AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous vous rappelons qu'une intrigue est en cours. N'hésitez pas à nous rejoindre

Partagez | 
 

 the moon's beautiful tonight ☆ esteban

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 455
PSEUDO : glory night.
AVATAR : lily collins.
CREDITS : Schizophrenic (avatar) . FRIMELDA (signature).
ÂGE : 27

MessageSujet: the moon's beautiful tonight ☆ esteban   Sam 27 Mai - 0:41





The moon's beautiful tonight

esteban&lisa
Superbe soirée ! C'était la reflexion que Lisa se faisait alors qu'elle titubait - très légèrement - au beau milieu de la rue. La styliste avait passée la soirée avec une amie , cette dernière venait d'obtenir une promotion, alors comme toutes bonnes choses, ça se fête ! Oui mais seulement voilà , Lisa n'était absolument pas une habituée des cocktails et de l'alcool tout court même, si elle buvait trois fois par an un verre de vin c'était vraiment le grand maximum ... Mais ce soir-là, prise dans la bonne ambiance qui les entourait, et puis aussi parce qu'elle avait un peu besoin d'oublier certaines choses en ce moment, elle s'était laissé aller vers des eaux .. inconnues. La jeune femme avait gouté au cours de la soirée, deux cocktails différents, pour beaucoup c'était de la rigolade , mais pour la jeune styliste, c'était le bout du monde, cela lui avait fait l'effet d'avoir ingurgité plusieurs verres de whisky sec à la suite et cul sec ! Son amie avait trouvé de la compagnie pour finir la soirée , Lisa avait réellement insisté pour qu'elle s'amuse, après tout c'aurait été trop bête qu'elle n'en profite pas, Lisa aurait pu en faire de même d'ailleurs, mais très sincèrement elle ne se sentait pas de ... faire quoi que ce soit, et puis ceci ne lui ressemblait tellement pas. Elle n'avait jamais fait cela , rentrer avec un inconnu pour passer la nuit et disparaître au petit matin... très peu pour elle, la styliste s'estimait plus que cela et ne voulait pas se sentir " souillée " . Elle assura à son amie qu'elle se souvenait parfaitement bien où était garée sa voiture, et qu'elle était tout à fait capable de rentrer chez elle, c'était la vérité d'ailleurs, simplement peut-être qu'elle mettrait le double de temps par rapport à d'habitude. C'était même fort probable ! Les yeux un peu vitreux, Lisa marchait doucement - car elle ne se sentait pas vraiment fière sur ses escarpins - et priait intérieurement pour ne croiser aucune tête connue, la honte que ce serait pour elle, jamais elle ne s'était mise aussi " minable ". Et puis, elle avait tout de même une certaine réputation à conserver, une certaine imagine à avoir, vis à vis de son travail. 

Les quelques lampadaires qui éclairaient faiblement la rue lui faisaient drôlement mal aux yeux, d'ailleurs par moment elle avait l'impression de voir quelques étoiles tourner, quelle drôle de sensation pensa t-elle. Une légère brise venait fouetter son visage mais Lisa ne semblait même pas la sentir plus que cela, elle était beaucoup trop concentrée sur sa route ; oui elle ne voulait pas coucher dehors dans la rue alors le plus vite elle arriverait à sa voiture et le plus vite elle serait rentrée et dans son lit . Tout à coup , une voix retentit derrière elle, " Eh toi là-bas ! " Elle ne semblait pas si loin d'elle que ça d'ailleurs. Son premier réflexe fut, bien entendu de se retourner, Lisa semblait apercevoir deux hommes se diriger vers elle, toute fois, aucun des deux ne lui semblaient être familier . Peut-être voulaient-ils lui demander du feu pour allumer une cigarette ? Ou quelque chose du genre. Il ne fallait pas voir le mal partout non plus , et puis c'est bien connu, Lisa n'était pas le genre de fille à voir le mal justement, surtout après deux petits cocktails bien sympathiques. Cela dit, à mesure qu'ils semblaient s'approcher, leur démarche lui inspirait de moins en moins confiance. Par instinct de survie peut-être Lisa se mit de nouveau à marcher, un peu plus vite cette fois-ci - du moins dans sa tête elle avait l'impression de se dépêcher . Elle avait l'impression que son cerveau commençait à vriller quelque peu, lorsque soudainement elle sentit une pression autour de sa taille; quelqu'un la retenait fermement. A cet instant, elle eut l'impression de laisser son coeur par terre, elle se mit à hurler... en vain la rue était déserte. Le second protagoniste lui arracha violemment son sac des mains pendant que le premier la retenait immobile,   « V... vous êtes qui ? Vous voulez quoi ? J'ai pas d'argent, j'ai pas de drogue j'touche pas à ça ! Laissez moi tranquille lâchez moi vous... vous perdez votre temps... je ... je n'ai rien ... rien d'intéressant. » La jeune femme se débattait en même temps qu'elle tentait d'aligner ses mots. Lisa était tétanisée son coeur battait plus vite à présent et en même temps elle avait un peu la tête qui tournait, voilà qui ne l'aidait pas à y voir plus clair.

black pumpkin


_________________
EVERYTHING
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 567
PSEUDO : Schizophrenic (Emilie).
AVATAR : Ian Elkins le sexey.
CREDITS : morphine (avatar), © ASTRA (code signature) © Hedgekey (gifs).
ÂGE : 28

MessageSujet: Re: the moon's beautiful tonight ☆ esteban   Lun 29 Mai - 14:30

the moon's beautiful tonight

Lisa & Esteban

Une fois de plus, Esteban a passé la soirée dans un bar de Redwood Hills. Pour les personnes qui le connaissent et qui apprennent cette information, c'est toujours bizarre. Pourquoi ? Et bien pour la simple et bonne raison qu'il ne boit pas, ou alors que très très peu. Ce n'est pas pour lui, l'alcool, et encore moins en grande quantité. Cela lui est pourtant déjà arrivé d'enchaîner les verres et de se mettre minable, mais pas récemment. Pas depuis la mort de son père, pour être plus précis. Ce soir, il a bu une bière. Il a donc décidé de laisser sa voiture derrière lui, sur le parking non loin de là, et de faire le trajet jusqu'à son appartement à pieds. Pour certains, c'est complètement stupide. Pour lui, c'est la logique même. Oui, il se sent en état de prendre sa voiture et de rouler jusque chez lui - qui n'est pas très loin au demeurant -. Mais non, il ne prendra pas ce risque. Pour sa sécurité. Et pour respecter le bon sens, et les convictions qui sont les siennes. Ses pieds foulent donc à pas mesurés le sol du trottoir. Il prend son temps, sans forcément passer par le chemin le plus rapide. Ça lui permet d'enchaîner les clopes et, rien que pour ça, cela en vaut la peine. Les rues sont désertes - ou presque - et le soleil couché depuis un bon bout de temps. Esteban pourrait presque regarder sur son portable l'heure qu'il est, histoire de savoir s'il doit presser le pas ou non, mais il n'en fait rien. Il fait tellement bon qu'il n'a pas envie de stresser, pas envie de calculer le nombre d'heures qu'il lui reste à dormir. Sans compter qu'il doit encore rentrer, manger un peu, se mettre en pyjama - celui-ci se résumant à un caleçon - et trouver le sommeil. Ce ne sera pas une mince affaire ... Et ce n'est pas sa préoccupation première. Alors qu'il vient juste de tourner sur la gauche, donnant sur une rue vaste mais, celle-ci complètement déserte, des cris le font froncer les sourcils et tendre l'oreille. Une voix féminine qui crie des trucs qu'il ne comprend pas, mais qui n'ont pas l'air d'être des amabilités. Il tire une dernière fois sur sa clope avant de la laisser tomber sur le sol.

D'instinct, il suit l'origine de cette voix, et débouche sur une nouvelle rue sombre, où trois silhouettes sont visibles. Une féminine, comme il l'avait deviné, et deux masculines. L'un d'eux tient la jeune femme par la taille, et l'autre a entre ses mains un sac à main - qui ne lui appartient certainement pas -. Esteban n'a pas pour habitude de jouer les chevaliers servants qui débarquent pour sauver la princesse en détresse. Mais il n'a pas non plus pour habitude de laisser quelqu'un - et encore moins une femme - dans pareille situation. Il a beau être le connard qu'il est, il n'en reste pas moins muni de principes et de convictions. Ceux-ci le poussent à avancer dans leur direction sans bruit. Il arrive dans le dos de celui qui tient le sac, et il réussit à le récupérer sans trop de problème - les cris de la jeune femme ayant couverts les potentiels bruits qu'il aurait pu faire -. Il recule d'un pas aussitôt, peu désireux de se prendre un coup de poing. « Dégagez. » Ils sont deux, Esteban est seul et la jeune femme ne semble pas en état de lui prêter main forte - bien qu'il ne regarde guère dans sa direction -. Il est plus malin que ça, ses yeux restent focalisés sur celui qui lui fait désormais face. Dommage, il a une veste en cuir qui couvre ses bras couvert de tatouages ... Mais ceux de son cou apparaissent toujours, c'est déjà ça. Il sait à quel point ça peut lui donner un air de gangster qu'il vaut mieux ne pas emmerder. Généralement, ça fait son petit effet. Pas là : le type essaye de lui foutre un coup de poing, qu'il parvient à esquiver - il y était préparé -. Un pas supplémentaire en arrière ; Esteban ne le lâche pas du regard. Il veille à ne pas montrer le moindre signe de faiblesse - ce n'est pas le moment. « J'ai appelé les flics avant de me montrer : ils seront là d'une minute à l'autre, si j'étais vous je me barrerai vite. » Il ne bronche pas, reste droit comme un I, stoïque et imperturbable. Les deux types se regardant, avant de se décider à filer sans demander leur reste. Ils savent que, d'ici à ce qu'ils réussissent à récupérer le sac - parce qu'ils y arriveraient à deux, c'est sûr -, les flics seront là. Du moins, c'est ce qu'ils croient : Esteban n'a, en réalité, jamais composé le numéro d'urgence.
Les types partis, il se tourne en direction de la jeune femme - dont il n'a pas encore vu le visage puisqu'elle est dos à lui plus qu'autre chose -, et lui tend son sac. Pas besoin de dire quoi que ce soit, faut juste qu'elle parte de là au plus vite et il en fera de même.
Made by Neon Demon


_________________
❝ Sitting with the poison takes away the pain ❞ Down upon the canvas, working meal to meal, waiting for a chance to pick your orange field. Up and up, up and up, see a pearl form, a diamond in the rough, see a bird soaring high above the flood. It’s in your blood, it’s in your blood.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 455
PSEUDO : glory night.
AVATAR : lily collins.
CREDITS : Schizophrenic (avatar) . FRIMELDA (signature).
ÂGE : 27

MessageSujet: Re: the moon's beautiful tonight ☆ esteban   Mar 30 Mai - 21:24





The moon's beautiful tonight

esteban&lisa
C'était vraiment la première fois qu'une chose pareille lui arrivait et le plus surprenant c'était que cela arrive ici, à Redwood en de pareilles circonstances, la seule et unique fois ou elle se permettait de boire deux petits cocktails de rien du tout. La malchance la suivait vraiment de très près, mais surtout de partout. Ses deux " agresseurs " lui rirent au nez lorsqu'elle s’écria ne rien avoir d’intéressant pour eux. La jeune styliste les dévisagea alors tout en essayant tant bien que mal de se débattre encore et encore, malgré son état second, elle se donnait plus mal au crâne qu'autre chose en réalité. Par la suite, tout se passa très vite - du moins dans son esprit, certainement l'effet de ce qu'elle avait bu -  elle se retrouva libérée de l'emprise de ces petits truands, son sac entre ses mains. C'est ce qui s'appelait, être efficace ! La jeune femme secoua légèrement la tête pour reprendre un peu ses esprits, elle sentit son coeur se desserrer dans sa poitrine. Dans un rire un tantinet niais, elle lâcha alors,  « Merci m'sieur ! J'vous en dois une bonne là, si jamais un jour vous avez besoin d'une chemise sur mesure ou ... d'un costume, faites moi signe ! » Elle était sincère dans ses paroles, simplement elle ne l'aurait certainement pas formulé de la sorte si elle avait été dans son état naturel, surtout qu'elle pensait parler à un parfait inconnu , elle avait le lampadaire en plein dans les yeux qui l'empêchait de bien distinguer son interlocuteur, les quelques premières secondes en tout cas elle avait simplement pu entr’apercevoir son imposante carrure. La styliste chuchota ensuite, « Et si tout ceci pouvait rester notre petit secret, rien qu'à nous hein, ça m'ressemble pas du tout d'être comme ça, j'me choque moi même pour tout vous dire. Mais vous savez parfois dans la vie il y a des circonstances qui font que .. ça fait du bien d'se laisser un peu aller ! Vous d'vez connaitre ça vous aussi p'têtre. » Pour sûr elle était toujours aussi bavarde. Lisa fit alors un grand sourire à son interlocuteur avant de vraiment lever les yeux vers lui et de se concentrer pour tout de même voir à qui elle avait à faire...

C'est là que ses yeux s’écarquillèrent, « Oh mais c'est toi ? J'aurai jamais cru ! Fin si j'pourrais m'en douter vu l'heure vu l'endroit. » Son visage aurait pu se fermer d'emblée, ses pommettes auraient pu devenir blanches comme un linge, livides, mais non. La styliste avait l'impression que le monde se dérobait sous ses pieds, elle se sentait bien. Tout simplement. Pourtant, elle se souvenait très bien de leur dernière rencontre, et sincèrement elle préférait éviter d'avoir à le croiser aussi souvent mais visiblement la vie en avait décidé autrement, alors elle devait faire avec et improviser à chaque fois, pour se préserver... « T'as vu c'est la pleine Lune ce soir c'est chouette hein? Ca m'rappelle c'soir là qu'on a passé au bord d'la rivière ... » Lisa se stoppa net, elle eut tout à coup comme un rappel à l'ordre, un retour à la réalité. Elle fronça les sourcils, son petit état second lui déliait beaucoup trop la langue. « Bref j'suis plus très loin du parking maintenant. » Demain lorsqu'elle allait se réveiller, elle allait certainement regretter amèrement cette étrange fin de soirée.

black pumpkin


_________________
EVERYTHING
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 567
PSEUDO : Schizophrenic (Emilie).
AVATAR : Ian Elkins le sexey.
CREDITS : morphine (avatar), © ASTRA (code signature) © Hedgekey (gifs).
ÂGE : 28

MessageSujet: Re: the moon's beautiful tonight ☆ esteban   Dim 4 Juin - 13:46

the moon's beautiful tonight

Lisa & Esteban

Être venu jusqu'ici, s'être interposé entre ces deux hommes et cette femme, ça ne fait pas d'Esteban une bonne personne, ou même une personne saine d'esprit. Ça fait juste de lui un être humain, doté d'un tant soit peu de valeurs. C'est déjà pas mal, dirons-nous. Alors qu'il vient de poser entre les mains de la jeune femme son sac à main, ses yeux se posent enfin sur son visage. Hum. Forcément. Fallait qu'on lui fasse une blague de ce type. Elle, ne semble rien avoir remarqué. Elle le vouvoie, et se lance dans diverses divagations. Au moins, avec ça, il comprend vite quelque chose : elle est ivre. Ou, en tout cas, elle a un verre ou deux dans le nez qui l'empêchent d'y voir clair. Juste à temps, il retient une remarque acerbe de lui échapper. En fait, il se retient même de dire quoi que ce soit. Le silence a toujours été sa plus fidèle arme, et cette rencontre n'échappe pas à la règle. En face, elle comble bien assez les vides pour deux. Notre petit secret. Ça m'ressemble pas. Esteban reste parfaitement immobile face à elle, ce qui pourrait aisément inquiéter Lisa d'ailleurs. Mais il n'est pas certain qu'elle ait l'esprit assez clair pour ça. « Non je ne connais pas ça, en réalité. » Plus, en tout cas. Est-ce sa voix qui la fait finalement tilter ? Ou un besoin soudain de savoir à qui elle a à faire ? Toujours est-il qu'elle lève la tête et, enfin, le reconnaît. Lui ne bronche pas. N'affiche ni hostilité ni chaleur particulière. Il est juste ... Lui. Impassible et immobile. Silencieux et déterminé à le rester autant que possible.

L'alcool l'aidant sans doute beaucoup, Lisa réalise. Et Esteban, lui, ne sait guère où se mettre. Comment est-il censé expliquer son soudain accès de bonté ? Elle va croire que c'est parce que c'est elle, qu'il a "volé" à son secours. N'est-elle pas assez fleur bleue pour croire une connerie pareille ? C'est ce qu'il se dit en tout cas ... Sans réelle conviction. De toute façon, elle le détrompe en ne faisant guère de remarque là-dessus. Elle lui jette juste une petite pique invisible et quasi inaudible en passant. Comme si tout ça n'était pas assez gênant comme ça, elle parle de la pleine Lune. Se remémore un souvenir qu'ils sont censés avoir en commun - mais qu'Esteban a bizarrement enfoui dans les confins obscurs de ses pensées -. Là où personne, pas même lui, ne peut les retrouver. « Ouais. » Pas très loquace pour un type qui veut toujours avoir le dernier mot. Mais qu'est-ce qu'il est censé répondre à ça ? Il réagit au quart de tour, pourtant, en l'entendant reprendre la parole. Une fois de plus, elle veut conclure cette rencontre par elle-même. Cette fois, elle ne gagnera pas. Et ça va bien au-delà de ça. « Parce que tu avais l'intention de prendre ta voiture dans cet état ? C'est ... Inconscient. » A première vue, ça peut sembler virulent et un brin agressif. Pourtant rien, dans le ton employé, ne pourra la mettre sur cette voie-là. Il ne l'est pas particulièrement : il fait une simple remarque. Rien d'autre. « Je n'ai pas ma voiture, mais je peux au moins te raccompagner. Viens. » Les mains désormais enfouies dans les poches de sa veste, il commence à s'éloigner. Elle va bien le suivre, n'est-ce pas ? Il est de toute façon hors de question qu'elle prenne sa voiture dans son état. Tant pis pour les questions qui surviendront forcément après, d'un côté comme de l'autre.
Made by Neon Demon


_________________
❝ Sitting with the poison takes away the pain ❞ Down upon the canvas, working meal to meal, waiting for a chance to pick your orange field. Up and up, up and up, see a pearl form, a diamond in the rough, see a bird soaring high above the flood. It’s in your blood, it’s in your blood.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 455
PSEUDO : glory night.
AVATAR : lily collins.
CREDITS : Schizophrenic (avatar) . FRIMELDA (signature).
ÂGE : 27

MessageSujet: Re: the moon's beautiful tonight ☆ esteban   Dim 11 Juin - 2:18





The moon's beautiful tonight

esteban&lisa
Lisa n'en revenait toujours pas. La réalité était pourtant bien là, face à elle. La jeune femme savait parfaitement qu'Esteban n'avait pas un mauvais fond, il avait beau être ce qu'il est , il n'en restait pas moins foncièrement mauvais garçon - sauf à la surface bien sûr puisque c'était ce qu'il laissait apparaître. C'était du moins ce qu'elle avait pu retenir de leur brève relation. Lorsque ses yeux se posèrent sur lui , elle dégluti d'abord. La styliste était finalement pas mécontente d'être un petit peu enjouée cela lui permettait d'être un tout petit peu plus à l'aise face à lui . De son côté, rien n'avait changé ; il demeurait de marbre, impassible, telle une statue. Sur le moment, elle se demandait même s'il pouvait lui arriver de ressentir des émotions de temps en temps, autre que la haine , l'indifférence . Et puis au fond, elle s'en fichait pas mal de le savoir ou non .  « Ah ! Monsieur Wallsworth, toujours prêt à aider la première demoiselle en détresse » Fit-elle en levant les yeux au ciel , avant de tournoyer sur elle même gracieusement telle une fée enchantée, donnant l'impression de se moquer pas mal de sa présence.  Il l'avait aidée, elle avait pu récupérer son sac, tout le monde était content ,  pour la jeune femme il était inutile de s'attarder davantage. Surtout qu'Esteban se montrait aussi muet qu'une carpe et qu'au contraire , Lisa était d'humeur folle et excitée. Autant dire qu'une fois de plus encore, ils étaient tous deux les exacts opposés. Lorsque la brune exprima finalement clairement son intention de regagner sa voiture pour rentrer chez elle , elle ne prit même pas la peine d'attendre une quelconque réaction de sa part et tourna directement les talons . Seulement, pas de chance ils allaient dans la même direction et en plus de cela, il semblait juger préférable qu'elle ne prenne pas la voiture. Il n'avait pas totalement tort au fond parce qu'elle n'avait déjà pas l'habitude de boire un verre, alors accomoder son état à sa conduite s'avérait être un véritable parcours du combattant et puis Lisa était quelqu'un de raisonnable... seulement, dans son esprit il était hors de question qu'elle lui donne raison , c'était au dessus de ses forces, tout simplement. La styliste le repoussa alors avec son index, avant de dire, « Nan nan j'peux pas, tant de proximité entre nous jusqu'la-bas ça m'perturberait trop tu comprends. » Lâcha t-elle en riant. On ne savait pas trop si elle disait cela parce qu'elle le pensait réellement, ou bien parce qu'elle voulait se moquer un petit peu de lui. Peut-être essayait-elle aussi de provoquer en lui une réaction quelconque il semblait tellement " absent ". « Vue ta tête j'pense tu comptes les heures d'pouvoir aller t'coucher alors fonces moi j'vais t'retarder. Et puis étant donné que tu fais tout ce que tu peux pour m'éviter depuis quelques semaines j'voudrais pas t'imposer ma présence. » S'exclama t-elle en regardant droit devant elle, elle marchait d'un pas décidé. Ses mots ne sonnaient pas du tout comme un reproche , mais plutôt comme si elle l'avait dit dans le vent , de manière frivole et sans importance. Histoire de. 

black pumpkin


_________________
EVERYTHING
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 567
PSEUDO : Schizophrenic (Emilie).
AVATAR : Ian Elkins le sexey.
CREDITS : morphine (avatar), © ASTRA (code signature) © Hedgekey (gifs).
ÂGE : 28

MessageSujet: Re: the moon's beautiful tonight ☆ esteban   Jeu 15 Juin - 12:36

the moon's beautiful tonight

Lisa & Esteban

Toujours prêt à aider la première demoiselle en détresse. Ouais ... Ou pas, hein. Esteban n'est pas ce genre de type là. S'il l'a fait, c'est parce qu'il estimait que c'était normal. De là à dire qu'il le ferait encore si cela venait à se reproduire, peut-être pas. Bon, en même temps, c'est sa façon à lui de se protéger. Se dire qu'il se fiche bien du sort du monde et des gens qui l'entourent. Mais en même temps, cela a plus été du côté du réflexe que du sentiment d'obligation. Alors il n'en sait rien, de ce qu'il ferait si cela se reproduisait. Et tant mieux, il préfère que les choses restent ainsi. Pour une fois, il ne réplique donc pas, se contentant, lui aussi, de lever les yeux au ciel. De toute façon, elle est complètement à côté de la plaque. Elle danse à moitié au milieu de nul part, devant lui, sans se soucier de sa présence. En fait, c'est exactement ce qu'elle fait : comme s'il n'était pas là. Tant d'indifférence, habituellement, ça le mettrait hors de lui. Là, il se convint que c'est uniquement parce qu'elle a bu et qu'après ce qu'elle vient de vivre, elle ne se soucie pas - plus ? - du reste. Difficile à croire quand elle est visiblement prête à rentrer chez elle - en voiture d'abord, puis à pieds faut croire - seule. Dans le noir. Sans se soucier de savoir si elle recroisera ou non les deux crétins qui ont essayé de lui dérober son sac. Non mais qu'est-ce qu'elle a dans le crâne ? Esteban n'a pas pour habitude de courir après les gens mais là, il est bien obligé d'accélérer le pas. Que ça lui plaise ou non, il va la raccompagner.

Et, visiblement, on est plutôt du côté du ça ne lui plaira pas. Elle le pointe d'un doigt accusateur, tâchant de le repousser dans le même temps. Lui, il reste impassible. Quoi qu'un brin de colère doit se lire dans ses yeux, maintenant. Elle ne va quand même pas l'emmerder tout le trajet, nan ? Il déteste les gens bourrés, putain. Dans le Garnet même, ça passe encore. Mais là, comme ça, dans la rue ... Nan. Et surtout pas avec elle. Parce qu'il ne lui a jamais semblé que c'était son genre, de se mettre dans ces états. Et ça la libère un peu trop à son goût, l'alcool. La voilà qui se permet tout et n'importe quoi. « Arrête tes conneries, tu ne vas pas ... » De nouveau, elle lui tourne le dos. De nouveau, elle s'éloigne. Et elle se permet même quelques reproches déguisés. Elle pense vraiment aller loin, comme ça ? Un grognement lui échappe alors que, une fois de plus, il accélère le pas. Elle n'est pas très grande, alors il la rattrape bien vite. « Ce qui est bien, c'est que je ne t'ai pas demandée ton avis. Alors arrête de jouer les dures, et laisse-moi te raccompagner. Je te laisserai en bas de ton immeuble et, à partir de là et pour les semaines à venir, je t'éviterai de nouveau. Ça te va, comme ça ? » Silence pendant quelques secondes. Il reprend avant de lui avoir laissé le temps de s'exprimer. « Ouais nan en fait, laisse tomber, t'as pas le choix. T'espères quoi ? Te mettre à tourner sur toi-même si tu les recroises ? » Clairement, il se fout d'elle. Mais elle l'a bien cherché aussi, faut le dire.
Made by Neon Demon


_________________
❝ Sitting with the poison takes away the pain ❞ Down upon the canvas, working meal to meal, waiting for a chance to pick your orange field. Up and up, up and up, see a pearl form, a diamond in the rough, see a bird soaring high above the flood. It’s in your blood, it’s in your blood.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 455
PSEUDO : glory night.
AVATAR : lily collins.
CREDITS : Schizophrenic (avatar) . FRIMELDA (signature).
ÂGE : 27

MessageSujet: Re: the moon's beautiful tonight ☆ esteban   Mer 21 Juin - 11:49





The moon's beautiful tonight

esteban&lisa
Lisa déblatérait bien des choses mais véritablement fondées ça on ne savait pas trop. Finalement le petit cocktail qu'elle avait ingurgité lui avait simplement bien déliée la langue mais heureusement pour elle, le jeune homme en face d'elle semblait s'en moquer totalement , sans doute devait-il lui aussi se douter que ce n'était pas vraiment la peine de relever ses propos, qu'elle était simplement un tout petit peu plus bavarde que d'habitude et que, de toute façon, après cela elle serait bien trop rouge de honte pour oser venir lui reparler un jour , la styliste n'en aurait sans doute jamais plus l'occasion de toute façon puisque ses voyages allaient s'en douter se multiplier et que sa présence à Redwood se ferait rare pendant les deux prochains mois à venir. Tant mieux, quelque part, ainsi peut-être que lorsqu'elle reviendra les choses se seront tassées et avec un peu de chance , le prénom d'Esteban ne lui fera plus le même effet. Le jeune homme grognait, encore et encore, à croire qu'il ne savait faire que cela. Lisa prit alors un air quelque peu agacé et dit en se tournant vers lui,  « D'accord j'veux bien t'écouter pour une fois s'tu veux mais seulement si t'arrêtes de râler deux secondes et que tu souris, pour une fois, j'te jure ça te donnerai un air vachement plus détendu ! » La jeune femme afficha alors un énorme sourire - un peu forcé - comme pour lui montrer l'exemple, illustrer ses propos. « Tu vois c'est simple et on aurait moins l'impression que tu veux mordre l'espace de quelques secondes. » La styliste avait beau dire tout ce qu'elle voulait, se convaincre de tout et de n'importe quoi , elle ne parvenait pas à se débarrasser de ce petit truc qui la rattachait à lui. Quand ça vous prend aux tripes et que c'est limite viscéral ; cela peut vous faire beaucoup de mal. Tel était le cas pour elle, d'ailleurs. Lisa avait beau se persuader de tout et de n'importe quoi, se jurer monts et merveilles ; tout ceci n'étaient que stupidités et l'unique chose qu'elle pouvait faire au final, c'était d'attendre. Attendre que ça passe, attendre de rencontrer de nouvelles personnes qui peut-être, lui ferait oublier à quel point elle avait pu s'enticher de lui . Quelle grossière erreur que de s'être laissé si facilement avoir , c'est pas comme si ça ne lui était jamais arrivé et qu'on ne lui avait pas assez répété toute sa vie ; que les gens, pour la plupart, n'étaient que des profiteurs , menteurs et hypocrites. A croire qu'elle avait besoin de se faire perpétuellement avoir pour - peut-être - enfin un jour retenir la leçon . Finalement, Esteban avait finit par hausser un peu la voix, c'était sans doute la première fois qu'elle l'entendait enchainer autant de mots à la suite, elle en restait d'ailleurs perplexe, figée pendant une fraction de secondes, les yeux grands ouverts. Sur le moment, elle ne su vraiment quoi répondre et cela n'aurait sans doute servi à rien.. en plus de cela, la jeune femme commençait à avoir un peu la migraine alors elle n'avait plus vraiment le courage de batailler ou d'envoyer des pics cela ne servait à rien ce genre de comportement ne lui ressemblait pas et c'était tomber bien bas ; chose qui ne lui arriverait pas, pas pour quelqu'un qui se fiche de tout. A nouveau, Lisa lui tourna le dos et se mit à marcher , il faisait très noir mais l'air était doux, c'était plutôt agréable finalement. « Ne t'inquiète pas, je serais bientôt plus une chose à éviter pour toi. » Dit-elle alors en étouffant un léger rire nerveux.

black pumpkin


_________________
EVERYTHING
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 567
PSEUDO : Schizophrenic (Emilie).
AVATAR : Ian Elkins le sexey.
CREDITS : morphine (avatar), © ASTRA (code signature) © Hedgekey (gifs).
ÂGE : 28

MessageSujet: Re: the moon's beautiful tonight ☆ esteban   Hier à 11:10

the moon's beautiful tonight

Lisa & Esteban

Pour Esteban, difficile de comprendre l'espèce d'effet d'euphorie provoqué par l'alcool sur Lisa. Il n'a pas pour habitude de la voir ainsi. En même temps, dans le fond, il ne sait que bien peu de choses à son propos. Ils ne se sont, en finalité, pas fréquentés si longtemps que ça. Et s'il a une bonne mémoire, cela ne signifie pas pour autant qu'il se souvient de chacun des détails de sa personnalité. Néanmoins, il reste persuadé que ce n'est pas une habitude, pour elle, de boire. Elle n'est pas non plus sur le point de vomir tripes et boyaux sur le bord du trottoir, ni même de s'écrouler pour ne plus se relever - et heureusement d'ailleurs -. Cela dit, elle parle beaucoup plus que d'habitude. Et elle prend des libertés vis-à-vis de lui. Quoi que ça, elle l'a déjà fait la dernière fois qu'ils se sont croisés, dans le café. Elle se permettait de lui parler n'importe comment, et s'est même autorisée à l'afficher devant tout le monde comme s'il était un espèce de pervers harceleur. Il n'a toujours pas digéré mais le simple fait d'y repenser le fait froncer de plus bel les sourcils. Et en plus de ça elle en rajoute une couche ! « C'est moi ou ton insolence est en train de devenir une de tes habitudes ? » Simple constatation. Il ne le dit pas sur un ton particulièrement méchant - pour une fois -. Ceci étant dit, il n'arrive pas encore à déterminer s'il apprécie ça ou non. D'un côté, c'est mieux qu'elle ait du répondant et qu'elle ne le laisse pas prendre toute la place. D'un autre côté, la façon dont elle lui parle est ... Accablante.

Il a de quoi grogner, franchement. Elle lui demande - ordonne ? - de moins râler, d'avoir l'air plus détendu. Comme s'il pouvait juste passer l'éponge dessus. Mais comme il s'en tient à ce qu'il lui a dit et qu'il a toujours bel et bien l'intention de la ramener jusque chez elle, il se contente de lever les yeux au ciel pour la forme. Quoi qu'elle n'en voit rien ... Puisqu'une nouvelle fois, elle lui tourne le dos ! Qui est-elle et qu'a-t-elle fait à Lisa Myers ? Incroyable qu'elle puisse comporter de manière aussi ... Désinvolte. Cette fois, Esteban n'accélère pas le pas. Autant rester à distance raisonnable d'elle. Sait-on jamais, finalement c'est peut-être elle qui mord. « Ah oui, et on peut savoir pour quelle raison ? » Depuis quand elle se compare à une chose ? Et pourquoi va-t-elle disparaître ? Quelque chose lui dit que ça vient de son boulot et que ça ne sera pas aussi définitif que sa façon de présenter les choses pourrait le laisser entendre. En tout cas, il a maintenant besoin de savoir ce dont il retourne. Tant pis s'il donne l'impression d'avoir un peu trop d'intérêt pour sa vie. De toute façon, elle aura oublié la moitié de ce qu'ils se sont dit ce soir, n'est-ce pas ? Ouais, non, peut-être pas. Mais pour se rassurer, Esteban préfère rester sur cette idée-là. « A moins que tu aies juste l'intention de t'améliorer, toi, dans l'art d'éviter les gens. Je te préviens, ce n'est pas gagné pour toi. » Une petite attaque pas bien méchante de plus pour s'éviter une trop grande gêne. Sa curiosité risque, de toute façon, d'être satisfaite. Si elle parle autant que tout à l'heure, ça devrait venir tout seul.
Made by Neon Demon


_________________
❝ Sitting with the poison takes away the pain ❞ Down upon the canvas, working meal to meal, waiting for a chance to pick your orange field. Up and up, up and up, see a pearl form, a diamond in the rough, see a bird soaring high above the flood. It’s in your blood, it’s in your blood.
Revenir en haut Aller en bas
 

the moon's beautiful tonight ☆ esteban

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hell Moon, une si belle jument ...[VALIDEE]
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa
» Orks: Bad Moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
YOU'RE ENTERING REDWOOD HILLS
 :: Midtown
-
Sauter vers: