AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas

Partagez | 
 

 [Maison#100] {Neverly#1} La vie idéale c'est d'avoir une sœur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

Virgin beauty
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 207
PSEUDO : GekkuNeko aka Juliette
AVATAR : Nadine Leopold
CREDITS : Avat' GekkuNeko , Sign' anaëlle. Gif Tumblr & GekkuNeko
ÂGE : 20

MessageSujet: Re: [Maison#100] {Neverly#1} La vie idéale c'est d'avoir une sœur   Ven 10 Nov - 14:11




Nicki & Beverly
La vie idéale c'est d'avoir une sœur

Perdre sa virginité est un moment particulier -et intense- dans la vie d'une personne mais dans le cas de Beverly c'est sûr qu'elle est encore très loin de ce moment. Elle est célibataire et n'est jamais tombée amoureuse de qui que ce soit, c'est peut-être mieux ainsi quand on y songe, l'amour fait souffrir après tout... Mais oui maintenant qu'elle parle de ça avec sa colocataire vis à vis des réactions de son frangin elle soupire la blondinette parce qu'elle sait très bien que Adriano ne la laissera jamais vraiment souffler un bon coup. « Je pense qu'il apprécierait que je sois posé avec quelqu'un de bien mais le connaissant je sais qu'il trouvera malgré tout le moyen de s'en mêler et de s'assurer que le mec n'est pas une cave qui va me faire du mal... Tu sais comment il est, toujours ultra protecteur même avec les filles. Il n'y a qu'à voir comment il a réagit quand il a su que j'allais venir ici et vivre avec toi, sachant qu'il te connaissait pas il a flippé. » C'est vrai qu'il a paniqué sur le moment en se demandant ce que pouvait bien faire sa petite sœur aux États-Unis avec une parfaite inconnue... Maintenant il accepte mieux la situation et songe même à venir vivre ici à son tour pour retrouver Beverly mais quand même il est très parano Adriano. Elles parlent ensuite du poids de Nicki et de son besoin de prendre du poids quand elle entend son amie lui dire que ça fait pâlir bien des nanas quand elle dit qu'elle veut grossir elle rit. « Oh ça ne m'étonne pas. En général nous les filles on veut toujours mincir alors ouais ça peut surprendre quand toi tu dis que tu veux grossir. » Mais faut connaître Nicki pour comprendre pourquoi elle a ce besoin de grossir parce qu'après tout la blonde est finie comme un fil de fer.... Et ça peut être dangereux sur la longue durée ! Elles parlent ensuite d'une éventuelle bisexualité de Beverly mais l'idée ne l'emballe pas des masses, elle pense vraiment aimer les hommes. « Oui mais bon... Je sais pas Nicki. Je me dis que si les nanas c'était un minimum mon truc je m'en serais rendu compte depuis longtemps ou je sais pas j'aurais déjà eu une attirance sur une nana ? Hors c'est pas le cas. » Qu'elle dit étant vraiment persuadé d'aimer les hommes et uniquement les hommes. Cela dit si elle aimait les deux sexes ce serait sûrement plus simple, plus de choix, plus de possibilité... Enfin ça facilite la tâche mais on ne choisit pas vraiment ce genre de choses... « J'en doute avec ce qu'il m'est arrivé quand j'étais enfant... Je doute que ça s'arrange vraiment. Selon mon psychiatre la seule chose à faire c'est d'attendre que je tombe sur un charmant bonhomme qui veille sur moi et s'assure qu'il ne m'arrive à rien et là peut-être que ça ira un peu mieux. Mais personnellement je reste quand même peu enthousiaste. J'ai pas confiance. » Parler de son passé Bevy ne le fait que peu de peur que le regard change mais c'est sûr que si sa sœur pose des questions là Beverly répondra aux questions qu'elle se pose la blonde. Elle a confiance en Nicki de toute façon...

Au bout du compte la blonde part prendre une douche et elles choisissent le film pour ce soir à savoir Pretty Woman un film d'amour datant des années de 1990 un film que les deux blondinettes apprécient tout particulièrement. Un film qui peut faire rêver d'amour et du rêve américain à Los Angeles. En soit Beverly à chaque fois qu'elle le voit elle finit en larmes tant ce film l'émue... Finalement elles sont interrompues en pleine discussion pour le livreur qui vient d'arriver, Nicki file à la porte prendre la nourriture et quand elle revient elle explique à Beverly le mec était vraiment bien foutu et quand elle entend les paroles très exagérées de sa sœur elle rit plus amusée qu'autre chose. « S'il est si parfait que ça pourquoi ne lui as tu pas demandé son numéro ? » Qu'elle demande amusée par les dires de son amie, elle se demande pourquoi Nicki n'a pas foncé, elle est tellement belle... Une fille comme Nicki devrait profiter de la vie surtout qu'elle ne fait pas un blocage sexuel elle, elle devrait donc s'amuser. Elles ouvrent les cartons à pizza et commencent à manger chacune de leur côté tandis que Nicki souhaite un bon appétit à Bevy qui lui sourit. « A toi aussi mon ange. C'est bon ? » Qu'elle dit tout en attrapant un nugget qu'elle goûte, comme toujours c'est un véritable délice, elle sourit alors tandis qu'elle appuie sur la touche espace de son PC pour démarrer le film tout en mangeant devant...



_________________
Beverly "Bevy" Morelli
C'est que quand on a tout perdu qu'on est libre de faire ce que l'on veut. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/

avatar

Minipousse veut un pouney
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2919
PSEUDO : Timon
AVATAR : Nicola Peltz
CREDITS : Schizophrenic(Avatar) Astra ( Signature)
ÂGE : 23

MessageSujet: Re: [Maison#100] {Neverly#1} La vie idéale c'est d'avoir une sœur   Dim 19 Nov - 15:04


La vie idéale c'est d'avoir une sœur  
Beverly & Nicki | Neverly


Elle écouta la blonde lui répondre, plus elle parlait plus Nicki trouvait que le frère de sa colocataire était beaucoup trop parano. Soit il était arrivé vraiment quelque chose de grave, soit il avait toujours était comme cela, et donc il était surement très étouffant. Elle soupira doucement.« Dieu merci ma sœur n’est pas comme ça ! Sinon je pense que j’aurais surement mit un continent entre elle et moi. Il est étouffant un peu ton frère non ? Enfin je comprends que ce soit un peu flippant pour lui que tu partes vivre dans un autre pays avec quelqu’un que tu ne connais pas, mais quand même ! De la a se mêler de tes histoires de cœur. » Oui, elle était bien contente qu’Ava ne soit pas comme ça. Enfin, Ava s’en fichait un peu des histoires de cœur de sa sœur, elle avait déjà du mal a géré les siennes, alors vouloir gérer celle de Nicki se serait surement un peu trop.C’était aussi la première fois qu’elle évoquer sa sœur. Et puis elle savait que la plus jeune des filles Oxburry n’était pas du genre à se poser avec un garçon ou une fille.  Elle fronça les sourcils a la réponse de Beverly sur son poids. «Pourquoi que moi je veuille prendre du poids étonne ? Enfin que moi en particulier quoi… J’ai rien de plus qu’une autre tu sais.» Dit elle en haussant ensuite un sourcil. Es ce que son amie n’était pas en train d’un peu trop l’idéaliser ? Elle haussa les épaules pour toute réponse sur l’éventuelle bisexualité de l’italienne. Bon, elle était sur d’aimer les hommes, Nicki n’allait pas essayer de la contre dire, après tout c’était sa sexualité a elle, pas celle de Nicki.  Elle l’écouta ensuite parler de ce  que son psy avait dit vis-à-vis de ce quelle avait vécut enfant et du fait qu’il fallait attendre de tomber sur le bon. Elle aurait put demander ce qu’il lui était arrivé, elle aurait put aborder le sujet et ainsi surement sabordé la  soirée. Mais non, elle voulait passer une bonne soirée, alors pas de larmes, pas de tristesse, pas de déprime et sujet qui fâche ce soir.  Elle ne posa donc aucune question. «On verra ce que la vie te réserve ma belle.»  Répondit-elle simplement sans en ajouter plus.


Quand elles eurent choisi le film, le livreur arriva. Nicki paya après avoir prit les pizzas et nuggets et flirta un peu avec le livreur avant de revenir dans le salon et raconté tout cela a son amie.  Elle rit un peu en secouant la tête quand son amie lui demanda pourquoi elle n’avait pas prit son numéro. «Chérie, j’ai trop de numéro de mec de passage dans mon téléphone, des fois y’en a qui m’appelle je sais même plus qui c’est.» Elle rit a nouveau.«Et puis ça avait l’air d’être le mec qui a envie de se poser et tout. C’pas du tout ce que j’veux moi. Tu m’imagine en couple avec un mec ?» Elle explosa de rire. Dans le fond, peut-être que cela ne lui ferait pas de mal de se poser un peu. Mais ce n’était pas du tout ce qu’elle recherchait, elle ne se sentait pas  prête pour toujours être avec la même personne.   Elle souhaita bonne appétit a son amie et lui dit qu’elle pouvait lancer le film. Elle avala sa première bouchée et hocha la tête en souriant à son amie quand elle lui demanda si c’était bon. Evidement que ça l’était, sinon elles auraient changé de pizzeria directe.  Elle posa ensuite les yeux sur le film, tout en continuant à manger. Pour l’instant elle n’avait rien de plus a dire, peut-être que Beverly aurait un sujet de conversation à lancer elle.
AVENGEDINCHAINS

_________________
I'm Goner
I'm a goner, somebody catch my breath, I want to be known by you I'm a goner, somebody catch my breath, I want to be known by you
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

avatar

Virgin beauty
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 207
PSEUDO : GekkuNeko aka Juliette
AVATAR : Nadine Leopold
CREDITS : Avat' GekkuNeko , Sign' anaëlle. Gif Tumblr & GekkuNeko
ÂGE : 20

MessageSujet: Re: [Maison#100] {Neverly#1} La vie idéale c'est d'avoir une sœur   Lun 20 Nov - 12:24




Nicki & Beverly
La vie idéale c'est d'avoir une sœur

Avoir un frère comme Adriano qui est toujours très excessif en ce qui concerne la vie de Beverly c'est sûrement très difficile pour elle mais elle n'en changerait pour rien au monde. Son frère c'est le premier homme de sa vie donc c'est sûr qu'elle accepte difficilement qu'il soit toujours derrière elle mais elle se fait une raison étant donné que son frère reste son frère et en vue de son passé relativement assez compliqué Beverly comprend le besoin primordial de son frère de la protéger continuellement. Quand on souffre de pédophilie pendant de nombreuses années ce n'est pas facile à vivre autant pour l'enfant qui a subit que pour la famille qui apprend des années après que l'enfant est agressée sexuellement par quelqu'un d'autre. D'autant plus lorsque l'enfant est agressé sexuellement comme mentalement et puis battu aussi qui plus est pr son maître d'école... C'est monstrueux ce que Beverly a vécu alors nul doute que Adriano a raison de s'inquiéter pour Beverly elle est tellement douce et gentille qu'il faut la protéger... Quand elle entend les mots de son amie elle sourit. « En fait j'ai un passé assez compliqué et depuis certaines choses qui me sont arrivées quand j'étais plus jeune et bien Adriano me surprotège en ne souhaitant pas que je souffre à nouveau d'une quelconque façon. » Qu'elle explique sans trop en dire tout en fixant son amie longuement de ses beaux yeux verts. « Ses méthodes sont très excessives et je le sais très bien mais savoir qu'il est derrière moi en tout temps et qu'il me protège crois moi ça m'aide énormément parce que je sais que si demain j'ai un soucis il sera là pour m'aider et me soutenir. Alors oui c'est dur de me dire que je ne peux pas vivre normalement comme toutes les filles de mon âge mais d'une façon ou d'une autre je ne serais jamais comme toutes les filles de mon âge en vue de mon passé. » C'est vrai que quand on a vécu ce que Beverly a vécu c'est logique que ça change la vie et que donc on ne verra plus jamais les choses comme avant. Donc oui c'est normal que Adriano veille ainsi sur elle et s'assure qu'il n'arrive rien à la petite Beverly. Les deux blondes ne restent pas éternellement sur ce sujet, heureusement, et parlent de Nicki qui doit gagner du poids quand la petite Beverly entend ses mots elle hausse des épaules. « Moi je sais que je te trouve parfaite physiquement après je sais que si tu dois grossir c'est uniquement pour ta santé donc ça me choque pas tant. Mais tu sais de nos jours les gens sont superficiels et en général quand une nana comme toi qui peut être considérée comme parfaite dit qu'elle veut prendre du poids bah ça peut choquer. Et à mon avis tu es parfaite pour bien des personnes. » Qu'elle répond en grimaçant. Oui les gens considèrent que quand on a que la peau sur les os on est parfait. Être en danger de mort c'est la perfection ? Bah putain... La blonde soupire blasée par tout ceci tandis que les deux parlent d'une éventuelle bisexualité pour Beverly mais bien rapidement la plus jeune fait comprendre à son amie qu'elle ne le sera jamais que seuls les hommes l'intéressent. Elles n'en parlent pas davantage et quand elles parlent ensuite d'un éventuel amoureux pour Beverly la blonde sourit en entendant les mots de sa sœur de cœur. « Ouais on verra bien. Je ne suis pas pressé. » Enfin pas trop c'est surtout ça l'idée. Elle aimerait bien rencontrer quelqu'un de bien mais au fond Beverly est paniquée face à la perspective d'être avec un homme qui va automatiquement vouloir certaines choses d'elle... Beverly n'est définitivement pas prête pour ça. Il faudra donc certainement beaucoup de temps avant que la blondinette en arrive à se donner sexuellement a un homme. Surtout après ce qu'elle a vécu.

Entre temps les deux choisissent un film et le livreur de pizzas arrive à ce même moment. Nicki se lève et va prendre les commandes. Lorsqu'elle en revient elle raconte à Beverly combien l'homme était désirable la gamine lui demande alors pourquoi elle n'a pas prit son numéro et quand elle entend les explications de son amie elle sourit simplement. Quand Nicki lui demande alors si elle l'imagine un jour en couple avec un homme Beverly acquiesce. « Bien sûr ! Je peux parfaitement t'imaginer en couple et épanouie avec un homme. Tu sais ma chérie il n'y a pas de mal à tomber amoureuse du moment que tu tombes amoureuse d'une bonne personne qui saura te rendre heureuse et t'épanouir au plus haut point et non pas d'une personne qui va te causer du tord d'une quelconque façon. » Mais ça c'est l façon de voir les choses de Beverly c'est à dire une façon très idéalisée de la vie qui n'est clairement pas toujours simple même en ce qui concerne un doux sentiment comme l'est l'amour. Elle s'en rendra compte en temps et en heure que l'amour n'est pas toujours facile même si on le voudrait bien...



_________________
Beverly "Bevy" Morelli
C'est que quand on a tout perdu qu'on est libre de faire ce que l'on veut. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/

avatar

Minipousse veut un pouney
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2919
PSEUDO : Timon
AVATAR : Nicola Peltz
CREDITS : Schizophrenic(Avatar) Astra ( Signature)
ÂGE : 23

MessageSujet: Re: [Maison#100] {Neverly#1} La vie idéale c'est d'avoir une sœur   Lun 4 Déc - 18:46


La vie idéale c'est d'avoir une sœur  
Beverly & Nicki | Neverly


Elle regarda sa colocataire et décida de ne pas faire de commentaire. Elle parlait de « vivre normalement » mais qu’es ce que vivre normalement ? Elle parler de son passé douloureux. Mais elle n’était surement pas la seule à avoir un passé, et douloureux qui plus ai.  Et d’un coté, Nicki enviait un peu l’italienne, elle aurait aimé avoir quelqu’un pour la surprotégé aussi, elle aurait aimé pouvoir compter sur sa famille n’importe quand. Oui, elle avait  Ellie et Alarik ainsi que Mila, mais c’était différent, elle avait toujours peur de les déranger, de les empêcher de vivre tranquillement. Alors il y a bien longtemps qu’elle restait un peu en retrait par rapport a eux, surement qu’ils avaient d’autre problème qu’elle à gérer.  Elle se contenta donc de tourner la tête pour regarder l’écran noir de la télé et se perdre dans ses pensées, oubliant presque sa colocataire. Oui, c’était préférable qu’elle adopte ce comportement plutôt que de crier sur la blonde pour qu’elle arrête de jouer les Caliméro, lui crier qu’elle n’avait pas le monopole des passé douloureux et que si elle voulait vite « normalement » comme toute les autres filles de son âges ce n’était pas une question de passé douloureux mais une question de volonté. Enfin libre a elle de s’enfermer dans son passé et sa bulle et d’envier les filles qui vivait plutôt que ce caché. Non, vraiment ce ne serait pas bon pour leur relation si Nicki disait tout cela a Beverly.  Elle mangea un bout de gateau et tourna la tête d’un coup quand la blonde dit qu’elle la trouvait parfaite physiquement. Nicki souri amuser.«Parfaite carrément ? A force de vivre avec toi je vais prendre la grosse tête.» Elle rit un peu.  «Sérieusement j’suis pas parfaite, ça n’existe même pas la perfection. Mais oui, les gens sont assez superficiel alors ca choque les gens qui veulent grossir.  Après de la a être parfaite pour beaucoup de gens, j’en doute.» Elle termina son gateau et se leva quand le blonde dit qu’elle n’était pas presser de tomber sur un homme. Encore une fois, elle s’enfermer dans sa petite bulle. Enfin, Nicki pouvait pas lui en vouloir pour le coup, elle aussi ne voulait pas tomber amoureuse… Ou du moins s’avouer que le mal était déjà fait. «T’as bien raison, soit pas presser.»  Dit elle avant de monter pour prendre sa douche.

Elles parlèrent du livreur que Nicki avait trouver fort a son gout, et quand la blonde lui demanda pourquoi elle n’avait pas prit son numéro, Nicki lui exposa ses raisons. Des raisons de merde, ça c’était sur, mais des raisons quand même. Et puis elle le pensait, elle ne voulait pas se poser avec un homme… Surement parce que celui qu’elle voulait ne voulait pas se poser lui non plus, et qu’elle n’en voulait pas d’autre.  Elle souri amuser a  la réponse de son amie. Elle idéaliser tellement l’amour. Elle devait surement prendre exemple sur ses parents qui devait s’aimer comme au premier jours. Alors Beverly croyait en l’amour. Alors que Nicki prenait exemple sur ses parents a elle, elle ne les avait jamais vue amoureux, alors elle pensait que l’amour était une mauvaise chose, une chose qui fait plus de mal que de bien. Bah oui parce que c’est a cause de l’amour que son père était devenue une loque humaine et qu’il l’avait abandonner deux fois.«Tu idéalise l’amour là chérie. L’amour ca fait mal, tu peux te battre tant que tu en a la force pour avoir un couple solide ou être avec la personne que tu veux, ça fais toujours mal a un moment où un autre. Toujours.» Dit-elle avec sérieux. Elle posa ensuite les yeux sur le film, et continua a manger en silence. Elle espérait quand même qu’elle n’avait pas était trop dur avec sa colocataire, qu’elle n’avait rien brisé en elle, car sa naïveté était une des facettes de son innocence, et Nicki ne voulait pas être celle qui la briserait.  
AVENGEDINCHAINS

_________________
I'm Goner
I'm a goner, somebody catch my breath, I want to be known by you I'm a goner, somebody catch my breath, I want to be known by you
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

avatar

Virgin beauty
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 207
PSEUDO : GekkuNeko aka Juliette
AVATAR : Nadine Leopold
CREDITS : Avat' GekkuNeko , Sign' anaëlle. Gif Tumblr & GekkuNeko
ÂGE : 20

MessageSujet: Re: [Maison#100] {Neverly#1} La vie idéale c'est d'avoir une sœur   Lun 4 Déc - 19:07




Nicki & Beverly
La vie idéale c'est d'avoir une sœur

C'est clair que les deux blondes sont très différentes l'une de l'autre, elles ont toutes les deux leurs passés, leurs vécus, leurs habitudes, leurs avis différents sur diverses choses mais il n'en reste pas moins que malgré leurs différences elles s'aiment énormément et sont très proches l'une de l'autre. Alors oui lorsque Nicki vint à rester silencieuse lorsque la poupée vient à faire des commentaires au sujet de son passé délicat ainsi que son frère elle sourit bien heureuse que son amie décide de ne pas poser de questions. Nul doute que si elle l'avait fait ça aurait ruiné la soirée parce qu'en général lorsque Beverly en parle ça termine dans un océan de larmes donc ce n'est pas approprié pour passer une chouette soirée entre filles. Elle sourit la blonde alors qu'elles parlent du poids de Nicki et du fait est qu'elle ne se considère pas comme parfaite. « Ce que j'entendais par là c'est que pour beaucoup de filles tu peux être considérée comme parfaite, je sais très bien que la perfection n'existe pas mais pour beaucoup être parfaite ça veut dire avoir un corps ultra fin et c'est ton cas à toi. Donc elles t'envient sûrement les filles en général parce que toi tu as ce corps fin qu'elles rêveraient d'avoir et toi tu veux prendre du poids alors ça peut choquer. » Qu'elle répond en ne sachant pas forcément si ses commentaires vont être compris ou non mais elle s'ose à espérer que oui. « Enfin tu vois ce que je veux dire ? Elles t'envient pour le corps que tu as et donc automatiquement le fait est que tu veuilles prendre du poids ça peut surprendre quand ces filles là désirent ce que toi tu as déjà... C'est débile évidemment comme façon de penser mais l'humain est comme ça. L'humain ne se contente jamais de ce qu'il a et il va regarder ailleurs pour voir si c'est mieux... » Et ça la désespère la petite Beverly qui trouve stupide qu'on puisse ressentir des complexes pour X ou Y. Beverly, elle considère qu'on est comme on doit être et qu'on doit faire avec que ça nous plaise ou non. Une façon de pensée radicale mais qui est quand même utile. « Moi je suis pas comme ça. Je m'assume comme je suis et ça me convient parfaitement. » Qu'elle ajoute en haussant des épaules tandis qu'elle scrute son amie de longue date longuement de ses yeux verts.

Elles parlent ensuite d'amour, de sentiments et de relations amoureuses et quand Beverly entend les mots de sa sœur elle grimace en soupirant longuement. « Bien sûr je suis consciente que l'amour fait souffrir. J'ai vu à bien des reprises mes parents se prendre la tête et qu'ils en souffrent. Mais tu sais si on voit les choses comme ça, sur le coup de la souffrance j'entends... On ne vit plus. Parce qu'en fin de compte être en couple peut faire souffrir en effet mais être en couple ça peut faire souffrir aussi. Avoir une famille peut faire souffrir... » Qu'elle dit en grimaçant en se disant que oui que n'importe quelle relation peut faire souffrir donc oui ça fait peur mais c'est la vie qui est faite ainsi. « Enfin ce que j'essaye de te dire c'est que peu importe la relation que tu auras qu'elle soit familiale, amoureuse, amicale ou professionnelle tu souffriras toujours à un moment donné c'est comme ça. La vie est ainsi. Alors peut-être que oui en te mettant en couple tu souffriras mais peut-être qu'aussi en te mettant en couple tu vivras des choses superbes qui seront inoubliables. » Alors peut-être que son amie devrait cesser de se mettre autant de barrières et vivre sa vie comme elle devrait la vivre ? Oui c'est ça que Beverly se dit mais elle ne le mentionne pas en estimant que Nicki comprendra peut-être bien...



_________________
Beverly "Bevy" Morelli
C'est que quand on a tout perdu qu'on est libre de faire ce que l'on veut. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/

avatar

Minipousse veut un pouney
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2919
PSEUDO : Timon
AVATAR : Nicola Peltz
CREDITS : Schizophrenic(Avatar) Astra ( Signature)
ÂGE : 23

MessageSujet: Re: [Maison#100] {Neverly#1} La vie idéale c'est d'avoir une sœur   Ven 22 Déc - 17:29


La vie idéale c'est d'avoir une sœur
Beverly & Nicki | Neverly


Elle regarda sa colocataire en l’écoutant, elle avait compris l’idée général oui, elle voyait totalement ce que la blonde a coté d’elle voulait dire. Mais elle la laissait finir tout de même.«Je vois ce que tu veux dire oui. Toute façon tu as raison, on est jamais content de ce qu’on a. Après tout, on dit toujours que l’herbe est toujours plus verte chez le voisin. » Elle soupira doucement, c’était presque désespérant d’ailleurs que l’être humain soit comme cela. Enfin, elle l’était aussi, envieuse et jalouse de certaines parfois. C’était comme ça, c’était la nature humaine. Pour ce qui est des complexes, son poids était le sien, elle ne le montrait pas trop en faite, elle le garder bien pour elle, comme beaucoup de chose, mais bon sa colocataire était au courant que Nicki cherchait à prendre du poids. «J’assume aussi mon physique même si j’avoue que j’aimerais vraiment être un peu plus grosse. Histoire qu’on arrête de me charrié sur le fait que je sois « une brindille » ou que je risque de m’envoler si y’a trop de vent.» Dit-elle en souriant un peu. Parce que bon okai c’était quand même marrant comme remarque. «J’ai même eu une aventure avec un mec qui m’a demander trois fois si j’était sur avant l’acte, parce qu’il avait peur de me casser. J’ai du lui préciser que j’étais pas en sucre. » Oui, elle en riait maintenant, mais sur le coup ca l’avait pas vraiment fait rire, elle s’était même demander si ce mec était bête ou s’il le faisait exprès.


Et le sujet de l’amour vint sur le tapis. L’amour ce n’était vraiment pas le truc de Nicki, quelque part ça la faisait surement aussi flipper que la solitude ou l’abandon. Oui, elle avait peur d’un jour être engager avec un mec. Parce qu’elle était déjà amoureuse, oui de ce coté là elle était déjà foutu. Elle aimait ce gars qui ne lui rendrait jamais ses sentiments, elle aimait ce type qui ne la verrait jamais autrement que comme une jolie fille qu’il peu mettre dans son lit de temps en temps quand l’envie lui prend. Elle aimait ce type qui n’aime personne d’autre que lui et sa bagnole. Son premier amour était un connard, elle n’y pouvait rien, il parait qu’on choisi pas pour qui son cœur bat, bien qu’elle aurait, comme tout le monde sans doute, préféré avoir le choix. Enfin elle se garda bien de le dire a la blonde qui vivait avec elle. Elle ne voulait pas entendre un « fonce tu devrais lui dire » Parce qu’elle était presque sur que ce serait ce que Beverly lui dirait. Et elle était certaine que si elle se lancer, elle irait droit dans le mur. Elle avait bien vue la dernière fois qu’elle avait passé une soirée avec Esteban ailleurs que dans son lit. Elle avait bien vue que ce type était un mur. Elle haussa les épaules.«J’ai déjà mon lot de souffrance, donc souffrir pour un mec, merci mais je passe mon tour. » Même si elle le faisait déjà un peu, et surement que bientôt ce serait bien pire. «Puis, j’ai pas envie de me mettre avec quelqu’un, j’sais pas, j’suis peut-être pas prête. Et puis c’est pas ma priorité pour l’instant.» Pour l’instant sa priorité c’était son petit frère, lui assuré un avenir même sans son père, s’assuré qu’il ne manque jamais de rien. Elle devait se concentré sur lui, parce que si elle était déjà foutu, lui il avait toute la vie devant lui et elle voulait qu’il ait une belle vie. Elle se mit a regarder un moment le film en silence avant de se tourner vers sa colocataire « D’ailleurs, t’es parents s’en sont remis que tu soit partie sur un autre continents ? » Dit elle en souriant amuser. Enfin d’un coté elle se disait que c’était surement cool d’avoir des parents qui s’inquiète pour leur enfant.
AVENGEDINCHAINS



Spoiler:
 

_________________
I'm Goner
I'm a goner, somebody catch my breath, I want to be known by you I'm a goner, somebody catch my breath, I want to be known by you
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

avatar

Virgin beauty
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 207
PSEUDO : GekkuNeko aka Juliette
AVATAR : Nadine Leopold
CREDITS : Avat' GekkuNeko , Sign' anaëlle. Gif Tumblr & GekkuNeko
ÂGE : 20

MessageSujet: Re: [Maison#100] {Neverly#1} La vie idéale c'est d'avoir une sœur   Sam 23 Déc - 16:30




Nicki & Beverly
La vie idéale c'est d'avoir une sœur

L'humain de base est une créature étonnante qui passe son temps à surprendre tout le monde et n'importe qui. Beverly a pour habitude de ne pas trop écouter les conneries des humains de peur de finir traumatisée ou choquée pourtant elle exerce un métier qui l'oblige à côtoyer des humains et entendre ce qu'ils ont à dire pour pouvoir aborder certaines thèmes dans ses vidéos par conséquent de temps en temps elle se retrouve choquée vis à vis de la connerie humaine. Mais là parler avec sa colocataire des humains qui jalousent les uns et les autres ça ne dérange pas vraiment à Beverly parce que tout ce que sa frangine peut dire c'est ce que Beverly pense elle-même alors rien d'embêtant ou d'incongru dans cette conversation. « Oui exactement les humains ont tendance à jalouser tout le monde et n'importe qui parce qu'ils ont un corps plus agréable à regarder que le leur ou alors parce que la bonne femme en face à un beau sac à main ou beau téléphone... Ou diverses autres conneries je trouve ça déplacé et sans intérêt personnellement. Je dis peut-être ça parce que je suis riche et je possède tout ce que je veux mais très franchement je ne vois pas l'intérêt de jalouser les uns et les autres. Quand je veux quelque chose que je me l'offre et voilà... C'est pas plus compliqué que ça. » Qu'elle dit en soupirant sans se rendre vraiment compte que pas tout le monde peut faire ça. Beverly elle veut un nouveau sac à main elle se rend sur le site de Karl Lagerfeld son couturier préféré et elle s'en choisit un puis le paye elle le recevra dans la semaine... Ou elle veut un vêtement elle va dans une boutique et se l'achète.... Mais pas tout le monde a les moyens de pouvoir s'acheter ceci ou cela, y en a qui ont des sérieux problèmes de frics et qui peuvent pas s'offrir tout ce qu'ils veulent... Son amie lui parle ensuite de son poids expliquant qu'elle en a ras le bol d'être charriée à cause de sa fine silhouette et Beverly acquiesce et avant même qu'elle aie pu dire quoi que ce soit Nicki rouvre la bouche en lui parlant d'un mec avec qui elle a couché précédemment qui avait peur de la casser elle soupire la blondinette en se disant qu'il y a vraiment des abrutis sur cette Terre. « Oh... Ma chè cretino.. » Qu'elle dit dans un italien plus que parfait, en gros ça veut dire mais cet idiot... Et ça a le mérite d'être clair. « Je te comprends après que ça puisse te gaver sur la longue durée qu'on te fasse des commentaires sur ton physique et que ça puisse être chiant. Mais bon moi j'aurais tendance à te dire de pas écouter les gens même si c'est difficile à faire... » Oui c'est très difficile et ça Beverly en est bien consciente parce que même si on entend mais qu'on n'apporte pas d'intérêt a ce qu'on nous dit bah on entend quand même et c'est chiant sur la longue durée. « Dis toi juste que tu fais ça pas pour les gens mais pour toi, ne serait-ce que pour ta santé parce qu'être fine comme ça n'est pas bon... Et au moins tu seras gagnante sur quelque chose tu te diras qu'être mince ainsi n'est pas bon et que tu dois grossir pour être en meilleure santé et tu te sentiras déjà bien mieux. » Parce que c'est vite vu que si Nicki se mettait en tête qu'elle devrait grossir pour plaire plus ou alors pour ne plus recevoir de commentaires déplacés elle s'estimerait perdante là en pensant pour la santé elle pensera plus aux autres mais seulement à elle-même et c'est un bon point...

Au final le sujet se tourne sur l'amour quelque chose qui fait vibrer Beverly au plus haut point et quand elle entend les mots de son amie elle acquiesce en grimaçant tout en s'osant à espérer qu'un jour elle pourra rencontrer quelqu'un et que son amie rencontrera elle aussi quelqu'un un jour ou l'autre. « Je comprends que tu ne sois pas d'humeur mais bon... Un jour il faudra bien que l'on y passe toi et moi, que l'on trouve quelqu'un avec qui se poser en couple et fonder une famille. Toi ça ne te tenterait dans un avenir plus ou moins proche ? Te marier, avoir des enfants ? » Elle demande la blonde ne serait-ce que pour voir ce que son amie dira à ce sujet. Pour Beverly c'est une certitude elle se mariera et aura des enfants un jour ou l'autre, elle le veut, elle y tient mais ça prendra beaucoup de temps pour qu'elle donne sa confiance à un homme sur ce plan là... Son amie lui fait savoir qu'elle ne veut pas se mettre avec quelqu'un et qu'elle n'est peut-être pas prête Beverly acquiesce alors. « J'ai le même soucis je crois. J'ai peur au fond de me mettre avec quelqu'un j'en ai énormément envie t'as pas idée mais d'un autre côté je me dis que j'ai peur parce que si je tombe sur un gros abruti ça va pas le faire quoi... » Qu'elle dit en soupirant tout en posant son regard sur son amie puis elle grimace en secouant la tête. « Chaque chose en son temps. » Qu'elle ajoute en se disant que si ce n'est pas pour aujourd'hui ce sera pour le lendemain ou le surlendemain. Elle est positive Beverly et elle a raison de l'être... Puis son amie la questionne à propos de ses parents la blonde sourit alors en acquiesçant. « Disons qu'ils acceptent la situation comme elle est mais ils ont du mal à me savoir aussi loin. Tu sais avant je les voyais tous les jours et maintenant je les vois uniquement par Skype ça change une vie... » C'est sûr que ça peut faire bizarre mais Beverly se sent bien ici, vraiment bien, et elle ne changerait cette vie pour rien au monde...



Spoiler:
 

_________________
Beverly "Bevy" Morelli
C'est que quand on a tout perdu qu'on est libre de faire ce que l'on veut. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/

avatar

Minipousse veut un pouney
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2919
PSEUDO : Timon
AVATAR : Nicola Peltz
CREDITS : Schizophrenic(Avatar) Astra ( Signature)
ÂGE : 23

MessageSujet: Re: [Maison#100] {Neverly#1} La vie idéale c'est d'avoir une sœur   Mar 2 Jan - 11:05


La vie idéale c'est d'avoir une sœur  
Beverly & Nicki | Neverly


Le sujet de discussions des deux blonde pourrait être un sujet a discorde, a débat, ou même a conflit, et pourtant non, il est tranquille, parce que l’une comme l’autre savent qu’elles peuvent exposer leurs avis sans  être juger par la l’autre.  Enfin, là, l’italienne semblait oublier que tout le monde n’avait pas de l’argent a dépenser dans tout et n’importe quoi facilement. Elle semblait oublier que l’argent ne poussait pas sur les arbres et que beaucoup de gens n’en avait pas spécialement. «Oublie quand même pas que tout le monde ne peut pas se le permettre. On n’est pas tous riche tu sais.» Dit-elle simplement, sur le ton de la conversation. Elle par exemple, elle était encore entretenue par sa mère. Elle avait un peu d’argent qu’elle gagnait sur les baby sitting, mais ce n’était pas vraiment d’énorme sommes. Elle gagnerait bientôt beaucoup d’argent, mais pour l’instant elle faisait tout payer par sa mère, qui accepter tout parce qu’elle devait se racheter auprès de la petite Oxburry. Elle leva un peu les yeux au ciel quand la blonde dit que c’était un crétin le type de l’anecdote qu’elle venait de raconter.   Ce n’en était pas vraiment un, il avait eu juste peur pour elle, dans le fond c’était même presque gentil de sa part d’avoir peur de lui faire mal. Elle haussa ensuite les épaules quand elle lui dit qu’elle devait grossir pour sa santé et pas pour  les autres. Elle le savait bien, elle le faisait pour elle, ce que disait les autres c’était assez secondaire pour elle, mais il n’empêche qu’elle les entendait toujours et même si elle en riait et faisait celle que ca n’atteint pas, elle en avait un peu marre de les entendre. Elle ne les écouter même plus du tout, mais quand même.  Elle hocha la tête pour répondre à sa colocataire.  «Je sais.» Dit elle simplement, concluant la conversation tranquillement.

Et le sujet dériva sur l’amour, de vraie fille, papoté de l’amour en regardant un film d’amour et en mangeant. Elles voulaient une soirée de filles, elles étaient servies là. Elle releva les yeux de l’écran pour regarder la blonde pres d’elle quand elle lui demanda si elle voulait se mariée un jour et avoir des enfants.  Pour l’instant sa réponse était un non catégorique. Elle refuser déjà de se mettre en couple avec un homme, alors se mariée et avoir des enfants, ce n’était même pas envisageable. Enfin, ce n’était que pour l’instant, elle n’avait que 22 ans, elle avait tout le temps de changer d’avis. Mais une chose était sur, elle n’aurait pas d’enfant si elle ne le voulait pas,  elle avait tellement souffert d’être l’enfant de la seconde chance, l’enfant pas vraiment désiré, qu’elle ne ferait jamais la même chose a un pauvre petit-être innocent. «Non. Pour l’instant j’ai déjà un enfant à m’occuper, mon frère. Enfin j’dis ça, mais j’aurais peut-être changé d’avis dans quelques années j’en sais rien.»  Dit elle en tournant ensuite les yeux vers la télé pour continuer a suivre approximativement le film quand même. «Oui… On verra bien ce que l’avenir nous réserve. » Dit elle un peu distraite, en mangeant et regardant le film.   Elle demanda ensuite si les parents de la jeune femme, rester eux en Italie, s’était fait au fait que leurs fille n’était plus sur le même continent qu’eux. Elle écouta sa réponse et souri. C’était mignon ce qu’elle disait, elle était proche de ses parents. Elle les voyait même tous les jours. Ce n’était pas le genre de chose que Nicki aurait put dire. «C’est mignon. Ils finiront par s’habituer, et ils doivent surement être content que tu soit heureuse.» Dit-elle en regardant sa colocataire en souriant. Elle était un peu envieuse quand même. Ce n’était pas rare qu’elle se demande ce que cela aurait donné si ses parents s’étaient aimés, si sa mère n’était pas partie.  Enfin, elle ne se l’imaginait pas longtemps, parce qu’elle savait que ce n’était que des rêves et que ca lui faisait plus de mal que de bien de penser a cela.
AVENGEDINCHAINS

_________________
I'm Goner
I'm a goner, somebody catch my breath, I want to be known by you I'm a goner, somebody catch my breath, I want to be known by you
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

avatar

Virgin beauty
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 207
PSEUDO : GekkuNeko aka Juliette
AVATAR : Nadine Leopold
CREDITS : Avat' GekkuNeko , Sign' anaëlle. Gif Tumblr & GekkuNeko
ÂGE : 20

MessageSujet: Re: [Maison#100] {Neverly#1} La vie idéale c'est d'avoir une sœur   Mer 3 Jan - 14:57




Nicki & Beverly
La vie idéale c'est d'avoir une sœur

De base, les humains y se font du mal les uns les autres c'est comme ça que cette créature fonctionne et c'est quelque chose qui répugne au plus haut plus haut point la blondinette elle qui a tendance à toujours faire attention a tout ce qu'elle dit pour ne pas causer du chagrin a quiconque. Mais oui savoir qu'on lui fait du mal à sa grande amie en lui rappelant sans cesse son poids, chose qu'elle veut changer d'elle pour sa santé, bah oui ça a le don de faire rouler des yeux l'italienne. Alors oui Nicki rappelle gentiment à Beverly que pas tout le monde a le même portefeuille bien rempli qu'elle et que oui certaines personnes ont des soucis d'argent elle acquiesce la blondinette en riant. « J'admets que je n'y pense pas toujours à ça. Qu'on a pas tous la chance d'avoir de l'argent comme moi je peux en avoir. Faut dire que j'ai toujours eu de l'argent tout au long de ma vie que du coup ça me semble tellement dingue que des gens puissent souffrir de ça. » Mais en soit Beverly n'est pas la fille à papa comme on se l'imagine, elle donne des associations pour des personnes ou animaux qui ont besoin d'argent, elle est généreuse, elle donne beaucoup parce que c'est quelque chose qui compte pour elle. Voir des gens heureux, voir un visage s'illuminer lorsqu'elle donne une pièce ou un billet à un SDF dans la rue pour elle c'est quelque chose d'extraordinaire. Oui Beverly est de ceux qui donnent de l'argent aux mandiants dans la rue, qui donnent aux associations, elle peut se le permettre tout ça, elle en a les moyens après tout.

Le sujet se tourne vers l'amour, le mariage, les enfants. Pour Beverly tout ceci est l'accomplissement d'une vie mais visiblement aux yeux de sa grande amie ce n'est pas trop la même chose pour elle. Son amie lui fait comprendre que pour un enfant ce n'est pas maintenant que ça arrivera vu qu'elle se doit de s'occuper déjà de son frangin mais que ça changera peut-être d'ici quelques années son point de vue sur la question Beverly acquiesce alors. « Oui avec le temps on changera peut-être d'avis. Toi tu auras peut-être l'envie d'en avoir et moi peut-être que je n'en aurais plus envie. On verra d'ici une dizaine d'années quand on sera plus vieilles et qu'on aura éventuellement un homme dans nos vies. » Qu'elle dit en souriant tout en posant ses yeux d'émeraude sur son amie en acquiesçant vivement en entendant son amie lui dire qu'elles verront bien ce que l'avenir leur réserve, elle ne répond pas à ce commentaire en supposant que son hochement de tête est suffisant pour faire comprendre qu'elle est d'accord. Puis le sujet se tourne vers les parents de Beverly qui semble intéresser tout particulièrement son amie. La blondinette attrape une nugget de poulet et croque dedans et elle la termine en deux bouchées puis elle se prend une part de sa pizza blanche et quand elle entend les mots de son amie elle sourit. « Oui ils sont ravis que je sois heureuse c'est certain néanmoins je t'avouerais que ça reste particulir. Nous en Italie on est très ancrés sur tout ce qui est famille et tout du coup me retrouver loin d'eux savoir que je vais passer Noël, le Nouvel An ect sans eux je t'avouerais que ça me fait bizarre, à eux aussi d'ailleurs. Mais ils voient bien que je grandis et que je ne suis plus l'enfant qu'ils ont élevés et toujours protégé. Alors oui je resterais quoi qu'il arrive leur fille, leur bébé comme y disent si bien, mais j'ai grandis, j'ai vingt ans maintenant je suis plus une enfant. » Qu'elle dit en souriant tout en posant ses yeux sur son amie en se doutant que ce sujet doit quand même la peser à sa copine elle qui n'a jamais eu la chance d'avoir eu une vraie vie de famille comme Beverly a pu avoir. Elle l'envie peut-être tandis que Beverly envie son amie pour sa liberté d'esprit et la liberté de sa vie sexuelle. Parfois oui Beverly s'étonne en se rendant compte qu'elle aimerait bien être comme elle, pouvoir draguer ouvertement un homme sans être honteuse d'agir comme ça, coucher, profiter de la vie. Mais la blonde elle peut pas faire ça, elle a trop de principe pour s'oser à coucher avec un parfait abruti rencontré dans un bar ou dans une boîte et puis nul doute que finirait mal vu que sa famille est très protectrice avec elle ils ne supporteraient certainement pas que le bébé se transforme en vilain petit canard et ça se comprend...



_________________
Beverly "Bevy" Morelli
C'est que quand on a tout perdu qu'on est libre de faire ce que l'on veut. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://i-love-miami.jeunforum.com/

avatar

Minipousse veut un pouney
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2919
PSEUDO : Timon
AVATAR : Nicola Peltz
CREDITS : Schizophrenic(Avatar) Astra ( Signature)
ÂGE : 23

MessageSujet: Re: [Maison#100] {Neverly#1} La vie idéale c'est d'avoir une sœur   Lun 8 Jan - 21:33


La vie idéale c'est d'avoir une sœur  
Beverly & Nicki | Neverly


Elle regarda sa colocataire et se dit qu’elle était encore bien jeune , et que cela ce voyait. Pourtant elles n’avaient pas une si grande différence d’age, mais souvent elle se ressentait. Et puis il y avait aussi le fait qu’elles n’étaient pas du tout du même milieu social, qu’elles n’avaient pas eu la même éducation, le  même contexte famillial. Alors oui ca faisait surement la force de leurs amitiés, mais cela pouvait aussi créer des tensions. Nicki préférait taire le fait qu’elle n’aimait pas vraiment que sa coloc expose le fait qu’elle avait une super famille et beaucoup d’argent, quand elle, elle n’avait pas de famille et pas vraiment d’argent a jeter par les fenêtre.  Et puis, Nicki savait, que même si elle avait était a la place de Beverly, surement qu’elle aurait un peu plus réfléchi avant de parler de ces chose là, prenant en compte le fait que tout le monde n’avait pas de quoi se payer des Lou Boutin tous les jours si l’envie lui en prenait.   Elle lui souri cependant, elle était sympa, parce qu’elle aimait cette petite blondinette, alors elle lui disait les choses, mais avec bienveillance. «Je sais Beverly. Mais fais attention, vraiment, des fois tu réfléchi pas tu dis ce que tu pense sans prendre en compte la personne en face de toi.  Tu es dans ta bulle, je le respecte, c’est même plutôt pas mal. Mais dis toi que tu aura surement a parler a des gens dans ta vie future, proche ou non. Et des fois, les gens réagisse très mal face aux gens qui ont de l’argent et ne s’en cache pas. »  Elle avait parler avec douceur, elle lui faisait un peu la moral, certes mais c’était pour son bien, vraiment.  Elle soupira doucement.«Et voila que maintenant j’ai l’impression d’être ta mère.» Dit-elle en riant légèrement.

Et encore une fois, la conversation alla sur un sujet que la plus jeune des Oxburry n’aimait pas vraiment : l’Amour. Elle n’y croyait pas, elle n’y avait jamais vraiment crut. Elle savait bien sur que cela existé ect, mais elle ne croyait pas du tout que c’était quelque chose de bon, de positif. Contrairement aux autres, elle ne voyait que le mal dans l’amour. Elle ne voyait que le fait que cela revenait a donner la possibilité a quelqu’un de vous contrôler,  vous détruire, vous manipuler. Elle ne voyait pas en quoi cela était une une bonne chose. Elle ne voyait pas en quoi cela était génial de tomber amoureuse ou d’être en couple avec quelqu’un.  Mais bon,  elle avait bien le temps de changer d’avis, elle avait le temps d’oublier l’homme qui faisait battre son cœur en ce moment et en trouver un mieux.  Et sans savoir pourquoi, elle avait demander a sa colocataire des choses sur sa famille, surtout pour faire la conversation en faite. Elle ne s’était pas imaginer une seconde que ca pourrait lui faire si mal d’entendre quelqu’un parler de sa famille. Elle ne s’était jamais imaginer que ca lui ferait mal de ne pas en avoir. Bien sur, Beverly ne savait rien sur sa famille a elle, Nicki n’en parler jamais, elle n’avait presque jamais évoquer  ses parents ou sa sœur, elle ne parler que de son demi-frère de temps en temps et encore, Beverly ne savait même pas que c’était son demi-frère et pas totalement son frère.«Pourquoi tu prend pas un avions pour les rejoindre pour les fêtes ? » Demanda t elle tout simplement avant de mettre un nuggets dans sa bouche pour le manger. Elle, pour Noel elle ne savait pas vraiment ce qu’elle ferait. Surement qu’elle irait faire un coucou a sa tante, son oncle et sa cousine. Elle irait aussi donner ses cadeaux a Ewen, et bien sur un pour les enfants Fordham aussi, et après elle rentrerait et  surement qu’elle finirait la soirée seule. Comme souvent. Pour le nouvel an par contre, elle savait qu’elle ferait comme toujours la fête, pour oublier qu’elle finissait une année de merde et en recommencer une qui aller être de merde aussi. Mais elle serait contente pour son amie si elle pouvait faire les fêtes de fin d’année avec sa famille.
AVENGEDINCHAINS

_________________
I'm Goner
I'm a goner, somebody catch my breath, I want to be known by you I'm a goner, somebody catch my breath, I want to be known by you
Revenir en haut Aller en bas
En ligne



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Maison#100] {Neverly#1} La vie idéale c'est d'avoir une sœur   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Maison#100] {Neverly#1} La vie idéale c'est d'avoir une sœur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
YOU'RE ENTERING REDWOOD HILLS
 :: Waterfall Avenue :: lilac road
-
Sauter vers: