AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas

Partagez | 
 

 stranger in a strange land (ft. Juliet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 868
PSEUDO : Schizophrenic (Emilie).
AVATAR : Ian Elkins le sexey.
CREDITS : morphine (avatar), © ASTRA (code signature) © Hedgekey (gifs).
ÂGE : 28

MessageSujet: stranger in a strange land (ft. Juliet)   Jeu 17 Aoû - 23:39

stranger in a strange land


Juliet & Esteban

Merde. C'est la première pensée qui a traversé l'esprit d'Esteban, ce matin, lorsqu'il a fait un check-up sur son téléphone. Des choses, il en a manquées. Voilà un mois depuis la dernière fois qu'il a vu Juliet et, depuis, plus rien. Esteban, lui, ça l'arrange bien - il n'a d'ailleurs pas cherché à la contacter lui-même -. Au moins, il est certain de ne pas avoir une donzelle éperdue sur son dos. Une de plus s'entend. Juliet n'est pas vraiment comme les autres femmes qu'il a pu côtoyer - présentons les choses ainsi, c'est nettement plus classe -. D'abord, elle n'a jamais eu l'air désespéré devant lui. Ensuite, elle a un enfant. Et rien que ce point, ça change tout. Esteban a beau être l'enfoiré qu'il est, le connard de premier que tout le monde connaît, cela ne signifie pas pour autant qu'il aime s'amuser à briser des familles. Et il n'a aucunement envie de faire des dommages collatéraux en agissant comme à l'accoutumée. C'est pourquoi il était presque ... Content, de n'avoir pas eu de nouvelles de Juliet pendant un mois entier. Oh, n'allez pas croire qu'il ne s'est pas amusé, avec elle. Que ce n'était pas bien, qu'il a quoi que ce soit à lui reprocher. Mais il y a une certaine distance qu'Esteban ne veut pas combler entre lui et les autres, et il a peur de voir Juliet virer un peu trop sentimentale à son goût. Dans un sens, c'est peut-être idiot de sa part de voir les choses ainsi. Si elle ne lui a pas donné de nouvelles pendant si longtemps, ce n'est pas parce qu'elle revient maintenant qu'elle attend et espère quoi que ce soit de lui, n'est-ce pas ? Il ne manquerait plus qu'elle lui annonce être enceinte, tiens !

Mais non, c'est impossible. Ils se sont protégés quand même. Ce n'est pas parce qu'ils ont été assez ... Emportés par la frénésie du moment pour faire ça en plein milieu de la journée - chez Esteban, pas en plein milieu du restaurant où ils déjeunaient -, qu'ils ont oublié le minimum syndical. Des milliers de questions ont traversé l'esprit d'Esteban toute la journée. A présent qu'il est dix-huit heures et que leur rendez-vous café est arrivé, il est déterminé à se montrer prudent. A ne pas lui sauter à la gorge tout de suite pour savoir ce qu'elle attend de lui. Il va y aller pas à pas, tout en délicatesse et en finesse - ce qui ne lui ressemble pas du tout, ça risque donc d'être plus compliqué que prévu -. Esteban a quitté son garage un peu plus tard que d'habitude, donc. Cela lui a laissé le temps de terminer deux ou trois trucs compliqués à gérer quand on est patron d'un endroit pareil. La paperasse, ce n'est vraiment pas son truc mais il le faut bien ... Parfois. En tout cas, il a dix minutes de retard, quand il pousse la porte du café. C'est qu'il ne voulait pas arriver en avance ou à l'heure, au risque de, lui, paraître désespéré. Mais pas non si en retard qu'il aurait été très malpoli. Dans le pire des cas, elle croira sans doute qu'il a été retenu un peu plus longtemps au travail. Oh et puis si ça se trouve, elle n'est même pas encore là elle-même. Il le découvrira d'un instant à l'autre, et peut-être bien que sa réaction lui permettra de décider quoi faire ... Et quoi dire.

_________________
sitting with the poison takes away the pain
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 429
PSEUDO : evalie/sorayia
AVATAR : Kate Mara
CREDITS : lallybroch (ava) - astra (sign) - valkyrie (icon sign)
ÂGE : 33

MessageSujet: Re: stranger in a strange land (ft. Juliet)   Ven 25 Aoû - 0:48

Juliet avait profité à fond de cet été, c’était une première. Ça faisait des années qu’elle n’avait pas eu l’occasion de partir en vacances… alors elle avait décidé un peu à la dernière minute de prendre sa voiture, sa fille et de partir à la découverte des États-Unis. Ça avait été une aventure absolument incroyable. La gamine avait adoré ses vacances et elle aussi. Un peu plus d’un mois sur les routes, jamais elle aurait pensé que c’était une possibilité avec une gamine de huit ans, mais ça c’était passé superbement et sans problème majeur. Et puis en rentrant, elle avait passé une bonne semaine pour s’en remettre avant la rentrée scolaire de sa petite. Et puis, elle avait repensé à quelque chose qui s’était passé avant les vacances… le fameux rendez-vous avec Esteban et des frissons délicieux l’avait parcourue. Elle n’en revenait toujours pas d’être allé chez lui en pleine journée pour s’envoyer en l’air… ça lui avait fait un bien fou, évidemment. Et puis vu qu’elle a eu une pensée pour lui, elle l’a recontacté pour le revoir. Il lui plaisait et pas que physiquement, même si bien sûr, c’était un sacré plus. Si elle s’était imaginée un seul instant qu’il paniquait à ce point de la revoir en se faisant mille films sur la raison de celle-ci, elle ne l’aurait certainement pas appelé. Mais elle ne savait pas, alors elle l’avait fait. Elle n’avait pas vraiment d’idée derrière la tête en le textant, elle voulait juste voir ce qui se passerait et pourquoi pas remettre le couvert une fois ou deux. Plus ? Clairement pas. Elle l’aimait beaucoup, mais elle ne s’imaginait pas faire un bout de chemin avec lui. Elle avait bien compris ce qu’il était, pas un méchant fond, mais il voulait vivre sa vie et elle pouvait le comprendre. En plus, elle avait une fille et c’était souvent une complication pour une relation. Et puis c’était pas un but premier ! Elle voulait juste réapprendre à vivre entièrement et c’est ce qu’elle faisait, clairement.

Elle avait rendez-vous à St-Albans avec lui. Elle était arrivée avec quelques minutes de retard, ça n’avait pas été facile de quitter la maison, quelques petites choses à régler avec sa princesse, évidemment. Elle s’était habillée sexy, autant plaire… Une petite robe noire charmante, pas trop courte mais plus que ce qu’elle avait l’habitude de porter ces dernières années et puis un joli décolleté, elle ne comptait pas se laisser aller. Elle avait redécouvert la vie et ça lui plaisait. Elle s’installa à une table et puis commanda un gin tonic. Un verre, elle pouvait se le permettre même en conduisant pour rentrer. Elle le sirota en attendant tranquillement, il n’allait pas lui poser un lapin, enfin elle l’espérait en tout cas. Et puis il arriva. Un sourire aux lèvres, elle se leva pour poser un baiser sur sa joue et puis se réinstalla sur sa chaise. "Salut ! Alors comment ça va ? Ça faisait longtemps." Elle sourit, amusée. Ça faisait vraiment un bail et il était toujours aussi sexy. Trop concentrée sur le fait d’être là et d’en être ravie, elle ne remarqua pas son air légèrement inquiet. Elle n’avait clairement aucune idée de ce qui pouvait se tramer dans sa tête. Ils étaient trop éloignés l’un de l’autre pour qu’elle puisse en avoir la moindre idée. Un grand sourire aux lèvres, elle prit sa boisson pour en boire une gorgée. Sa nouvelle vie lui plaisait, il n’y avait rien à dire là-dessus. Ça avait pris du temps pour qu’elle se réveille, mais elle avait maintenant les deux yeux grands ouverts et elle comptait bien les garder comme ça.


_________________


Family.
Family is what makes you whole, what keeps you strong.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 868
PSEUDO : Schizophrenic (Emilie).
AVATAR : Ian Elkins le sexey.
CREDITS : morphine (avatar), © ASTRA (code signature) © Hedgekey (gifs).
ÂGE : 28

MessageSujet: Re: stranger in a strange land (ft. Juliet)   Dim 3 Sep - 19:51

stranger in a strange land


Juliet & Esteban

La tête pleine de questions, Esteban vient de débarquer dans le café de Saint-Albans où ils se sont donnés rendez-vous. L'inquiétude prime sur tout le reste, et il a du mal à ne pas le laisser apparaître sur son visage. Très franchement, il ne peut s'empêcher de se demander ce que Juliet attend de lui ... Plus qu'un ou deux rencards ? Plus que quelques baisers et caresses échangés ? C'est sa crainte première, sans compter qu'il s'est fait tout un tas d'autres films, tous plus flippants les uns que les autres. Ce n'est pourtant pas dans ses habitudes, de s'interroger autant, et de faire preuve d'un tel malaise. Habituellement, il a tôt fait de chasser cela d'un revers de main avant de passer à autre chose, et de balancer à la femme en face d'en faire de même. Avec Juliet, c'est différent. Pas parce qu'elle est spéciale à ses yeux, ou même qu'il a ressenti un truc qu'il n'avait jamais ressenti jusqu'à aujourd'hui - même si, bien sûr, il a beaucoup apprécié les instants passés avec elle -, mais bien parce qu'elle n'est pas seule à entrer dans l'équation. Elle a une fille. Et Esteban a beau être le salop que certain(e)s connaissent, il n'a pas non plus envie de briser une famille, une jeune fille encore à l'école, une mère célibataire. Alors, il espère bien tirer cela au clair et s'assurer que Juliet ne s'est pas faite de fausses idées. Il vient de la rejoindre, et il s'efforce d'afficher un sourire charmant, mais néanmoins assez distant pour ne pas en rajouter. Son inquiétude s'accentue lorsqu'elle se lève pour poser un baiser sur sa joue.

Ignorant cela, il s'assoit en face d'elle tout en lui répondant. « Salut ! ça va très bien, je te remercie. » Ne surtout pas donner l'impression qu'il s'intéresse de trop près à elle en lui retournant la question. Poser des distances. Vite et bien. Sans non plus l'envoyer paître et se montrer méchant. C'est sur tous les plans qu'il veut la ménager, et ce n'est pas en se montrant exécrable qu'il y parviendra. Et puis merde hein ! Il aurait juste dû refuser de la revoir, c'aurait peut-être été le plus simple ... Et le plus clair. Mais trop, tard il est là. Installé en face d'elle. Crispé. Un peu trop tendu sur sa chaise pour que ça ait l'air naturel, presque les genoux sur le côté - et pas cachés sous la table - afin de lui permettre de prendre la fuite plus vite. En tout cas - il l'a vaguement remarqué avant de s'asseoir -, elle est toujours aussi jolie. Peut-être même plus encore que la dernière fois qu'il l'a vue - ses souvenirs ne lui rendaient pas assez justice. Mais ce n'est pas le moment de penser à tout ça, pas alors qu'il est supposé poser des limites et mettre de la distance entre eux. « Ça faisait longtemps effectivement ... Alors qu'est-ce qui t'a poussé à m'appeler maintenant ? » Qu'il demande, l'air de rien. Sur un ton léger. Ne pas la brusquer. Malheureusement, sa question tombe à plat : la serveuse s'approche d'eux et prend leur commande. Plus agacé tout à coup - et il ne s'en cache pas vraiment -, Esteban demande un café. C'est vite bouclé, la serveuse fait demi-tour. Cette fois, il se lance. Juliet n'a pas eu le temps de lui répondre, et Esteban en profite pour ajouter deux-trois infos qu'il estime importants à glisser entre eux. « Ecoute ... Je n'ai pas envie que tu crois que je suis un type pour toi ou quoi que ce soit. C'était très bien mais ... Mais j'espère que tu ne t'attends à rien de plus. » Au moins, là, ce sera clair. Enfin, en théorie.

_________________
sitting with the poison takes away the pain
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 429
PSEUDO : evalie/sorayia
AVATAR : Kate Mara
CREDITS : lallybroch (ava) - astra (sign) - valkyrie (icon sign)
ÂGE : 33

MessageSujet: Re: stranger in a strange land (ft. Juliet)   Dim 10 Sep - 0:37

Ça lui fait vraiment plaisir de le revoir et elle doit bien avouer que passer quelques heures chez lui, enfin surtout dans son lit, ne la dérangerait pas vraiment. Même si ça a pu être son habitude à une époque, elle ne s’est pas fait de films sur lui, elle n’attend rien. Vivre sans peser pendant dix ans toutes les conséquences de chacun de ses actes, c’était son nouveau crédo. Bien sûr, le jour où elle rencontrera un homme avec qui ça colle bien, elle y réfléchira à deux fois avant de le présenter à sa fille, mais elle n’en est clairement pas là. Il va bien et il en a l’air. Mais elle remarque soudain son air un peu soucieux, enfin elle croit que c’est ça… ou alors il est juste ennuyé d’être là, difficile à dire. Elle a du mal à le lire, il a pas l’air au mieux de sa forme, finalement. Il est d’accord que ça fait longtemps et puis il lui pose une question qui lui paraît un peu étrange. Pourquoi maintenant ? Pourquoi pas en fait. Mais elle ne peut pas répondre tout de suite, la serveuse débarque. Elle se décide rapidement et sourit à la serveuse avant que celle-ci ne s’en aille pour leur préparer leur commande. Revenait à la question d’Esteban, elle allait ouvrir la bouche quand il la prend de vitesse… et de court.

Écoute… ce mot, dans la bouche d’un mec, veut souvent dire qu’il va se prendre violemment les pieds dans le tapis. Et ça ne manque pas, enfin en quelques sortes. Il se lance dans une tirade pour lui dire qu’il n’est pas fait pour elle et que même si c’était très bien entre eux, il ne veut pas qu’elle attende autre chose de lui. Elle l’a écouté jusqu’au bout et est un peu sonnée. Enfin façon de parler, elle ne s’attendait clairement pas à ça. Et c’est plus fort qu’elle… elle éclate de rire. Un frire franc, presque un fou rire d’ailleurs. Ça dure un peu, elle peine à se reprendre totalement mais finit par y arriver et c’est avec un grand sourire aux lèvres qu’elle lui répond. "Aaah les hommes. Évite le ‘’écoute’’, quand tu veux le dire, en général, c’est que t’es à côté de tes pompes…" Elle pouffe de rire, tout en espérant pas trop le vexer. "Je t’aime bien, mais j’attends clairement pas que tu me passes la bague au doigt alors chill un peu…" Elle secoue la tête. Il se pense sûrement irrésistible, et dans une certaine mesure, il a raison, elle doit bien l’avouer. "J’ai juste passé un bon moment, autant le repas que la suite d’ailleurs…" Un sourire légèrement grivois lui échappe aux souvenirs qui l’envahissent. "Je cherche pas un mec." Elle est même pas vexée, l’idée de se mettre en couple avec lui… lui paraît juste absurde, du coup, elle trouve cela amusant.


_________________


Family.
Family is what makes you whole, what keeps you strong.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 868
PSEUDO : Schizophrenic (Emilie).
AVATAR : Ian Elkins le sexey.
CREDITS : morphine (avatar), © ASTRA (code signature) © Hedgekey (gifs).
ÂGE : 28

MessageSujet: Re: stranger in a strange land (ft. Juliet)   Jeu 14 Sep - 10:31

stranger in a strange land


Juliet & Esteban

La bonne façon de présenter les choses, Esteban ne la connaît tout simplement pas. Alors il y va, d'une certaine façon, au culot. En posant tout ça juste là, entre eux, et en veillant à ne pas être trop ... Sec ou cassant. Difficile de dire si ça a fonctionné ou pas, ou alors s'il est complètement à côté de la plaque, puisque Juliet se contente d'exploser de rire. Oui, vraiment. Juste là, devant lui, elle explose de rire. Très clairement, elle se fout de sa gueule ou, tout du moins, de ce qu'il vient de lui dire. Et il ne comprend pas pourquoi. Pas du tout. Il reste planté là, immobile et droit comme un I, les sourcils dorénavant froncés. Qu'est-ce que cette connerie encore ? Sa première réaction -mentale- est de se dire qu'il est encore tombé sur un coup fourré, sur une espèce de folle qui lui a déjà mis le grappin dessus d'une façon ou d'une autre et qu'il va le payer le prix fort. Et puis, Juliet ouvre la bouche, s'explique et il comprend. Pas d'emblée, évidemment. Il lui faut quelques secondes, histoire de laisser à toutes les informations le temps de monter à son cerveau, et à Juliet le temps de tout débiter. Mais il comprend ... Il était complètement à la ramasse. Il l'a mal jugée -et jaugée- et elle n'envisage pas du tout les choses de la même façon que lui. Enfin si, justement.

Sur le coup, Esteban ne sait pas ce qu'il doit dire ou faire. S'offusquer qu'elle se moque ainsi de lui ? S'outrager qu'elle n'ait, de toute évidence, pas la moindre envie d'essayer quoi que ce soit avec lui ? Non, certainement pas. Il est trop soulagé de l'apprendre pour ça. Et sa fierté n'en prend même pas un coup. Rien à dire là-dessus : Juliet sait tempérer les humeurs, et ménager les égos. « Tu m'en vois ... Fort soulagé. » C'est le moins que l'on puisse dire. Et, à vrai dire, on est encore très loin du compte. Rien à voir avec Juliet, ou avec quoi que ce soit qu'elle ait pu faire ou dire. Esteban est juste comme ça, c'est tout. Il ne cherche pas à s'installer, à se mettre en couple et encore moins à fonder une famille. Tout seul, il s'en tire très bien, et il entend bien qu'il en reste ainsi un bon bout de temps, si ce n'est toujours. « Très bien, très bien. Mais tiens-toi le pour dit : je ne cherche personne non plus et ça ne va pas changer. » Au moins, maintenant, tout est clair entre eux. Ils peuvent continuer à faire comme si de rien était, et Esteban peut respirer un peu plus facilement. D'ailleurs, il semble se détendre considérablement sur sa chaise, comme débarrassé d'un poids qui lui pesait. « Alors ... Comment tu vas, toi ? » Ben quoi ? Maintenant qu'il sait, il peut.

_________________
sitting with the poison takes away the pain
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
 

stranger in a strange land (ft. Juliet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Stranger in a strange land ♥ Raf && Tempy
» loar + stranger in a strange land
» djidane + stranger in a strange land [finie]
» tutorial chariot de guerre sur base de land raider
» land speeder dark eldar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
YOU'RE ENTERING REDWOOD HILLS
 :: travelling :: Saint-Albans
-
Sauter vers: