AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous vous rappelons qu'une intrigue est en cours. N'hésitez pas à nous rejoindre

Partagez | 
 

 (tc) A NOS FANTÔMES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage



Invité
Invité

MessageSujet: Re: (tc) A NOS FANTÔMES   Lun 10 Aoû - 23:05

.

à nos fantômes


Si Arthur avait pu, il aurait certainement suggéré au vieil homme qu'il avait bien de la chance d'être pris en charge par une jolie infirmière, mais il n'était guère d'humeur et la situation ne s'y prêtait peu. La mort avait frappé en plein cœur le village, trente ans après, comme une nouvelle résurgence de ces fantômes qui hantaient depuis les habitants, qu'ils le voulaient ou non. Papy Elroy ne semblait pas vraiment content à l'idée d'aller à l'hôpital, mais c'était indispensable en vu de son malaise et l'infirmière ne lui laissait pas le choix. Puis, ce n'était pas comme si il disposait de forces nécessaires pour s'y opposer, et malgré les coups d’œil alerte, il obtempéra et Arthur fut soulagé. Il n'arrivait pas à croire qu'il avait contribué à sauver la vie d'un homme, il n'arrivait pas non plus à croire qu'il en était arrivé là alors qu'il se trouvait à Redwood Hills. Redwood Hills, bon sang. La campagne du Vermont, maudit par les fantômes de sombres idiots qui croyaient en une communauté sectaire débile.

En entendant les derniers propos du vieil homme, il se tourna vers le le plus jeune pour se présenter afin qu'il obtienne toutes les informations qu'il devait collecter sur ordre de la mascotte du village. « Je m'appelle Arthur. Ma nièce Lilas. J'aurais préféré qu'on se rencontre dans d'autres circonstances... », fit-il avec un léger sourire voilé par la tristesse de l'événement, en jetant un coup d’œil aux alentours. Un autre individu du personnel médical vint à leur rencontre pour s'assurer qu'ils allaient bien. Il examina la petite autant qu'il le pouvait, car elle refusait obstinément de se décrocher du cou de son oncle et lui conseilla de prendre rendez-vous chez un psy. Un choc pareil avait du affecter l'enfant. Merci du conseil, un choc pareil avait affecté n'importe qui ici, mais Arthur prit sur lui pour se taire et acquiescer sans montrer trop d'agacement avant que le spécialise ne parte un peu plus loin. « Tonton, je veux rentrer à la maison. ». Le tonton en question était du même avis. Il adressa un signe de tête amical à Samuel et attrapa les jambes de Lilas pour les coincer autour de sa taille, avant de quitter les lieux de ce terrible massacre avant que les paparazzis n'arrivent en masse.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: (tc) A NOS FANTÔMES   Lun 10 Aoû - 23:14

#3

Il résiste, le bougre. Avec sa force de mouche dû au choc et ses muscles un peu tétanisés. Il crie, il hurle. Il crache sa vérité froide au Monde.
Vous avez l’impression de le comprendre, et pourtant, vous êtes sûrement à des milliards de kilomètres de la réalité. Avec la récente perte de son frère, votre cousin, et maintenant son père, votre oncle, commettant un suicide devant vos deux paires d’yeux. Soirée de merde.
Et dehors, vous vous échouez près de la sortie. Rien ne va plus. Les jeux étaient faits et votre cœur se balançait au bord du vide. Vous n’aviez pas encore réalisé ce qu’il s’était passé. Azariah tombe et vous retournez à l’intérieur, une dernière fois. Le type qui était avec lui ne vous avait pas suivi à l’extérieur, et vous deviez savoir pourquoi. Personne ne devait rester à l’intérieur, pas avec le cadavre encore chaud et maculé de sang. Mais vous trouviez l’ami de votre cousin entouré de femmes, et vous le laissiez donc là, en charmante compagnie.
Azariah devrait se contenter de vous.
Vous vous laissez tomber à côté de lui. Chais pas. Jace, Jay, John. Sérieux, ils s’étaient passés le mot pour donner les prénoms de leurs gosses, les deux. Vous saviez pas trop ce qui était arrivé après, entre Harper et Azariah. Un coup de folie. (Et vous vous focalisiez sur vos pensées sourdes aux lamentations de votre cœur pour rester encore droit). Et en parlant de Jay … Putain, j’ai oublié Jay ! Cherchant en vain votre téléphone, vous en concluez qu’il a du tomber quelque part. Vous n’iriez pas le chercher. Vous extirpez celui d’Azariah de sa poche et composez le numéro de votre frère sans le consentement du premier. Qui d’autre appeler ? Ouais, c’est Salva. J’suis avec Azariah, là …
Les mots furieux de votre frère se déversent dans le combiné, propulsés par la panique. Vous comprenez qu’il vous cherche, et fixez lassement la porte de derrière de la grange, à vos côtés. Sortie de secours. Trois mots avant de raccrocher. Il viendrait. Il était comme ça, Jay.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: (tc) A NOS FANTÔMES   Mar 11 Aoû - 7:21

Juste une balle qui a frôler son épaule ? Mais et tout ce sang alors ? Si j'avais eu les idées claires je saurais que tout ça n'est rien, que c'est tout à fait normal que sa saigne comme ça et que je n'ai pas à m'inquiéter. Du moins, pas autant que je le fais là. Mais c'est plus fort que moi. Anthony a déjà été blessé un jour, depuis j'ai cette peur en moi que quelque chose de plus grave ne lui arrive. Je ne devrais pas. Je le sais. Je sais qu'ici il y a des gens qui auraient d'avantage besoin de mes soins, mais ils sont tous entre de bonnes mains. Personne ne m'appelle, personne n'a besoin d'aide. Alors je peux aussi très bien me concentrer sur Anthony, non ?

Celui-ci, pourtant, me fait comprendre qu'il va bien. Il repousse ma main posée sur son épaule, m'expliquant que le plus chiant c'est chemis qui est foutue. Je soupire doucement et, repoussant à mon tour sa main, abaisse à nouveau sa chemise pour avoir une meilleure vision sur sa blessure. Je l'examine rapidement et conclu qu'il a raison  «C'est vrai  » avouais-je finalement avant de me reculer un peu et fixer mon regard dans le sien  «Je vais quand même nétoyer, désinfecter et faire un pansement, ok ? Tu as raison, a premier vue ça ne semble pas très grave, mais je veux rien risquer, ok ? »

Je regarde autour de moi, vérifie à nouveau que les autres sont bien soignés, puis attrape l'autre bras d'Anthony et le tire doucement  «Vient avec moi, on va aller se poser là-bas sur le tronc d'arbe, ce sera plus simple » sans attendre sa réponse, j'épaule mon sac et me dirige vers l'endroit où étaient installés Jay, Jon et Harper. Au moins ici nous sommes sorti de ce trouble environnant et je crois que c'est le plus important pour mon jeune patient.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: (tc) A NOS FANTÔMES   Mar 11 Aoû - 17:37


A nos fantômes.
Commémoration des 30 ans du suicide collectif.


Je ne vois pas pourquoi John s'inquiète de cette façon. Il est médecin il devrait bien savoir que du sang ne rime pas forcément avec gravité. Cela me mettrait presque mal à l'aise. Non, cela me met mal à l'aise, c'est un fait. Autant que je m'en réjouis, cette forte inquiétude de la part de John me paraît déplacée. Nous ne sommes pas si proches que cela, et puis... Et puis il y en a sûrement d'autres qui auraient besoin d'aide. Mais non, John se concentre sur moi. Il dégage mon épaule de ma chemise et remonte la manche du t-shirt en dessous pour avoir accès à la blessure et, après examen, me donne raison. Et toc. Cela dit, il veut quand même nettoyer et désinfecter tout ça.

J'hoche silencieusement la tête, puis me laisse guider par le médecin vers un endroit plus calme. Il me propose un tronc d'arbre pour être tranquillle, plus loin de l'ancienne ferme, ce qui nous éloigne de l'ambiance de catastrophe. Je le suis sans protester, et fini par m'asseoir sur le tronc, en poussant soupire. Je remarque que ma jambe tremblotte, signe de ma nervosité intérieure. Ça, ça s'améliore pas en tout cas.

— Y'a eu des blessés graves... ? Et, tu sais combien y'a eu de morts... ? demandais-je d'une petite voix, en enlevant à moitié ma chemise pour rendre la tâche plus facile pour John.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

this is our new paradise
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2448
PSEUDO : COMPTE PNJ.
AVATAR : VERMONT (USA)
CREDITS : ALASKA.

MessageSujet: Re: (tc) A NOS FANTÔMES   Lun 17 Aoû - 11:26



trentième anniversaire


sujet commun + clôture


La commémoration ne s’est pas exactement déroulée comme les organisateurs l’entendaient. La Rose Lunaire, trente ans après : la fête macabre. Après le discours du Maire, deux hommes et une femme, originaires de la ville, ont pris à parti les habitants venus se recueillir. Le deuxième homme a ouvert le feu sur ces derniers, infligeant de sévères blessures à certains d’entre eux. Monsieur Aerthart succomba malheureusement à ses blessures, alors que les secours qui arrivèrent rapidement sur les lieux, prirent en charge les habitants avant de les rediriger vers l’hôpital pour certains.
La police, présente sur les lieux de l’incident, stoppa le tireur. Les médias ne tarderont pas à s’emparer de l’affaire, et à la propulser dans tous les journaux possibles. Qui sait, ça fera peut-être la une des journaux nationaux, avec des titres plus percutants les uns que les autres.
Mais personne n’évoquera le traumatisme de toutes ces personnes, la frayeur vécue face aux suicides, aux coups de feu. Personne ne parlera des séquelles psychologiques des habitants présents, des proches des victimes.

Redwood restera debout, oui, c’est une certitude. Mais les blessures de la ville se sont rouvertes, et la panique ambiante est plus que jamais présente. Si trois personnes prônent le retour de la Rose Lunaire, combien d’autres attendent dans l’ombre ?
Il y a un temps pour chaque chose. Un temps pour les morts, un temps pour panser ses blessures, un temps pour la justice.

blessés a écrit:
- Anthony Watson
- Elise Kennedy
- Elroy Coleman
- Goupil de Chateaubriant
- Harper Anderson
- Opale McCulun
- Robin Myers
- Taylor Dawkins

décès a écrit:
- Bens Aerthart
- Joan Nightingale
- Révérend Anderson

informations.
- merci pour votre participation incroyable, n'oubliez pas de tenir compte du tc dans vos prochains rps !

Revenir en haut Aller en bas
http://redwood-hills.forumactif.org
 

(tc) A NOS FANTÔMES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

 Sujets similaires

-
» Gâteau des fantômes
» Cédric Diggory [ Pouffy-Fantôme ]
» Un fantôme
» [UPTOBOX] Les Fantômes du Titanic [DVDRiP]
» [Mission de rang S] La ville fantôme (PV: Iwasaki Nami)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
TONIGHT WE ARE YOUNG
 :: sail away sweet sister
-
Sauter vers: