AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription ! (tc) le bal masqué - Page 24 3189630431
N'hésitez pas à interpréter un membre de la Rose (préliens) ! (tc) le bal masqué - Page 24 3843455399
Le Deal du moment : -36%
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur ...
Voir le deal
319.99 €

Partagez

(tc) le bal masqué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur
Milo Berry
membre qu'on adore
LITTLE TALKS : 360
PSEUDO : vala29.
AVATAR : nikolaj coster-waldau
CREDITS : inglorious (avatar) + magma (code signature) + tumblr (gifs) + kerouac (quotes)
ÂGE : 52
QUARTIER : #129 lilac road (maison)

(tc) le bal masqué - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: (tc) le bal masqué (tc) le bal masqué - Page 24 EmptyMer 25 Aoû - 16:38

Bal masqué

topic commun

Spoiler:
 

En quelques mots, Milo comprit que tout n’allait pas forcément bien dans le mariage de Serena. Son mari était là, quelque part. Comme sa cavalière, il jeta un coup d’œil circulaire sur la foule autour d’eux. Pas qu’il pouvait reconnaître le dit-mari, mais peut-être que celui-ci les avait tout de même à l’œil… Son attention se reporta sur Serena. Il l’écoutait avec attention. Il comprenait un peu mieux les motivations de sa cavalière. Il en était touché, et un sourire étira ses lèvres. « Je ne pensais pas que tu n’étais pas sincère. J’étais juste… étonné que ton choix se porte sur moi. En tout cas, j’en suis ravi et je vais essayer de te faire passer une bonne soirée ! » Serena était avant tout présente pour la cause. Pas pour l’apparat ou le buffet à volonté. Milo respectait cela, même si il ne pouvait comprendre totalement ce que pouvait ressentir la jeune femme. Par le passé, Milo avait connu quelques événements de ce genre. Il participait car il était animé par une furieuse envie de faire bouger les choses. Et pour cela, il fallait toujours un financement. Les galas de charité étaient des bons moyens de récolter des fonds auprès de fortunes. Il fallait alors se parer de son plus beau smoking et de son sourire le plus éclatant. Ce n’était pas ce qu’il préférait… Milo était plutôt du genre à écrire des articles engagés pour réveiller les consciences.

Son souhait de faire passer une bonne soirée à Serena tomba à l’eau au moment où Selene prit la parole. Serena fuit le lieu de l’incident et ils se retrouvèrent près du lac, étendue d’eau sombre. Face à la détresse de la jeune femme, Milo ne pouvait se montrer indifférent. Il ne pouvait pas non plus être détaché ou distant. Ce n’était pas son genre. Empathique et bienveillant, il se rapprocha de sa cavalière, comblant la distance entre eux et osant un contact physique. Il n’essayait pas d’être drôle en parlant de Champy, le monstre du lac Champlain. « Le monstre marin n’est peut-être pas la meilleure option pour ça. Après tout, lui aussi est coincé dans ce lac, non ? » Le discours de la rousse avait réussi à toucher Serena, elle qui souhaitait maintenant se faire enlever par un monstre. Probablement qu’une vieille blessure venait là de se rouvrir. A la place de Champy, Milo lui proposa de la ramener chez elle, loin de cette soirée. Enfin, si elle voulait, il pourrait très bien l’emmener tout autre part, là où elle le désirerait. Pendant quelques secondes, Serena resta silencieuse. Ils contemplaient le lac, à la recherche d’une vision furtive de Champy. La jeune se retourna et se blottit contre lui. Les bras de l’homme entourèrent la brune et il la serra délicatement contre lui. Elle se détacha de lui, prise d’un peu de panique pour ses proches. Ses parents, sa sœur, son frère et même pour Elea ! Milo nota qu’elle n’évoquait pas son mari… Il posa ses mains de chaque côté du visage de Serena et la regarda droit dans les yeux. « Calme-toi, ne t’inquiète pas. Je suis sûr qu’ils vont bien. Ils sont certainement partis eux aussi, quand cette femme a fait son discours. » Bien sur, il n’en avait aucune certitude. Il essayait tout simplement de rassurer son amie. « Peut-être que tu pourrais leur envoyer un message, non ? Histoire qu’on ne retourne pas la-bas si ils sont déjà partis… » Milo se montrait calme et pragmatique. Certainement parce qu’il n’avait pas un passé douloureux avec la secte. Il savait qu’avec cette dernière dans les parages l’événement pouvait mal tourner. Il lisait les journaux. Et puis, il savait aussi que sa fille n’était pas présente ce soir. Ils en avaient parlé et Elea lui avait parlé d’autres projets…

@Serena Austen


Dezbaa pour Redwood Hills

_________________


ஃ There was nowhere to go but everywhere, so just keep on rolling under the stars.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Faith Buchanan
membre qu'on adore
LITTLE TALKS : 923
PSEUDO : polymnie
AVATAR : Claire Foy
CREDITS : Cranberry (ava) Northern Lights (sign)
ÂGE : 37
QUARTIER : 10 Lilac Road

(tc) le bal masqué - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: (tc) le bal masqué (tc) le bal masqué - Page 24 EmptyMer 25 Aoû - 23:06

Spoiler:
 

Bien malgré elle, la jeune maman sentit le moindre de ses muscles se tendre comme un arc, en réaction à l’aveu de son compagnon qu’elle invita aussitôt à se taire, d’une légère pression exercée sur sa main. Un geste des plus anodins, et qui pourtant renfermait tant de vérités qu’elle ne pouvait pas énoncer à haute voix. La certitude de ce qu’il n’avait pas cherché à lui dissimuler quoi que ce soit, d’abord. La peur de le voir se trahir, ensuite – en prononçant des paroles ambiguës qui auraient tôt fait de tomber dans de mauvaises oreilles. Tandis qu’elle balayait la foule d’un regard effaré, il lui sembla réaliser qu’aucun d’entre eux ne pouvait réellement comprendre l’étendue du combat qu’elle entendait mener pour les victimes de la Rose – toutes ses victimes. Aucun d’entre, sauf peut-être Archibald qui venait d’apparaître, à l’instant même où Rafael la mettait en garde d’une prière à laquelle elle se contenta de répondre d’un léger signe de la tête en signe de dénégation. Elle n’entendait pas jouer les héros – pas plus qu’elle ne pouvait s’éloigner de la scène. Son associé, quant à lui, semblait partager cet avis qu’elle n’avait pas même eu le temps de formuler. « Il a raison. » souffla-t-elle, à l’attention de Rafael. Elle n’en était pas moins figée, encore glacée par cette intervention et la peur qu’elle avait vue naître, quelque part au fond d’elle. Tout-à-coup, il lui sembla qu’elle n’était pas de taille à mener ce combat, pas quand tant d’autres choses se trouvaient menacées du seul fait de cette ambition – à commencer par sa famille. Archibald était dans l’attente d’une décision de sa part – quoi de plus normal, quand elle était à l’origine du projet ? Curieusement, elle se surprit à lui en vouloir – d’attendre d’elle qu’elle s’expose quand son instinct de mère lui dictait le contraire. L’instant d’après, le sentiment s’était envolé, en même temps que la rouquine était interpellée par plusieurs policiers – enfin ! L’occasion, pour elle, de prendre le pas sur sa peur pour interpeller l’un d’entre eux et prendre connaissance des consignes qu’il leur fallait observer. « Il faut qu’on évacue la salle – en évitant les attroupements sur le parking, le temps qu’ils l’emmènent. » La chose s’annonçait difficile quand la plupart des convives semblait déjà déterminés à fuir. Le temps de s’adresser en des mots rassurants à quelques-uns des invités qui se trouvaient près d’elle, elle s’avança de nouveau vers Rafael à qui elle s’adressa – une main délicatement nouée à l’arrière de sa nuque – d’une voix si basse que seul son associé devait être en mesure de les entendre. « Ça va prendre un moment. Après quoi, ils vont sans doute vouloir nous interroger. » L’idée qu’un piège puisse être sur le point de se refermer sur son compagnon ne pouvait quitter son esprit – pas quand la défiance de cette femme à son endroit venait d’éclater au grand jour. « J’aimerais vraiment que tu rentres à la maison. » Et d’ajouter, comme pour finir de la convaincre : « Je ne serai pas toute seule. Je demanderai à Archibald de me raccompagner. » Son regard clair s’attarda un instant sur le principal intéressé dont elle guettait l’approbation et le soutien. L’instant d’après, elle gravissait déjà les quelques marches qui la séparaient du micro. « S’il vous plait… » s’exclama-t-elle d’une voix enrouée. « Je vous demande votre attention. Juste un instant. » La fébrilité qui agitait la foule était presque palpable. « La police vient de procéder à l’interpellation de… » Cette femme. Comment la désigner sans céder au dégoût que sa personne lui inspirait ? « Nous allons procéder à l’évacuation de la salle. Il s’agit d’une simple mesure de précaution. Je vous demande – s’il vous plait – de garder votre calme et de nous faire confiance. » Ce mot lui semblait résonner tout particulièrement. « Toute notre équipe est mobilisée pour votre sécurité. Nous faisons face – ensemble. Tout ira bien. » Elle essayait de s’en convaincre, au moins autant que de les persuader.

@Rafael Sullivan @Archibald Stanhope

_________________
Hope for the best
6 pounds and 9 ounces, lookin' up at me, like I have all the answers. I hope, I have the ones you need. I've never really done this, now I know what scared is.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Katey Swanson
membre qu'on adore
LITTLE TALKS : 526
PSEUDO : mellon collie (leina)
AVATAR : anya taylor-joy.
CREDITS : mrs chaplin (avatar) lej (citation)
ÂGE : 28
QUARTIER : farming area, 61.

(tc) le bal masqué - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: (tc) le bal masqué (tc) le bal masqué - Page 24 EmptyVen 27 Aoû - 17:46

Citation :
Katey et Eleonore se dirigent vers la sortie.


le bal masqué

Katey regarde longuement sa meilleure amie, scrutant pratiquement chacun des traits de son visage, à la recherche d’un signe, d’une ombre qui révélerait que quelque chose ne va pas bien, ce qui serait une catastrophe. Que ferait-elle dans ce cas-là ? Un jour, à la mairie, une vieille dame a fait une malaise devant la porte de son bureau. On croit être au point sur les gestes qui sauvent, on croit qu’ils sont faciles, un jeu d’enfant mais en vérité ce n’est pas ça, on sous-estime l’ampleur de la panique qui peut raidir un à un tous les muscles, vous refroidir jusqu’au cerveau pour vous laisser complètement paralysé, incapable de la bonne réaction. D’une réaction, tout court.
Mais pour l’instant, il ne s’est rien passé. Selene a simplement pris la parole, promettant quelque chose qu’Eleonore déclare ne pas croire une seconde, quelles raisons aurait-elle de le faire en effet ? se dit Katey songeuse, tout en prenant sa meilleure amie dans ses bras. Elle paraît bouleversée, encore plus que tout à l’heure au moment de lui annoncer sa grossesse. À sa demande, la blonde observe l’ensemble de l’assistance, mais le soir a commencé à tomber et les figures se couvrent d’un voile de nuit. « Je… » commence-t-elle. Elle doit lui dire que tout va bien, tout ira bien c’est le plus important. Et puis elle remarque ce qui est en train de se jouer sur la scène. « La police est là » lâche-t-elle, soudain très agitée, et elle les pointe du doigt pour les montrer à Eleonore. Une jeune femme intervient, Katey la reconnaît, elle s’était présentée aux élections municipales l’année dernière, c’est la créatrice de la fondation. « Il faut qu’on y aille » dit-elle en signant avec insistance le verbe, en entraînant déjà Eleonore à travers la foule et en la protégeant d’un bras passé autour de ses épaules.


@Eleonore C. Malone

_________________
- pas peur-
regarde sous ton lit pas derrière, tu sais les vrais monstres c'est pas ceux-là.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Rafael Sullivan
Enjoy the silence
LITTLE TALKS : 1564
PSEUDO : Red (Audrey)
AVATAR : Will Higginson
CREDITS : aloa (ava) + code signa (siren charms) & doom days + unknown (icons)
ÂGE : 33
QUARTIER : 10 Lilac Road (Waterfall Avenue)

(tc) le bal masqué - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: (tc) le bal masqué (tc) le bal masqué - Page 24 EmptyVen 27 Aoû - 18:24

Spoiler:
 

Quelques mois auparavant, les choses auraient été différentes. Même s’il avait eu la sagesse de rappeler qu’il ne fallait pas prendre de risques inutiles, lui-même s’y serait peut-être prêter. Parce qu’il aurait refusé de laisser Faith gérer cela toute seule, même s’il était la dernière personne pouvant faire quoi que ce soit dans l’immédiat. À présent, il y avait leur fille. Pour sa sécurité, il faisait entièrement confiance à Victoria, cela n’empêchait pas les paroles précédentes de la jeune maman de continuer à avoir un écho. Il ne pouvait pas se mettre en danger par excès de colère envers une organisation qui le tenait de plus en plus dans l’obscurité. Il devait penser à elle – à elles – avant tout. Ainsi, l’avis formulé par l’associé de la jeune femme ne lui plaisait pas beaucoup, mais qu’aurait-il pu y opposer ? Il se contentait, pendant quelques secondes, de toiser l’homme de son gris-clair dans lequel dansaient d’inquiétantes lueurs énigmatiques. S’il n’y avait aucun mot échangé entre les deux hommes à proprement parler, il y avait ce long regard – d’où chacun pouvait extraire ce qui lui semblait juste, parfois les mots n’étaient pas les plus propices à tout communiquer. Malgré tout ce qui se tramait autour d’eux, les mots de sa compagne, ainsi que le délicat instant qui leur était donné, parvenaient à l’apaiser suffisamment pour qu’il prenne une décision – la plus sage. « Je te retrouve après. » Se décidait-il enfin à souffler, comme une promesse qui faisait rempart contre toutes les possibilités désastreuses que l’esprit pouvait s’imaginer quant à la fin de cette soirée. « Sois prudente.» En relevant à nouveau les yeux vers l’homme à leur côté, il gratifiait ce dernier d’un simple : « Merci. » L’instant d’après, Rafael se frayait un chemin dans la foule pour tenter de retrouver la marraine de leur fille, quoi qu’il espérait qu’elle ait déjà quitté les lieux.

@Faith Buchanan @Archibald Stanhope (@Victoria Atterton)

_________________
my secret garden's not so secret anymore, run from the house holding my head in my hands - (dm)
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Archibald Stanhope
Everything in its right place
LITTLE TALKS : 7244
PSEUDO : Red (Audrey)
AVATAR : Aaron Tveit
CREDITS : aloa (ava) mrs chaplin (crackship), tumblr (gif sign) & endlesslove (code sign)
ÂGE : 38
QUARTIER : 52 Lilac Road (Waterfall Avenue)

(tc) le bal masqué - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: (tc) le bal masqué (tc) le bal masqué - Page 24 EmptyVen 27 Aoû - 18:26

Spoiler:
 

Il y avait cet étrange effet de miroir : la tension, toute la tension que semblait éprouver le compagnon de Faith vibrait dans mon propre corps. Elle était partout, tout autour de nous. Et je comprenais, comme en témoignaient les nombreux coups d’œil que je lançais à la dérobée dans la salle, par réflexe, pour m’assurer de ne pas apercevoir l’avocat quelque part. Il avait quitté la salle prestement et je ne m’en portais que mieux. Je pouvais l’espérer loin, bien loin déjà, d’un retournement dont la surprise aurait été encore bien pire que l’interruption de Selene elle-même. « Je ne la quitterai pas des yeux. » Me surprenais-je à répondre à la suite de mon associée, qui avait déjà eu l’idée de confirmer que sa présence à ses côtés garantirait sa sécurité. Au moment où le jeune homme consentait à partir – m’emplissant d’un sentiment de soulagement inattendu – et où Faith montait sur scène, je balayais une dernière fois la salle du regard, avant de suivre la jeune femme. J’avais promis et ma place était à ses côtés. D’ailleurs, elle se débrouillait à merveilles, me rappelant ses discours comme candidature à la mairie plusieurs mois plus tôt. Faith Buchanan était de cette tempe de ceux qu’on écoutait. Malheureusement pour nous, celle qui avait parlé avant elle l’était également. « Ça va ? » Demandais-je alors à l’ex-journaliste, à présent que tout autour de nous était en mouvement et – heureusement – dans le calme malgré tout. « Je compte tenir ma promesse. » Autant préciser dès à présent qu’ils resteraient ensemble jusqu’à ce que tout le monde soit en sécurité, tous autant qu’ils étaient sur place. J’avais une pensée pour Edwin et sa cavalière, ainsi que pour Sloane. Mais rien ne s’était produit de fâcheux, tout le monde allait bien. Nous pouvions prendre une minute ou deux pour retrouver le souffle et les esprits. « Tu as assuré. Et probablement sauvé la Fondation avec ces quelques mots. » Comme elle paraissait encore ébranlée, je posais une main bienveillante dans son dos. Le temps pour le debriefing de tout ce qui venait de se passer viendrait, mais plus tard. D’ailleurs, le chef de la sécurité se dirigeait vers nous, probablement pour s’assurer que tout allait bien.

@Faith Buchanan @Rafael Sullivan (@Edwin Stanhope @Juliet Howell @Sloane Fraser)

_________________
When you try your best, but you don't succeed
lights will guide you home and ignite your bones and i will try to fix you (coldplay)


(tc) le bal masqué - Page 24 3915239895:
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Selene
membre qu'on adore
LITTLE TALKS : 103
AVATAR : Jessica Chastain
CREDITS : wingardium
QUARTIER : Inconnu

(tc) le bal masqué - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: (tc) le bal masqué (tc) le bal masqué - Page 24 EmptyVen 27 Aoû - 18:32

Selene se trouve sur la scène et sera escortée vers la sortie par les policiers. Elle porte un imposant masque lui recouvrant entièrement le visage. Une délicate rose noire est nouée à ses cheveux remontés.

La foule s’anime sous ses yeux. Parmi les regards inquiets, certains sont curieux. La Rose n’a jamais prétendu rejoindre tout le monde. Mais la Rose croit qu’il y a encore des âmes à convaincre du bienfondé de sa démarche. Tandis que la sécurité se met, elle aussi, en branle, Selene reste parfaitement calme. Même qu’en les voyant se mobiliser, elle adresse un sourire à l’assistance. « Celui qui n’a pas peur n’a pas de courage. » Parvient-elle à citer de sa voix claire dans le micro, et d’ajouter avant qu’on ne s’approche d’elle pour s’assurer qu’une fuite ne soit plus à prévoir. « Je vous entends et comprends vos craintes. La Rose restera debout, prête à vous tendre la main. Le jour venu, Redwood Hills ne confondra plus le changement avec le mal auquel vos dirigeants souhaitent vous faire croire. » Sur ces paroles, Selene s’écarte du micro, comme si cela faisait partie d’un tout orchestré soigneusement par elle-même, et écoute les policiers qui se sont approchés d’elle. Aucune résistance n’est opposée par la rousse, qui continue même de sourire au moment de suivre les forces de l’ordre vers la sortie de la salle. Attendre le désastre est parfois bien pire que le voir éclater sous son nez. Et Selene joue habilement avec son public ce soir, satisfaite de l’effet qui balaie la grande salle. Elle se permet même d’échanger un regard avec l’autre jeune femme qui prend la parole. Après elle. À présent, la Rose est partout, dans tous les esprits.

❖ mot du staff

(☆) Le tc sera clôturé dimanche en soirée (29/08) pour ceux qui voudraient poster une dernière réponse :hert:


_________________
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Serena Austen
membre qu'on adore
LITTLE TALKS : 649
PSEUDO : Senara
AVATAR : Gemma Arterton
CREDITS : Aerie (avatar) Frimelda (signature)
ÂGE : 36
QUARTIER : # 105 Lilac Road

(tc) le bal masqué - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: (tc) le bal masqué (tc) le bal masqué - Page 24 EmptySam 28 Aoû - 20:59

TOPIC COMMUN
Spoiler:
 

En effet, Serena n’était pas venue avec son mari. Et sachant que lui aussi était présent, l’idée paraissait d’autant plus étrange et saugrenue. Un couple marié depuis dix ans mais dont les intéressés venaient chacun de leur côté, il ne fallait pas sortir d’une grande école pour comprendre que quelque chose n’allait pas. Néanmoins, la brune ne se voyait pas en parler directement à Milo. A vrai dire, c’était déjà difficile pour elle de se dire qu’elle était en train de divorcer. A chaque matin qui se levait, elle se disait que ce n’était qu’un cauchemar duquel elle allait bientôt se réveiller ; mais rien à faire, les journées défilaient et Liam demeurait absent. Si autrefois son travail avait été un refuge, à présent elle faisait son maximum pour éviter les allées et venues de son futur ex-mari et remerciait le ciel chaque fois qu’elle avait des rendez-vous en extérieur ou qu’elle était amenée à rester tard. Tout était bon à prendre pour ne pas devoir affronter le comptable ou la solitude de sa grande maison, et la terrible réalité qui allait avec. Pour autant, Serena ne voulait pas que son cavalier pense qu’il n’était qu’un faire-valoir ou qu’il était là pour rendre jaloux son conjoint. Non, si elle lui avait proposé de l’accompagner au gala, c’était uniquement parce qu’elle l’appréciait et qu’elle n’avait pas eu le courage d’y aller seule. Or, la seule connaissance qu’elle possédait et qui n’avait rien à voir avec ses problèmes tout en étant impartial à son égard, c’était lui. Il ne l’avait jamais jugée, jamais mis dans une case. Au contraire, Milo était aimable, bienveillant, gentil et elle avait toujours aimé leurs échanges. C’était tellement agréable et réconfortant d’être en compagnie de quelqu’un qui ne la regardait ni à travers le prisme de son douloureux passé ni en fonction de l’image froide et hautaine qu’elle laissait transparaître en guise de défense. Peut-être était-ce dû à sa fibre artistique, mais l’ex-reporter semblait voir au-delà des apparences. « Je ne pensais pas que tu n’étais pas sincère. J’étais juste… étonné que ton choix se porte sur moi. En tout cas, j’en suis ravi et je vais essayer de te faire passer une bonne soirée ! » La brune lui sourit, reconnaissante. Si l’un des deux devait être surpris, ce devrait plutôt être elle. Sérieusement, quelle était la probabilité pour qu’elle rencontre quelqu’un comme lui, et qu’il soit présent au pire moment de sa vie ? « Ne t’en fais pas pour ça. Rien que ta présence à mes côtés annonce une bonne soirée. » lui certifia-t-elle, étrangement heureuse au vu de la situation dans laquelle elle se trouvait avec Liam qui, en plus, ne devait pas être loin.

Malheureusement, la secte guettant toujours le moment propice pour répandre son venin, la fameuse Selene fit son apparition. A l’image de son père, elle n’était qu’un oiseau de mauvais augure en dépit du chant harmonieux qu’elle sifflait aux convives. Déjà fragile émotionnellement, Serena se précipita à l’extérieur et ne s’arrêta qu’une fois face au lac. L’envie de s’y jeter était présente, mais la venue de son cavalier l’en dissuada. Elle se sentait peut-être vulnérable, elle n’avait aucune envie de passer pour une folle suicidaire pour autant. Se rapprochant d’elle malgré qu’il ne devait pas forcément savoir comment agir, Milo vint poser une main réconfortante sur son épaule. Il aborda la présence du monstre du lac, ce à quoi la brune répondit qu’elle aimerait qu’il l’emporte. « Le monstre marin n’est peut-être pas la meilleure option pour ça. Après tout, lui aussi est coincé dans ce lac, non ? » A ces paroles, elle eut un rire sans joie. « Je crois que ça résume assez bien cette ville. Qui que l’on soit et quoi qu’on fasse, on se retrouve fatalement piégé ici. » Du moins, c’était le sentiment qu’elle avait. Elle se sentait prisonnière de cette ville qu’elle haïssait tout autant qu’elle l’aimait. Et de la même manière, elle comprenait les personnes qui venaient par curiosité, tout comme elle les trouvait stupides et inconscientes. Redwood Hills était fascinante, mais du côté glauque du terme. « Cela dit, le lac est grand, il va jusqu’au Canada. Aller là-bas, ce serait déjà un bon début. » évalua-t-elle, désirant mettre le plus de distance possible entre elle et cette secte de malheur. Mais à défaut de trouver Champy ou d’avoir le courage de sauter dans les eaux noires, Serena se retourna et se laissa aller à étreindre son cavalier. Grâce à lui, elle se sentait soutenue et comprise. Elle se sentait aimée pour ce qu’elle était, avec ses forces mais surtout, ce soir, avec ses failles. Milo ne pouvait pas savoir à quel point sa présence, ses mots et son contact étaient précieux pour elle.

Puis, alors qu’elle retrouvait peu à peu son calme dans les bras de son chevalier servant, la brune se remémora le dernier évènement auquel la secte était également apparue. Sa panique remonta en flèche. Avec douceur mais fermeté, Milo lui prit le visage entre ses mains afin qu’elle l’écoute, et elle plongea son regard dans le sien. « Calme-toi, ne t’inquiète pas. Je suis sûr qu’ils vont bien. Ils sont certainement partis eux aussi, quand cette femme a fait son discours. » Oui, c’était possible. S’obligeant à faire descendre la tension et à réfléchir, Serena posa ses mains sur celle de Milo et ferma les yeux. Elle devait absolument reprendre le dessus sur ses émotions qui étaient en train de devenir totalement ingérables… et risquaient de la faire passer pour une hystérique auprès de la seule personne qui comptait à ce moment précis. Bon. Son père avait dû mettre Mary à l’abri sitôt qu’il avait compris qui était cette rouquine. Donc normalement, ils devaient déjà être loin d’ici. June devait aussi avoir cherché la sortie, vu qu’elle avait déjà été blessée la dernière fois que la secte s’était montrée en public. Et comme elle y était allée avec Charlie, ils devaient sûrement être partis tous les deux. Quant à Liam… elle ne pouvait qu’espérer qu’il ne lui arriverait rien, si jamais les choses tournaient mal. « Peut-être que tu pourrais leur envoyer un message, non ? Histoire qu’on ne retourne pas là-bas si ils sont déjà partis… » suggéra Milo, toujours calme et cherchant à l’aider. Serena rouvrit les yeux et hocha la tête. « Tu as raison. Ils connaissent les agissements de la secte et ont déjà dû sortir. Je vais tenter de les appeler et leur envoyer un SMS si je n’arrive pas à les contacter. De toute façon, mon père doit s’inquiéter aussi donc il doit avoir son téléphone à portée de main. » affirma-t-elle calmement, retrouvant ses esprits. Même si elle doutait de parvenir à joindre sa demi-sœur ou son demi-frère, elle savait qu’elle aurait des nouvelles par son père. Le mieux était donc de l’appeler en premier, lui qui faisait la liaison entre tout le monde. S’écartant légèrement de Milo, elle put être rassurée et laissa échapper un soupir de soulagement. « Selene a été arrêté et mon père s’occupe de rassembler June et Charlie. Il me dit de ne pas revenir et de rester à l’abri. » l’informa-t-elle. La brune laissa ensuite passer un silence, baissant les yeux avant de les relever vers le peintre. « Je sais que tu as déjà fait beaucoup mais… si l’invitation de me raccompagner tient toujours, ce serait avec plaisir. » lui sourit-elle, rassérénée et retrouvant des couleurs à l’annonce de l’arrestation de Selene. La police avait manifestement la situation sous contrôle et son père se chargeait du reste, qu’est-ce qui pourrait mal se passer ? Finalement, l’intervention de la rousse psychopathe n’avait fait qu’aider Milo et Serena à se rapprocher. Et ce n’était pas pour lui déplaire.

Fin du TC pour Serena et @Milo Berry
 

(c) ANAPHORE

_________________

NEVER GIVE UP


We never have the right words to justify our failures, but we have the answer needed to move forward. Whether it’s accepted and acted upon is up to us.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Amaryllis Miles
membre qu'on adore
LITTLE TALKS : 384
PSEUDO : Senara
AVATAR : Diane Krüger
CREDITS : ahimsâ (avatar)
ÂGE : 41
QUARTIER : 22 Lilac Road

(tc) le bal masqué - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: (tc) le bal masqué (tc) le bal masqué - Page 24 EmptyDim 29 Aoû - 9:30






Topic Commun
L'espoir est une mémoire qui désire.
Spoiler:
 

La police servait-elle à quelque chose dans cette foutue ville ? Apparemment non, puisqu’elle n’avait même pas été capable de filtrer l’entrée et de s’apercevoir que le gourou même de la secte s’était invitée. Mais à défaut d’être compétente en matière de prévention, au moins la cavalerie finit-elle par se frayer un chemin jusqu’à la scène pour arrêter la rousse. Pour autant, Amaryllis ne décolérait pas. Ses yeux fixés sur elle, elle la suivit du regard jusqu’à ce qu’elle disparaisse de sa vue. Elle dut ensuite prendre un temps pour se calmer. A ce stade-là, il allait lui falloir plusieurs séances de yoga et de méditation. Regardant ensuite autour d’elle, Amaryllis s’aperçut que la majorité chuchotait de ce qui venait de se passer ; inutile de se demander quelles seraient les gros titres du journal de demain. Si cette intervention pouvait questionner sur les réelles motivations de cette folle qui ne valait pas mieux que son père, en revanche la quarantenaire méprisait ceux qui se réjouissaient de cet imprévu par pure curiosité malsaine. Peut-être seront-ils moins souriant le jour où leurs proches subiront les effets de cette secte ? En attendant, un des fondateurs du mémorial monta sur scène pour tenter de calmer les esprits et de rassurer les convives comme elle le pouvait. Certains avaient déjà quitté les lieux, à en juger par l’attroupement qui avait diminué. Amaryllis se tourna alors vers Julia et Seth. « Je pense qu’il est inutile de s’attarder. » Et madame Buchanan confirma derrière elle, sur le podium, en appelant les invités à évacuer la salle dans le calme, par mesure de sécurité. Selon elle, il fallait aussi leur faire confiance. Eh bien pour les autres elle ne savait pas, mais en ce qui la concernait, c’était mort. La secte était certes un véritable serpent difficile à débusquer, on ne pouvait pas dire que la fondation avait brillé par son intelligence pour la contrer. Elle se posait donc la question : pouvait-elle leur confier son argent alors même qu’ils venaient de rater leur inauguration ? Si c’était le doute que Selene avait cherchait à semer dans les esprits, on pouvait dire qu’elle avait réussi. « Julia, tu veux qu’on te ramène ? Je ne te laisserais pas rentrer seule de toute façon. » affirma-t-elle sur un ton qui ne souffrirait aucune contradiction. Puis elle quitta les lieux, Seth à ses côtés.


Fin du tc pour Amaryllis

@Seth J. Wilander @Julia Davies @Selene


(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________
living through your eyes



(c) anaphore
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(tc) le bal masqué - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: (tc) le bal masqué (tc) le bal masqué - Page 24 Empty

Revenir en haut Aller en bas

(tc) le bal masqué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 24 sur 24Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
tonight we are young
 :: once upon the end :: intrigues :: gala de bienfaisance
-
Sauter vers: