AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous vous rappelons qu'une intrigue est en cours. N'hésitez pas à nous rejoindre

Partagez | 
 

 wild world. (andy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1070
PSEUDO : eachann.
AVATAR : ginta lapina.
CREDITS : kiri (ava).
ÂGE : 27

MessageSujet: wild world. (andy)   Sam 28 Jan - 19:54

Fin de semaine. Installée au comptoir du bar, Reagan sirote tristement sa bière. Parfois, elle jette des regards vers les autres clients, mais pas assez longtemps pour qu’on s’intéresse véritablement à elle. Bien sûr, y’en a quelques-uns qui ont essayé de l’amadouer en lui proposant un verre mais depuis le début de la soirée, Reagan n’a pas bronché. Ils ont insisté, ont essayé de commencer une quelconque discussion, sur le ciel qui était subitement noir, sur ses yeux qui paraissaient si vides. Ils ont cherché son attention, et certains sont même parvenus à la faire sourire mais Reagan n’a pas bougé. Elle est restée droite et fière, et sans accorder d’attention à ses compagnons, elle les a très vite convaincus que y’avait rien à faire. Pas ce soir. Ni demain. Ni un autre jour. Plus jamais. Faut dire que sa dernière rupture l’a un peu calmé. Depuis Robin, elle répète les mêmes gestes, passe aux mêmes endroits, aux mêmes heures, rencontre les mêmes personnes, remarque les mêmes visages en se laissant vivre. Elle s’enferme chez elle, en s’imaginant mourir dans son lit sans que personne ne s’en rende compte, elle erre dans Redwood Hills en attendant que le temps passe. Elle ne sait pas vraiment ce qu’elle attend comme ça… une illumination ? Un déclic ? Quelque chose qui lui prouverait que c’est pas fini, qu’elle est pas finie… mais y’a rien. Reagan, elle a compris que ça servait à rien de lutter alors elle recommence, comme un disque rayé. Elle s’éveille, erre sans but, puis vient la nuit, et la douce compagnie de ses nouveaux frères d’armes, les mêmes, accoudés au bar, tous les soirs de fin de semaine, tout le temps. Doucement, un lien invisible s’est créé entre eux. Ils n’échangent rien d’autre qu’un simple regard – ils ont bien essayé de lui faire la conversation, Reagan n’est pas d’humeur à partager ses problèmes – et ça lui suffit amplement pour comprendre qu’elle n’est pas seule. Y’en a d’autres, comme elle, dans la tourmente, se noyant dans l’alcool et autres substituts qui leur donnent l’impression de vivre.

Y’en a une qui lui lève son verre dans un sourire, et machinalement, Reagan lui répond de la même manière. Un échange de regard, et puis c’est tout. Pas un mot. Jamais. Pas besoin. Et puis une silhouette lui cache subitement la vue, s’installe près d’elle sans l’avoir remarqué, commande des verres, interrompant leur échange silencieux. Reagan lève un sourcil, fixe la nouvelle arrivée sans aucune arrière-pensée, détaille sa chevelure brune et ses traits qu’elle connait par cœur pour les avoir trop vu dans sa vie. Andy est près d’elle, rayonnante, probablement prête à briser des cœurs. Reagan sait reconnaitre une belle femme et si elles ne sont plus les amies d’autrefois, elle veut bien reconnaitre qu’elle reste toujours un canon. A côté, elle fait bien pâle figure mais c’est pas pareil, ça se compare pas, Reagan n’a pas pris la peine de se préparer correctement. Elle a mis ce qui lui passait sous la main sans chercher à se mettre sur son 31. Son apparence reflète son état d’esprit et ce soir, elle n’est rien d’autre qu’une femme brisée. Andy semble finalement se rendre compte qu’on la dévisage depuis qu’elle s’est installée alors elle se tourne et leur regard se croise. Pendant un instant, Reagan s’agite, elle réalise comme elle a l’air intrusive. Tout s’affole en elle, elle n’a absolument rien à lui dire mais elle veut être la première à ouvrir la bouche, la première à attaquer avant que son adversaire le fasse. « Il est pas avec toi Nathan ? » Qu’elle lance, dédaigneuse. Et c’est la seule chose qui sort de ses lèvres. Putain. C’était bien la peine. Reagan détourne le visage, prend une gorgée de sa bière. Elle aurait dû se la fermer, ça aurait été aussi bien.

_________________
I don't fucking care
I act like I don't fucking care like they ain't even there, 'cause I have hella feelings for you. I act like I don't fucking care 'cause I'm so fucking scared.


::
 

Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 750
AVATAR : Mila Kunis
CREDITS : sweetnothing (ava) - astra (sign) - ghostczerny, lo, lfb (icon sign)
ÂGE : 30

MessageSujet: Re: wild world. (andy)   Mer 1 Fév - 13:59

Wild world.
Reagan & Andy




Parfois un éclair de conscience lui faisait se dire qu’elle ferait bien de se calmer un peu sur la picole et la fiesta… et puis il partait aussi vite qu’il était venu, disparaissait dans les abysses de ses pensées. À vrai dire, elle s’en foutait royalement pour le moment, elle adorait faire la fête alors pourquoi s’en empêcher ? Elle avait débarquer à Burlington chez des nouveaux potes, elle avait envie de changer d’air. Redwood Hills, elle aimait bien, mais pour faire la fête, y’avait clairement mieux. Bon Burlington était pas vraiment non plus le St-Graal des fêtards, mais c’était quand même mieux fourni. Elle se retrouve donc avec quelques potes de Burlington dans un bar plutôt sympa. Elle le connaissait pas, mais elle allait sûrement l’adopter. Après l’installation du petit groupe et une première tournée, la jeune femme se lève un peu en avance pour aller commander la deuxième. Un grand sourire aux lèvres, elle va droit sur le bar sans vraiment regarder autour d’elle. Pour le moment, elle a pas envie de sociabiliser plus que ce qu’elle sociabilise déjà. Elle fait signe au barman qui est occupé, mais lui fait signe qu’il l’a vue. Et puis elle sent un regard sur elle. Elle tourne lentement la tête. Reagan. Sérieux ? Super, la pétasse sur qui elle mourrait d’envie de tomber… ou pas. Andy ne remarque pas vraiment que son ancienne pote s’agite, elle l’observe juste un moment avant de retourner à sa concentration sur le serveur une seconde. S’il pouvait bouger un peu son cul celui-là, elle pourrait dégager fissa. Mais non. Il fait les yeux doux à une autre cliente, super.

Elle regarde de nouveau la Reagan. Elle lui ficherait bien une claque dans la face juste pour la punir de l’avoir accusée à tort, mais bon, c’pas vraiment son genre non plus. Elle attaque pas sans provocation préalable. Sauf cas particulier. Et puis elle ouvre sa grande gueule… et lui demande si elle est pas avec Nathan. Andy ricane en secouant la tête tandis que la blonde regarde à nouveau sa bière. "Sérieux… t’es vraiment encore blouée là-dessus ?" Elle se demande si elle croit toujours qu’elle se tape Nathan. Elle passe sa commande quand le serveur passe et puis s’assied pour l’attendre, elle observe la jeune femme. Clairement pas sur son trente et un la garce, un peu une sale gueule en mode pas assez dormi dernièrement. Bien fait pour elle. "Get over it. Mais nope, il est pas là. J’sais pas où il est. Et j’me le tape toujours pas." Andy avait trouvé cette histoire tellement con. Reagan, ça avait été une vraie pote en Australie, elles avaient fait la fête comme jamais… elles étaient partie en chasse ensemble. Ça avait été vraiment cool. Retrouvaille à Redwood Hills où la jolie blonde s’était fait son idée en trois seconde et demi en la revoyant et l’avait accusée de tous les maux avant de briser proprement le cœur de son nouveau coloc. Franchement débile cette histoire. Surtout qu’Andy y pouvait clairement rien et que Reagan avait fait qu’un transfert de la culpabilité de sa propre tromperie sur les deux jeunes gens… plus facile de se dire que c’est les autres qui sont responsables et pas elle-même. "T’as une sale tête un peu. Quelqu’un a réussi à te larguer avant que tu le fasses ?" Son but ? Être cynique. Elle se doutait pas une seule minute qu’elle pouvait être dans le vrai.


_________________


Fun & Free.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1070
PSEUDO : eachann.
AVATAR : ginta lapina.
CREDITS : kiri (ava).
ÂGE : 27

MessageSujet: Re: wild world. (andy)   Ven 24 Mar - 1:08

Pourquoi est-ce qu’elle a décidé d’ouvrir sa gueule ? Elle aurait pu tout aussi bien continuer à siroter sa bière, Andy n’aurait peut-être rien dit non plus, elle aurait pris ses verres et elles se seraient quittées sans un mot. Il a pourtant fallu qu’elle sorte une connerie. Une belle. Nathan. C’est toujours Nathan. Y’a que lui dans sa vie, c’en devient pathétique. Est-ce que c’est possible de passer une soirée sans que ses pensées ne se tournent vers ce mec ? Sa vie ne se résume plus qu’à son ex, et c’est insupportable. Elle ne se supporte plus elle-même. Elle ne se reconnait plus et elle déteste ça. Et c’est pire encore maintenant que Robin ne fait plus partie de sa vie. Y’a plus personne pour occuper ses soirées. C’est un calvaire. Andy s’agace de sa question, et lui dit ce qu’elle se répète tous les matins. Faut passer à autre chose. C’est plus la peine de lutter. Y’a des moments comme ça, faut juste arrêter de se voiler la face et recommencer à vivre. Elle le sait, Reagan, mais elle n’y arrive pas. Ils n’ont peut-être jamais couchés ensemble, ils n’ont peut-être jamais été rien d’autres que deux supers colocs se trimballant à poil sans aucune once d’ambiguïté dans leur esprit mais aujourd’hui, ça n’a plus d’importance. Reagan a merdé, elle ne sera plus jamais avec lui alors son intervention ne servait pas à retourner le couteau dans la plaie. Puisqu’elle n’a plus aucun contact avec Nathan, c’était surtout une manière bien à elle de lui demander des nouvelles de son ex. Andy l’a pris de travers mais à sa place, probablement qu’elle aurait réagi de cette façon, elle aussi. « Franchement t’as qu’à t’le faire, ça m’est égal, j’ai plus mon mot à dire, » qu’elle rétorque dans un rictus amer en reprenant une gorgée de sa bière. Elle en a forcément quelque chose à foutre, elle aura toujours quelque chose à foutre de cet abruti mais elle ne peut décemment pas l’avouer à celle qui était autrefois son amie, d’abord parce qu’Andy se moquerait d’elle, ensuite parce que celle-ci n’en a surement rien à faire de ses histoires de cœur. La danseuse s’installe finalement à ses côtés en attendant que le barman se décide à la servir, et Reagan se tourne à nouveau vers elle pour l’observer. La question qu’elle pose fait mal et lui rappelle douloureusement sa rupture avec Robin. Elle tâche de faire bonne figure mais elle est crispée. Les nouvelles vont décidément vite dans cette ville. Reagan est persuadée qu’elle lui a volontairement balancé ça pour la blesser. Robin a dû le raconter à tout le monde, fière de ce sale coup et Andy a forcément été mise au courant de sa rupture. « Très subtil de ta part, c’est très drôle. » Puisqu’elle part du principe que la danseuse sait toute l’histoire, elle ne voit pas d’intérêt à nier. Cela dit, elle ne compte pas non plus s’étaler. « Non j’voulais être sympa, j’voulais pas te faire de l’ombre pour une fois. » Qu’elle lance, sarcastique, en haussant des épaules. Bullshit, mais hé, elle préfère encore raconter de la merde que d’expliquer ce qui s’est passé entre elle et son ex. Si elles étaient encore potes, elle aurait eu l’occasion de se plaindre et lui raconter sa vie de merde mais elles ne le sont plus. De toute façon, elle doute qu’Andy puisse s’y intéresser. « Simple curiosité, c’est elle qui te l’a dit ? Elle a pas perdu de temps. » Qu’elle demande en roulant des yeux. Elle ne connait pas les fréquentations de Robin, il est fort possible que ce soit une amie d’Andy. Ca ne l’étonnerait même pas vu toutes les relations qui s’entremêlent avec les siennes.

Spoiler:
 

_________________
I don't fucking care
I act like I don't fucking care like they ain't even there, 'cause I have hella feelings for you. I act like I don't fucking care 'cause I'm so fucking scared.


::
 

Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 750
AVATAR : Mila Kunis
CREDITS : sweetnothing (ava) - astra (sign) - ghostczerny, lo, lfb (icon sign)
ÂGE : 30

MessageSujet: Re: wild world. (andy)   Ven 7 Avr - 15:49

Wild world.
Reagan & Andy




Une rencontre pas agréable, ça c’était certain. Mais bon. Une chose est sûre, c’est que la jolie brune n’avait aucune envie de passer la soirée avec la demoiselle. Mais ça avait l’air que Reagan avait soudain une autre idée. Évidemment, elle avait été bitch, mais c’est ce qu’elle méritait. Elle sourit en coin en haussant les épaules. Ce que dit la blondasse sonne vraiment très faux. "C’est bien que tu t’en rendes compte, mais ça change rien." On couche pas avec la famille et c’est pas mal comme ça qu’elle considérait son coloc. Elle a bien appris avec la jolie Reagan à être bitch. Enfin elle maîtrisait déjà bien le truc avant, mais elle avait quand même chopé deux ou trois trucs. Il fallait bien l’avouer. Sa réaction la fit lever doucement un sourcil. Bizarre. Elle se tait donc et puis la laisse parler. Elle veut en savoir plus. Pas lui faire de l’ombre, ça sonne faux. Elle connaît suffisamment la petite blonde pour savoir qu’il y a de bonnes chances pour qu’elle continue à parler si elle ne dit rien. "Chérie, c’est pas que t’es pas mignonne, mais tu m’as jamais vraiment fait de l’ombre." C’était la vérité selon Andy, peut-être pas selon Reagan, mais ça importait peu. Elles étaient tellement différentes l’une de l’autre que selon la danseuse, elles attiraient pas le même genre de personne de toute façon. Certes, Reag’ gagnait son salaire grâce à sa beauté et pas Andy. Mais bon, tout était relatif anyway et dépendait du point de vue de chacun.

Et puis soudain, la jolie blonde lâche la bombe. Elle qui lui a dit ? Elle vient de parler du fait qu’elle s’est peut-être fait larguée. Andy est donc tombée juste sans le faire exprès… Un sourire aux lèvres, la brunette observe son ancienne amie. Amusée ? Aucun doute. Reagan était pas vraiment du genre à se faire larguer. En général, elle larguait et pas toujours vraiment de manière sympa. Andy restait souvent potes avec ses amants ou ses maîtresses et remettait même parfois le couvert pour la beauté de l’acte. Reagan restait potes avec ses amants d’un soir, Andy aurait répondu oui. Par contre, avec ceux ou celles avec qui elle sortait ? Non. Jamais. Enfin en tout cas pas de ce qu’elle avait pu voir. Dire jamais était peut-être un peu fort. Elle ne doutait pas une seule seconde qu’elle en ait repris certains de ses exs pour une nuit ou un peu plus… certains développent une dépendance au drame et à la douleur. Pour l’avoir vue à l’œuvre, elle s’était vite rendue compte que Reagan ne faisait pas toujours cela volontairement et peut-être même que c’était pour se protéger. Mais en l’occurrence, ce qu’elle avait fait dans cette petite ville tranquille, c’était vraiment intense même pour Reagan. "Ça a fini par t’arriver donc… et ben ! Je suis ravie d’avoir vu ce jour arrivé. Ça fait mal, hein ?" Un léger rire lui échappe. "Et non, elle a pas vendu la mèche. Mais j’imagine que c’est Robin. J’ai pas entendu péter de scandale après celui que tu m’as fait. Donc pas eu le temps d’avoir une autre rupture et une autre meuf." Elle l’observe un moment. "Et alors, ça fait quel effet de se faire jeter avant que tu te sois lassé ou que tu piques un coup de flippe ?" Elle penche la tête sur le côté pour l’observer et voir chacune de ses réactions. C’est peut-être un peu garce, mais ça lui plaît.



_________________


Fun & Free.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1070
PSEUDO : eachann.
AVATAR : ginta lapina.
CREDITS : kiri (ava).
ÂGE : 27

MessageSujet: Re: wild world. (andy)   Dim 11 Juin - 22:36

Fronçant des sourcils, Reagan lui jette un œil. C’est bien qu’elle s’en rende compte ? Elle a du mal à cerner le ton utilisé et à comprendre le but de sa réflexion. Est-ce que c’est une manière de se moquer d’elle ? Est-ce qu’elle essaye d’être sarcastique ? Ou est-ce que c’est une simple remarque qu’elle aurait elle-même pu lancer à une de ses potes si celle-ci lui avait raconté qu’elle avait perdu 5kilos en cours de ces derniers mois ? Mais est-ce que ce serait vraiment le genre d’Andy de se montrer sympathique avec elle ? Reagan a du mal à y croire. Si elles étaient toujours amies, ça ne l’aurait pas surprise mais après ce qui s’était passé, que celle-ci lui montre un peu d’empathie n’aurait aucun sens. Pour toute réponse, le mannequin roule simplement des yeux. Puis la danseuse reprend, et sa remarque la fait sourire bien malgré elle. Elle hausse des épaules, comme si elle était convaincue du contraire. « Si ça peut te faire plaisir d’y croire. » En réalité, Reagan est d’accord avec elle. Evidemment que non, elle ne lui a jamais fait de l’ombre. Elles étaient trop différentes pour que ce soit le cas. Certains mecs avaient essayé mais ils avaient bien fini par comprendre que leur amitié ne reposait pas sur une telle question. Bien sûr, Reagan s’était souvent comparée à elle, parfois envieuse de voir comme c’était facile pour Andy d’être belle et se de foutre de tout mais elle ne s’était jamais permise de la dégrader pour se sentir mieux dans sa peau – en tout cas, jamais lorsqu’elles étaient encore potes. Elles n’avaient jamais été en compétition – ou seulement dans le cadre d’un jeu.  
Reagan plisse des lèvres en comprenant qu’Andy n’était pas au courant à propos de sa rupture. Fuck ! Elle aurait dû la laisser parler avant de se jeter dans la gueule du loup. L’habitude, sans doute. Attaquer avant de se faire attaquer. Elle n’aurait pas dû. Elle n’apprendra décidément jamais de ses erreurs. Elle se renfrogne, se cache derrière une gorgée de sa boisson quand son interlocutrice s’éveille face à cette découverte. Elle ne peut s’empêcher de rouler des yeux en voyant comme ça semble amuser la danseuse. Ca va, pas besoin d’en faire tout un plat. Elle ne veut pas non plus danser sur le comptoir pendant qu’elle y est ? Mieux encore, elle jubile. Tu parles d’une copine ! Okay, la blonde aurait très certainement réagi de manière très exagérée si les rôles avaient été inversés mais hé, Andy est censée être la meilleure des deux, non ? Parce qu’on dirait pas ! Alors que la brune rit, la blonde la fusille du regard. « Tu parles en connaissance de cause, j’imagine, » assène-t-elle dans un sourire narquois. Andy semble savoir de quoi elle parle lorsqu’elle lui déclare que ça fait mal, mais ouais. Ca fait mal. Ca te donne surtout l’impression d’être une merde. De ne pas être assez bien. C’est une sensation extrêmement désagréable. Ca n’aurait sans doute pas fait aussi mal si Reagan avait agi comme toutes les autres fois, si elle ne s’était pas attachée, n’avait rien fait, et était partie avant que le bateau ne commence à couler. Là, elle avait vraiment essayé. Elle avait vraiment voulu que ça marche, et ça n’avait pas fonctionné.
Reagan lance un regard vers Andy, puis hausse des épaules. Elle passe une main dans ses cheveux, le sourire en place comme s’il ne s’était rien passé. « A ton avis ? Qu’est-ce que tu veux que ça m’foute ? » Qu’elle lance en tâchant de cacher son cœur brisé. Ses blessures sont encore visibles sur ses traits abîmés et son visage craquelé mais Reagan tente de se montrer forte. Elle n’est pas sereine mais elle ne veut pas qu’Andy puisse se servir de ses faiblesses pour se moquer d’elle. Elle est bien assez touchée dans son orgueil comme ça. Elle n’a pas besoin d’elle pour comprendre qu’elle est vraiment foirée comme meuf. Evidemment, si elle avait su, elle aurait pris soin de masquer ses plaies avec une belle robe et un beau maquillage. Tant pis, elle convaincra son audience autrement. « Elle est pas si belle quand tu la regardes de près. » Lâche-t-elle en sirotant sa boisson. C’est faux. Robin fait partie des plus belles femmes qu’elle a eu la chance de toucher. « Elle est pas non plus très intéressante. » Et c’est pour ça qu’elle est tombée amoureuse d’elle, évidemment. « La seule qualité que j’lui accorde, c’est qu’elle est pas con. Si elle m’avait pas largué, j’aurai fini par le faire. Elle m’a simplement pas laissé le temps de commencer à m’emmerder. » Et un haussement d’épaules pour que ça passe bien. Elle se tourne vers Andy. « J'me porte bieeeeen mieux sans elle. Pas trop déçue j'espère? Tu veux p't'être que j'te paye une bière pour te remonter le moral? » Lui propose-t-elle dans un rictus. Histoire de se la mettre dans la poche et lui prouver que ça va hypeeeeeeeer bien. On ne fait pas plus convaincante que la Dewar, n’est-ce pas ?

_________________
I don't fucking care
I act like I don't fucking care like they ain't even there, 'cause I have hella feelings for you. I act like I don't fucking care 'cause I'm so fucking scared.


::
 

Revenir en haut Aller en bas
 

wild world. (andy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Julia Toscana Calabresi ☆ Oh baby, baby, it's a wild world...
» baby it's a wild world. (adilyn & cassandre)
» 07. Girls running wild
» CNN: Food prices rising across the world
» Baptême de Wild Cloud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
YOU'RE ENTERING REDWOOD HILLS
 :: travelling :: Burlington
-
Sauter vers: