AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription ! (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 3189630431
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte ! (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 3929863547
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 3189630431

Partagez
 

 (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Travis Monroe

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 109
PSEUDO : Lilith W.
AVATAR : Bob Morley
CREDITS : Sweet Poison (vava)
ÂGE : 30

(Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... Empty
MessageSujet: (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat...   (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... EmptyMer 24 Avr - 22:05

Travis George Monroe
"Tu cherches quoi ? - Mes couilles. Elles étaient là il y a 2 minutes."
 


Prénom(s) & noms ★ Travis George Monroe. Date & lieu de naissance ★ 02 janvier 1989 à Redwood Hills. Âge ★ 30 ans. Statut social ★ disons qu'il arrive à sortir la tête de l'eau, mais si son salaire peut-être jugé comme confortable, une immense partie va dans des traites et des dépenses qui ne sont pas pour lui. Situation maritale ★ Célibataire. Orientation sexuelle ★ Hétérosexuel. Métier ou études ★ Prof de théâtre, acteur et membre d'une troupe qui produit des courts-métrages sur youtube. Avatar choisi ★ Bob Morley. Groupe choisi ★ OUR BROKEN GARDEN.


Décrivez le caractère de votre personnage en 5 lignes minimum
Pour qui ne connaît pas bien Travis, l'homme peut sembler être plutôt désagréable et pas vraiment le genre de garçon qu'on a envie de connaître. Famille controversée de Redwood Hill, famille pauvre, mauvaise réputation et fréquentations douteuses ont fait des Monroe des gens qu'on ne fréquentait que peu pour le bien de sa propre réputation. Le jeune homme n'a jamais vraiment cherché à changer cela, se satisfaisant bien de la tranquillité induite par son image de garçon infréquentable. Et pour aller avec cette image, Travis se montre arrogant au possible. Une façade qui tombe vite quand on apprend à le connaître, mais qui lui donne un côté repoussant quand on ne cherche pas à gratter la surface pour voir que derrière le garçon sûr de ses atouts et prétentieux, se cache en fait un gamin mal dans sa peau et convaincu d'être la dernière des personne qu'on puisse réellement aimer. Borné, il aime avoir le dernier mot, mais n'admettra surtout jamais vraiment qu'il a tort. Sa phrase favorite "Oui, mais...". Parfois, à trop se justifier, on se rend soi-même coupable. Qu'importe. Travis déteste admettre qu'il a tort et utilisera toutes les pirouettes pour s'en défaire. De même, quand il a une idée en tête, on peut dire qu'il ne l'a pas ailleurs. Cela peut même, dans certains domaines, virer à l'obsession. Autre chose obsédante, son côté rancunier. Travis pardonne difficilement. Très difficilement. Et seulement à un petit nombre de personnes. Pour les autres, il n'arrivera jamais à passer au-dessus. Le jeune homme est un vrai casse-cou, adepte des trucs extrêmes et grand sportif. Il rêve de pouvoir un jour sauter en parachute, escalader une falaise ou d'autres folies du genre... Mais c'est surtout avec les filles qu'il est le plus casse-cou. Ces relations sentimentales sont toujours un jeu dangereux où il semble aimer (ou pas) laisser des plumes. Romantique qui s'ignore, il est doux, attentionné et serviable. Les rares filles qui ont peu voir le Travis tendre, voir presque amoureux, ont été surprise de voir à quel point il pouvait être un petit ami agréable et un amant attentif, mais de manière générale, ce garçon loyal envers ses amis et sa famille est beaucoup plus prudent, se donne moins aux demoiselles qui partagent sont lit et se montre bien plus "amant Don Juan" que "Roméo". Pour la plupart, il est préférable, d'ailleurs, qu'il reste distant, car peu sûr de lui, quand il implique son cœur dans ses histoires, Travis se montre très jaloux. Patient et fiable, il reste quelqu'un sur qui on peut compter en cas de problème, mais ne vous attendez pas vraiment à ce qu'il partage avec vous les siens, Travis est très secret sur sa propre personne et encore plus rare que les amis qui peuvent compter sur lui, ce sont les amis en qui il a assez confiance pour se livrer lui-même. Vrai trublion quand il le veut, grand enfant, Travis aime montrer combien il peut être drôle et fun. S'il met longtemps avant d'être assez en confiance pour se lâcher, ceux qui deviennent des amis de sorties savent que Travis est le genre de personne qu'il faut inclure quand on veut passer une nuit déjantée réussie.
Quelle est votre position par rapport à la Rose Lunaire?
Travis n'est que trop lié à cette secte (même s'il n'est pas au courant de tout. Il sait que sa tante Angelica, la soeur de son père, est une des victimes du suicide collectif de la Rose. Jeune, influençable et perdue, elle s'était laissé embarquer et le père de Travis n'a jamais pu la ramener dans le monde réel. Sa consommation déjà excessive d'alcool n'avait fait qu'augmenter après cette tragique perte et Travis a toujours su que cela était en partie la cause de tous leurs maux. Pas toute la cause, bien sûr. Il aurait été trop facile pour son père de rejeter toute la faute sur les faiblesses de sa petite sœur. Quoi qu'il en soit, l'ombre de la Rose a toujours plané sur sa famille et est rapidement devenue une fascination malsaine pour sa petite sœur, Nana. D'ailleurs, Travis ignore que sa propre sœur, qui avait décidé de partir pour la Californie, contre son avis, est revenue en ville en compagnie d'un membre de la secte qui l'a enrôlé dans leurs rangs. Convaincue que la Rose Lunaire peut la sauver de sa maladie, Nana s'est mise en tête de se rapprocher de son frère pour le convaincre de se joindre à eux.

Anecdote 1 ★ Il a la phobie des aiguilles. Une peur panique et viscérale. Anecdote 2 ★ Il déteste les champignons. Anecdote 3 ★ Il a une cicatrice au niveau de sa lèvre supérieure, à gauche. Il émet un retrait dès qu'on essaye d'y toucher. Anecdote 4 ★ Il n'a aucun problème avec la nudité, vraiment aucun, ce qui lui a parfois été reproché. Anecdote 5 ★ Il adore manger. Il a d'ailleurs souvent un truc comestible à la main ou dans la bouche. Anecdote 6 ★ Heureusement, grâce à ses nombreuses heures de sports, il garde une ligne parfaite. Anecdote 7 ★ Il n'était pas un élève brillant, il a arrêté très tôt l'école, tant et si bien qu'il est considéré comme un cancre. Pourtant, il est malin. Son éducation, il l'a juste faite ailleurs et il ne réfléchit pas de la même manière que la plupart des gens. Anecdote 8 ★ Il est un peu accroc aux jeux vidéos, il doit l'avouer. Il adore se poser des heures entières, voir des nuits entière, sur une ou l'autre de ses consoles. Il en a tellement, de la Master System de Sega à la dernière XBox. Anecdote 9 ★ Sa plus grande fierté est d'avoir une Magnavox Odyssey, la toute première console jamais commercialisée. Bon d'accord, elle le fonctionne plus et tiens plus de l'objet de collection, mais qu'importe, non ? Anecdote 10 ★ C'est un romantique dans l'âme, il a juste trop peur de ses démons pour oser réellement quelque-chose de sérieux avec une fille. Anecdote 11 ★ C'est un fou d'animaux aussi. Les bêtes sont bien plus intelligentes que les hommes. Ainsi, dans sa maison, on compte pas moins de trois chiens (Darley, une Huski de Sibérie, Lana, une labrador couleur sable et Cory, un Welsh Corgi qui appartenait à sa sœur), deux chats (Shushi, un croisé européen et siamois et O'Malley, un chat de gouttière qui a décrété qu'il vivrait là désormais) et un poisson rouge (nommé Bubulle), contraint de vivre dans un aquarium fermé avec tout ce petit monde. Anecdote 12 ★ Il s'est toujours considéré comme un gars loyal et fidèle. De toute manière, ces rares relations amoureuses ont été trop brèves pour qu'il ait réellement envie d'aller voir ailleurs. Pourtant, il a été l'amant, une fois et pas n'importe lequel. En effet, il a été l'amant de sa meilleure amie. Ce n'était qu'une fois. Une coucherie qui ne comptait pas vraiment. Un défi qu'elle lui a lancé, une balle qu'il a saisi parce qu'elle a le don de l'allumer en une seconde... Et voilà, il devenait l'amant. Ca n'a été l'histoire que d'une fois, un truc dont ils n'ont jamais reparlé, mais peu de temps après, elle a rompu avec son petit copain, voulant retrouver sa liberté et il doit bien l'avouer, il se sent un peu coupable. Anecdote 13 ★ Nan, en fait, il ne se sent pas du tout coupable. Il détestait son mec. Bon débarras. Anecdote 14 ★ Sportif malgré son côté flemmard, il ne passe pas une semaine sans courir et/ou aller à la salle de sport pour bouger son derrière et travailler ses muscles. Mais il reste un grand flemmard et n'y va pas autant qu'il le voudrait, trop souvent rattrapé par l'envie de juste larver sur le canapé, une manette entre les mains. Anecdote 15 ★ À cause d'yeux pourris et fatigués par les écrans, Travis a droit à son lot de migraines ophtalmiques s'il n'y prend pas garde. L'homme a donc des lunettes qu'il porte dès que le besoin s'en fait sentir, chaque fois qu'il décide de se mettre face à un écran ou lorsqu'il est fatigué et tire sur ses yeux. Anecdote 16 ★ C'est aussi par flemme de se raser un matin qu'il a commencé à laisser pousser sa barbe. Il déteste l'entretenir, alors elle ne ressemble pas vraiment à grand-chose. Quand il a le courage, il la rase, sinon, il lui laisse vivre sa vie. Anecdote 17 ★ Homme tatoué, le mister en compte plusieurs à son actif. Un symbole de l'infini sur le poignet droit, des symboles qu'il refuse d'expliquer sur son avant-bras gauche et la date de naissance de sa petite sœur sur la tranche de son pied gauche. Anecdote 18 ★ Il fume occasionnellement. Il sait que ce n'est pas bien et refuse de le faire devant ses élèves, mais voilà, il a toujours un paquet dans sa voiture et à l'occasion, il s'en grille une (surtout en soirée, en fait. Rarement le reste du temps). Il boit un peu, mais reste très prudent avec l'alcool à cause de son passé. Il n'a touché qu'une seule fois à de la marijuana. Une fois et il a détesté ça. Enfin pas le goût en soit, mais la sensation ensuite. Sa sœur a très vite commencé à toucher à des produits, elle aussi et il a trop vu les ravages sur sa mère pour être incité à toucher à des merdes plus dures. Anecdote 19 ★ Il parle couramment espagnol et portugais. S'il était nul à l'école, il peut sans mal parler dans les deux langues avec n'importe qui, en revanche. Le dealer de sa mère étant portugais et travaillant principalement avec des importateurs espagnol, le jeune homme a appris les deux langues pour savoir quand sa mère allait se faire enfler par ces ordures de profiteurs de misère. Anecdote 20 ★ Il dort mal dans un lit seul. Il n'a pas besoin d'être avec une amante ou même de se coller à la personne pour dormir paisiblement, mais il ne dort réellement bien que lorsqu'une autre personne en qui il a un minimum de confiance respire à côté de lui.

Prénom/Pseudo ★ Em'/Lilith W. Age ★ 28. Sexe ★ F. Comment as tu connu RH ★ Par la jolie blonde qui détient mon coeur (my love d'amour de moi (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 1685057867 ). Ce que tu penses de RH★ J'aime bien pour le moment, mais comme je viens tout juste d'arriver, je peux finir par l'adorer de la mort qui tue. Crédits ★ TAG, tumblr.  Veux-tu un parrain ? ★ Je pense que ça ira (enfin j'espère ;) ). Acceptes-tu de recevoir des défis de la secte par mp? ★ oui / non Un dernier mot ★ BANANAAAAA.

Spoiler:
 



Dernière édition par Travis Monroe le Jeu 25 Avr - 21:59, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas

Travis Monroe

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 109
PSEUDO : Lilith W.
AVATAR : Bob Morley
CREDITS : Sweet Poison (vava)
ÂGE : 30

(Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... Empty
MessageSujet: Re: (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat...   (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... EmptyMer 24 Avr - 22:05

Write your story


"Si on est pas censé grignoter au milieu de la nuit,
alors à quoi sert la lumière dans le frigo ?"


Chapitre 1 ☆ Les hurlements effrayants de la nuit ne venaient pas du profond de mon inconscient, mais de la cuisine...
Le bébé pleurait. Le bébé pleurait si fort, les cris de sa mère dans la cuisine l'ayant réveillé, l'ayant effrayé. Alors, Travis l'avait pris avec lui dans son lit, essayant de calmer cette petite chose de chair et de larmes avant que leur père ne l'entende. Il ne l'aurait pas supporté. Il n'aurait pas supporté d'entendre les cris de bébés. Pas après avoir tapé si fort sur leur mère, jusqu'à ce qu'elle ne soit même plus capable de hurler de douleur. Maman avait commencé à hurler pour qu'il s'en prenne à elle et pas au bébé. Maman faisait toujours cela. Maman se mettait entre papa et la porte et hurlait jusqu'à ce qu'il la frappe elle, se défoule, évacue toute sa haine. Elle avait toujours dit « Moi plutôt que toi... ». Elle l'avait toujours répété comme un mantra, quand elle se glissait dans le lit de Travis, une fois papa écroulé dans leur lit ou sur le sol, quand elle le serrait contre elle en pleurant, caressant son dos pour calmer ses propres larmes silencieuses. Travis ne pleurait plus depuis longtemps, lui. « Moi plutôt que toi, mon amour... Mon bébé. Moi plutôt que toi... »
Quand maman avait fait le test et qu'il s'était révélé positif, elle avait pleuré. Encore un bébé à plonger dans ce triste monde. Encore un bébé qu'elle devrait protéger de lui... Sa petite sœur était née quatre jours plus tôt et elle n'avait toujours pas de prénom. Elle n'était que « le bébé » et aucun médecin n'avait jusqu'à présent vu l'enfant pour savoir si elle allait bien.
Papa était saoul, maman était blessée, frappée durement par les poings de son mari. Aucun d'eux ne voulait qu'un médecin voie cela et Travis devait s'occuper du bébé, même s'il était à peine assez grand pour la porter tout seul...
Il avait fallu une semaine. Une semaine entière pour que les plaies sur maman disparaissent. Une semaine pour qu'elle ose enfin emmener le bébé chez un médecin et lui donne un nom : Natalia. Natalia allait bien, contre toute attente. Natalia était saine et sauve, forte. Plus forte que la plupart des bébés. Tant mieux. Il le fallait, pour vivre dans cette famille...

Chapitre 2 ☆ Les cauchemars ne m'avaient jamais fait peur. La vie était bien pire...
Les années avaient passé. Les choses avaient changé, mais étaient restées assez identiques. Avec les années, la fin de l'innocence, le début de la compréhension, il avait compris. Compris que son père était un alcoolique notoire, violent, pervers. Sa mère avait finalement dégoupillé le jour où elle l'avait surprise regardant un peu trop étrangement Natalia dans son bain. Elle avait pris Nana (quatre ans) dans ses bras, avait dis à son fils d'aller dans la chambre et s'était enfermé avec eux. Elle avait appelé la police (enfin) et porté plainte (enfin), faisant tout pour que papa aille enfin en prison pour tout ce qu'il avait fait. Les plaies sur le corps de maman, les radios, les examens avaient rapidement prouvé ses accusations et papa n'avait eu aucune chance.
Travis avait pensé, innocemment, qu'ils étaient libres. Enfin tranquille. Mais le pauvre enfant se trompait lourdement. Maman n'était pas plus sage. Maman n'était pas une héroïne protégeant ses enfants de son corps. Maman avait ses propres démons. La drogue, pour commencer. Une drogue dure qui lui était nécessaire, comme vitale, même si elle savait que cela la tuait. L'amour ensuite. Maman avait besoin d'amour. Maman avait toujours l'impression de manquer d'amour. Alors elle s'efforçait toujours de trouver quelqu'un pour l'aimer. Qu'importe qu'il fut bon ou mauvais. Qu'importe qu'il fut doux ou violent. Elle avait besoin de se sentir aimé, de croire que cela était sincère et les hommes eurent tôt fait de défiler dans la vie des deux enfants et de leur mère. Certains bons, n'étaient généralement que trop brièvement de passages, trop inquiet d'être auprès d'une femme avec tant de problèmes. Beaucoup, malheureusement, étaient mauvais. Drogués comme elle, ou alcoolique, violent et abusifs. Protéger Nana demandait une vigilance de tous les instants et n'offrait que peu de répit au pauvre garçonnet qui n'avait même pas le temps de se construire lui-même en tant que jeune homme...
Très tôt, l'école devint donc une option pour Travis. Pas un choix délibéré, mais une obligation induite par les circonstances d'une vie qui ne donnait droit à aucune erreur. Il devait être rentré à la maison avant Nana, pour ne jamais la laisser seule avec un des mecs de sa mère, devait travailler pour pouvoir lui acheter à manger. Il devait se débrouiller pour pallier aux manques de maman. Maman dont tout l'argent passait dans la drogue, quand ses amants ne la volaient pas. Maman qui s'écroulait sur le canapé, trop fatigué pour faire à manger. Maman qui subissait de lourdes périodes de manque... L'école avait moins d'importance que cela. Alors Travis n'a jamais obtenu de diplôme, jamais réussi à l'école. La seule chose qu'il ne fit jamais que pour lui-même durant son adolescence furent les cours de théâtre. C'étaient les seuls qu'il ne ratait jamais, s'arrangeant pour aller chercher Nana et la cacher dans un coin de l'amphithéâtre pendant qu'il répétait. C'était aussi la seule classe où il excellait, toujours dans les premiers, toujours présents sur scène à un rôle majeur, pour toutes les représentations qu'ils firent, de sa première à sa dernière année de lycée. Si son professeur de théâtre n'avait pas aussi été le professeur de littérature anglaise, il n'aurait jamais pu croire que le brun était un si mauvais élève, mauvais garçon habitué à se retrouver dans les bagarres et les heures de colles, aussi fréquemment qu'absent en classe... Dans la salle de théâtre, Travis était un tout autre garçon, attentif et appliqué.

Chapitre 3 ☆ Quand la vie va de mal en pis...
Travis s'allongea sur le lit de Zoey après avoir branché la console, lui tendant une manette avant de prendre la sienne. Il lança le jeu et commença à jouer, l'esprit en feu, le regard concentré sur l'écran. « Ils ont pris Nana », souffla-t-il simplement, comme s'il parlait de la météo. Il vit dans le regard de la blondinette que les mots n'étaient pas clairs. Comment pouvait-il le lui en vouloir. Elle avait 16 ans, elle ne pouvait pas comprendre. Il mit sur pause, posant la manette sur ses genoux, avant de planter son regard sur la jeune femme. Zoey était son amie depuis... Et bien depuis toujours. Les Stark avaient toujours été là pour lui. Enfant, il jouait avec Zoey et ses frères dans le jardin, sous le regard attentif de leur oncle. Plus âgé, il avait commencé à venir ici, s'offrant un peu de répit dans sa vie en passant du temps chez eux. L'accord était tacite : ne pas parler. Ni de sa mère droguée, ni des nombreux hommes qui défilaient à la maison, ni de ses problèmes de jeune homme devant assumer une famille dysfonctionnelle. Si ça n'était pas lui qui commençait la discussion, on parlait de tout, sauf de ça. On s'amusait, on se consolait, mais on ne parlait pas. Le silence était d'or pour lui offrir un peu de répit...
« Elle a fait une crise. Ils ont dit qu'elle était probablement schizophrène. Ils doivent faire des tests, mais elle parle à des hallucinations et elle essaye de se blesser à la moindre occasion... »
Zoey n'avait pas parlé tout de suite, se contentant de le prendre dans ses bras, de se montrer présente, soutenante, sans doute consciente qu'aucun mot ne pourrait soulager la douleur que le brun ressentait à ce moment à ce moment, alors que Nana, sa Nana, sa petite sœur adorée, se retrouvait hospitalisée à l'âge de seize ans pour une maladie dont elle ne se remettrait sans doute jamais.
Il avait fallu trois semaines pour que le diagnostic soit confirmé, qu'un traitement soit mis en route et que les médecins parlent d'une possible stabilisation. Nana était schizophrène... Leur mère n'avait pas supporté l'idée et s'était drogué en non-stop depuis l'hospitalisation, passant du coma léthargique aux moments de crises de manque... La nouvelle définition de sa vie... Sans doute...

Chapitre 4 ☆ Toucher son rêve du bout des doigts... Avoir une chance d'un avenir heureux... C'était mon plus grand rêve...
Elle s'approcha de lui avec un grand sourire, magnifique dans sa petite robe noire. Aucun membre de la famille Stark n'aurait loupé sa première et Travis leur en était infiniment reconnaissant. Sa sœur avait été hospitalisée, une nouvelle fois, sa mère était trop défoncée pour être présente, alors il n'avait qu'eux, sa famille, son soutien éternel, pour ce moment, sans doute l'un des plus importants de toute sa vie. « Tu étais génial », s'exclama Zoey en s'approchant et le brun la prit dans ses bras, la serrant fort, plongeant son nez au creux de la clavicule de son indéfectible meilleure-amie. Un grand sourire aux lèvres, Travis finit par la lâcher, pour jeter un œil aux garçons qui suivaient la princesse blonde. Il serra la main de chacun d'eux, avant que Dorian ne le prenne carrément dans ses bras. « Toutes mes félicitations, mon grand », souffla l'homme, avant de le relâcher, alors qu'il rougissait furieusement, peu habitué à tant de fierté dans le regard de quiconque.
Il avait finalement trouvé la voie de son bonheur. Une fois Nana en institution, il n'était resté que sa mère, désormais trop faible et trop imbibée de drogues pour penser à se trouver quelqu'un. Le calme avait presque pu revenir à la maison et après vingt-quatre ans de survie, Travis pouvait enfin envisager de vivre (même si une part de lui se détestait pour penser ainsi. Avec le soutien de ses voisins, ceux qui représentaient presque sa famille, il avait fait des projets, avait commencé à travailler dur pour que le théâtre ne soit plus qu'une passion chassant la misère, mais le moteur de sa vie et sa source de revenue.
Après le lycée, il avait voulu intégrer une école d'art dramatique, mais sans diplômes, ses graduates étant désespérément nuls, aucune école n'avait voulu de lui. Le brun avait alors renoncé à s'échapper de Redwood Hill et avait décidé de construire son ambition ici, auprès de sa mère, jamais trop loin, pour que Nana puisse le retrouver si besoin. Il lui avait fallu de l'ardeur au travail et de la persévérance pour obtenir une formation annexe, une chance particulière et inespérée, mais ses efforts avaient fini par payer et après une formation complémentaire, même sans diplôme, il avait pu prétendre à passer le concours pour devenir professeur de théâtre. En parallèle, il compléta sa formation officielle en pratiquant ardemment chaque fois que cela était possible (représentation théâtrale, immersion historique, représentation ou acting dans les cérémonies commémoratives ou lors d’événements spéciaux au muséum...). Travis a fini par se faire connaître et beaucoup le reconnaissent comme le gars qui joue tel ou tel personnage lors de représentations, de festivals ou de pièces de théâtre en ville.
Dans un même temps, il avait rencontré une petite bande de passionné de théâtre qui ont fini par l'embarquer dans leur idée folle de créer des courts-métrages. Petite bande avec qui il vit toujours sa passion aujourd'hui, la petite troupe s'étant même spécialisée dans la participation à des concours de création de film en quarante-huit heures.
Heureux... Il l'était enfin. Avec son rôle de professeur de théâtre dans les écoles de Redwood Hill, avec sa troupe, avec sa famille d'adoption. Heureux, il l'était presque totalement, l'ombre planante de sa famille biologique comme menace permanente sur l'équilibre de son monde. Une ombre qu'il aime pourtant toujours de tout son cœur. Une famille biologique pour qui il lâcherait tout, pour qui il se donnerait corps et âme, encore et toujours.


Dernière édition par Travis Monroe le Jeu 25 Avr - 20:02, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Casey Connors

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 4509
PSEUDO : evalie
AVATAR : Rose McIver
CREDITS : Nate ♥ (toutes images) - astra (sign)
ÂGE : 31
QUARTIER : Lilac Road #54

(Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... Empty
MessageSujet: Re: (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat...   (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... EmptyMer 24 Avr - 22:08

Bienvenuuuue dans le coin et bonne chance pour ta fiche !
Si tu as besoin, n'hésites pas à contacter le staff, on est là pour ça :hert: (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 2868117208

_________________


Love.
The Notebook ☽ The best love is the kind that awakens the soul, makes us reach for more, plants the fire in our heart and bring peace to our minds. That's what I hope to give you forever. I love you.
Revenir en haut Aller en bas

Wyatt Lindstrom

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 483
PSEUDO : mrs.chaplin
AVATAR : sam heughan
CREDITS : avatar, moonlight roses / gif profil, mrs.chaplin / found on tumblr
ÂGE : 37

(Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... Empty
MessageSujet: Re: (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat...   (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... EmptyMer 24 Avr - 22:17

Bienvenuuuuuue sur RH I love you Hâte de lire vos fiches à vous deux !!  (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 1293989087 Bonne rédaction  :miguel:

Ça va être mélangeant avec un Monroe, puisqu'on a déjà un Munroe (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 1107602502 (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 1107602502

_________________

❝ i believe in yesterday ❞ suddenly, i'm not half the man I used to be. there's a shadow hanging over me. oh, yesterday came suddenly.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

(Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... Empty
MessageSujet: Re: (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat...   (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... EmptyMer 24 Avr - 22:21

Oh Jeez Boby a.k.a THE mâle alpha (oui je fonds, je soupire son nom et tombe en pâmoison Arrow (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 308030598 ). Curieux d'en apprendre plus sur ce fameux Tray. Oh tell me more, tell me more (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 530660233 *pan*
Bienvenue à RH et fighting pour la figure imposée qu'est la fiche de présentation (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 4210665669 (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 1161381001 (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 1685057867
Revenir en haut Aller en bas

Travis Monroe

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 109
PSEUDO : Lilith W.
AVATAR : Bob Morley
CREDITS : Sweet Poison (vava)
ÂGE : 30

(Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... Empty
MessageSujet: Re: (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat...   (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... EmptyMer 24 Avr - 22:30

Merci vous (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 1685057867

@Wyatt Lindstrom La famille Monroe se confond difficilement avec une autre, ne t'en fais pas ^^
Revenir en haut Aller en bas

Nate O'Reilly

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 4146
PSEUDO : camille
AVATAR : ben barnes
CREDITS : moi (ava), odairannies (profil) & drjacobhood (sign)
ÂGE : 35
QUARTIER : lilac road (#54)

(Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... Empty
MessageSujet: Re: (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat...   (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... EmptyMer 24 Avr - 22:45

Bienvenue par ici I love you
Bonne chance pour la rédaction de ta fiche (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 4210665669

_________________
Stand by me, don't you fade away
You are my silver lining.
Revenir en haut Aller en bas

Rafael Sullivan

Enjoy the silence
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 685
PSEUDO : Red
AVATAR : Will Higginson
CREDITS : Chrysalis (ava) + gif (tumblr) & VOCIVUS (icon)
ÂGE : 31
QUARTIER : 10 Lilac Road (Waterfall Avenue)

(Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... Empty
MessageSujet: Re: (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat...   (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... EmptyJeu 25 Avr - 2:06

Bienvenue sur RH ! (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 3843455399 Bon courage pour la fifiche (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 363954822

_________________
strange highs and strange lows
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité

(Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... Empty
MessageSujet: Re: (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat...   (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... EmptyJeu 25 Avr - 7:18

Bienvenue parmi nous I love you Bon courage pour la rédaction de ta fiche, si besoin le staff est là pour toi (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 1161381001
Il nous faudra un lien avec mon Andrew, qui est lui aussi un fan invétéré de jeux vidéos (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... 1813663382
Revenir en haut Aller en bas

Christian Miller

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 464
PSEUDO : princess.
AVATAR : armie hammer.
CREDITS : (avatar) chrysalis - (gifs) tumblr.
ÂGE : 36

(Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... Empty
MessageSujet: Re: (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat...   (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... EmptyJeu 25 Avr - 8:55

bienvenue à toi I love you

_________________
- - There's a very fine line between pleasure and pain. They are two sides of the same coin, one not existing without the other.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

(Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... Empty
MessageSujet: Re: (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat...   (Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(Travis) Je fais genre "tout va bien", mais en fait... Il n'y a plus de chocolat...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Entraînement seul c'est bien, mais à plusieurs c'est mieux !
» Un truc tout bête mais qui serait grandement utile.
» LoL c'est bien mais en rp, c'est mieux ! [Caleb, Juliet, Sammy, Alexandre, Sphinx, Andrew, Vara]
» La justice c'est bien mais, contourner les lois c'est mieux #Chase NG
» L'amour c'est bien mais il ne faut pas oublier sa famille. w/talya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
we'll never be royals
 :: born to run :: fiches validées
-
Sauter vers: