AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas

Partagez | 
 

 CATASTROPHE A LILAC ROAD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage



Invité
Invité

MessageSujet: Re: CATASTROPHE A LILAC ROAD   Dim 19 Avr - 14:44

Reconnaissant une tête brune, Pol s'avance et pose un baiser discret sur la joue de Mattie, occupée à discuter avec un voisin. Il salue l'intéressé vaguement (Anton, qu'il connait pas encore, toi même tu sais) et jette un coup d'oeil autour de lui. C'est à peine s'il reconnait le quartier, avec tous les débris qui trainent partout et certaines maisons qui en ont pris un coup. Mais avant qu'il ait eu le temps de s'élancer pour aider quelqu'un, un certain Alfie Cadwell se présente et demande de l'aide. Tentant de cacher une grimace, Pol s'élance pour l'aider, se rappelant que trop bien de la dernière fois qu'il a entendu ce prénom. C'est un peu étrange de le croiser là, dans ces circonstances, mais il se met lui aussi à ramasser les débris de toit et de murs et à les jeter dans une brouette.
- Pol Persen, on se connait non ?
Il se relève, présente sa main à Alfie. Mine de rien il a bien intégré tout ce qu'Ava lui a dit, de sa relation mouvementée avec Alfie et il revoit encore son visage rougie par les larmes. Sûr qu'il peut pas se comporter comme si de rien n'était, maintenant.


Edit:
 


Dernière édition par Pol Persen le Dim 19 Avr - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

this is our new paradise
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2397
PSEUDO : COMPTE PNJ.
AVATAR : VERMONT (USA)
CREDITS : ALASKA.

MessageSujet: Re: CATASTROPHE A LILAC ROAD   Dim 19 Avr - 14:44

Le membre 'Pol Persen' a effectué l'action suivante : TENTÉ DE CONSTRUIRE UN TRUC

'BOB LE BRICOLEUR' :
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: CATASTROPHE A LILAC ROAD   Dim 19 Avr - 17:30

CATASTROPHE A LILAC ROAD

Sujet commun

Il y a des jours comme ça, où son âge rattrape le vieillard et où il ferait mieux de rester chez lui à manger des légumes cuits à la vapeur, comme un bon petit vieux qui se respecte. Devant le bazar qu'il a mis, Elroy toussote et met sa tête dans l'une de ses mains ; il s'en veut un peu, mais Anton prend vite la main à la façon d'un véritable homme à tout faire. Il n'aurait pas soupçonné ça de lui, ni son aide qui est la bienvenue et amicale, puisque cet homme a toujours eu une réputation... très cul-pincée.

Elroy s'aide du bras d'Anton pour se relever, sans vraiment lui demander son avis, et le remercie avec autant de sympathie qu'il le peut. Ses jambes sont encore un peu tremblotantes de la rapide peur qu'il a eu, ainsi que de sa chute. Il époussette son pantalon et s’apprête à ramasser une des planches à terre quand il voit le jeune Cadwell arriver. « Je vais t'aider Alfie, avec un balais entre les mains, je ne risque pas de casser quoi que ce soit. »

Le vieil homme attrape ce qui lui faut pour commencer à déblayer l'allée, et lorsque le troisième jeune homme fait à son tour s'effondrer ce qu'il était en train de faire, Elroy rit un peu dans sa barbe. Oh, il ne se moque pas, loin de là puisqu'il est bien moins doué de ses mains que ce jeunot, mais ça lui fait plaisir de voir que ce n'est pas une question d'âge, pas toujours. Seulement, il n'ose pas rire devant les autres, de peur que la génération des plus jeunes prenne mal sa réaction, alors il glousse contre balais en poussant quelques morceaux de toitures cassées dans le caniveau pour mieux les ramasser par la suite.

Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: CATASTROPHE A LILAC ROAD   Lun 20 Avr - 19:05


Mattie dévisage son voisin en entendant sa réponse. Ainsi, il est l'heureux propriétaire du tas de décombres devant eux. Un peu perplexe, elle le regarde écrasé sa cigarette. Il n'a pas l'air très choqué, un peu énervé peut-être mais pas choqué. Le ton de sa voix confirme l'impression de Mattie. Ceci dit, il est parfaitement concevable d'être énervé parce qu'on a été tiré du lit par l'écroulement de sa maison. Elle hésite à lui tendre la main et à se présenter, mais avant qu'elle puisse esquisser le moindre geste, elle sent quelque chose sur sa joue. Elle tourne la tête et découvre Pol, les yeux encore plein de sommeil. Elle lui sourit et avant de pouvoir ajouter quelque chose, un nouveau fracas se fait entendre. Elle tourne la tête en même temps que son malheureux voisin et découvre Elroy Coleman, un ami de sa grand-mère, enchevêtré dans un tas de planches. Tout de suite, son voisin se précipite pour l'aider et Mattie reste plantée là. Elle n'a pas le temps de rejoindre les deux hommes qu'un nouveau venu se présente. Alfie Cadwell, visiblement un voisin qu'elle n'a jamais rencontré. Il réclame de l'aide et elle suit Pol pour aider le nouvel arrivant à déblayer les gravas. Elle ne loupe néanmoins pas la tête que fait Pol en observant Alfie, et elle hésite à rester pour écouter la conversation qui s'amorce. Un peu curieuse mais désireuse d'aider, Mattie s'éloigne juste assez pour continuer à entendre, tout en bougeant des planches.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

this is our new paradise
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2397
PSEUDO : COMPTE PNJ.
AVATAR : VERMONT (USA)
CREDITS : ALASKA.

MessageSujet: Re: CATASTROPHE A LILAC ROAD   Lun 20 Avr - 19:05

Le membre 'Mattie Teobaldo' a effectué l'action suivante : TENTÉ DE CONSTRUIRE UN TRUC

'BOB LE BRICOLEUR' :
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: CATASTROPHE A LILAC ROAD   Mer 22 Avr - 12:04

    Il ne va pas l’avouer. Non, certainement pas. Mais la réalité lui saute malheureusement (ou heureusement ?) aux yeux : ces gens sont là, sans aucun intérêt personnel, pour l’aider. A moins qu’ils soient venus pour lui lécher les bottes parce qu’il est beau et riche. Option probable également. Ou pour gagner sa confiance et l’égorger une nuit dans son sommeil… Il devrait songer à changer les serrures. Prévention terre à terre d’un paranoïaque en détresse.

    Ils aident, ils déblayent. Anton continue à assurer la solidité de la cabane. Pas pour la reconstruire, (puisque, de toute manière, il a toujours rêvé de la rayer du jardin pour faire un garage moderne, ou au moins une cabane en béton armé pour que ses outils soient en sécurité) mais plutôt pour s’assurer qu’il n’aura à pas à payer les frais d’hospitalisation de quelqu’un, après que les restes se soient écroulés sur la dite personne. Ou pire que l’hospitalisation, le cortège.

    Ce serait compliqué, il faudra qu’il fasse un rapport, il y aurait sans doute une enquête (parce qu’après tout, les services de police s’ennuient dans les petites villes, alors forcément, un mort, c’est la fête…), interdiction de quitter le pays… enfin, rien qui soit source de profits pour notre Londonien.

    Voilà qu’il a terminé le travail. Parfait, il est très fier de sa bâtisse. Mais aucun doute à avoir quant à ses compétences manuelles… La cabane est à présent un bon abris sécurisé.


Dernière édition par Anton D. Holmes le Mer 22 Avr - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

this is our new paradise
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2397
PSEUDO : COMPTE PNJ.
AVATAR : VERMONT (USA)
CREDITS : ALASKA.

MessageSujet: Re: CATASTROPHE A LILAC ROAD   Mer 22 Avr - 12:04

Le membre 'Anton D. Holmes' a effectué l'action suivante : TENTÉ DE CONSTRUIRE UN TRUC

'BOB LE BRICOLEUR' :
Revenir en haut Aller en bas

avatar

this is our new paradise
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2397
PSEUDO : COMPTE PNJ.
AVATAR : VERMONT (USA)
CREDITS : ALASKA.

MessageSujet: Re: CATASTROPHE A LILAC ROAD   Mer 6 Mai - 0:32




lilac road.
   
topic commun, ouvert à tous.

En déplaçant des planches à travers la maison, Elroy, Alfie et Mattie bousculent malencontreusement un lourd meuble de bois qui s’effondre au sol. Le plancher grinçant se fissure à son tour, dévoilant ainsi un trou béant. Il semblerait qu’on puisse même s’y glisser. Tous cherchent lampes torches chez Anton et briquets dans les poches pour tenter de suivre la galerie sinueuse et terreuse cachée sous la maison. Seules leurs respirations inquiètent et les bruits de pas viennent troubler le silence de mort qui plane. Aucun ne sait ce qu’il y a au bout du tunnel ; peut-être même qu’il n’y a rien. Pourtant, la personne en tête de file finit par s’arrêter et les autres le percutent derrière. « Il y a une pièce, ici. C’est étrange … » La faible luminosité ne permet pas une vision parfaite des lieux. Une odeur de terre et de poussière embaume la pièce, qui se dévoile difficilement avec les lampes-torches. « Où est-ce qu’on est ? Il y a des photos, et des cartes. Regardez ça … »
_________________________
(☆) Les murs de la pièce sont tapissés de photos, de cartes du monde ou régionales et de dessins représentant le symbole de la Rose Lunaire. Malgré la vieillesse de la fresque, chacune comprend rapidement qu’elle a été peinte avec du sang. Vous avez la possibilité de fouiller, de découvrir les lieux, de prendre la fuite, d’appeler la police … La reconstruction est momentanément interrompue, plus personne n’a la tête à ça. Elle sera finie en hors-jeu.
(☆) privilégiez les posts courts d'une dizaine de lignes.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: CATASTROPHE A LILAC ROAD   Mer 6 Mai - 17:29


Elle lève la main, éclaire le mur couvert de photos et autres cartes avec son briquet. Elle a un frisson d'excitation en découvrant les images, le symbole de la Rose Lunaire peint à la main. Mattie approche le nez et comprend qu'il ne s'agit pas de peinture, mais de sang. Charmant. Elle n'est pas dégoûtée pour autant et poursuit son exploration, fascinée. La Rose Lunaire est son sujet d'étude, et toutes ces nouvelles informations, encore inexploitées, sont un véritable miracle pour elle. Mattie tourne la tête pour voir si oui ou non, ses compagnons d'investigation partagent son enthousiasme. Elle voudrait partager ça avec Pol, mais soit il ne les a pas suivit dans la pièce en sous-terrain, soit elle ne l'a pas aperçu. Dommage.
- C'est incroyable... Quelle chance d'avoir trouvé cette pièce !
Elle est toute excitée par la découverte, on dirait une gamine le matin de Noël. Sauf que les jouets tant attendus sont plutôt macabres.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: CATASTROPHE A LILAC ROAD   Mer 6 Mai - 17:42

Et d'un coup, quelqu'un hurle quelque chose, et une autre appelle les flics. Pol comprend plus trop ce qu'il se passe. Voyant Mattie s'engouffrer dans l'espace qui s'est effondré, il décide de la suivre, avec quelques autres personnes. Au bout de quelques mètres, les vieux murs laissent clairement apparaître un passage, et suivant la petite lumière au bout (le briquet de Mattie, pas le paradis qui approche ou je sais pas quoi) il découvre en même temps que d'autres une pièce, remplie de photos, de messages, mais surtout de sang. Observant autour de lui, surtout choqué de la découverte et sans vraiment partager l'enthousiasme de Mattie, il frissonne plutôt.
- C'est dégueulasse. On devrait sortir d'ici.
Sans suivre le geste à la parole, il continue de regarder les inscriptions au mur, rejoignant Mattie, complètement fascinée. Pol lui attrape alors la main, pas franchement rassuré du coin carrément glauque qu'ils viennent de trouver.

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: CATASTROPHE A LILAC ROAD   

Revenir en haut Aller en bas
 

CATASTROPHE A LILAC ROAD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» CATASTROPHE A LILAC ROAD
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville
» Reflexions de Castro sur la catastrophe du 12 janvier, émouvant hommage à Haiti
» Catastrophe: Trois enfants tués dans un glissement de terrain au Cap-Haitien, Mi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
TONIGHT WE ARE YOUNG
 :: sail away sweet sister :: intrigues d'hiver 2015
-
Sauter vers: