AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription ! It never gets easier, you just get better | Billie 3189630431
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte ! It never gets easier, you just get better | Billie 3929863547
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas It never gets easier, you just get better | Billie 3189630431

Partagez
 

 It never gets easier, you just get better | Billie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Billie White

bomb in a birdcage
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 42
PSEUDO : Crom.
AVATAR : Rose Lavelle.
CREDITS : Crom + tumblr
ÂGE : 24
QUARTIER : #016 Willow Street

It never gets easier, you just get better | Billie Empty
MessageSujet: It never gets easier, you just get better | Billie   It never gets easier, you just get better | Billie EmptyJeu 11 Juil - 22:32

Billie Andrea White
"Don’t wish for it. Work for it."
 


Prénom(s) & noms ★ Billie. Pendant toute mon enfance, j’ai détesté mon prénom. Un prénom mixte, tout du moins à l’oral, qui m’a longtemps fait croire que je n’étais pas une vraie fille, et qui m’a valu quelques moqueries dans la cour d'école. J’ai grandi, je suis passée au-dessus de tout ça, et désormais je le revendique. Surtout maintenant que j’en connais l’origine et la signification, puisqu’il s’agit d’un dérivé de Wilhelm qui signifie littéralement « détermination et protection ». Plutôt badass, je trouve. Andrea, le prénom de ma grand-mère maternel. Rien de bien original, je ne l’ai jamais connu, c’est le seul lien que j'ai avec elle. White, enfin, un patronyme somme toute commun, d’origine anglaise mais très répandu de ce côté-ci de l’Atlantique également. Date & lieu de naissance ★ J’ai vu le jour ici même, à Redwood Hills, il y a bientôt un quart de siècle, le vingt-deux avril mille neuf cent quatre-vingt-quinze. Âge ★ Si vous prenez la peine de calculer, cela me fait précisément vingt-quatre ans, deux mois et dix-neuf jours. Statut social ★ J’ai grandi dans un contexte relativement pauvre. Ma carrière m’a permis de gagner ma vie assez jeune et relativement bien, même si l’on est loin des salaires faramineux que l’on peut retrouver dans le sport masculin. Si ma blessure complique un peu ma situation, j’aurais tendance à me classer dans la classe moyenne supérieure. Ni riche, ni pauvre, j’ai de quoi me loger, me nourrir, et faire de même pour ma sœur tout en gardant la possibilité de se faire plaisir régulièrement. Situation maritale ★ Je suis célibataire. A l’heure actuelle, je n’ai pas trouvé l’âme sœur. Je sais qu’il me reste du temps, mais il n’empêche que ma vie est déjà bien remplie et ne me laisse pas forcément le temps de me consacrer à une relation à plein temps. Orientation sexuelle ★ En vérité, je n’en sais rien. Je ne m’étais pas vraiment posée la question jusqu’à présent, trop occupée ailleurs. En questionnement serait sans doute le meilleur terme, mais je pense pouvoir dire que je ne suis pas hétérosexuelle. Métier ou études ★ J’ai fait le choix de réaliser mon rêve et de faire de ma passion, le football ma profession. A l’heure actuelle, ma carrière est en pause en raison d’une blessure et je ne sais pas quand je vais pouvoir reprendre le chemin de l’entrainement. Avatar choisi ★ Sweet Baby Rose :hert: (Rose Lavelle). Groupe choisi ★ Our broken garden. Cette secte est la raison principale qui a fait d’une grande partie de ma vie un enfer. Je considère qu’elle a suffisamment gâché ma vie et je n’ai vraiment pas envie que cela recommence, et encore moins que cela arrive à d’autres.


Décrivez le caractère de votre personnage en 5 lignes minimum
C’est difficile de décrire son propre caractère sans tombée dans la vantardise ou l’autodénigrement. Si vous interrogiez mes amis, je pense que la première chose qu’ils diraient, c’est que je suis folledingue. Mais dans le bon sens du terme, attention. Je suis quelqu’un d’enthousiaste, voire même de survoltée, et j’aime beaucoup faire rire les autres, que ce soit volontairement, par mon sarcasme ou mon humour, ou involontairement par ma maladresse ou le fait que j’ai tendance à sortir tout ce qui me passe par la tête sans trop réfléchir. Je pense pouvoir dire que je suis travailleuse, persévérante, et bien sûr compétitive. C’est un peu la base de ma carrière. J’essaye autant que possible de rester humble, et je pense m’en sortir pas trop mal de ce côté-là. Je suis de nature inquiète, en revanche, et j’ai tendance à me laisser bouffer par le stress. J’y travaille, mais ça prend du temps. Les blessures n’ont pas aidé ma confiance non plus. Je suis, paraît-il, souvent en retard. Moi je dis que c’est les autres qui sont en avance. Ah, oui, et je suis gourmande. Un peu trop pour mon bien. Il va d’ailleurs falloir que je fasse bien attention à ne pas trop me laisser aller pendant la convalescence, ce serait dommage. Sinon, j’adore le chocolat, je voue une passion sans nom à la race canine, je suis une Potterhead, je suis accro à Netflix. Je ne suis pas très bonne cuisinière, mais il faut bien que je me débrouille, par contre les gâteaux, c’est mon point fort.
Quelle est votre position par rapport à la Rose Lunaire?
La Rose Lunaire a ruiné la vie de ma mère, ce qui l’a rendu très instable. Raison pour laquelle je considère que cette secte a gâché une bonne partie de ma vie aussi. Grandir avec une mère à moitié folle, ça implique de vieillir très vite, et je n’ai pas eu une enfance particulièrement heureuse. Dans la même lancé, ça a fortement impacté la vie de ma petite sœur. J’ai bien l’intention d’apprendre tout ce que je peux de cette secte et de ses pratiques, dans le but de lutter contre elle. Il n’est pas question que ma petite sœur soit confrontée à ce genre d’énergumènes, et je souhaite encore mois que d’autres vivent une vie similaire à la nôtre.

Anecdote 1 ★ Becky White a vu le jour à Redwood Hills au courant de l’automne 1975. Ses parents, très occupés, la confiaient souvent à ses grands-parents qui résidaient dans la ville voisine. Ce qui n’empêchait pas Becky d’adorer ses parents, qui le lui rendaient bien. Mais plus les années passaient, et plus ces derniers s’éloignaient. Ils passaient leurs soirées et leurs nuits à de vagues occupations pendant que la petite, à qui ils manquaient, ne cessait de questionner ses grands-parents. Jusqu’à ce jour de juillet, qui a tout fait basculer. Le trois juillet, Becky perdit ses parents dans ce qui est passé à l’histoire sous le nom de suicide collectif. Elle n’a jamais compris ce qui les avait poussé à intégrer ce groupe, et elle ne s’est jamais tout à fait remise de leur disparition. Anecdote 2 ★ Les années ont passes, et Becky est devenue une très jolie jeune fille. A l’âge de seize ans, elle a perdu son grand-père, et à dix-huit, sa grand-mère. Désormais seule dans la vie, la jeune fille s’est très vite laisse entraîner dans des plans plus que douteux. Sa santé mentale, fragile depuis la mort de ses parents, l’a poussé à se comprommettre dans des situations dangereuses et illicites. Et bien entendu, elle s’est mise à frequenter un peu tous les bad boys du coin. Jusqu’au jour où, à l’âge de dix-neuf ans, elle est tombée enceinte. Anecdote 3 ★ Je suis donc née le 22 avril suivant, en 1995. Je n’ai jamais su qui était mon père, ma mère à toujours refuse de me donner son nom. Tout ce que je sais, c’est qu’il était au courant de sa grossesse, mais qu’il ne se sentait pas concerné outre mesure. Enfin, c’est ce qu’elle m’a dit. Si elle a su, pendant sa grossesse, se tenir loin des substance qui auraient pu être dangereuses pour moi, elle a bien vite repris par la suite. Nous étions pauvres, et nous vivions dans un espèce de taudis. Anecdote 4 ★ Vous l’aurez compris, mon enfance n’a pas été rose du tout. J’ai grandi avec une mère à tendance toxicomane, qui devenait avec le temps de plus en plus obsédée par cette fameuse secte. J’ai très rapidement du apprendre à me débrouiller seule. Ma mère m’envoyait faire les commissions, j’allais à l’école toute seule, je me préparais mes repas, très basique, évidemment, vu mon jeune âge, et plus souvent qu’à mon tour, j’ai pris soin d’elle quand elle n’était pas en état de le faire elle-même. A l’école, ce n’était pas beacuoup mieux. J’avais de bon résultats scolaires, mais les autres enfants n’étaient pas tender avec moi. J’étais pauvre, pas toujours bien nourrie, mes vêtements sentaient souvent la cigarette, et moi, personne ne venait me chercher à la sortie de l’école. Le seul moment où je parvenais à me faire respecter, c’était dans lorsque l’on jouait au foot dans la cour. Bien sûr, au début, personne ne voulait jouer avec moi, mais j’ai fini par prouver ma valeur sur le terrain et à gagner, à défaut de l’amitié, le respect de mes camarades. Anecdote 5 ★ Au début de l’adolescence, j’ai réussi à convaincre ma mère de m’inscrire dans un club de foot. Je ne sais pas si j’aurais aussi bien tourné si elle n’avait pas cédé. Le foot a été pour moi un échapatoire, une vraie liberation. Sur le terrain, je sentais que j’avais ma place, les gens autour de moi reconnaissaient mes capacités, je prenais beaucoup de plaisir à jouer, encore plus à gagner. Et surtout, ça m’éloignait un peu de la maison. C’est dans ce context que j’ai rencontré celle qui encore aujourd’hui est ma meilleure amie. Nous étions, sans vouloir me vanter, les deux meilleures joueuses de l’équipe, et nous nous sommes immédiatement bien entendues. Elle est la seule personne à qui j’ai confié l’histoire de ma mère et ce que je vivais à la maison. C’est chez elle que je me suis rendue compte de ce que pouvais être une famille normale. Anecdote 6 ★ C’est elle encore qui m’a poussée à partir, à prendre ma vie en main. Et elle a eu raison. J’avais beau aimer ma mère, je ne pouvais plus continuer à vivre ainsi. Alors à la fin du lycée, j’ai pris mes affaires, et nous sommes partie toutes les deux à l’université du Wisconsin. Nous avons évolué dans l’équipe de l’université et le football a pris de plus en plus de place dans nos vies. Les études sont rapidement passes au second plan, même si je restais sérieuse et studieuse, mon objectif était devenu clair. Jouer un jour dans l’équipe nationale. Anecdote 7 ★ La fin de l’université a marqué un tournant dans ma vie, puisque pour la première fois de ma vie, je me suis retrouvée seule. J’ai intégré l’équipe des Chicago Red Stars pendant que ma meilleure amie partait en Caroline du Nord. Premier contrat professionnel, nouvelle ville, nouvelles coéquipières, nouveaux coachs, nouvelle vie. Une année très formatrice, tant sur le plan sportif que personnel. J’ai pu me faire des amis, vivre comme une jeune femme normale. Ma mère me manquait un peu, mais pas autant que je l’aurais pensé. D’autant qu’elle a refusé tout contact avec moi après que je sois partie, arguant que je l’avais, je cite, « trahie ». Ça fait mal, d’être rejetée, mais j’ai eu la chance d’être bien entouré, et surtout d’avoir trouvé ma place dans ce monde. Anecdote 8 ★ A la fin de la saison, j’ai changé de club, pour aller dans le New Jersey, où j’ai retrouvé ma meilleure amie. Ce fut une année en demi-teinte, avec de hauts et des bas. Parmis les hauts, bien sûr, retrouver ma meilleure amie, mais surtout j’ai été appelée, et elle aussi d’ailleurs, à jouer avec l’équipe nationale, lors de camps d’entrainement, d’abord, puis lors de certains de leurs matchs. Malheureusement, quelques blessures mineures ont fait que je n’ai pas pu jouer autant que je l’aurais voulu, que ce soit avec mon équipe ou avec l’équipe nationale. Cependant, que ce soit dans l’une ou l’autre équipe, j’ai reçu l’encadrement et la confiance nécessaire pour jouer à mon meilleur niveau. Anecdote 9 ★ Puis, il y a quelques mois, patatras. Un accident bête, à vélo. Double fracture tibia-péroné. Opération et tout le bordel. Interdiction de poser le pied pendant six semaines, ne pas marcher sans les béquilles pendant trois mois. Evidemment, pas question de s’approcher d’un ballon. Autant dire que j’ai cru que ma vie était finie. Les médecins m’ont rassurée, avec de la patience et une bonne rééducation, je devrais pouvoir retrouver le chemin des terrains au plus haut niveau d’ici l’année prochaine. Une éternité, en somme. Et si je n’en suis pas capable ? Je ne doute absolument pas que je rejouerais au foot, et ce, dès que possible, mais si je ne suis pas capable de retrouver mon niveau ? Qu’est ce que je vais faire de ma vie ? A l’heure actuelle, je viens de laisser tomber les béquilles, et je vais pouvoir commencer à refaire travailler en douceur mes muscles. Prendre mon mal en patience, c’est ce qui va être le plus dur. Anecdote 10 ★ Pour couronner le tout, juste après mon accident, le jour même de l’opération, ma mère est morte. Je l’ai appris à mon réveil. Je ne sais pas quel est le sentiment que j’ai ressenti le plus fort. La tristesse d’avoir perdu ma mère, ou les regrets, de ne pas avoir pu la revoir, de ne pas avoir pu l’aider. Evidemment, c’est une overdose qui l’a emportée. Etait-ce volontaire ou non, je ne le saurais sans doute jamais. Mais la récente réapparition de la Rose Lunaire n’a pas pu aider son état, c’est certain. C’est donc ainsi que je suis retournée à Redwood Hills. Anecdote 11 ★ En arrivant dans ma ville natale, je m’attendais à ne rester que quelques jours au plus, le temps d’enterrer ma mère et de régler les éventuelles démarches. Je ne m’attendais pas à être cueillie dès mon arrivée par une assistante sociale venue me demander ce qu’il allait advenir de ma sœur. Ma sœur ? Quelle sœur ? A ma grande surprise, j’ai appris que ma mère avait eu une fille, quelques mois après mon départ. Père inconnu, bien sûr. Et alors que je pensais m’en retourner à mon appartement dans le New Jersey rapidement, je me suis retrouvée à devoir décider du sort d’une gamine dont j’ignorais jusqu’au nom et dont j’étais désormais la seule famille. Anecdote 12 ★ N’ayant pas beaucoup de solutions, et ne voulant pas laisser une petite de six ans livrée à elle-même, j’ai accepté de la prendre avec moi, au moins pour un temps. De toute façon, je n’avais aucune obligation professionnelle pour les mois à venir, et puis, malgré ma surprise, et ma colère envers ma mère qui ne m’avait rien dit, j’avais envie d’apprendre à la connaître, ma sœur. Ashlyn, elle s’appelle. Et elle a six ans. Alors j’ai décidé de prolonger mon séjour à Redwood Hills et d’y faire ma convalescence. Ma mère avait, je ne sais comment, pu quitter le taudis que j’avais connu pour un appartement petit, mais salubre, dans lequel j’ai donc élu domicile. Anecdote 13 ★ Ne voulant, ni ne pouvant rester loin du monde du foot pendant longtemps, j’ai commencé à coacher une équipe de jeune. Ça m’occupe, et je suis bien heureuse de voir tout ce potentiel chez de jeunes gens. En parallèle, je commence tranquillement la rééducation, dans l’espoir de pouvoir rapidement toucher la balle. Anecdote 14 ★ Le fait d’être revenue vivre ici a apporté son lot de question, et notamment sur ma propre histoire. Bien sûr, l’histoire de mes grands-parents fait que je m’intéresse de très près aux actions de la Rose Lunaire, inquiète de savoir quelles seront leurs prochaines actions. Et puis, des questions encore plus personnelles, identitaires. J’aimerais pouvoir retrouver la trace de mon père. Et peut-être même celui de ma sœur, aussi. J’ai ce besoin de savoir d’où je viens que je n’avais jamais ressenti auparavant, et j’espère être en mesure un jour de répondre à ces questions. Anecdote 15 ★ Ma meilleure amie, bien qu’elle soit restée au New Jersey, est mon principal soutient. Elle est toujours là pour moi, même à distance, elle m’encourage, me rassure, elle me fait rire et je lui dois beaucoup. Elle m’aide à tenir et je ne pourrais pas me passer d’elle. Anecdote 16 ★ Je suis une grande grande fan de chiens. C’est ma grande passion, et une journée où je n’ai pas pu caresser un chien est une mauvaise journée. J’en ai un, d’ailleurs. Janice, une femelle bouledogue anglais, que j’ai adopté l’an dernier. Anecdote 17 ★ J’adore chanter et danser. Inventer des chorégraphies débiles avec mes amies, c’est une de mes spécialités. Quant au chant, disons que ça fonctionne mieux quand j’ai un coup dans le nez, mais si vous voulez faire un karaoké, appelez-moi, je serais toujours partante. Anecdote 18 ★ Je pense que sur celle-là, vous allez vous foutre de ma tronche. J’ai une phobie bizarre. La tirophobie. Je vous laisse aller regarder ce que c’est, et si vous riez, je vous boude. Je vous entends. Bande de vilains ! Anecdote 19 ★ Je tiens un journal intime depuis que je sais écrire. J’ai gardé tous les carnets dans lesquels j’ai versé mes états d’âme, qui sait, un jour, ça pourra servir. Il m’arrive aussi, quand je n’ai rien pour écrire, en voyage notamment, de m’enregistrer, en audio ou en vidéo, pour garder une trace. Anecdote 20 ★ Je suis une grande adepte des réseaux sociaux, particulièrement Instagram et Twitter. Si vous voulez savoir ce qui se passe dans ma tête, c’est le meilleur moyen.

Prénom/Pseudo ★ Crom. Age ★ Vingt-cinq ans et des bananes. Sexe ★ Où ça ? It never gets easier, you just get better | Billie 2566452287 Comment as tu connu RH ★ J’ai été attire ici par ma grande prêtresse de l’Eglise de Lilith. Ce que tu penses de RH★ C’est bien beau. Crédits ★ Moi même pour l’avatar, moi-même et tumblr pour les gifs.  Acceptes-tu de recevoir des défis de la secte par mp? ★ oui Un dernier mot ★ Kamoulox !

Spoiler:
 


_________________
« Just kind »
I do what I do because it’s right! Because it’s decent! And above all, it’s kind! It’s just that… Just kind.
crackintime


Dernière édition par Billie White le Ven 12 Juil - 19:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Billie White

bomb in a birdcage
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 42
PSEUDO : Crom.
AVATAR : Rose Lavelle.
CREDITS : Crom + tumblr
ÂGE : 24
QUARTIER : #016 Willow Street

It never gets easier, you just get better | Billie Empty
MessageSujet: Re: It never gets easier, you just get better | Billie   It never gets easier, you just get better | Billie EmptyJeu 11 Juil - 22:32

+1, just in case

_________________
« Just kind »
I do what I do because it’s right! Because it’s decent! And above all, it’s kind! It’s just that… Just kind.
crackintime
Revenir en haut Aller en bas

Daisy Phelps

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 24
PSEUDO : cuillère. (alizée)
AVATAR : karen gillan.
CREDITS : avatar : bltmr ; gifs : tumblr.
ÂGE : 32

It never gets easier, you just get better | Billie Empty
MessageSujet: Re: It never gets easier, you just get better | Billie   It never gets easier, you just get better | Billie EmptyJeu 11 Juil - 22:39

PREUM'S. :hert: :hert: :hert:

Edit : JE SUIS TROP CONTENTE QUE TU SOIS ICI  It never gets easier, you just get better | Billie 1293989087  It never gets easier, you just get better | Billie 1293989087
Et je suis très fière de t'avoir faite craquer aussi facilement It never gets easier, you just get better | Billie 2853823022 It never gets easier, you just get better | Billie 2853823022 (bon t'étais pas très dure à convaincre mais voilà  :tobias: )

BIENVENUE ICI DU COUP  :hert:
J'ai hâte de découvrir ton personnage It never gets easier, you just get better | Billie 3823905807  It never gets easier, you just get better | Billie 3189630431
Et j'espère que tu te plairas ici It never gets easier, you just get better | Billie 19280213 (sinon jsuis mal Arrow )  
Revenir en haut Aller en bas

Rick Stark

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 92
PSEUDO : cat
AVATAR : Chris Wood
CREDITS : nephilim
ÂGE : 33
QUARTIER : Midtown

It never gets easier, you just get better | Billie Empty
MessageSujet: Re: It never gets easier, you just get better | Billie   It never gets easier, you just get better | Billie EmptyJeu 11 Juil - 22:46

Oh ben regardez qui voilà ! It never gets easier, you just get better | Billie 1213181818

Bienvenue ici, toiii It never gets easier, you just get better | Billie 1685057867
Revenir en haut Aller en bas

Billie White

bomb in a birdcage
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 42
PSEUDO : Crom.
AVATAR : Rose Lavelle.
CREDITS : Crom + tumblr
ÂGE : 24
QUARTIER : #016 Willow Street

It never gets easier, you just get better | Billie Empty
MessageSujet: Re: It never gets easier, you just get better | Billie   It never gets easier, you just get better | Billie EmptyJeu 11 Juil - 22:53

@Daisy Phelps

MON PETIT CANARD EN SUCRE :hert: :hert: (Oui, j'étais obligée)
Je suis faible, que veux-tu It never gets easier, you just get better | Billie 3823905807
Merciii, du coup It never gets easier, you just get better | Billie 1813663382
(Et je constate que t'as définitivement un truc avec les jolies rousses toi It never gets easier, you just get better | Billie 1107602502)

@Rick Stark

Genre ça te surprend It never gets easier, you just get better | Billie 3929863547
Et merci :hert:

_________________
« Just kind »
I do what I do because it’s right! Because it’s decent! And above all, it’s kind! It’s just that… Just kind.
crackintime
Revenir en haut Aller en bas

Daisy Phelps

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 24
PSEUDO : cuillère. (alizée)
AVATAR : karen gillan.
CREDITS : avatar : bltmr ; gifs : tumblr.
ÂGE : 32

It never gets easier, you just get better | Billie Empty
MessageSujet: Re: It never gets easier, you just get better | Billie   It never gets easier, you just get better | Billie EmptyJeu 11 Juil - 22:57

@Billie White MON PETIT BISCUIT AU GINGEMBRE It never gets easier, you just get better | Billie 3823905807 It never gets easier, you just get better | Billie 3823905807 :hert: (puisque tu insistes It never gets easier, you just get better | Billie 2853823022 )
(non pas du tout, je vois pas pourquoi tu dis ça What a Face It never gets easier, you just get better | Billie 1107602502 )

_________________



--- only you ever make
me scared, 'cause only you can take me there.





Revenir en haut Aller en bas

Matt Redford

the visible face of the iceberg
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 383
PSEUDO : lys
AVATAR : jack sexy falahee
CREDITS : tumblr
ÂGE : 30
QUARTIER : willow street #167

It never gets easier, you just get better | Billie Empty
MessageSujet: Re: It never gets easier, you just get better | Billie   It never gets easier, you just get better | Billie EmptyJeu 11 Juil - 23:07

Bienvenuuuuue It never gets easier, you just get better | Billie 632530762 It never gets easier, you just get better | Billie 3921363240

_________________
i just trying to stay into the bright side, but i did'nt thought it was so hard
Revenir en haut Aller en bas

Jamie Whelan

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1488
AVATAR : Colin O'donoghue.
CREDITS : tennessee (avatar) + beloved (sign).
ÂGE : 39
QUARTIER : #070 Countryside avec son fils Marlon et leur chienne Lady.

It never gets easier, you just get better | Billie Empty
MessageSujet: Re: It never gets easier, you just get better | Billie   It never gets easier, you just get better | Billie EmptyJeu 11 Juil - 23:10

Ce choix je vais pas m'en remettre It never gets easier, you just get better | Billie 1487217407 It never gets easier, you just get better | Billie 1487217407 It never gets easier, you just get better | Billie 1487217407 It never gets easier, you just get better | Billie 3189630431 It never gets easier, you just get better | Billie 3189630431 It never gets easier, you just get better | Billie 3189630431
Bienvenue officiellement, courage pour ta fiche toussa toussa :hert:

_________________


‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
No Doctor to tell me; no example inside my first and only skin. That love is the heritage, and cousin to death. That the only love can only be the first love, the only death the last, the only life within, and the only word… choked forever. - J. Kerouac.
Revenir en haut Aller en bas

Judson Howell

président des girafes
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 8587
PSEUDO : Caroline + Linoa
AVATAR : Garrett Hedlund
CREDITS : exordium (av) nate (gif) sial (sign)
ÂGE : 35
QUARTIER : 136 farming area

It never gets easier, you just get better | Billie Empty
MessageSujet: Re: It never gets easier, you just get better | Billie   It never gets easier, you just get better | Billie EmptyJeu 11 Juil - 23:13

Bienvenue officiellement par ici It never gets easier, you just get better | Billie 512280068
Je ne connaissais pas cette demoiselle, mais elle est toute chou It never gets easier, you just get better | Billie 19280213 It never gets easier, you just get better | Billie 3644943631 Si tu as besoin n'hésite pas à contacter le staff et bon courage pour ta fiche en attendant It never gets easier, you just get better | Billie 712118112

_________________

--- Ce que je veux dire,
c'est qu'elle avait des yeux où il faisait si bon vivre que je n'ai jamais su où aller depuis.
Revenir en haut Aller en bas

Zoey Stark

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 393
PSEUDO : Elina
AVATAR : Eliza T-C
CREDITS : Arctic
ÂGE : 25
QUARTIER : #24, Appart Willow Street, Midtown

It never gets easier, you just get better | Billie Empty
MessageSujet: Re: It never gets easier, you just get better | Billie   It never gets easier, you just get better | Billie EmptyVen 12 Juil - 0:58

Bienvenuuuuuue à toi It never gets easier, you just get better | Billie 1336111789

_________________

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

It never gets easier, you just get better | Billie Empty
MessageSujet: Re: It never gets easier, you just get better | Billie   It never gets easier, you just get better | Billie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

It never gets easier, you just get better | Billie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» ( 88, Brooklyn) It's easier with you Alex. ►Alexandre et Anaya.
» we were just kids (billie&avalon)
» Faushtine Billie Austen
» you don't want my help ? fine. deal with it. (billie)
» BILLIE-MAGDALENE + VENUS IN FLEURS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
we'll never be royals
 :: born to run :: fiches validées
-
Sauter vers: