AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription ! Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford 3189630431
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte ! Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford 3929863547
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford 3189630431

Partagez
 

 Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Matt Redford

the visible face of the iceberg
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 383
PSEUDO : lys
AVATAR : jack sexy falahee
CREDITS : tumblr
ÂGE : 30
QUARTIER : willow street #167

Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford Empty
MessageSujet: Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford   Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford EmptySam 6 Juil - 18:04

Matt Redford
"it's your love i'm lost in.
even though you're nothing to me now.""
 


Prénom(s) & noms ★ Matt (Matthew) Redford. Seuls ses parents l'appelaient Matthew, ce qui en fait un souvenir trop douloureux et rebutant. Il se présente comme Matt, se fait appeler Matt. En fait, il n'y a que sur les papiers administratifs qu'on y trouve encore le sobriquet intégral. Et ça l'agace toujours, même s'il refuse de renier là d'où il vient. Date & lieu de naissance ★ 24/07/1989, Killington, Vermont. Né d'un père Vermontais et d'une mère Lilloise. Âge ★ 29 ans, presque 30. La prise d'âge ne lui fait pas peur. Pour l'instant. D'autant plus que 30 ans, c'est le plus bel âge. Pourquoi ? Ah oui, il n'aime pas l'engagement, et sa situation n'est pas des plus enviables. Bon ben pour continuer à s'amuser comme à 20 ans alors, même si le tracas des études était une partie de rigolade à côté des débuts chaotiques de sa carrière. Statut social ★ assez critique, il a tout juste retrouvé une situation stable il y a peu, si l'on peut dire. Le jour, il est serveur. Ce n'est vraiment pas ce qui lui plait le plus au monde, mais il a besoin d'argent. Et puis ça lui permet de montrer sa belle bouille et de faire des rencontres pour anéantir le temps de quelques heures sa pesante solitude. La nuit, dormant très peu, il dessine et peint, afin de revendre ses "oeuvres" dans la rue lorsqu'il ne travaille pas. Son rêve ? Avoir assez d'économies pour s'offrir l'achat ou la location d'un studio d'artiste pour y peindre, exposer et vendre. Et, pourquoi pas, se faire un nom un jour ? Situation maritale ★ célibataire, intéressé par sa colocataire. Il comble sa solitude avec des inconnues et des amies. Il ne se sent absolument pas prêt à l'engagement et ne sait pas s'il le sera un jour. Les femmes l'agacent souvent. Elles sont si faibles et dépendantes. Ni voyez pas là une forme de machisme. Il ne se sent absolument pas supérieur à ces êtres, c'est simplement un constat de sa part. Orientation sexuelle ★ Hétérosexuel. Totally. Oui ça semble paradoxal avec son oeil réprobateur sur l'engagement envers les femmes. Mais bon sang ce qu'il aime leurs corps, visages, cheveux et surtout leur odeur. Métier ou études ★ Matt a obtenu eu une bourse au lycée pour des études d'arts appliqués à Paris, de par son talent, repéré par un professeur de dessin (option qu'il avait choisie). Revenu de France, il est maintenant serveur le jour, artiste la nuit. Non, les débouchés dans l'art n'affluent pas vraiment malgré son talent. Il économise pour tenter de s'offrir un studio où il pourrait exposer et vendre. Avatar choisi ★ Jack Falahee Groupe choisi ★ Little talks.


Décrivez le caractère de votre personnage en 5 lignes minimum
Une des plus grandes qualités de Matt, c'est son honnêteté. Parfois trop franc, il préfère blesser une personne par la saillante vérité plutôt que de la brosser dans le sens du poil avec les inepties qu'elle a envie d'entendre. C'est d'ailleurs ce qui aura brisé son couple, éloigné son premier grand amour. Matt est quelqu'un de loyal et fidèle en amitié. S'il a peur de l'engagement amoureux, il reste le meilleur ami qu'on puisse avoir. Il a préféré trahir sa compagne afin de supporter sa nouvelle amie face à elle. On peut compter sur lui à toute heure du jour ou de la nuit, il accourt derechef si vous avez besoin de lui et ne vous laissera jamais tomber. C'est quelqu'un de très protecteur, quand il tient à une personne, il s'enquiert toujours de son moral et de sa sécurité, jusqu'à parfois un point extrême, car c'est quelqu'un de très anxiogène, bien qu'il tente en vain de le cacher. Un conseil ? Ne pas chercher des noises à quelqu'un de son entourage. Matt est également jaloux. Un ami qui va devenir plus proche de quelqu'un d'autre ? Il va se remettre en question et chercher la petite bête à l'autre. Si c'est un de ses meilleurs amis, il va complètement se braquer et risque fortement de se mettre en rogne. Si c'est sa meilleure amie, sa personne préférée au monde, là... Tous aux abris, il va complètement vriller. D'ailleurs, il habite où ce psy ? Il a obtenu l'adresse de son cabinet déjà... En amour ? Eh bien c'est compliqué, depuis Mila. Il ne se sent plus prêt à s'engager, et que ce soit les sexfriends, les plans C et les one hit, il s'en fou totalement. D'un point de vue sexuel ou amoureux, il n'est pas jaloux (mais attention, une sexfriend reste une amie...). Son passé a fait de lui un homme mystérieux qui tente tant bien que mal de cacher ses abysses. Bien qu'impulsif lorsqu'il s'agit de relations, Matt est quelqu'un de très intelligent, fin diplomate, il est réfléchi dans les autres domaines (professionnel par exemple, ou le reste de la famille bien qu'il ait coupé les ponts). Vous l'aurez compris, Matt est quelqu'un qui aime vivre sa vie comme il l'entend. Il adore que les autres aient besoin de lui, mais exècre l'idée d'avoir besoin de qui que ce soit. Cependant, c'est la version qu'il fait croire à tout le monde, y compris à lui-même. Mais le percer à jour conviendrait de sa peur terrible de l'abandon et de la solitude. Extrêmement actif, Matt comble ses moments d'ennui solitaire par sa créativité débordante, en noircissant du papier ou des toiles. Tous savent combien il aime dessiner et peindre des tableaux en noir et blanc, mais il garde pour lui ses écrits nocturnes, qu'ils soient dramatiques ou romantiques (Quoi ? J'ai rien dit moi !). On tient là un grand rêveur, bien que très pessimiste.
Quelle est votre position par rapport à la Rose Lunaire?
Totalement engagé pour les recherches sur les infos de la secte, passionné par les différentes théories qui animent le sujet, il est volontaire et dévoué à son groupe. Les recherches lui permettent, lui qui est déjà sur tous les fronts, éternel hyperactif, de combler l'ennui et la solitude qui pèsent sur lui, souvent le soir. Pourquoi ne pas étudier un phénomène plus sombre encore que celui qui hante son passé ?

Anecdote 1 ★ Lorsque Matt entra au lycée, il prit tout de suite l'option dessin. Il dessinait en cachette sous sa couette avec une lampe frontale, la nuit, sur un carnet de croquis et avec des crayons graphites achetés grâce au sacrifice de plusieurs repas de midi au collège. Son professeur de dessin remarqua très vite son talent, lui donnant plus d'exercices et de travaux à la maison qu'aux autres, puis lui obtenant une bourse pour l'Ecole Duperré à Paris. Son diplome obtenu, il rentra dans le Vermont, qu'il avait toujours aimé, mais fuyant tout de même la ville de Killington où ses vieux démons l'attendaient. Il pose ses valises à Redwood Hills. Anecdote 2 ★ A Paris, répondant à la demande dans la rue, il dessina tant et tant de caricatures pour les touristes, mais celà ne lui plaisait guère. Bien que l'activité fut rentable, il décida d'arrêter pour produire son art propre, quitte à ne plus gagner grand chose. Anecdote 3 ★ Tout le monde connait le talent de Matt pour le dessin, connait son style propre à lui, mais il garde pour lui seul ses écrits. Des proses sur la vie, sur la mort, sur ce qu'il ressent, sur ce qu'il aurait voulu, sur la dystopie qu'est la réalité et ce monde dans lequel on vit. Il faut dire que Matt ne dort pas beaucoup. Souvent cerné, il ne ressent pas le besoin de dormir plus de quatre ou cinq heures par nuit. Il faut dire que Matt a peur du néant, de la mort, du temps qui passe, des moments gachés ou perdus, mais ça, il ne l'avouera jamais, il se ment à lui-même. Anecdote 4 ★ Ecrit par Lisbeth. "il y'a trois ans il rencontre mila, une étudiante en stylisme avec qui le feeling passe rapidement. elle est déterminée, belle, talentueuse, intelligente, bref.. absolument tout ce qu'il aime chez une fille. rapidement, il tombe amoureux d'elle. il arrive à lire en elle comme dans un livre ouvert et même si ses intentions ne sont pas toujours bonne, il n'arrive plus à s'imaginer sans elle. deux, trois mois après le début de leurs relation. il s'installe avec elle.. ou plutôt dans l'appartement qu'elle loue avec sa meilleure amie lisbeth. une jeune fille plutôt timide, réservée et qui comme lui ne cherche à vivre que de sa passion. le courant passe plutôt mal au début, en vérité il n'essaye pas vraiment de la connaître, ni même d'en apprendre plus sur elle. au départ il la trouve plutôt ennuyante, presque bête de ne pas remarquer que mila l'utilise. jusqu'à finalement s'en rapprocher, sans vraiment comprendre comment ou pourquoi. il a plusieurs fois essayé de lui ouvrir les yeux, de lui montrer l'attitude de sa petite-amie, toujours sans aucun succès, jusqu'à finalement se prendre lui-même la tête avec elle, se perdre dans son couple. il y'a un an après une ultime dispute ou il se met finalement du côté de lisbeth, trahison au yeux de sa belle, c'est à ce moment précis qu'elle décide de s'enfuir avec toute les collections de lisbeth, ses croquis, tout son travail précieusement gardé depuis plusieurs années. à lui, elle n'a laissée qu'une simple lettre -ou autre chose au choix- une rupture qui ne lui a pas tant que ça brisé le coeur. malgré le départ de mila, il est resté auprès de lisbeth. il vit désormais seul dans cette chambre qu'il partageait autrefois." Anecdote 5 ★ Ecrit par Lisbeth. "au départ, il n'a jamais vraiment fait attention à elle. ce n'était que sa colocataire, la meilleure amie de celle qu'il pensait être l'amour de sa vie. il s'est toujours amusé à la juger, la comparer à une petite poupée incapable de dire ou faire quoi que ce soit. trop douce, trop fragile, beaucoup trop naïve. ce n'était pas son rôle de lui montrer le véritable visage de mila, pas son rôle non plus de la mettre en garde et de toute façon.. elle n'écoutait jamais personnes lisbeth, toujours à faire confiance aux mauvaises personnes, toujours à s'attacher trop vite pour toujours le regretter. elle n'était qu'une simple fille jusqu'à cette nuit. une soirée ou avec un verre dans le nez, il s'est ouvert à elle. une nuit entière à la découvrir, à finalement s’identifier à elle. lisbeth la rêveuse, lisbeth l'amoureuse. il s'est rendu compte qu'il n'était pas si différent d'elle, à vivre de sa passion quitte à ne jamais avoir quoi que ce soit comme revenu sur son compte. il s'est attaché à cette douceur, à cette joie de vivre, cette vision du monde différente de la sienne. il s'est attaché à elle jusqu'à lui admettre cette vérité qu'il gardait pour lui toutes ses années. lui ouvrir les yeux sur une meilleure amie dangereuse, prête à la larguer à tout moment. des conseils qu'elle n'a pas écoutée.. pire encore, des conseils qui ont mit son couple en danger, sur une pente glissante, une pente dans laquelle il a continué de sombrer petit à petit pour les beaux yeux de la brune. des sentiments qui ont explosés sans comprendre comment dans une ultime dispute avec mila, la brune dont il a préféré prendre la défense. un départ qui ne lui a pas vraiment brisé le coeur.. ni même donné la moindre envie d'être triste. au contraire, il est resté fort, il est resté dans l'appartement pour la soutenir dans cette chute en enfer qu'elle n'a pas su contrôler lisbeth. son travail  désormais acclamée pour la mauvaise personne. une collection qui fonctionne et qui a propulser mila au sommet pendant qu'elle.. continue de tomber en chute libre. il n'a jamais pu lui dire ses sentiments, ni même pourquoi mila était réellement partit. il la console, lui donne des paroles rassurantes.. jusqu'au jour ou malgré lui, elle tombe dans les bras de son psychiatre, un homme plus vieux et surtout déjà marié dont elle tombe contre sa volonté amoureuse. un coeur brisé, des sentiments toujours cachés à deux doigts d'exploser à nouveau." Anecdote 6 ★ Les autres histoires amoureuses ? Oh, rien de bien sérieux. Edit : Adixia story. Voir fiche de liens Il y a eu pas mal de petites amoureuses à l'école et au collège, puis quelques copines au lycée. Lors de la prépa, pas trop à vrai dire, rien de bien posé. C'étaient plus des relations sans lendemain qu'autre chose. Pendant la fac, c'était déjà plus stable, des relations de six sept mois, et une d'un an, qui d'ailleurs a failli tomber enceinte suite à un oubli de pilule. Fort heureusement, avec un faux positif sur un test urinaire, le test sanguin s'est avéré négatif. Anecdote 7 ★ Anecdote très courte, mais très drôle). Lors d'une soirée bien (un peu trop) arrosée à Paris, Matt a séduit une femme, une beauté incroyable. Mais lorsqu'il l'a amenée dans un buisson (oui les lieux publics, c'est son truc à Matt), il a découvert que la jolie jeune femme était un joli jeun homme qui s'était joué de lui. Il s'est retenu de le (la) frapper, son apparence féminine l'y aidant. Il ne s'en vante jamais. Anecdote 8 ★ Pour se défouler, se maintenir en forme, avoir un corps harmonieux, mais surtout pour se sentir vivant, Matt court quasiment tous les matins à l'aube. Ce n'est vraiment pas le moment où il aime faire des rencontres, même si malgré lui, il déteste la solitude. Il a l'impression de se recharger à fond, mais surtout de remplir la métaphore de la fuite du passé, la fuite vers l'avenir, vers un ailleurs différent. Oh il sait que l'avenir ne sera pas meilleur, son pessimisme le lui répète. Mais il garde au fond de lui une once d'espoire de vivre avec. Oublier, il ne pourra jamais. Anecdote 9 ★ Le dessin, c'est sa passion depuis tout jeune. A quatre ans déjà, il était très en avance par rapport aux autres bambins de son âge, muni de ses feutres ou de ses crayons. C'était un enfant intelligent, créatif, doué, armé de couleurs plus vives les unes que les autres. Au collège, il s'est privé de manger le midi pendant quelques temps afin de s'offrir des crayons graphite et un carnet de croquis. Il a alors commencé à dessiner des portraits tous plus réalistes les uns que les autres. Ses parents;, bien que reconnaissant intérieurement son talent, ne se montrèrent jamais fier, le poussant même à arrêter, ayant peur qu'il se retrouve à la rue. Evidemment, de nature bornée, Matt n'arrêta pas, mais amplifia son rythme de travail, et ne s'en cacha plus, toujours un peu plus dans la provocation. Anecdote 10 ★ J'aimerais voir plus tard, une fois ma fiche terminée, dans les demandes de liens. Je pense évidemment que Matt a au moins un voire deux meilleurs amis depuis toujours, une bande de lycée, et pourquoi pas quelques contacts parisiens, ou un autre vermontais qui aurait eu la bourse. Matt étant très amical, bienveillant, loyal et fidèle en amitié, je l'imagine avec beaucoup de potes, et quelques amis qui seraient sa vraie famille. Anecdote 11 ★ Pareil, je ne peux pas estimer les amies qu'il a eu, ce serait présomptueux. Je vais faire des demandes de liens. Evidemment, Matt a sa meilleure amie Lisbeth, évoquée ci-dessus. Mais je pense qu'il doit avoir quelques autres amies, comme des soeurs, ainsi des des sexfriends. Anecdote 12 ★ Matt a enchainé les petits boulots à la sortie de la faculté d'arts appliqué. Il a essayé le babysitting (de nature protectrice, c'est un ange avec les enfants mais il n'en veut pas... pour l'instant), les cours particuliers de dessin, mais rien n'a fonctionné aussi bien que le service dans la restauration. Les horaires et le travail ne lui font pas peur, l'empêchent de cogiter, comblent sont hyperactivité notoire, alors même si ce n'est pas le job le mieux rémunéré, ni son ambition finale, il s'y plait bien. D'ailleurs, les rencontres permises par les numéros laissés sur les tickets de caisse lui plaisent amplement. Anecdote 13 ★ Bien que Matt ait adoré la ville de Paris, sa taille, ses bâtiments, ses lumières, le Vermont lui manquât trop vite. Fuyant la ville de Killington, il décida de poser ses valises dans la belle ville de Redwood Hills, dont il avait entendu parler de par ses mystérieux secrets qu'il l'attiraient profondément. Anecdote 14 ★ Les femmes l'attirent énormément. Ce pendant, il les trouve si faible et si fragiles. Non il n'est pas du tout macho, d'ailleurs il les déteste. Cependant il ne comprend pas cette façon qu'elles ont de se sentir petites, grosses. Elle se plaignent, se rabaissent sans cesse, et sont complètement dépendantes. Par contre... Ce qu'il a du mal à comprendre en lui-même, c'est que c'est exactement tout ce qui l'attire chez Liz... Anecdote 15 ★ Même si Matt est fort et courageux, il ne l'avouera jamais, ni même à lui, il est terrifié par l'idée de l'abandon, de la solitude et de la mort. Il se montre pourtant indépendant et infaillible. Anecdote 16 ★ Ses parents ne lui ont jamais dit qu'ils étaient fiers de lui, qu'il était beau, intelligent. Avoir confiance en soi ne fut pas facile. Il dut se jauger par rapport aux autres enfants, aux autres garçons, puis aux autres hommes. Rien de très méchant, juste un peu de compétition pour être celui qui plait le plus. Etant assez ravi du succès obtenu, il construisit peu à peu la confiance en lui qu'il n'avait jamais eu. Mais il ne sera jamais narcissique ou imbu de sa personne. Il ne s'aime pas forcément pour autant d'ailleurs. Anecdote 17 ★ L'enfance de Matt fut relativement joyeuse, jusqu'à ce qu'il comprenne en comparant aux autres enfants, que ses parents n'étaient pas des plus aimants. Il n'en a pas forcément souffert. C'est la suite qui va le briser en mille morceaux et faire de lui ce qu'il est désormais, bien que sa force et de nombreux autres traits de son caractère viennent de la pseudo absence de ses aïeux. Anecdote 18 ★ Voir histoire ci-dessous. Son père ne l'a jamais touché. Cependant, il touchait, puis violait sa petite soeur depuis qu'elle avait 14 ans. Agé de 24 ans, étudiant à Paris, il ne s'est jamais pardonné de n'avoir pu protéger sa petite soeur chérie. L'apprenant, Matt a décidé de passer une petite journée dans le Vermont. Si sa petite soeur n'avait pas réussi à l'arrêter à force de hurlements et de supplications en pleurs, il l'aurait tué à mains nues, mais l'a tout de même bien amoché. Il a entrainé son suicide par pendaison, ayant convaincu sa soeur de porter plainte. Anecdote 19 ★ Voir histoire ci-dessous. Sa mère avait toujours fermé les yeux sur ce que son mari faisait à leur fille. Elle aimait de tout son coeur ses enfants, mais ne le montrait jamais, ne le leur disait jamais et était bien trop faible pour affronter l'homme en question. Apprenant le suicide de son mari, elle a retrouvé ses vieux démons, vaguant de bars en bars, sombrant dans son alcoolisme auparavant combattu. Anecdote 20 ★ Voir histoire ci-dessous. De 7 ans sa cadette, sa petite soeur était son petit ange. Brillante à l'école et au chant, il en était très fier. Quand elle lui téléphona puis lui avouer ce qu'elle subissait depuis trois années, il vit rouge, devint fou et pris un billet d'avion aller-retour pour lui vers le Vermont, aller simple pour elle. C'est la petite qui découvrit le corps sans vie de son père, pendu à une corde, lorsque Matt l'avait enfin convaincue de porter plainte. Sa mère lui accorda la tutelle de la petite, il put vivre une année loin de son passé pour finir ses études avec sa soeur, qui, grâce à ses résultats pu revenir aux States dans le privé. Cependant, quand ils revinrent un an après, la jeune fille de dix-huit ans révolus décida de retourner s'occuper de sa mère, cédant à ses supplications, elle qui la faisait culpabiliser. Matt ne comprit jamais. Ils se disputèrent à ce sujet, Elina demandait à Matt d'accepter son choix, ce n'était pas à lui de décider sa vie, encore moins sur cette partie de sa vie. Ils s'éloignèrent, coupèrent les ponts. Pour un moment du moins. Il ne le disait jamais, à personne, mais tout une partie de lui manquait : sa soeur, Elie. Ils sont déchirés tous les deux à ce sujet.

Prénom/Pseudo ★ Maëlys / Lys / Phaeva24. Age ★ 23, presque 24. Sexe ★ Super important ! Comment as tu connu RH ★ Top site RPG Obsession27. Ce que tu penses de RH★ J'ai absolument adoré le contexte, et le design m'a tapé dans l'oeil  :mici: . Crédits ★ rejwen-icons & hungryavatars (tumblr).  Acceptes-tu de recevoir des défis de la secte par mp? ★ oui / non Un dernier mot ★ Merci de me redonner l'envie de RP, je sens l'inspiration venir, j'ai hâte de terminer ma fiche.

Spoiler:
 


_________________
i just trying to stay into the bright side, but i did'nt thought it was so hard


Dernière édition par Matt Redford le Ven 12 Juil - 21:59, édité 46 fois
Revenir en haut Aller en bas

Matt Redford

the visible face of the iceberg
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 383
PSEUDO : lys
AVATAR : jack sexy falahee
CREDITS : tumblr
ÂGE : 30
QUARTIER : willow street #167

Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford Empty
MessageSujet: Re: Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford   Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford EmptySam 6 Juil - 18:05

Write your story


"trying to stay into the bright side"

Matt est donc né le 24 juillet 1989 à Killington dans le Vermont, aux Etats-Unis. Né d'un père vermontais et d'une mère lilloise, il vécu à Killington jusqu'à ses dix-huit ans. Le cordon ne fut pas difficile à couper, il n'avait jamais réellement existé. Son père ne lui témoignait aucun amour, il était presque jaloux de la beauté et de l'intelligence de son fils. Sa mère, quant à elle, aimait ses deux enfants, mais au strict minimum possible, sans aucune démonstration d'affection, jamais. Lorsqu'il eu 10 ans, sa petite soeur naquit. Enfin quelqu'un à chérir de tout son coeur. Ce qu'il fit. Il était déjà de nature très protectrice avant les événements qui bouleversèrent sa vie. Il tissa un lien très fusionnel avec elle, ils furent les meilleurs amis du monde, mais aussi copains comme cochons, bien que Matt et son caractère gagnaient toujours. Il avait toujours été passionné par le dessin et la peinture, plus doué que les autres enfants. Mais ses parents l'incitaient à arrêter, ne le prenant absolument pas au sérieux, déchirant ses oeuvres sous ses yeux. Têtu, il poursuivi et prit l'option dessin au lycée. Son professeur le remarqua, le poussa toujours plus loin, et lui obtint une bourse pour poursuivre ses études d'arts appliqués à Paris.

Il parti donc pour deux années de prépa, et cinq pour un master. Lors de son avant dernière année, première année de master d'AAp, il reçu un terrible coup de fil. Sa petite soeur lui apprit que leur père allait peut être trop loin... Il ne comprit pas tout de suite. Pourtant, elle semblait terrifiée à l'idée de parler. Il comprit alors qu'elle subissait des attouchements depuis l'âge de onze ans de la part de leur père, et demanda si ça allait plus loin. La gamine d'alors quatorze ans fit une crise d'angoisse. Après l'avoir calmée, il réitéra la question. La réponse fut positive. Il raccrocha. Malgré les quelques centaines de sms qu'il recevit de ne surtout pas faire le déplacement pour elle, de garder le secret (il était le meilleur pour garder les secrets, sauf quand ça méritait d'intervenir) et de ne rien faire de stupide, Matt prit un billet aller-retour pour le Vermont. Sans dire un mot, il franchit le pallier de sa maison d'enfance, poussa sèchement sa soeur sur le côté, elle qui sanglotait déjà, jeta violemment sa mère au sol qui voulu s'interposer, et fonça dans le pureau du paternel. Sans demander son reste, il envoya son poing dans la figure de son géniteur plusieurs dizaines de fois. Il sentait les os de son visage craquer, les siens céder aussi, ensanglantés tous deux. C'est sur les supplications de plus en plus désemparée de sa soeur qui se cramponnait à ses épaules pour le faire cesser, qu'il "admira" son travail. "Je ne vaux pas mieux que lui si je le tue" pensa-t-il. Il pris fermement sa cadette par le bras. Leur matriarche tanta de les séparer, il lui colla une gifle symbolique, mais douce tout de même. "Tu savais bordel, et tu n'as rien fait !". Les larmes lui montaient aussi. Il s'écroula à genoux devant l'adolescente, et sanglota de haine pendant un bon quart d'heure. Tout le monde pleurait, la petite lui caressait les cheveux, la mère cherchait déjà une bouteille de whisky à biberonner, le père était quasiment inconscient et gémissait, bredouillait des menaces. Enfin, Matt se repris, et emmena sa soeur avec lui, avec quelques bagages rudimentaires.

Il lui avait pris un aller simple. Ils reviendraient dans un an et demi. La mère céda facilement la tutelle, une fois son alcoolisme revenu au grand galop. Le temps de préparer tous les papiers dans le Vermont avant de repartir (il dormait au motel avec elle), il l'emmena un jour au domicile familial pour qu'elle récupère ses affaires. Il resta devant le portail, à l'extérieur, fumant clope sur clope en attendant la jeune fille, quand il entendit un hurlement d'épouvante, puis un autre alors qu'il s'était déjà mis à courir. Là, dans le grenier, gisait le corps pendu de leur géniteur, avec une lettre d'excuses pour tout ce qu'il avait fait. Il avait préféré la mort à la prison, Matt ayant convaincue la petite de porter plainte, il savait qu'il en aurait pour une dizaine d'années au moins. Matt couvrit les yeux de l'adolescente, bien que ce fut elle qui découvrit le corps. Il jeta à regard à sa mère comme pour dire "c'est tout ce que tu mérites". Il composa le 911, puis s'enfuit à l'aéroport avec sa petite soeur. Une année passa, et la jeune fille restait brillante dans tous les domaines qu'elle exerçait, et au collège aussi. Ils revinrent dans le Vermont, cet Etat qui leur était si cher, mais Matt choisit d'éviter Killington et emménagea dans une chambre chez l'habitant, dans une ferme de Redwood Hills. Sa soeur ? Elle voulu retourner auprès de leur mère pour prendre soin d'elle. D'abord compréhensif, il tenta de la raisonner. Elle insista, et la trouvant trop faible (certes elle lui tenait tête mais cédait aux demandes culpabilisantes de sa mère) et mis alors toutes les femmes dans le même sac : fragiles et dépendantes. Il tenta en vain de vendre ses dessins aux clients peu fortunés qui venaient acheter du grain, de la farine, des pommes, du sirop d'érable, du lait ou des oeufs.

Il décida alors de trouver des petits boulots (babysitting, cours particuliers de dessin) et pu enfin s'offrir la location d'une studette en ville, puis d'un studio. Un an plus tard, il fit la rencontre de Mila. Il en tomba vite amoureux et emménagea avec elle. Elle était déterminée, et donc non dépendante de lui et ça le fascinait. L'emménagement eu lieu deux ou trois mois après le début de leur relation, Mila ayant besoin d'un nouveau colocataire, dans son appartement qu'elle louait avec sa meilleure amie, Lisbeth. Cependant, la fragilité et la naïveté de Liz, contrairement à ce qu'il ressentait normalement envers les femmes, le touchaient profondément. Il devait lui ouvrir les yeux, Mila se servait d'elle, en profitait, elle allait la bouffer ! Ce qu'il fit. Trop honnête, il l'assumait pleinement. Après deux ans de relation semi-passionnelle (ce qui n'est déjà pas très tendre), semi-chaotique, une ultime dispute vint briser le couple : elle lui posait un ultimatum, ce qu'il ne supportait pas, et choisit de défendre la pauvre Lisbeth qui allait se prendre une raclée sentimentale. Mila partit avec tous les croquis et projets de stylisme de Liz, il ne vallait donc mieux pas qu'elle recroise le chemin de Matt. Il vit désormais seul dans la chambre qu'il partageait avec son premier grand amour, et ses repas avec celle qui devint sa meilleure amie, qu'il n'avait remarqué malgré lui que lorsqu'il vit le comportement de sa chère avec la jeune fille éblouie par l'amitié qu'elle lui portait. Maintenant, c'est un autre problème qu'il doit gérer. (Il ? C'est pas ses affaires putain !). Ah vous ne saviez pas ? Les problèmes des amis de Matt, de son entourage proche, sont ses problèmes. Et un homme marié qui viole la déontologie pour coucher avec une jeune fille naïve, ça le rendait dingue. Il venait d'obtenir le nom du praticien, que Liz refusait de lui donner, et avait donc eu l'adresse de son cabinet sur le net. Manquait plus qu'à le suivre jusqu'à son domicile. Psychopathe Matt ? Quand il s'agit des gens qu'il aime, toujours ! Qu'il aime ? Oui, oui, sa meilleure AMIE, bien-sur, c'est comme sa soeur.......

_________________
i just trying to stay into the bright side, but i did'nt thought it was so hard


Dernière édition par Matt Redford le Dim 7 Juil - 22:13, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

David Munroe

The show must go on
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1466
PSEUDO : Red
AVATAR : Taron Egerton
CREDITS : Chrysalis (ava) + tumblr (gif profil) + Mrs Chaplin (gif signa)
ÂGE : 28
QUARTIER : 66 Willow Street (Midtown)

Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford Empty
MessageSujet: Re: Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford   Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford EmptySam 6 Juil - 18:12

Bienvenue sur RH, mystérieux jeune homme ! Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford 1487217407

Excellent choix de scénario, j'ai hâte de voir ce que ça va donner avec Lisbeth ! :hert:

_________________
astra; bb —Just a young gun with a quick fuse, i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my old life behind ;; @imagine dragons
Revenir en haut Aller en bas

Matt Redford

the visible face of the iceberg
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 383
PSEUDO : lys
AVATAR : jack sexy falahee
CREDITS : tumblr
ÂGE : 30
QUARTIER : willow street #167

Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford Empty
MessageSujet: Re: Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford   Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford EmptySam 6 Juil - 18:13

Bonjouuur Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford 1336111789
J'attends de voir si elle accepte ma demande de candidature, puis ladite candidature Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford 1293989087
Merci Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford 1813663382

_________________
i just trying to stay into the bright side, but i did'nt thought it was so hard
Revenir en haut Aller en bas

Ted O'Hara

poings dans mes poches crevées
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2472
PSEUDO : élissan
AVATAR : katherine langford
CREDITS : lunaeye (avatar)
ÂGE : 23
QUARTIER : là où l'on veut bien d'elle.

Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford Empty
MessageSujet: Re: Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford   Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford EmptySam 6 Juil - 18:18

bienvenue à toi Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford 1336111789 j'ai hâte d'en apprendre également un peu plus sur Joe, bon courage pour la rédaction de ta fiche ! Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford 1685057867

_________________
i've got the spirit but lose the feeling.
who is right, who can tell, and who gives a damn right now. until the spirit new sensations takes hold, then you know. (joy division)
Revenir en haut Aller en bas

Matt Redford

the visible face of the iceberg
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 383
PSEUDO : lys
AVATAR : jack sexy falahee
CREDITS : tumblr
ÂGE : 30
QUARTIER : willow street #167

Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford Empty
MessageSujet: Re: Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford   Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford EmptySam 6 Juil - 18:19

Merci beaucoup Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford 2091689531

_________________
i just trying to stay into the bright side, but i did'nt thought it was so hard
Revenir en haut Aller en bas

Wanda Faraday

IN A GALAXY FAR, FAR AWAY
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 3069
PSEUDO : blue, Angie
AVATAR : Lily James
CREDITS : flames (avatar), rogers. (codes sign)
ÂGE : 27
QUARTIER : farming area (#3)

Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford Empty
MessageSujet: Re: Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford   Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford EmptySam 6 Juil - 18:23

Tu vas faire une heureuse Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford 3843455399
Bienvenue et bon courage pour ta fiche du coup Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford 1336111789

_________________
– LOOK AT THE MAGIC –
all around you
Revenir en haut Aller en bas

Matt Redford

the visible face of the iceberg
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 383
PSEUDO : lys
AVATAR : jack sexy falahee
CREDITS : tumblr
ÂGE : 30
QUARTIER : willow street #167

Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford Empty
MessageSujet: Re: Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford   Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford EmptySam 6 Juil - 18:24

Oh super alors ! Merci beaucoup :mici:

_________________
i just trying to stay into the bright side, but i did'nt thought it was so hard
Revenir en haut Aller en bas

Adixia E. Turner

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 426
PSEUDO : Niagara
AVATAR : Holland Roden
CREDITS : Kordeism
ÂGE : 29
QUARTIER : Waterfall Avenue (#069)

Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford Empty
MessageSujet: Re: Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford   Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford EmptySam 6 Juil - 18:25

Bienvenuuuuuuuuuuuue !!
Très bon choix de perso Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford 2636624313

_________________
CARPE DIEM
Vis, même si tu comprends pas pourquoi, même si tu fais les mauvais choix, après tout ça ne tient qu'à toi. Vis, ne reste pas dans l'ordinaire, cherche en toi un peu de lumière et ne reviens jamais en arrière.
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas

Matt Redford

the visible face of the iceberg
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 383
PSEUDO : lys
AVATAR : jack sexy falahee
CREDITS : tumblr
ÂGE : 30
QUARTIER : willow street #167

Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford Empty
MessageSujet: Re: Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford   Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford EmptySam 6 Juil - 18:43

Merciii Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford 3052466759

_________________
i just trying to stay into the bright side, but i did'nt thought it was so hard
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford Empty
MessageSujet: Re: Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford   Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Ooh, I should be running, Ooh, you keep me coming for you - Matt Redford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Our time is running out [ Silk ].
» Running away will never make you free [Octasia]
» IV, 2. Time is running out (D1, Bloom, Sappho, Tywin)
» HANAEL ; there is no running that can hide you
» Lenaë, running down to the riptide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
we'll never be royals
 :: born to run :: fiches validées
-
Sauter vers: