AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas

Partagez | 
 

 cheap thrills (ft. Lena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1165
PSEUDO : Schizophrenic (Emilie).
AVATAR : Ian Elkins le sexey.
CREDITS : schizophrenic (ava) beylin (code signa), © hedgekey (gifs).
ÂGE : 29

MessageSujet: cheap thrills (ft. Lena)   Jeu 2 Nov - 14:14

cheap thrills


Lena & Esteban

C'est à se demander pourquoi il a accepté. Devant son téléphone, les yeux ancrés sur le message reçu quelques minutes plus tôt de Lena, Esteban a longtemps tergiversé. Ira ? Ira pas ? Finalement, la réponse lui est survenue comme d'habitude, de manière surprenante. Et d'un seul coup. Ira. Mais pourquoi du coup ? Sans doute un assemblage de choses. Déjà, parce que la première fois qu'ils se sont vus, Lena ne l'a pas agacé autant qu'il voudra bien le prétendre. Ensuite, parce qu'il s'ennuie ferme. Et enfin, parce qu'il se dit qu'il a besoin de sortir de temps à autre, de voir autre chose que sa télé, ses articles, ses bouquins, etc ... Cela lui arrive, de sortir sans raison, parfois seul, parfois pas - et parfois pas jusqu'au bout de la nuit -. Mais il est rare de le voir en compagnie d'une jeune femme sans idée derrière la tête. Avec Lena, il sait d'avance que ce sera différent. Si elle parle beaucoup beaucoup trop - et sur ça, il ne cache rien, c'est juste comme ça qu'elle est personne ne peut prétendre le contraire -, Esteban doit avouer avoir relativement bien apprécié sa présence, la dernière fois. Agaçante par moment, elle l'était ... Impossible de prétendre le contraire. Mais néanmoins assez sympathique pour le remettre un peu d'aplomb, pour lui donner le sourire - à l'intérieur en tout cas, parce qu'il n'est pas du genre à le montrer -.

Quoi qu'il en soit, il a dit oui pour la retrouver ce soir, et passer du temps avec elle dans le bar de la ville. Celui dans lequel Esteban passe le plus clair de son temps libre - c'est-à-dire quand il n'est ni à son garage, ni chez lui -. Celui qui, s'il se souvient bien, est le lieu de travail de Lena. Peu désireux de la laisser se faire de fausses idées quant à ce rendez-vous, Esteban prend grand soin d'arriver en retard. C'est tout un art, croyez-le bien. Toute une technique peaufinée depuis des années et perfectionnée au fil des tentatives. C'est donc trente minutes après l'heure qui était prévue, qu'il passe le pas de la porte du bar, armée de sa fidèle veste en cuir cloutée et de tout l’attirail qui va avec. Nul doute qu'il ne passe pas - toujours - inaperçu. Entre son style bien à lui et ses multiples tatouages, en même temps ... La première chose que fait Esteban n'est pas de chercher Lena. Non, il prend d'abord le temps d'aller se poster derrière le bar pour passer commande. Une bière. La seule, l'unique de sa soirée. Il attend que celle-ci soit préparée par la serveuse se trouvant de l'autre côté du comptoir et ensuite seulement il cherchera Lena. Pas très sympathique, il est vrai. Mais du Esteban tout craché ; fidèle à son besoin de préservation jusqu'au bout.

_________________
We could be strangers
IN THE NIGHT
WE COULD BE PASSING IN THE SHADOWS

Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 171
PSEUDO : Julie
AVATAR : indyamarie-jean
CREDITS : Schizophrenic/ Esteban, futur mari de Lena.
ÂGE : 26

MessageSujet: Re: cheap thrills (ft. Lena)   Sam 4 Nov - 22:30

Baba
Esteban & Lena
Lena n’aurait jamais imaginé que le jeune homme accepte son invitation, elle pensait qu’il n’allait plus jamais vouloir entendre parler d’elle et elle ne se serait même pas vexé. Comme elle l’avait déjà dit, elle se moquait bien d’être aimé ou non par d’illustres inconnus. Le fait qu’Esteban ne l’aime pas ne l’aurait pas empêché de dormir, mais c’était bien qu’il accepte de la revoir. Ils allaient peut-être devenir amis si Lena parlait moins et si Esteban y mettait du sien également, si les deux parties faisaient des efforts, ils allaient bien réussir à s’entendre. Enfin elle ne faisait pas de plan sur le futur et elle allait bien voir comment la soirée allait se dérouler.

Elle ne fit pas énormément d’effort sur sa tenue, elle se contentait de rester elle-même, elle ne comptait pas le draguer et elle se moquait bien de lui plaire. Elle évita le jogging par respect, mais il s’agissait de son seul effort puis s’il devenait son pote, il allait devoir s’habituer aux tenues de Lena. Elle n’était pas habillée comme une clocharde non plus, mais elle gardait un style assez atypique. D’ailleurs elle allait devoir se grouiller si elle ne voulait pas être en retard.


Elle arriva rapidement au bar s’installant au comptoir commandant un verre en attendant le jeune homme. Jeune homme qui ne pointait pas le but de son nez, elle commençait sérieusement à s’agacer avant de le voir arriver sans aucune gêne. Elle leva les yeux au ciel le laissant s’installer tranquillement, le regarda commander une bière avant de s’approcher de lui puis de le serrer dans ses bras lui collant un bisou sur la joue. Coucou mon bichon, c’est ta punition pour ton retard. Elle lui piqua sa bière avant d’y porter ses lèvres adorant embêtées son interlocuteur qui allait sûrement réagir.


Celui qui arrive en retard paye les consommations donc ta bière est devenue la mienne, avoue que tu adores arriver en retard pour montrer ton mépris du monde. Puis tu veux cacher l’amour que tu me portes, je ne dirais rien, mais si tu ne m’aimais pas un petit peu, tu n’aurais déjà pas accepté l’invitation ou tu ne serais vraiment pas venue. J’ai dévoilé ton plan machiavélique, mais ma bouche est scellée. Elle lui fit un clin d’œil avant de s’installer à côté de lui précisant à la barmaid que les consommations étaient payées par Esteban avant de siroter la bière du jeune homme sans rien ajouter de plus laissant son interlocuteur se remettre de son débit de parole.

Elle savait que son câlin et son bisou l’avaient déjà traumatisé, elle ne voulait pas rajouter de l’huile sur le feu et le laissa tranquillement ruminer dans son coin. Mon bichon, je te piquerais ta veste à la fin de la soirée, ne me regarde pas comme cela, je me tais. Elle dessina une auréole au-dessus de sa tête surveillant Esteban du coin de l’œil.




B-Ever
.


Dernière édition par Lena Jennings le Mer 27 Déc - 0:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1165
PSEUDO : Schizophrenic (Emilie).
AVATAR : Ian Elkins le sexey.
CREDITS : schizophrenic (ava) beylin (code signa), © hedgekey (gifs).
ÂGE : 29

MessageSujet: Re: cheap thrills (ft. Lena)   Jeu 16 Nov - 0:14

cheap thrills


Lena & Esteban

Pourquoi il a accepté, déjà ? Ah oui, sans doute parce qu'il est complètement maso. Ou parce qu'il voulait voir si sa première impression sur Lena était la bonne. Pour l'étudier, en quelque sorte. Ça, c'est la version officielle. La version officieuse est -bien sûr- tout autre. Et il préfère la laisser de côté au risque de devenir fou pour de bon. Pour l'instant, ce qu'il fait, c'est se préserver en se mettant à l'écart de tout ça. Il arrive volontairement en retard et commande une bière sans chercher à voir si elle est déjà arrivée ou non. Pourtant, avec ce qu'il sait déjà d'elle, il aurait dû se douter que ça ne passerait pas si facilement ... Dès qu'elle l'a repéré, elle s'approche, le prend dans ses bras et pousse le vice jusqu'à poser un baiser sur sa joue. Grrrr. Il grogne, comme d'habitude. Il lève les yeux au ciel, comme d'habitude aussi - et surtout quand il est avec elle, tiens -. « Salut. » Sa seule réponse, elle devra s'en contenter. Il ne peut pas faire mieux. Il ne le veut pas non plus. De toute façon, rien n'a changé à ce niveau-là : elle parle assez pour deux. Et elle ne manque pas de culot ... Elle vient de lui prendre sa bière ! « En même temps, de ça, j'aurais pu m'en douter. Tu n'as pas d'argent. » Simple constatation. Il n'a rien d'une pince, alors ça va. Il se contente de commander auprès du barman une autre bière.

Sa seule, l'unique. « Pourquoi est-ce que tu veux ... Me piquer ma veste ? Tu n'as pas les moyens de t'en acheter une à toi ? » Oui, il se moque ... Un peu. Mais c'est normal, non ? Elle cherche un peu quand même. Elle franchit volontairement la barrière qu'il essaye de mettre entre eux, elle lui prend sa boisson sans se poser de questions et, déjà, elle lui bourre les oreilles de paroles lancées à la va-vite. Oh diable, quelle erreur il a faite d'accepter de venir ici avec elle. Mais non, c'est mentir : en réalité, il sait d'avance qu'il va bien s'amuser ce soir. A sa façon et avec toute la retenue qui est la sienne, bien sûr. « Bon et sinon comment tu vas, espèce de malpolie ? Et la voiture de ton ami, elle tient le coup ou tu l'as tuée ? » Il fait genre mais en réalité, il se fiche un peu de savoir comment elle va. Ce n'est pas important à ses yeux, tout ça. Il essaye juste de reprendre un peu le contrôle de la discussion. Il n'a pas la moindre envie de la laisser aller n'importe où au risque de le gêner pour de bon ... Voire au risque de lui donner envie de prendre la fuite ce qui, sans aucun doute possible, l'embarrasse plus encore que quoi que ce soit d'autre.

_________________
We could be strangers
IN THE NIGHT
WE COULD BE PASSING IN THE SHADOWS

Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 171
PSEUDO : Julie
AVATAR : indyamarie-jean
CREDITS : Schizophrenic/ Esteban, futur mari de Lena.
ÂGE : 26

MessageSujet: Re: cheap thrills (ft. Lena)   Sam 18 Nov - 21:26

Baba
Esteban & Lena
Lena ne prit pas mal le commentaire d’Esteban, elle savait très bien qu’il était un jeune homme un peu particulier. Elle ne lui en voulait pas de sous-entendre qu’elle n’avait pas d’argent, elle savait qu’il disait sûrement cela pour la faire chier, puis elle ne pouvait nier qu’il s’agissait de la vérité. Elle n’avait effectivement pas d’argent, enfin elle en avait peu, elle ne se plaignait pas. Elle avait un toit sur sa tête, à manger dans son assiette alors elle n’était sûrement pas à plaindre. Elle avait énormément de chance de vivre décemment et les sdf qu’elle croisait dans la rue lui rappelait cette réalité.


Elle n’avait pas une vie remplie de richesse, mais elle avait une belle vie quand même. J’ai de l’argent, une belle vie même, pense donc au pauvres gens qui sont dehors et ne fait pas ce genre de blague, sinon je te torture. Concernant ta veste, j’adore t’embêter, donc je vais piquer la tienne puis tu seras obligés de revenir me voir. Tu devras venir la chercher dans mon appartement. Elle lui fit un clin d’œil avant de boire une gorgée de sa bière s’amusant avec les piques de la veste d’Esteban arrêtant de le toucher lorsqu’elle l’aperçut légèrement agacer.


Elle but tranquillement sa bière, enfin la bière de son voisin de bar laissant un silence planer entre eux, elle faisait des efforts pour moins se taire, mais s’il n’arrêtait pas de lui poser des questions, elle allait avoir du mal à garder le silence si elle ne voulait pas ignorer son ami, enfin pouvait-elle l’appeler ami ? Elle n’en savait rien et elle décida de ne pas s’y formaliser pour le moment.


Elle le regarda étrangement lorsqu’il lui dit qu’elle était malpolie ne comprenant pas trop son délire. Je vais bien et toi ? C’est toi le malpolie, moi j’étais à l’heure et je t’ai même fait un bisou pour te dire bonjour. Regarde. Elle claqua un baiser bruyant sur la joue d’Esteban aussi pour le punir d’avoir osé sous-entendre qu’elle aurait pu casser la voiture de son amie. Ce n’était typiquement pas son genre, elle était une super conductrice. Je suis sous le choc que tu oses dire que je ne sais pas conduire, sa voiture va super bien, elle m’adore et elle voudrait même faire une statue à mon effigie. Tes reproches ne m’atteignent pas, je sais que ton petit cœur ne bat que pour moi.

Lena fit un clin d’œil à Esteban n’étant pas sérieuse, elle savait qu’elle ne l’attirait pas et elle se demandait même si une femme ou un homme avait déjà capter son attention. Peut-être qu’il n’avait jamais connu l’amour, elle se demandait comment il se débrouillait dans ses relations amoureuses, enfin s’il était aussi froid, ses relations ne devaient pas durer super longtemps. Elle pouvait lui poser la question ou il allait l’achever à coup de tabouret de bar. Après elle espérait que les autres clients allaient la sauver. Je peux te poser une question ?




B-Ever
.


Dernière édition par Lena Jennings le Sam 2 Déc - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1165
PSEUDO : Schizophrenic (Emilie).
AVATAR : Ian Elkins le sexey.
CREDITS : schizophrenic (ava) beylin (code signa), © hedgekey (gifs).
ÂGE : 29

MessageSujet: Re: cheap thrills (ft. Lena)   Sam 25 Nov - 16:58

cheap thrills


Lena & Esteban

Bien sûr que Esteban ne ressent pas la moindre gêne, lorsqu'il s'agit de se moquer de Lena. Après tout, pourquoi pas ? Elle ne va pas s'énerver, il le devine d'ores et déjà. Pas qu'il la connaît très bien, juste parce qu'il croit avoir décelé cela chez elle. Elle fait la maligne mais, dans le fond, Esteban sait qu'elle n'en pense pas un mot. « Mais oui ... mais oui ... C'est ça. Essaie déjà de l'attraper, on verra ensuite. » Hors de question qu'il la laisse s'emparer de sa veste. Ce doit être étrange à entendre de l'extérieur, mais elle est très importante pour lui. Pendant quelques instants, Lena prend la liberté de jouer avec les piques disposées sur ses manches notamment mais elle doit voir l'air agacé qui flotte sur le visage d'Esteban, puisqu'elle s'arrête bien vite. Le regard noir qu'il lui a lancé n'y est sans doute pas étranger. Pendant qu'elle sirote la bière qui était la sienne il y a encore peu, le jeune homme récupère celle que le serveur vient de lui fournir, la posant juste devant lui. Il le remercie vaguement avant d'en boire une gorgée. Celle-là, Lena n'aura pas la moindre occasion de s'en emparer ; il ne la laissera pas faire. De nouveau, la jeune femme pose un baiser sur sa joue, et si Esteban s'écarte il n'est néanmoins pas assez rapide pour l'éviter. Elle ne se gêne pas ... Pour la forme, il lève les yeux au ciel. Dans le fond, il s'y est presque déjà habitué. Presque.

La preuve, il ne lui dit même rien alors qu'à un autre moment, il aurait pu être atrocement méchant avec elle. Pas cette fois. Il n'a pas accepté de la retrouver ici pour être désagréable ... Du moins, pas plus que d'habitude. Il l'est par nature, elle ne le changera pas. « Je vais bien, oui. Mais je persiste et je signe : c'est toi la malpolie. Je suis là, c'est déjà très bien ; ne te plains donc pas de mon retard. » C'est lui ou bien ils ne font réellement que se chamailler lorsqu'ils sont ensemble ? Il semblerait. Rien de trop méchant ... Quoi que. Esteban fait ce qu'il peut pour ne pas être trop virulent, difficile de dire si cela fonctionne ou non. Pourquoi ? Tout simplement parce que Lena ne semble pas changer d'humeur ! Genre, jamais. Elle a toujours un sourire niais, plein de choses à raconter et elle est très expansive par-dessus le marché. Trop pour Esteban, mais il n'en dit rien. Il doit être maso, d'avoir accepté cette invitation. « La voiture fonctionne très bien parce que je suis passé par là, ouais. » Vantard, peut-être, le Esteban ? Alors juste un peu, rien qu'un peu ! « D'avance, ta question me fait peur. Mais vas-y, lance-toi. Ne sois juste pas trop étonnée si je refuse de te répondre. » Parce qu'il ne se gênera pas, et en prendra le droit si jamais il estime qu'elle va trop loin.

_________________
We could be strangers
IN THE NIGHT
WE COULD BE PASSING IN THE SHADOWS

Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 171
PSEUDO : Julie
AVATAR : indyamarie-jean
CREDITS : Schizophrenic/ Esteban, futur mari de Lena.
ÂGE : 26

MessageSujet: Re: cheap thrills (ft. Lena)   Sam 2 Déc - 23:10

Baba
Esteban & Lena
Lena éclata de rire à ses propos, il ne savait sûrement pas qu’elle était complètement folle et qu’elle n’allait pas hésiter si elle devait le déshabiller entièrement en plein milieu du bar. Pendant longtemps elle avait caché cette partie d’elle-même, son côté folle, imprévisible. Le mot folle la blessait énormément au début, elle avait l’impression d’être bonne pour l’hôpital psychiatrique et elle essayait de se comporter comme un parfait petit mouton cachant son côté survolté pour rentrer dans le moule et surtout pour ne pas être prise pour une folle. L’adolescence était un moment cruelle et lorsqu’on ne rentrait pas dans certaines cases, il était difficile de se faire des amis, elle avait souffert de nombreux rejets et elle avait appris à se comporter plus calmement pour être accepté au sein d’un groupe d’amis.

Cette période n’était pas une bonne période, même si elle avait eu la chance d’éviter les situations comme le harcèlement ou une horreur dans le genre. Elle avait fini par s’accepter, accepter son côté folle. Cette acceptation n’avait pas été simple et il lui avait fallu plusieurs années et surtout elle avait eu la chance d’être bien entourée. Son frère avait été présent pour elle, mais aussi ses amis et elle savait qu’elle avait eu la chance de tomber sur eux, certains enfants, adolescents n’avaient pas cette chance.


Elle prit une gorgée de bière avant de reprendre la parole voulant faire peur à Esteban. Ne me tentes surtout pas, je serais ravie de voir ce qui se cache sous tes vêtements bel homme, peut-être que je serais déçu du résultat. Elle mima le choc avant d’éclater de rire reprenant une gorgée de sa bière ayant déjà hâte de voir la réaction du jeune homme qui elle en était certaine allait être assez amusante à observer. Je ressens le fait que tu as besoin de t’exprimer alors dis-moi pourquoi je suis malpolie oh grand sage.

Elle ne comprenait toujours pas pourquoi il la traitait de malpolie, elle n’avait rien fait pour passer pour une malpolie et elle ne comprenait vraiment pas son délire. Elle était peut-être étrange, mais lui n’était pas vraiment mieux, vraiment étrange après elle n’allait pas le juger, elle savait combien les jugements pouvaient faire mal. Elle leva la bière dans sa direction lorsqu’il parla de la voiture ne pouvant nier ce fait. Il lui avait retiré une grosse épine du pied et elle avait évité bien des emmerdes grâce à lui.


Elle tapa dans ses mains lorsqu’il lui donna l’autorisation de poser une question et elle reprit la parole en se tournant vers lui. Alors ne t’inquiète pas, ma question enfin mes questions sont justes un peu indiscrètes. Je me demandais comment tu faisais lorsque tu étais en couple ? Tu es super renfermé, super-secret et tes partenaires ne te le reprochent jamais ? Tu n’es pas obligé de répondre, mais je suis curieuse, un peu trop sûrement, mais j’ai envie de te connaître, même si tu as un caractère de cochon. Tu es mon petit cochon, le surnom est étrange non ?




B-Ever
.


Dernière édition par Lena Jennings le Sam 9 Déc - 1:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1165
PSEUDO : Schizophrenic (Emilie).
AVATAR : Ian Elkins le sexey.
CREDITS : schizophrenic (ava) beylin (code signa), © hedgekey (gifs).
ÂGE : 29

MessageSujet: Re: cheap thrills (ft. Lena)   Dim 3 Déc - 21:11

cheap thrills


Lena & Esteban

Esteban ne sait toujours pas comment et pourquoi il a atterri là, avec Lena. Mais maintenant qu'il l'est, autant aller jusqu'au bout des choses et voir où tout cela va les mener. Peut-être pas une franche amitié, mais au moins un semblant d'acceptation l'un de l'autre, non ? C'est ce qu'il s'imagine, en tout cas. La jeune femme lui semble trop extravertie pour parvenir à réellement briser sa carapace. En fait, c'est impossible pour toute personne, quel que soit son tempérament, d'y parvenir. Esteban est un dur à cuir ... Il n'a besoin de rien, ni de personne. Pourtant, il parvient à apprécier la compagnie de Lena. C'est assez distrayant de la voir faire, et parler sans arrêt. Étrange, certes, mais distrayant. Il lève les yeux au ciel en entendant sa répartie sur sa veste. « Ne rêve pas trop non plus. » Qu'elle ne se fasse pas de fausses idées ou bien il s'en va tout de suite ! Il n'est pas encore assez fou pour oser tenter quoi que ce soit avec une personne comme Lena. Vu comme elle se comporte là alors que ce n'est que la deuxième fois qu'ils se voient ... Il craint le pire pour le reste. Ce doit être, au quotidien, une véritable moule accroché à son rocher. « Je m'autorise à garder le secret là-dessus. » Et pas parce qu'il a peur de la heurter ou quoi que ce soit ... Juste parce qu'il ne sait pas quoi dire. Lena n'est pas vraiment malpolie. Pas vraiment.

En revanche, elle est assez intrusive pour faire craindre le pire à Esteban, alors qu'elle s'apprête à lui poser une question indiscrète. Il fronce les sourcils, attend. Finalement, ce n'est pas si terrible. Lorsque cela survient, il perd presque instantanément son air revêche, en arborant toujours un air neutre à la Esteban bien sûr. « Ça va ... Je m'attendais à pire. » Genre un truc sur son passé, sa famille ou quelque chose de cet ordre-là. Finalement, avec ça, il n'a pas trop de difficultés à trouver quoi dire. Et ça ne le dérange pas plus que ça de le faire. Bien au contraire. « Figure-toi que je ne reste jamais assez longtemps avec une femme pour lui permettre de faire une quelconque remarque sur mon tempérament trop renfermé. » Il fait toujours en sorte de ne pas laisser la relation aller trop loin, franchir un certain cap duquel il ne pourrait plus se dépêtrer ensuite. C'est comme ça, c'est la méthode Esteban. « Et, à vrai dire, rares sont les femmes à avoir déjà franchi la porte de mon appartement. » C'est dire à quel point il est secret ! Son appart', c'est son petit univers à lui. Il est hors de question de laisser trop de personnes y mettre un seul pied. Enfin ... ça lui est déjà arrivé quand même. Avec Nicki, par exemple. Mais se limiter ainsi, cela permet de ne laisser que quelques rares personnes au courant de son lieu de résidence. Comme ça, il évite les groupies et compagnie. « La réponse te satisfait ainsi ? » Il n'aurait pas pu faire mieux de toute façon.

_________________
We could be strangers
IN THE NIGHT
WE COULD BE PASSING IN THE SHADOWS

Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 171
PSEUDO : Julie
AVATAR : indyamarie-jean
CREDITS : Schizophrenic/ Esteban, futur mari de Lena.
ÂGE : 26

MessageSujet: Re: cheap thrills (ft. Lena)   Sam 9 Déc - 1:03

Baba
Esteban & Lena
En entendant dire son interlocuteur qu’il se gardait le droit de ne garder le secret concernant le fait d’être malpoli la plongea dans une profonde interrogation, elle ne comprenait pas les reproches qu’il lui adressait et elle se demandait même s’il n’avait pas consommé quelques substances illicites avant de venir. Puis elle se souvient qu’il s’agissait d’Esteban et que ce genre d’attitude devait sûrement être monnaie courante pour lui. Lena avait l’impression qu’il était quelqu’un de très secret, de très solitaire et il n’avait pas vraiment des réactions typiques, il était imprévisible et bizarrement cela lui plaisait, même si elle ne le comprenait pas toujours comme actuellement où il avait réussi à la perdre.

Elle porta sa bière à ses lèvres l’observant sans rien dire, elle se demandait s’il allait relancer la discussion. Esteban avait l’air d’être plus bavard, il lui avait posé quelques questions et il ne lui avait pas encore demandé de se taire, une petite victoire pour Lena. Elle savait toutefois qu’elle devait respecter les limites du jeune homme si elle ne voulait pas le faire fuir et elle lui laissa un petit temps de silence pour qu’il puisse se reposer mentalement. Un peu comme un enfant en maternelle, que l’on mettait dans un coin calme pour qu’il soit moins agité.



Elle sourit à la comparaison buvant sa bière tranquillement en bougeant les jambes d’avant en arrière ne supportant pas de rester immobile comme une conne. Elle fut surprise de voir le jeune homme se confier à elle et encore plus en entendant Esteban dire que personne n’avait mis les pieds chez lui. Il était une représentation réelle de Barbe Bleu ou quoi ? Curieuse de nature et adorant l’embêter, elle décida de creuser un peu prenant le risque qu’il parte tout simplement. Il en était capable et Lena ne s’en formaliserait pas s’il le faisait. Il était comme cela e ce n’est pas elle qui allait le changer.



Pourquoi personne n’est rentré dans ton appart ? Tu es genre Barbe-bleue et tu as une collection de cadavre ? Un appartement reste un appartement, le mien est ouvert à tous mes amis. D’ailleurs tes amis peuvent rentrer dans ton appartement Esteban alias le tueur en série anonyme, mais plus si anonyme depuis que j’ai découvert le pot aux roses. Elle lui fit un clin d’œil mimant ensuite le silence avant de reprendre une gorgée de sa bière décrétant que l’embêter devenait vraiment son activité favorite. Et oui la réponse me convient parfaitement monsieur le tueur en série.


D’ailleurs vu que tu m’aimes, tu ne vas pas me tuer. Je pourrais rentrer dans ton appartement un jour ? Je sais que j’ai un vagin, mais promis tu ne vas perdre ta virginité juste à cause de cela, je resterais bien sage sans même toucher ce qui ne m’appartient pas, sauf si mes pulsions sont trop fortes et que je déshabille ton corps pour admirer les œuvres d’art sur ta peau. Elle montra du doigt les tatouages du jeune homme admirant la qualité de l’œuvre et sa beauté.

Lena n’avait pas énormément de tatouage, mais elle adorait le monde du tatouage et les tatouages en général. C’était même assez étrange de voir qu’elle n’avait pas beaucoup de tatouage sur la peau, comme quoi, être fan de tatouage ne voulait pas forcément être couverte d’encre de la tête aux pieds et pour le moment elle ne souhaitait pas faire de nouveaux tatouages, même si les idées fusaient en permanence dans sa tête.



B-Ever
.


Dernière édition par Lena Jennings le Mar 12 Déc - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1165
PSEUDO : Schizophrenic (Emilie).
AVATAR : Ian Elkins le sexey.
CREDITS : schizophrenic (ava) beylin (code signa), © hedgekey (gifs).
ÂGE : 29

MessageSujet: Re: cheap thrills (ft. Lena)   Dim 10 Déc - 20:35

cheap thrills


Lena & Esteban

C'est vrai que Lena est une véritable épine dans le pied, une moule accrochée à son rocher, ... Les comparatifs pourraient être nombreux, mais Esteban décide de s'arrêter là. Pour ce soir, tout du moins. Lena vient de lui laisser un petit temps de silence, qu'il apprécie à sa juste valeur et qui lui permet de se ressourcer un peu. C'est qu'elle est épuisante, la petite. D'ailleurs, en plus de parler tout le temps, il semble évident qu'elle n'aime pas rester physiquement inactive. Là, ses pieds commencent à se balancer. Esteban y jette un rapide coup d'oeil, mais ne fait pas de remarque. Il faut juste qu'il essaye de ne pas trop s'attarder dessus, au risque de s'en agacer ... Il l'est déjà suffisamment comme ça. Parce que Lena, elle, ne s'arrête jamais de poser des questions. Et Esteban, comme un con, ne cesse de lui répondre. Aucune importance ... Il ne se dévoile pas sur des sujets trop personnels. Mais il hausse un sourcil, quand même, en l'entendant le traiter de tueur en série. N'importe quoi ... Il n'a pas le droit de vouloir protéger son espace personnel sans que cela ne fasse de lui un type plus louche qu'il ne l'est réellement ? « Oui, c'est plus facile de cacher les cadavres qui traînent dans mon placard si personne ne met un pied dans mon chez moi. » Si elle veut rester sur cette version-là, c'est son droit. D'ailleurs, Esteban conserve un air parfaitement sérieux, en lui fournissant cette réponse. C'est sa façon à lui de plaisanter, que voulez-vous. Et si elle y croit ... Et bien, tant pis ! Ce ne sera pas une grande perte, il n'aura plus à l'entendre parler en permanence sans rien pouvoir dire ou faire pour freiner ses ardeurs.

Mais dans le fond, cela ne doit pas le gêner tant que ça. Sinon, cela fait bien longtemps qu'il serait parti en courant, en l'évitant autant que possible et en cherchant, justement, à conserver une certaine distance avec elle. Au lieu de cela, il est toujours là, à siroter sa bière et à écouter ses conneries. C'est que ça ne doit pas lui déplaire tant que ça. « Non, ça vaut pour toi aussi : tu ne mettras jamais un seul pied dans mon appartement. » Que les choses soient bien claires. Et pas seulement parce qu'il ne tint pas à dire qu'elle n'est pas son amie, amis aussi parce que Esteban n'a pas l'intention de changer ses habitudes. Bon, cela lui est déjà arrivé à une ou deux reprises de trahir sa propre décision ... Mais toujours sous un contrôle ferme et parce qu'il n'avait pas d'autres alternatives. Avec Nicki, notamment. « Ne me dis pas que tu es assez naïve pour me penser puceau, quand même ? » Il se prend un coup dans son amour propre là ! Et il a tout intérêt à rétablir la vérité dès maintenant, plutôt que de laisser traîner le doute dans l'esprit de Lena. Ce n'est pas parce qu'il n'est pas attiré par elle de cette façon, qu'il n'a jamais eu de relations. Et ce n'est pas non plus parce qu'il veille en général à ce que personne ne mette les pieds dans son appartement, qu'il n'est pas capable, lui, d'aller chez les autres. Bien au contraire, c'est sa technique pour veiller au respect de son petit espace personnel.

_________________
We could be strangers
IN THE NIGHT
WE COULD BE PASSING IN THE SHADOWS

Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 171
PSEUDO : Julie
AVATAR : indyamarie-jean
CREDITS : Schizophrenic/ Esteban, futur mari de Lena.
ÂGE : 26

MessageSujet: Re: cheap thrills (ft. Lena)   Mar 12 Déc - 22:33

Baba
Esteban & Lena
Lena n’avait jamais été crédule, elle n’avait jamais été le genre de femme à se voiler la face ou à croire en tout et n’importe quoi. Elle n’avait jamais été victime d’une arnaque et faisait attention lorsqu’elle recevait des prospectus lui promettant bonheur et santé. Elle ne croyait pas non plus tout ce que lui disaient les personnes qu’elle rencontrait, elle ne se méfiait pas de ses amis, mais elle savait distinguer le vrai du faux en règle général.


Elle ne crut donc pas Esteban lorsqu’il lui parla de cadavre dans son appartement, de toute manière, un tueur en série n’aurait pas assumé comme cela ses crimes. Puis elle connaissait un peu le phénomène et savait qu’il n’était pas dangereux, renfermé, secret et très solitaire, mais pas dangereux.

Elle savait également qu’il la supportait un peu, aimer aurait peut-être un mot trop fort, mais il était venu et c’était déjà un signe. Elle profita d’un moment d’inattention du jeune homme pour goûter sa bière lui rendant après avoir bu une gorgée en se reculant pour ne pas finir assassiner dans un coin du bar. Elle savait également qu’elle n’allait jamais mettre un pied dans l’appartement du jeune homme et cela la gênait quand même.


En effet, Lena était extrêmement curieuse et elle aurait adoré visiter l’appartement d’Esteban, peut-être que si elle lui posait des questions, il allait accepter de répondre.

Qui ne tente rien n’a rien comme dit le dicton alors Lena se lança n’ayant pas peur de se brûler les ailes. Comment est ton appartement ? Il y a plusieurs pièces, tu as quoi comme style de décoration. Donne-moi un indice, déjà que tu m’appâtes avec ce mystère super-mystérieux, tu devrais avoir honte. Tu sais que je suis super curieuse de nature.

Lena porta sa bière à ses lèvres avant de demander des cacahuètes au barman qu’elle essaya de rattraper avec la bouche avant d’en lancer une en direction d’Esteban qui devait la regarder étrangement. Elle se moquait bien des bonnes matières actuellement, elle voulait juste s’amuser dans un bar tranquille avec un homme qu’elle considérait presque comme un ami.

Elle éclata de rire à sa question avant de hocher la tête. C’est de ta faute, tu es tellement coincé, pas timide, mais solitaire, comment tu peux draguer quelqu’un. Si tu veux me draguer, tu ferais quoi ? Tu es certain de ne plus être puceau ? Tu as fait comment ?


Tu ne devrais pas avoir honte d’être puceau, c’est une bonne chose. Tu es croyant ? Elle arrêta enfin de parler pour lui laisser répondre, elle était sûrement trop intrusive dans ses réponses, mais elle savait qu’il n’allait pas répondre s’il n’avait pas envie de répondre. Elle se contenta de manger ses cacahuètes amenant le bol en direction de son partenaire de boisson laissant un silence planer entre eux. Elle aimait bien l’ambiance qu’il y avait dans les bars, pas parce qu’elle travaillait dans un bar, mais parce qu’elle trouvait que les bars étaient un formidable moyen de rencontre.

Il y avait bien entendu des soucis avec les alcooliques ou les mecs trop agressifs, mais dans l’ensemble, l’ambiance restait agréable. Les soirs de match étaient ceux qu’elle préférait, même si la charge de travail augmentait, elle adorait voir des inconnus se serrer dans les bras puis elle devait avouer que voir certaines réactions pour du foot la faisait bien rire. Elle aimait bien ce sport, mais pas au point de pleurer.



B-Ever
.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: cheap thrills (ft. Lena)   

Revenir en haut Aller en bas
 

cheap thrills (ft. Lena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Tu as de la valeur, prouve le![pv Lena]
» Lena Björsen
» Les aventures de Lena & Fee
» Je suis dans la place ! [ Lena ]
» Lena Thrain [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
YOU'RE ENTERING REDWOOD HILLS
 :: Waterfall Avenue :: The Garnet
-
Sauter vers: