AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas

Partagez | 
 

 Forget the past ~ Mila & Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2520
PSEUDO : M
AVATAR : Nicolas Simoes
CREDITS : Alles & tumblr
ÂGE : 27

MessageSujet: Forget the past ~ Mila & Aaron   Sam 4 Nov - 16:33

Forget the past


Cela faisait maintenant plusieurs jours qu'Aaron n'avait pas eu de nouvelles de son amie Mila et quoi qu'il puisse bien en dire, l'attitude de la jeune femme commençait à l'inquiéter. Eux qui avaient pour habitude de se voir régulièrement pour boire un verre, regarder un film, tester une nouvelle recette de pâtisserie ou simplement passer du temps ensemble ne s'étaient pas croisés de la semaine. Et même au travers des quelques messages qu'Aaron avait pu échangé avec elle, il avait senti que quelque chose se tramait. Le jeune homme connaissait Mila depuis des années et il pensait par conséquent pouvoir détecter la moindre anomalie dans son comportement, le moindre détail aussi imperceptible soit-il qui marquait une différence avec la fille qu'il avait l'habitude de fréquenter. Et à vrai dire, il n'y avait pas besoin d'être un expert en psychologie pour deviner qu'une absence de blagues, de plaisanteries ou autres âneries ne pouvait qu'être mauvais signe. L'une des caractéristiques principales de Mila était en effet de se faire remarquer quelle que soit la situation par sa propension à ne rien prendre au sérieux. Elle riait constamment, ne tenait jamais en place, et arborait toujours cet air pétillant qui la rendait si attachante aux yeux de tous. Mais sans parvenir à mettre le doigt sur ce qui pouvait aller de travers, Aaron était intimement persuadé qu'elle avait perdu ce petit grain de folie depuis quelques jours. Et en bon ami qu'il était, il se devait de dénouer cette situation et de comprendre ce qui semblait autant la tracasser. Pour cela, le grand brun n'avait pas trente-six solutions à sa portée et la plus efficace d'entre elles restait d'aller voir par lui-même ce qu'il se tramait dans la petite tête blonde de son amie.

Se rendre jusqu'à Mila n'était pas un petit périple, d'autant plus lorsqu'on se déplaçait en fauteuil roulant. Mais depuis qu'il avait perdu l'usage de ses jambes, Aaron avait prit ses petites habitudes avec les taxis des environs qu'il connaissait désormais presque tous par leurs prénoms. En peu de temps, l'ex-mécanicien put donc rallier les alentours de Redwood Hills et plus précisément la demeure de son amie Mila. Vu de l'extérieur, rien ne semblait bouger mais cela ne suffit bien évidemment pas à décourager Aaron, qui fit rouler son fauteuil jusqu'à l'entrée. Et après avoir frappé à la porte une ou deux fois, le jeune homme leva les yeux au ciel sans pouvoir s'empêcher de lancer : « Mila ! Ouvre, c'est Aaron ! » Et après un bref silence durant lequel il tendit l'oreille pour tenter de discerner le moindre mouvement derrière la porte, le brun ajouta : « Je sais qu't'es là ! Je partirai pas »

CREDIT TO KAIJI

_________________
I'm on my way
Driving at 90 down those country lanes singing to "Tiny Dancer",  and I miss the way you make me feel and it's real. We watched the sunset over the castle on the hill.
@ ALASKA.
       
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 538
PSEUDO : pop'n gum
AVATAR : cara delevingne
CREDITS : fayrell (avatar) tumblr (gifs)
ÂGE : 23

MessageSujet: Re: Forget the past ~ Mila & Aaron   Ven 24 Nov - 11:18

Forget the past


La musique résonnait du salon à la cuisine alors que Mila chantonnait -faux, sans doute- concentrée sur les macarons qu’elle était en train de finir. Le premier n’avait même pas eu le temps de trouver sa place dans la boîte qu’il avait déjà disparu. Evidemment, elle s’était dévouée pour y goûter et s’assurer qu’ils étaient mangeables avant de continuer. La jeune fille avait sûrement investi la cuisine plus souvent ces derniers temps qu’elle ne l’avait fait depuis un an. Mais c’était l’une des manières qu’elle avait trouvé pour traverser tout cela. Prendre l’air avec Benito, sortir avec Alma, passer la journée à Burlington, tout cela c’était bien mais ce n’était pas suffisant. A son plus grand désespoir. Elle prenait toujours soin de tourner le dos à la maison des voisins, elle ne permettait jamais à ses yeux de s’attarder sur cette triste vision mais même autant de précautions n’étaient pas suffisantes. La petite blonde n’avait pas été présente ce jour-là mais elle n’en avait pas eu besoin. Ses propres souvenirs, qui avaient alimenté ses cauchemars pendant des mois, lui permettaient de savoir exactement ce qu’il s’était passé. Elle n’avait pas besoin d’imaginer, simplement de se souvenir alors que c’était justement ce qu’elle avait essayé d’oublier pendant toutes ces années. Depuis Mila essayait de faire bonne figure. De sourire à sa tante et à Alarik, de l’embêter comme elle savait si bien le faire et de retrouver son enthousiasme habituel, et sans doute que certains jours elle y parvenait. Pendant un instant, elle y arrivait mais venait toujours le moment où son sourire de façade disparaissait et où ses yeux bleus évitaient le moindre contact. Ce moment qui la ramenait des années en arrière, entourée de flammes, de cris, de larmes, de promesses, de tristesse et de solitude. Ce moment qui la poussait à s’isoler parce qu’elle n’avait pas envie d’en parler. Elle n’avait pas envie de s’expliquer, ni de voir de la pitié dans les yeux des autres. Elle n’avait pas non plus ni envie ni le courage de faire semblant. Elle s’en était déjà sortie, elle pourrait le faire une seconde fois…

Alors s’occuper l’esprit avec ce qu’elle aimait et ce qu’elle savait faire de mieux ne pouvait pas être une mauvaise idée. Son propre refuge contre ses propres démons. Mais aussi agréable soit-il elle ne pouvait pas y rester indéfiniment. Mila rangea le chantier qu’elle avait mis en deux heures dans la cuisine avant de remplacer la musique par la télévision et de se laisser tomber dans le canapé. Benito à ses pieds, sûrement sur le point de s’endormir, mais depuis quelques jours il ne les lâchait plus et elle se contenta de passer d’une chaine à l’autre en espérant trouver quelque chose. Un bruit à la porte la sortit de ses pensées et par réflexe elle coupa le son de la télévision. Si elle était assez silencieuse, peut-être que la personne n’insisterait pas. C’était son espoir, en tout cas… Jusqu’à ce que la voix d’Aaron ne lui parvienne. La jeune fille se redressa, fronçant les sourcils et évaluant les chances qu’elle avait de faire croire qu’elle n’était pas là. Qui se résumait à pas grand-chose, de toute évidence ! Admettant que ses chances de passer inaperçue étaient faibles et qu’Aaron était assez borné pour passer une heure derrière la porte, la petite blonde finit par se lever, se dirigeant vers la porte pour l’ouvrir doucement. « T’es devenu devin ou un truc du genre ?! » demanda-t-elle simplement en croisant son regard. Elle avait déjà fait plus chaleureux comme accueil mais elle n’avait rien demandé, elle. Mila ouvrit la porte en grand, sachant pertinemment que maintenant qu’elle avait ouvert, elle ne pouvait plus revenir en arrière. « Qu’est-ce qui t'amènes ? J’ai pas de chapeau de cow-boy à t’offrir toutes les semaines, j’espère que tu le sais… » ajouta-t-elle, esquissant un sourire qui n’avait rien à voir avec ceux qui ornaient ses lèvres d’habitude.


CREDIT TO KAIJI

_________________
enjoy ♒︎ Life is too short to worry about stupid things. Have fun. Regret nothing, and don't let people bring you down. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2520
PSEUDO : M
AVATAR : Nicolas Simoes
CREDITS : Alles & tumblr
ÂGE : 27

MessageSujet: Re: Forget the past ~ Mila & Aaron   Dim 3 Déc - 21:03

S'il fallait rester planté pendant une heure devant la porte pour avoir une chance que Mila lui réponde, Aaron était totalement prêt à le faire. Il était persuadé que la jeune femme se trouvait à l'intérieur de la maison, et ce même si aucun bruit ne lui parvenait pour le moment. Alors, l'ex-mécanicien insista en précisant qu'il ne comptait pas partir, et tendit l'oreille pour guetter le moindre indice de présence de son amie. Indice qui ne tarda pas à arriver puisqu'il finit par distinguer un brin d'agitation de l'autre côté de la porte. Et après quelques instants de suspense, cette dernière s'ouvrit doucement en découvrant une Mila plutôt sceptique. Mais Aaron prit le parti de ne pas se laisser démonter, et fit claquer sa langue contre son palais en lui adressant un clin d'œil lorsqu'elle lui prêta quelques dons de divination. Le jeune homme affichait un sourire de façade et pourtant, il était affairé à observer la moindre des mimiques de son amie comme pour sonder l'état dans lequel elle se trouvait. Et un seul échange de regard suffit à lui confirmer ce qu'il craignait en se rendant chez elle. Mila n'était pas au mieux, et il n'y avait donc rien d'étonnant à ce qu'elle se soit isolée ces derniers temps. « Qu’est-ce qui t'amènes ? J’ai pas de chapeau de cow-boy à t’offrir toutes les semaines, j’espère que tu le sais… » déclara soudain la jeune femme, tout en affichant un sourire qui ne fit une nouvelle fois qu'étayer les craintes d'Aaron. Elle tentait de faire bonne figure, mais son sourire manquait d'entrain, de cette spontanéité qui la caractérisait d'ordinaire et qui semblait faire place à une sorte de morosité inhabituelle. « C'est dommage, je me lancerai bien dans une collection... » répondit Aaron en plaisantant, alors qu'il avançait déjà son fauteuil vers l'intérieur de la maison sans attendre la permission de son amie. D'ailleurs, il lui indiqua même de se pousser d'un geste de la main afin de laisser passer son fauteuil. Sa méthode était peut-être un peu radicale, mais il savait que Mila ne pouvait pas lui refuser un peu de temps passé ensemble, et ce même si elle ne semblait pas avoir envie. Et plus que tout, Aaron sentait bien qu'elle avait besoin de se changer les idées, quelles que soient les raisons de son mal-être.

A peine fut-il entré dans la maison que déjà, Aaron huma les effluves de pâtisseries que la jeune femme avait probablement réalisées  peu de temps avant son arrivée. « Hmmmm....! J'ai bien fait de passer, qu'est-ce que tu as préparé ? » s'enthousiasma le jeune homme, sautant sur l'occasion de changer de sujet et de ne pas attaquer Mila de front avec ce qui semblait la tracasser. Puis, après un moment, Aaron se retourna vers son amie en daignant finalement répondre à la question qu'elle lui avait posée en premier. « Il m'a semblé que tu avais disparu de la circulation, et comme tu semblais pas décidée à venir me rendre visite ou à m'apporter un gâteau à la maison...» Au fur et à mesure que son discours avançait, le visage d'Aaron se peignait d'un air taquin qui, il l'espérait, l'aiderait à détendre un peu l'atmosphère. Et après un bref silence, le brun finit par conclure : « Je me suis dit que ce serait plus efficace de venir directement ! » annonça-t-il fièrement, avant de reprendre un peu son sérieux et d'ajouter d'un ton plus sobre : « Ca va ? »

CREDIT TO KAIJI

_________________
I'm on my way
Driving at 90 down those country lanes singing to "Tiny Dancer",  and I miss the way you make me feel and it's real. We watched the sunset over the castle on the hill.
@ ALASKA.
       
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 538
PSEUDO : pop'n gum
AVATAR : cara delevingne
CREDITS : fayrell (avatar) tumblr (gifs)
ÂGE : 23

MessageSujet: Re: Forget the past ~ Mila & Aaron   Jeu 15 Fév - 16:32

Forget the past


Fermée au monde qui l’entourait, installée dans sa bulle, Mila savait que l’illusion pouvait fonctionner. Qu’elle pouvait faire croire, l’espace d’un instant, qu’elle allait bien. Mais cela ne durait pas et surtout cela ne marchait pas avec tout le monde. Pas avec ceux qui la connaissaient trop bien et ceux qu’elle n’arrivait pas à duper avec ses semblants de sourire. Alors elle préférait s’isoler, peu importe que cela ne lui ressemble pas, elle préférait être seule plutôt que d’avoir à assumer ses faiblesses et sa peine. Et jusqu’à présent, cela avait été la journée parfaite. Jusqu’à ce qu’un visiteur impromptu ne menace de camper derrière sa porte. Mila aurait certainement pu jouer au fantôme encore un peu, mais elle savait aussi qu’Aaron était capable de mettre sa menace à exécution. Alors en ouvrant la porte, elle essaya de faire bonne figure tout en se demandant combien de temps elle allait pouvoir tenir. Pas assez, sans aucun doute. Mais tout le temps que la jeune fille pouvait gagner était le bienvenu alors elle tenta de plaisanter, esquissant un léger sourire. Elle savait bien qu’elle n’était pas convaincante mais Aaron ne releva pas et elle lui en était reconnaissante. « C’est pas une mauvaise idée, je sais quoi t’offrir pour les deux prochaines années, maintenant. » ajouta-t-elle simplement et la blonde leva doucement les yeux au ciel alors qu’il lui faisait signe de s’écarter. Sans trop y réfléchir, Mila s’exécuta. De toute façon, elle avait renoncé, au moment où elle avait ouvert la porte, à être tranquille. Il était bien trop têtu pour tenter une quelconque négociation et Mila avait d’ors et déjà signé pour sa défaite. Autant l’accepter.

Elle ferma la porte doucement comme si elle réfléchissait à l’éventualité de s’échapper avant qu’il ne lui pose trop de questions mais Aaron fut le plus rapide et la jeune fille ne put empêcher un rire de s’échapper de la barrière de ses lèvres. Elle se retourna vers son ami sans avoir besoin de forcer son amusement pour la première fois depuis des jours. « Tu es dirigé par ton estomac, j’espère que tu le sais ! » s’amusa-t-elle, bien qu’elle devrait sûrement le remercier. Il lui offrait une occasion de changer de sujet qu’elle n’avait pas espéré. « J’ai fait des macarons. T’en veux ? » demanda-t-elle pour la forme. La réponse, elle était certaine de la connaitre. Elle passa à côté de lui, caressa Benito qui était venu voir quel visiteur avait écourté sa sieste et rejoignit la cuisine. Elle prit la boîte qu’elle avait remplie un peu plus tôt et l’ouvrit avant de la tendre à Aaron. « Il faut juste en laisser deux, au moins. Sinon, je vais les entendre râler… » S’appuyant contre le comptoir de la cuisine Mila releva les yeux, incertaine quant à ce qui l’attendait. Elle croisa le regard du jeune homme, observa son air amusé et la petite blonde se détendit au fur et à mesure. Elle n’était pas prête à faire face à des reproches même s’ils étaient justifiés et réels. Elle eut presque envie de sourire, sans y parvenir, s’apprêtant à s’excuser parce qu’elle n’avait probablement rien eu d’une véritable amie ces derniers temps mais elle n’en eut pas le temps. Elle releva les yeux, à la fois surprise et inquiète à l’idée de devoir répondre à cette question. Est-ce qu’elle allait bien ? « Oui, bien sûr. » lâcha-t-elle bien trop rapidement pour être normal. « C’est juste que… que j’avais beaucoup de choses à faire et j’ai pas vu le temps passer, tu sais ce que c’est… Et puis, Ellie avait besoin de moi pour… un truc et… » Dans leur course à l’évitement du moindre contact, les yeux de Mila se posèrent sur la fenêtre de la cuisine et ce qu’elle savait qui se trouvait derrière alors sa voix s’interrompit brutalement. Elle baissa les yeux une seconde, essayant de reprendre contenance avant de pouvoir relever la tête. « Mais ça va. » souffla-t-elle en tentant de sourire et elle ne savait même plus qui elle espérait tromper avec. « Tu t’ennuyais de mes bêtises, de mes gâteaux ou tout court pour venir jusqu'ici, en fait ? » tenta-t-elle, en désespoir de cause, pour changer de sujet.



CREDIT TO KAIJI

_________________
enjoy ♒︎ Life is too short to worry about stupid things. Have fun. Regret nothing, and don't let people bring you down. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2520
PSEUDO : M
AVATAR : Nicolas Simoes
CREDITS : Alles & tumblr
ÂGE : 27

MessageSujet: Re: Forget the past ~ Mila & Aaron   Sam 17 Fév - 11:45

Il était depuis longtemps de notoriété publique qu'Aaron savait se montrer exaspérant lorsqu'il le voulait. Et si aujourd'hui il avait décidé de passer un peu de temps avec Mila, rien ni personne ne serait en mesure de changer ce programme. Bien évidemment, la jeune femme le savait et même si elle tenta en premier lieu de feindre l'absence, elle fut contrainte de venir ouvrir au brun et mieux, de le laisser entrer chez elle. Aaron voyait bien que cette idée ne l'enchantait absolument pas mais qu'importe, il était là et il ne comptait pas repartir de si tôt. Pas avant d'avoir percé le mystère de ce silence radio que Mila lui offrait depuis quelques temps. Et le simple fait de voir sa mine déconfite à l'idée de passer du temps avec quelqu'un suffisait à prouver au jeune homme qu'il avait eu raison de s'inquiéter. Néanmoins, il tâcha de ne rien laisser transparaître et se comporta comme à son habitude, se dirigeant avec délectation vers la cuisine en suivant la délicieuse odeur qui s'en échappait. Et lorsque Mila lui demanda s'il souhaitait goûter aux macarons qu'elle avait préparé, un seul regard entendu lui fit comprendre que sa question n'avait même pas lieu d'être posée. Depuis plusieurs années, Aaron faisait office de goûteur et de testeur officiel pour toutes les recettes qu'elle entreprenait, et ce n'était pas aujourd'hui qu'il abandonnerait ce rôle qui lui tenait tant à cœur. Tout en se saisissant d'un premier macaron dans lequel il s'empressa de croquer, le jeune homme esquissa un sourire. « T'inquiètes, je sais être raisonnable parfois ! Je leur en laisserai... » annonça-t-il avant de marquer un petit silence, juste assez long pour se délecter de la bouchée qu'il venait d'engloutir, et de conclure : « Peut-être. »

Mila était de loin la meilleure pâtissière qu'il connaisse et il adorait jouer les cobayes pour elle, mais Aaron n'oubliait pas les raisons premières de sa présence ici aujourd'hui. Il sentait que quelque chose se tramait, et à peine l'eut-il questionnée sur son état que déjà, il eut la certitude qu'elle lui mentait. Selon elle, tout allait bien et son silence n'était du qu'au fait qu'elle soit débordée. Mais tout, du ton qu'elle employait aux regards fuyants qu'elle posait sur Aaron lui prouvait que ses mots sonnaient faux. L'espace d'un instant, elle s'était interrompue et le jeune homme avait alors entrevu un profond malaise dans ses yeux. Malaise qu'il ne parvenait pas à s'expliquer, et qu'elle tenta immédiatement de faire oublier en changeant de sujet. « Tu t’ennuyais de mes bêtises, de mes gâteaux ou tout court pour venir jusqu'ici, en fait ? » demanda-t-elle sans trop de conviction. Et alors qu'il délaissait sa dégustation de macarons pour revenir un peu plus sérieux, le jeune homme répondit : « Les trois ! » Il savait que pour obtenir quelque chose d'elle, il n'avait aucun intérêt à la brusquer. Et ce qui marchait le mieux avec Mila, c'était encore la plaisanterie. Mais cette fois, les choses paraissaient bien trop sérieuses, presque graves, pour s'en tenir à quelques jeux de mots. Aussi, Aaron s'approcha un peu plus de son amie pour planter un regard inquiet dans le sien. « Mais je voulais surtout savoir ce qu'il se passait. Je crois que je te connais assez bien pour voir que quelque chose ne va pas... Et n'essaye pas de me faire croire que ce n'est pas grave. » Son ton n'était pas sévère, mais il était assez convaincu pour ne pas laisser la moindre échappatoire à Mila. « Qu'est-ce qu'il y a Mila ? T'es pas comme d'habitude, t'as l'air... triste ? Il faut que tu m'explique. Je ne partirai pas sans savoir. »

CREDIT TO KAIJI

_________________
I'm on my way
Driving at 90 down those country lanes singing to "Tiny Dancer",  and I miss the way you make me feel and it's real. We watched the sunset over the castle on the hill.
@ ALASKA.
       
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 538
PSEUDO : pop'n gum
AVATAR : cara delevingne
CREDITS : fayrell (avatar) tumblr (gifs)
ÂGE : 23

MessageSujet: Re: Forget the past ~ Mila & Aaron   Mar 20 Mar - 18:48

Forget the past


Seule, c’était bien plus facile de faire semblant. D’oublier. Pourtant Mila avait parfaitement conscience que son comportement ne faisait que repousser le problème, que lorsqu’elle retournerait au monde extérieur rien n’aurait réellement changé.  Il y aurait toujours ces regards et ces questions ; et avec sa chance il y aurait même sûrement plus de questions que ce à quoi elle était préparée. En fait, la jeune fille ne s’était pas préparée à grand-chose, elle s’était contentée de se renfermer, d’essayer de gérer ça à sa manière jusqu’à présent. Aaron venait tout juste de mettre un terme à son plan et Mila n’avait aucune bonne raison de le renvoyer chez lui sans ménagement ni même de lui en vouloir. Mais si la petite blonde pouvait admettre que sa technique pour gérer la situation ne rencontrait pas un franc succès, elle n’était pas certaine d’être prête à affronter qui que ce soit pour autant. Elle réussit à retenir son soupir de découragement en refermant la porte et fut ravie d’avoir une opportunité de changer de sujet pour le moment. « T'inquiètes, je sais être raisonnable parfois ! Je leur en laisserai... » Le coin des lèvres de Mila s’étira en un sourire. Finalement certaines choses n’avaient pas changé et c’était presque réconfortant pour elle de s’en rendre compte. Ses amis étaient toujours les mêmes, sa famille aussi alors peut-être n’était-ce réellement qu’un mauvais moment à passer, comme elle n’avait pas cessé de l’entendre depuis que c’était arrivé. Elle avait entendu ces mots sous toutes ces formes, et plusieurs fois au cours de sa vie, mais Mila n’y avait pas vraiment prêté attention. Une part d’elle n’avait sans doute jamais osé y croire.

L’espace d’un instant, elle y avait cru. Qu’elle n’aurait pas à en parler, qu’elle pourrait se contenter de quelques mots et que ça suffirait. Mais elle ne savait pas qui elle avait espéré tromper avec cette pensée ni même qui elle avait espéré tromper avec sa réponse. Sa tentative de réponse et de changement de sujet se solda par un échec, sans grande surprise. Un sourire fugace étira ses lèvres à la réponse d’Aaron jusqu’à ce qu’elle croise le regard de son ami, trop sérieux et inquiet pour qu’elle ait une chance de s’en sortir par une autre pirouette. Ses lèvres s’entrouvrirent dans le but de… eh bien de dire exactement ce qu’il venait de lui interdire, que ce n’était rien de grave alors qu’en soit ça aurait pu m’être, alors Mila ne dit rien, passant une main dans ses mèches blondes comme si ce simple geste allait l’aider à trouver la solution. Son regard fixé dans celui d’Aaron, la jeune fille resta silencieuse quelques secondes. Il la connaissait assez bien pour savoir que ça n’allait pas et elle le connaissait assez bien pour savoir qu’il ne partirait pas tant qu’il ne l’aurait pas décidé alors Mila décida de rendre les armes. Tôt ou tard, elle y serait bien obligée. D’un geste de la tête elle désigna la fenêtre de la cuisine et l’ombre de la maison des voisins qui s’y dessinait. « C’est la maison des voisins, il y a eu un incendie… » Sa voix était si basse qu’elle se demandait s’il pouvait l’entendre mais elle avait trop peur que les choses ne deviennent encore plus réelles si elle en parlait trop fort. « Personne n’est… enfin, tu vois. Al’ a passé quelques jours à l’hôpital à cause de la fumée mais il va bien. Physiquement tout le monde va bien et je sais que ça aurait pu être bien pire, c’est que j’essaye de me dire. C’est juste que… » Elle fit une pause, se concentrant sur sa respiration pour se donner du courage. « C’est juste que je la vois tous les jours et que je le veuille ou non c’est pas la maison des voisins que je vois, c’est la mienne, celle de mes parents… » souffla-t-elle, croisant le regard d’Aaron une seconde avant de baisser les yeux. C’était sans doute pour cela que c’était si dur de faire abstraction, elle savait déjà à quoi ressemblait le pire.


CREDIT TO KAIJI

_________________
enjoy ♒︎ Life is too short to worry about stupid things. Have fun. Regret nothing, and don't let people bring you down. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2520
PSEUDO : M
AVATAR : Nicolas Simoes
CREDITS : Alles & tumblr
ÂGE : 27

MessageSujet: Re: Forget the past ~ Mila & Aaron   Lun 2 Avr - 15:13

D'ordinaire, Aaron était déjà particulièrement têtu mais lorsqu'il s'agissait du bien-être de ses proches et amis, ce trait de caractère avait tendance à prendre le dessus sur tous les autres. Il était donc évident que le jeune homme ne quitterait pas cette maison sans en avoir appris plus sur les raisons qui avaient poussé son amie Mila à s'isoler comme elle l'avait fait. Et la jeune pâtissière était assez bien placée pour le savoir. Pourtant, elle tenta de faire diversion pendant un moment, espérant peut-être passer entre les mailles du filet mais bien vite, elle sembla se résigner. Les explications, c'était bien là la seule solution qui s'offrait à elle si elle souhaitait qu'Aaron la laisse tranquille rapidement. A vrai dire, l'ex-mécanicien ne l'avait que très rarement vue dans cet état et même les minces sourires qu'il parvint à lui arracher ne suffirent pas à le rassurer. Alors, tentant de faire preuve de toute la persuasion dont il était capable, Aaron poussa Mila à passer aux aveux. Et ce ne fut qu'après un long regard échangé que la jeune femme sembla capituler en désignant la fenêtre voisine d'un mouvement de tête. La voix qu'elle adopta en désignant la maison des voisins fut si faible qu'elle éveilla d'autant plus la curiosité et l'inquiétude d'Aaron qui fit rouler son fauteuil jusqu'à ladite fenêtre histoire d'y voir un peu plus clair. Et le spectacle qu'il y découvrit lui apporta immédiatement un élément évident de réponse.

Les restes de la maison des voisins, visiblement détruite par un incendie, fit remonter dans la mémoire d'Aaron une sombre histoire qui avait eu lieu bien des années plus tôt. Une histoire qu'il avait presque oubliée tant il était rare d'entendre Mila parler de ce souvenir qui devait être si douloureux pour elle. La jeune femme avait en effet perdu ses parents dans l'incendie de leur maison alors qu'elle n'était qu'une enfant et malgré le temps qui était passé, Aaron pouvait encore se souvenir de l'émotion que cet accident avait suscité en ville. Et alors que Mila poursuivait tant bien que mal son récit, le brun fit volte-face jusqu'à croiser son regard saisissant. Mila baissa rapidement les yeux, mais son ami eut néanmoins le temps de lire toute la tristesse qui y transparaissait. « Mila... » souffla Aaron tout en rapprochant son fauteuil de son amie. « Je suis désolé, je ne savais pas pour... la maison des voisins. » Ne sachant pas exactement comment s'y prendre pour la réconforter, il se contenta d'approcher au plus près en tendant un bras vers elle pour l'inciter à accepter une étreinte, tout en maudissant intérieurement ce fauteuil qui l'empêchait d'opérer comme il le souhaitait. « Viens là... » La voix du brun se voulait rassurante, même s'il craignait de ne rien pouvoir faire contre la peine que devait ressentir Mila en repensant à la tragédie qui avait emporté ses parents alors qu'elle n'avait que huit ans. « Tu aurais du m'appeler. Moi ou... quelqu'un d'autre, peu importe. Mais il faut pas rester seule dans... ces conditions. » murmura-t-il maladroitement, peu habitué à voir Mila dans un tel était de faiblesse alors qu'elle était d'ordinaire constamment en train de plaisanter. « Tu crois pas que ça te ferait du bien de sortir un peu, d'aller prendre l'air ? Ou... je sais pas, de passer la soirée ailleurs ! » finit-il par proposer, pensant sincèrement que le fait de s'éloigner de ce triste spectacle du voisinage ne pourrait que lui faire le plus grand bien.

CREDIT TO KAIJI

_________________
I'm on my way
Driving at 90 down those country lanes singing to "Tiny Dancer",  and I miss the way you make me feel and it's real. We watched the sunset over the castle on the hill.
@ ALASKA.
       
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 538
PSEUDO : pop'n gum
AVATAR : cara delevingne
CREDITS : fayrell (avatar) tumblr (gifs)
ÂGE : 23

MessageSujet: Re: Forget the past ~ Mila & Aaron   Dim 13 Mai - 15:02

Forget the past


Se résigner, Mila n’avait plus vraiment d’autres choix. Elle n’était pas assez naïve pour oser espérer ni penser qu’une quelconque diversion marcherait mais elle n’était pas contre quelques minutes de répit supplémentaires. S’il y a finalement une chose qui n’était pas différente entre ces deux évènements c’était sa capacité à éviter toutes les conversations qui pouvaient s’y rapporter et sa propension à se renfermer dès que quelqu’un essayait de lui poser une question. Au-delà même de son absence de volonté flagrante, elle savait parfaitement que le mal était bien plus profond. Elle détestait l’idée d’en parler parce qu’elle avait trop peur que cela rende les choses bien trop réelles. Pour qu’elles soient supportables. Pour qu’elles soient même acceptables. Et l’ignorance lui avait semblé être le meilleur remède même si elle ne faisait que retarder l’inévitable. Elle préférait croire que la peine, les cauchemars et les mauvais souvenirs s’en iraient d’eux-mêmes mais à présent qu’Aaron la mettait devant le fait accompli, elle ne pouvait plus reculer. La petite blonde ne savait même pas comment l’expliquer, par quoi commencer alors elle désigna la maison de ses voisins d’un simple mouvement de tête. Elle n’était même pas certaine que ses mots aient un véritable sens mais cela semblait suffire. Mila garda les yeux baissés même à l’entente de son prénom essayant tant bien que mal de cacher sa peine et sa tristesse alors même que c’était sans doute déjà trop tard.

« T’en fais pas, tu ne pouvais pas savoir. » finit-elle par souffler. A part les voisins, peu de personnes étaient au courant et c’était sans doute mieux ainsi. Ils n’y voyaient qu’un terrible accident qui n’avait pas eu de graves conséquences et Mila les enviait. Ils avaient tous repris le cours de leur vie alors qu’elle luttait encore contre elle-même seule et en silence. La jeune fille releva doucement les yeux lorsque son ami se rapprocha doucement d’elle. Elle hésita quelques secondes avant d’accepter de suivre le mouvement et de laisser ses bras s’enrouler autour de ses épaules pour une étreinte. « Merci. » souffla-t-elle, d’être là et de ne pas l’avoir laissé faire sa tête de mule dans son coin. Mila se redressa et lui adressa un léger sourire avant de passer rapidement une main sur sa joue pour effacer la larme traitresse qui s’était échappée. « Je sais mais… j’aime pas spécialement en parler. » avoua-t-elle finalement. « C’est plus facile d’essayer de faire semblant, j’crois et parfois je me dis que de ne pas en parler permet d’oublier plus vite, même si ça ne marche pas à chaque fois. » Finalement sans doute avait-elle eu tort sur toute la ligne, parler pour extérioriser ses démons était peut-être tout ce qui lui manquait. « J’avais pas vraiment envie, ni le courage d’embêter qui que ce soit avec ce genre d’histoire, je crois que je me méfie aussi de certaines réactions… et puis j’étais pas toute seule. » ajouta-t-elle retrouvant un léger sourire alors qu’elle désignait le chien d’un geste de la tête. Ce n’était sans doute pas ce à quoi Aaron pensait mais elle avait au moins le mérite d’essayer de retrouver ses habitudes. Mila releva les yeux au son de la voix de son ami. « Si, t’as sans doute raison. » admit-elle et qu’elle le fasse sans essayer de rechigner était une première, ou presque. Mais cette fois-ci elle ne pouvait pas vraiment lui donner tort, elle y avait bien pensé elle aussi. Mais toute seule, l’idée semblait bien moins attrayante. La petite blonde se tourna finalement vers Aaron. « Tu crois que tu serais capable de me supporter encore un peu ? » demanda-t-elle avec un sourire. « Je serai sage, pas trop chiante et… regarde y’a même encore des macarons, si tu veux. » Son sourire sembla s’agrandir doucement alors qu’elle attrapait la boite, posée sur le comptoir pour lui présenter, comme si elle venait de trouver l’argument imparable.



CREDIT TO KAIJI

_________________
enjoy ♒︎ Life is too short to worry about stupid things. Have fun. Regret nothing, and don't let people bring you down. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Forget the past ~ Mila & Aaron   

Revenir en haut Aller en bas
 

Forget the past ~ Mila & Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» ♥ - Forget Your Past
» in this bright future you can't forget your past. ▲ (08/02 - 14:50)
» (M) PATRICK FLUEGER - TAYLOR KINNEY - SHILOH FERNANDEZ ETC - Forget the past and love me again ...
» Forget the past

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
YOU'RE ENTERING REDWOOD HILLS
 :: Around Redwood Hills :: farming area
-
Sauter vers: