçon bizarre de l’école, mais ils étaient plutôt deux.

Gwenn-Aël était son partenaire de jeux et de discorde. D’un point de vue extérieur, on eût cru qu’ils avaient une relation chaotique. Si on omet que le chaos est partie intégrante de leur vie, alors on peut dire que ce n’est pas le cas. Une réelle affection le lie à son cousin, même si un observateur extérieur a toute la légitimité d’en douter. Et quand Cearul observe son père de cette façon, réfléchissant à ce qui les avait conduits tous deux dans cette chambre miteuse d’un hospice pour personnes âgées non-autonomes, c’est cette affection pour son cousin que Cearul voit tout d’abord. Difficile de comprendre pourquoi ce petit cousin parfois un peu énervant vient vivre chez soi lorsqu’on n’a que neuf ans. Pourquoi un seul homme a réussi à retourner le cerveau d’autant de gens, jusqu’à leur donner l’envie de se retirer la vie. Mais tout ce que le petit garçon retient à cette époque – et peut-être encore aujourd’hui, finalement… – c’est que ces personnes ont décidément fracasser sa propre vie avec leurs idioties.

Dans un soupir, Cearul se lève. Le Cearul du présent, celui qui saisit un petit linge humide pour venir essuyer les lèvres de son père, d’où un peu de bave avait commencé à couler. Il n’était pas enchanté que Gwenn-Aël vienne vivre chez lui et pourtant, parfois, c’était bien aussi. Difficile de trouver meilleur complice que lui pour ses plans foireux, et vice-versa. Il se faisait souvent le leader, non pas par envie réelle de l’être. En vrai, Cearul n’a jamais été un leader et il ne devait qu’au bon vouloir de son cousin de ne pas être laissé en plan à chaque fois. Mais c’était la façon qu’il avait trouvé de lui rappeler immanquablement qui était l’aîné… et que quelques mois au compteur étaient aussi importants que quelques années ! Des gamins… quoique, certaines choses ne changeaient jamais et pour taquiner, Cearul le rappelait encore parfois à son cousin.

Il l’avait remarqué dès la première fois, alors que tout le monde le pensait aveugle devant les agissements de son père à l’encontre de Gwenn. On croit souvent les enfants plus idiots qu’ils ne le sont vraiment. Tout spécialement un enfant comme Cearul, à qui rien n’échappait. Il se souvient encore être allé très calmement à la bibliothèque, avoir ouvert les longs tiroirs fins qui contenaient ce qui était à l’époque le catalogue de bibliothèque, bien avant que les systèmes de gestion intégrés numériques ne prennent le relais. Dewey lui avait chuchoté qu’il trouverait ce qu’il désirait sous le numéro 615 et quelques décimales. Il avait donc refermé le tiroir et avait parcouru les rayons. Ceux-ci semblaient immenses pour le petit garçon qu’il était à l’époque. Le livre qu’il désirait consulter était trop haut et un adulte le lui avait donné, rieur devant le sujet choisi, sans savoir ce qui se tramait. Sous 615, dans la classification de Dewey, on trouve la toxicologie. Les poisons.

Cearul ne voulait que quelque chose qui punirait son père. Le rendrait malade. À chaque fois qu’il était violent envers Gwenn, le lendemain le paternel tombait inexplicablement malade. Des symptômes d’abord légers qui duraient environ vingt-quatre heures, puis qui passaient. Et plus le temps avançait, plus ces symptômes prenaient de l’ampleur, son système stockant sur une petite période de temps pourtant trop longue les toxines. La fin justifie toujours les moyens. Voilà quelques mots qui sonnent agréablement à l’oreille de Cearul et ce, depuis tout petit. Lorsque Gwenn quitte la maison, parce que tout oisillon doit quitter le nid un jour, il est inutile de continuer ce petit manège. Alors son père se remet doucement et lui, pour sa part, quitte aussi. Il ne le dira jamais et on ne se posera jamais la question, mais sans Gwenn, lui non plus n’a plus aucune raison de rester dans cette maison. D’ailleurs, pas du tout attaché à cet endroit, Cearul la laissera tomber en décrépitude jusqu’à ce qu’on insiste pour l’acheter. Il la vendra alors sans vraiment se poser de questions.

En avance dans sa scolarité depuis son primaire, Cearul ne se presse pourtant pas lorsque vint le temps de rejoindre l’Université, se consacrant à la musique et plus particulièrement au piano et au violon, ainsi qu’à la composition. À cette époque, on pourrait presque dire qu’il a trouvé un bel équilibre. Mais il s’inscrit finalement par désire d’apprendre quelque chose d’autre, presque innocemment. Et c’est lorsqu’il est pris au milieu d’une conversation sur la Rose Lunaire qui semble surtout tissée de théories du complot qu’un déclic se fait en lui. Le besoin de savoir est soudainement grand. Pourquoi. Comment. De quelle façon. Il doit connaître le moindre détail de ce qui n’est pourtant pas dit. Il devient obsédé, tentant d’entraîner son cousin dans cette obsession comme dans presque toutes celles qui l’assaillent inévitablement un jour ou l’autre. Celle-là ne le quittera jamais, même si parfois, elle se tait pendant quelques temps.

Maintenant, il vit de sa musique. Possède plusieurs diplômes qui semblent ne lui servir à rien et d’ailleurs, aucun d’entre eux n’est lié de près ou de loin à la musique. Et il vient parfois visiter son père, dont le poison est finalement presque venu à bout et qui l’a conduit dans cet endroit où on l’oublie si facilement. Cearul lance la lingette sur un meuble en bois en soupirant. Il ne savait trop à quel moment son père avait compris. Mais dans ses crises de lucidité, il s’égosillait à hurler la vérité. L’ironie étant qu’on croyait alors qu’il faisait une crise de démence. Ils n’étaient que deux à savoir… et si un sourire froid étire soudainement les lèvres de Cearul, c’est qu’il sait que ce qui dévore davantage le vieil homme que de n’être pas cru, c’est de savoir que son fils n’a pas assez de cœur pour ressentir de la culpabilité. Cearul tourne donc les talons. Visite mensuelle terminée. La prochaine sera le même jour, à la même heure… et incontestablement aussi dépourvue d’intérêt.


Dernière édition par Cearul Sheehan le Mer 13 Mar - 8:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Cearul Sheehan

Highly functioning sociopath
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 180
PSEUDO : LaMarquise
AVATAR : Benedict Cumberbatch
CREDITS : @schizophrenic @siren charms @tumblr
ÂGE : 43
QUARTIER : Willow Street

Cearul Sheehan ● unusual mind Empty
MessageSujet: Re: Cearul Sheehan ● unusual mind   Cearul Sheehan ● unusual mind EmptyLun 11 Mar - 3:22

Je me permet de faire un triple poste (ouh la rebelle Cearul Sheehan ● unusual mind 1213181818 ) pour demander à @Gwenn-Aël Shelby si le prénom et le nom sont bel et bien au choix. Je crois que c'est ce qui était écrit dans le scénario, sous l'avatar. Mais c'est juste pour être certaine Cearul Sheehan ● unusual mind 3843455399 Cearul Sheehan ● unusual mind 2303114825

_________________
- - what a skeletal wreck of man this is
Revenir en haut Aller en bas

David Munroe

The show must go on
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1465
PSEUDO : Red
AVATAR : Taron Egerton
CREDITS : Chrysalis (ava) + tumblr (gif profil) + Mrs Chaplin (gif signa)
ÂGE : 28
QUARTIER : 66 Willow Street (Midtown)

Cearul Sheehan ● unusual mind Empty
MessageSujet: Re: Cearul Sheehan ● unusual mind   Cearul Sheehan ● unusual mind EmptyLun 11 Mar - 3:29

Bienvenue sur RH Cearul Sheehan ● unusual mind 1336111789 Cearul Sheehan ● unusual mind 1336111789

Tu fais ma soirée :mici: Ce scénario est tout simplement excellent et j'adore le choix du prénom et du nom (@Gwenn-Aël Shelby le Sheehan m'a tuée Cearul Sheehan ● unusual mind 3614229903 ) En plus Benedict Cearul Sheehan ● unusual mind 147811550

Bref, avant de m'égarer, je vais tout simplement me répéter pour dire que je suis ravie que tu te sois laissée tenter et j'offre déjà @Archibald Stanhope (oui, je m'auto-tag, why not!) en tribut pour un futur lien, c'est obligé I love you

Oh, et :
Spoiler:
 

_________________
astra; bb —Just a young gun with a quick fuse, i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my old life behind ;; @imagine dragons
Revenir en haut Aller en bas

Harry Evans

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 90
PSEUDO : Charlie
AVATAR : Tom Hiddleston
CREDITS : google
ÂGE : 38

Cearul Sheehan ● unusual mind Empty
MessageSujet: Re: Cearul Sheehan ● unusual mind   Cearul Sheehan ● unusual mind EmptyLun 11 Mar - 6:33

Bienvenue sur RH Cearul Sheehan ● unusual mind 1336111789
Bon courage pour ta fiche :hert:

_________________
« We all have two lives, the second begins when we realize we only have one »  @Solosand
Revenir en haut Aller en bas

Cearul Sheehan

Highly functioning sociopath
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 180
PSEUDO : LaMarquise
AVATAR : Benedict Cumberbatch
CREDITS : @schizophrenic @siren charms @tumblr
ÂGE : 43
QUARTIER : Willow Street

Cearul Sheehan ● unusual mind Empty
MessageSujet: Re: Cearul Sheehan ● unusual mind   Cearul Sheehan ● unusual mind EmptyLun 11 Mar - 7:04

@David Munroe ; Toujours partante pour des liens prédefs cachés Cearul Sheehan ● unusual mind 3391687172 Merci de m'avoir présenté ce scénario et merci de ton accueil Cearul Sheehan ● unusual mind 147811550

@Harry Evans ; Oh un copain Marvel Cearul Sheehan ● unusual mind 1813663382 merci m'sieur :hert:

_________________
- - what a skeletal wreck of man this is
Revenir en haut Aller en bas

Harry Evans

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 90
PSEUDO : Charlie
AVATAR : Tom Hiddleston
CREDITS : google
ÂGE : 38

Cearul Sheehan ● unusual mind Empty
MessageSujet: Re: Cearul Sheehan ● unusual mind   Cearul Sheehan ● unusual mind EmptyLun 11 Mar - 7:33

En même temps, Marvel , voilà quoi Cearul Sheehan ● unusual mind 1336111789

_________________
« We all have two lives, the second begins when we realize we only have one »  @Solosand
Revenir en haut Aller en bas

Colin Parsons

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 518
PSEUDO : Mily
AVATAR : Chris Evans
CREDITS : carolcorps
ÂGE : 36
QUARTIER : #25 Willow Street

Cearul Sheehan ● unusual mind Empty
MessageSujet: Re: Cearul Sheehan ● unusual mind   Cearul Sheehan ● unusual mind EmptyLun 11 Mar - 9:50

Team Marvel poweeer Cearul Sheehan ● unusual mind 4210665669
Bienvenue parmi nous Cearul Sheehan ● unusual mind 1454212123

_________________

all of me
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas

Judson Howell

président des girafes
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 8588
PSEUDO : Caroline + Linoa
AVATAR : Garrett Hedlund
CREDITS : exordium (av) nate (gif) sial (sign)
ÂGE : 35
QUARTIER : 136 farming area

Cearul Sheehan ● unusual mind Empty
MessageSujet: Re: Cearul Sheehan ● unusual mind   Cearul Sheehan ● unusual mind EmptyLun 11 Mar - 11:00

Rebienvenue parmi nous Cearul Sheehan ● unusual mind 1161381001

Chouette choix de scénario Cearul Sheehan ● unusual mind 1336111789 si tu as besoin n'hésite pas, le staff est à disposition Cearul Sheehan ● unusual mind 3391687172
en attendant, bon courage pour ta fiche Cearul Sheehan ● unusual mind 3009798878

_________________

--- Ce que je veux dire,
c'est qu'elle avait des yeux où il faisait si bon vivre que je n'ai jamais su où aller depuis.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

Cearul Sheehan ● unusual mind Empty
MessageSujet: Re: Cearul Sheehan ● unusual mind   Cearul Sheehan ● unusual mind EmptyLun 11 Mar - 12:35

Bienvenu !

Très bon choix de scénario ! Amuse toi bien avec ce personnage !
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

Cearul Sheehan ● unusual mind Empty
MessageSujet: Re: Cearul Sheehan ● unusual mind   Cearul Sheehan ● unusual mind Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Cearul Sheehan ● unusual mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Athenian Mind
» Nathan A.Baker just perfect !
» Where is my mind ( Finn Avery )
» salem ‣ landslide & faces but mainly faces (gallerie)
» + if I never see your face again I don't mind

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
we'll never be royals
 :: born to run :: fiches validées
-
Sauter vers: