AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas

Partagez | 
 

 Like in the good old days | Morgane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2108
PSEUDO : Caroline + Linoa
AVATAR : Alicia Vikander
CREDITS : chocolatine (av) & crack in time (sign)
ÂGE : 30

MessageSujet: Like in the good old days | Morgane   Sam 18 Nov - 16:38

Like in the good old days.
Robin & Morgane
••• A mesure que le mois de novembre défilait, les températures se faisaient beaucoup moins clémentes et Robin, malgré toute sa bonne volonté et son enthousiasme, peinait de plus en plus à sortir du lit le matin, alors qu’il faisait encore nuit noire. En cette fin d’après-midi, le ciel était grisâtre, à l’image de l’humeur de Robin qui effectuait ses tâches quotidiennes au ranch avec moins d’entrain que d’ordinaire. Il devait faire à peine quelques degrés – cinq aux dernières nouvelles – et même pour l’ancienne militaire, l’hiver était toujours une période un peu compliquée à gérer. Et pourtant, il fallait bien vivre. C’était ce qu’elle se répétait, alors qu’elle était emmitouflée dans une parka bordée de fausse fourrure, un bonnet vissé sur le crâne et une écharpe en laine remontée jusqu’au nez comme si elle partait affronter le grand nord. Elle avait perdu ses gants le matin même et avait retourné une partie du domaine dans l’espoir de les retrouver, avant de les dénicher dans la sellerie, dans un coin. Au moins, elle n’allait pas perdre ses mains ce jour-là, c’était bien le seul point positif qu’elle trouvait à cette journée. Pourtant, cette dernière n’avait pas plus mal commencé qu’une autre, c’était même pour ainsi dire plutôt banal. Et elle était heureuse, elle avait Adam sur qui compter, ses relations avec son frère et sa sœur, depuis le départ de l’aîné, étaient sereines, il n’y avait pas de quoi se plaindre. D’ailleurs, Robin, si elle râlait beaucoup, se plaignait finalement assez peu. Encore un truc de militaire.

Et enfin, à son plus grand soulagement, la journée s’acheva finalement et elle put rentrer chez elle, prête à faire ce qu’elle faisait d’habitude ; s’avachir sur son canapé et ne plus bouger de là. Et puis, arrivée chez elle, elle fut frappée par un élan de motivation, comme si la fatigue accumulée ces derniers jours la grisait, pour une fois. Résolue à renouer avec ses vieilles habitudes de fréquenter le bar dans l’espoir d’y faire des rencontres intéressantes (elle croisait souvent des amis, ou au moins des connaissances), elle fila sous la douche pour d’abord enlever cette odeur qui rappelait un peu trop le ranch. Robin sentait le cheval à des kilomètres, alors la douche lui permettait au moins de se redonner une apparence un peu plus humaine. Bien sûr, elle ne mit pas de robe, ignoble instrument de torture mais opta plutôt pour un jean confortable et un haut élégant sans être provocateur, puisque son but n’était pas ici de séduire ou de repartir avec quelqu’un. Mais elle avait seulement besoin de retrouver l’atmosphère chaleureuse et si particulière du bar, et bien sûr, de boire. Boire, pour oublier. Et peut-être même boire pour se rappeler. Arrivée sur place, elle se fraya un chemin jusqu’au bar, où elle avait ses habitudes. Il y avait un peu de monde, sans que ce ne soit étouffant, à son plus grand soulagement. La foule effrayait Robin, de même que les espaces fermés, mais ici au moins, l’air était respirable. Et soudain, en tournant la tête sur le côté, elle fronça les sourcils en apercevant une silhouette qu’elle ne connaissait pas, assise quelques tabourets plus loin. Ou plutôt, une silhouette connue autrefois, il y a très longtemps. Elle fouilla dans sa mémoire pour retrouver le nom de la jolie brune, elles se connaissaient, forcément. Et puis d’un seul coup, sans prévenir, cela lui revint. « Morgane ? » Dix ans, plus ou moins. Ce devait être elle, ce ne pouvait être qu’elle. Car Robin ne pouvait oublier un tel visage, une telle amitié – si ce n’est un peu plus, puisque cela avait été le cas.  

2981 12289 0

_________________
Juste avant le bonheur
Avant de vivre en paix avec les autres, je dois vivre en paix avec moi-même. La seule chose qui ne doive pas céder à la loi de la majorité est la conscience de l’individu.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 29
PSEUDO : lilousilver
AVATAR : Phoebe Tonkin
CREDITS : bb Morrigan ♥
ÂGE : 29

MessageSujet: Re: Like in the good old days | Morgane   Mer 22 Nov - 1:51

like in the good old days
robin & morgane

Elle soupire la brune. Elle soupire parce que c'est le bordel. On est en novembre avec décembre qui s'approche à grands pas et ça fait maintenant six mois qu'elle est revenue à Redwood Hill. Elle s'est doutée que ce n'était pas forcément une bonne idée. Après tout, quand elle avait quitté la ville, c'était pour fuir quelque chose. Sa soeur et son mariage avec Alden. Maintenant elle revient, c'est sa soeur qui est partie mais Alden, lui, il est toujours là. Et ça Morgane, elle ne sait pas comment y faire face. Si encore leurs retrouvailles s'étaient faites de façon classique, elle aurait pu tenter d'avoir un semblant de dignité. Mais non. Sa propre nièce suivait son cours depuis des semaines et elle ne l'avait même pas reconnue. Quelle idiote. Quoiqu'il en soit, elle atterrit ici assez souvent. Ce bar qui l'observe boire quelques soirs par semaine. Elle tient à son job et c'est bien la seule chose qui lui permet de tenir la tête hors de l'eau en ce moment. Alors elle ne fera rien pour le perdre. Comme arrivée bourrée par exemple. Non, il en est hors de question. Mais il y a des fois, comme ce soir, où elle a juste besoin de penser à autre chose. D'oublier le passé et de se laisser porter par l'alcool qui s'insinue en elle. Une jupe en daim bordeaux par dessus ses collants noirs relativement épais vu le froid qui entre dans le pays, sa blouse ample noire qui dévoile ses épaules accompagnent son manteaux beige qui repose sur le tabouret à ses côtés. Elle n'a pas sorti les talons, juste des bottines de quelques centimètres de haut. Oui, elle vient souvent ici pour tenter de trouver quelqu'un qui occupera ses pensées le reste de la nuit. Alors elle fait un effort. Un trait d'eye liner, ses lèvres colorées avec un prune mat et c'est suffisant. Evidemment, parfois elle rentre seule, mais c'est parce qu'elle le veut bien. Elle ne se considère pas comme une fille facile, elle cherche quand même à connaître son ou sa partenaire. Mais c'est vrai qu'elle n'est pas super regardante. Enfin, elle verra bien ce qu'elle trouve ce soir. Sirotant son verre de bloody mary, elle observe les personnes présentes. Certaines dansent déjà, ça l'amuse. La musique c'est toute sa vie et la danse encore plus. Elle pourrait se mêler à ces badauds qui se déhanchent mais elle n'a pas encore assez bu pour ça. Alors elle continue de boire. Deuxième verre entamé, ce n'est que le début de soirée. Un bref sourire à un type un peu plus loin et elle retourne dans sa contemplation des alentours. Et c'est là qu'elle entend son prénom. Venant de cette bouche. Elle la dévisage, comme on dévisage une apparition, puis sourit. Robin. Non, elle ne pensait pas la croiser ici. Et pourtant elle est bien là. La voir la ramène des années en arrière. Elle se redresse, prend ses affaires, son verre et s'approche de celle qu'elle peut appeler son ex. " Hey salut. " Parfois la vie réserve de drôles de surprises. Et celle là est plutôt plaisante. " Comment tu vas ? " Elle s'installe sur un siège juste à côté d'elle et pose son verre sur le comptoir. Elle prend le temps de l'observer. Elle n'a pas changé. Evidemment quelques années prennent place sur son visage, mais c'est toujours la même. Bien sur, Morgane n'oublie pas qu'elles se sont quittées plus ou moins brutalement et peut être que c'est l'alcool qui la rend si joyeuse de la revoir. Mais oui, elle est contente. " C'est bizarre non ? " Elle lâche ça dans un rire, mais pas méchamment, c'est juste une constatation.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2108
PSEUDO : Caroline + Linoa
AVATAR : Alicia Vikander
CREDITS : chocolatine (av) & crack in time (sign)
ÂGE : 30

MessageSujet: Re: Like in the good old days | Morgane   Dim 26 Nov - 15:28

Like in the good old days.
Robin & Morgane
••• Robin ne s’attendait pas du tout à revoir Morgane, surtout pas dans un tel lieu. Elles ne s’étaient pas vu depuis des années et l’ancienne militaire ignorait même que la jeune femme était de retour dans la région. A moins qu’elle n’en ait entendu parler, à bien y réfléchir elle avait l’impression que sa mère l’avait vaguement évoqué, il y avait déjà quelques mois. Mais comme souvent, Robin n’écoutait qu’à moitié, ou alors elle était trop occupée pour y prêter réellement attention. Morgane sembla aussi surprise qu’elle à l’idée de la revoir, mais elle ne s’enfuit pas en courant et n’esquissa pas la moindre grimace de dégoût, alors Robin estima qu’elle lui avait laissé un souvenir plutôt agréable. Et dire qu’elles étaient sorties ensemble, à l’époque du lycée, dans ce qui semblait être une autre vie. Ça n’était pas sérieux, bien sûr (pour Robin, rien de ce qu’elle n’avait vécu avant son départ pour l’armée, sa renaissance comme elle disait, n’était sérieux), mais c’était la première expérience féminine de Robin alors forcément, elle n’oubliait pas, pas plus qu’elle n’oubliait les premiers frissons, les premiers baisers de Morgane, ça avait été une belle mais éphémère histoire. A bien y réfléchir, si Robin n’avait pas eu beaucoup d’expériences avec les femmes, toutes avaient été intenses, épiques, il n’y avait qu’à voir avec Reagan. Des expériences qui avaient irrémédiablement changé sa vie. Morgane lui demanda comment elle allait, simple formule de politesse qui ne demandait pas un épanchement extraordinaire, alors Robin se contenta de hausser les épaules et de répondre « Ça va toujours » elle aimait se réfugier derrière cette phrase, aimait montrer qu’elle était suffisamment forte pour se sortir de toutes les situations.

Et puis ! Quelque part, c’était la vérité, elle allait bien en ce moment, aussi bien que l’on pouvait dans sa situation. Et Morgane rit légèrement, elle semblait joyeuse et Robin ne sut si c’était par joie des retrouvailles ou simplement à cause de l’alcool, car la jolie brune semblait un peu éméchée. Robin aurait aimé être dans cet état-là, elle aurait aimé être seulement euphorique et voir les murs tourner un peu autour d’elle, sans être trop ivre. « Un peu, ouais. Je m’attendais pas à te voir dans le coin, tu... tu es rentrée il y a longtemps ? » elle était un peu troublée de se retrouver à ses côtés, tout lui revenait en mémoire et pourtant, de l’eau avait coulé sous les ponts, les deux femmes devaient être tellement différentes, aujourd’hui. Elles n’avaient sûrement plus rien en commun avec celles qu’elles étaient autrefois, en dehors du physique.  Elle commanda une bière qui ne tarda pas à arriver, puis reporta son attention sur Morgane. Tant de questions la tourmentaient, de questions auxquelles elle espérait obtenir une réponse. « Qu’est-ce que tu deviens, depuis tout ce temps ? » la première question, peut-être la plus importante. Sans doute avait-elle fait carrière dans la danse, Robin savait que c’était toute la vie de son ex, comme elle-même avait besoin d’adrénaline et de sport pour vivre, pour Morgane, c’était la danse. Et finalement, les deux femmes se ressemblaient, et Robin comprenait aujourd’hui pourquoi elle avait craqué pour Morgane, autrefois.

2981 12289 0

_________________
Juste avant le bonheur
Avant de vivre en paix avec les autres, je dois vivre en paix avec moi-même. La seule chose qui ne doive pas céder à la loi de la majorité est la conscience de l’individu.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 29
PSEUDO : lilousilver
AVATAR : Phoebe Tonkin
CREDITS : bb Morrigan ♥
ÂGE : 29

MessageSujet: Re: Like in the good old days | Morgane   Mer 6 Déc - 0:48

like in the good old days
robin & morgane

Elle peut aisément considérer Robin comme étant une ex. C'est bien ce qu'elle est. On oublie rarement les personnes avec qui l'on sort. Même si Morgane avait tenté d'oublier sa vie à Redwood hill lorsqu'elle est partie. Mais c'est comme ça, les souvenirs reviennent tout comme les personnes associées. Enfin, Robin c'est plutôt un bon souvenir malgré leur séparation. C'était un coup d'un sort. Elle est partie à l'université et la distance a eu raison d'elles. Elle lui apprend qu'elle va bien. La danseuse lui sourit. Elle n'y croit pas trop mais visiblement, elle ne veut pas en parler. Qui est elle pour lui faire subir un interrogatoire maintenant dans ce bar. Alors Morgane hoche la tête avec un sourire. Peut être qu'elle lui en reparlera plus tard. Au moins les deux jeunes filles sont d'accord sur une chose. C'est étrange et ni l'une ni l'autre ne s'attendait à se revoir, surtout pas dans ce bar. Mais parfois, les choses sont ce qu'elles sont. Morgane est du genre à croire au karma. Au destin. A toutes ces choses qui peuvent nous contrôler sans qu'on ne l'en sache quoique ce soit. Pourtant, elle ne croit pas en Dieu. C'est autre chose. Chaque chose arrive pour une bonne raison. Et si ce soir elle doit renouer avec Robin, alors elle renouera avec elle. " Je suis surprise aussi mais pas mécontente. " Elle est honnête. L'alcool parle peut être aussi ou bien son célibat et la personne qui a hanté ses pensées qui est revenu dans sa vie la trouble légèrement. Peu importe la raison, revoir Robin est une bonne chose. " Je suis revenue y'a 6 mois, un peu moins. " Ouais quelque chose comme ça. Robin commande une bière, Morgane regarde son propre verre. Elle le termine et lève la main pour que le barman lui en resserve un, le troisième de la soirée. Il la regarde avec un sourire en coin, il a l'habitude. Ce n'est pas la première fois qu'elle descend quatre ou cinq verres par ici. Son corps de danseuse est habitué à tout ça. Peut être est ce son métabolisme qui s'est transformé avec le temps. Plus résistant. Enfin, ce n'est pas le moment de penser à ça. La bière de Robin arrive en même temps que son verre est rempli à nouveau. Elle le lève et trinque silencieusement avec elle avant de boire quelques gorgées. " Et bien j'ai passé les dernières années en tournée. Une troupe plutôt sympa, on a repris le lac des cygnes mais en contemporain. Je pensais me lasser mais j'ai été triste lorsqu'on a eu fini la tournée. Enfin, c'est comme ça. Du coup je suis rentrée à la maison et j'ai trouvé un poste de professeur de danse dans une salle très sympathique. J'enseigne aux enfants principalement. Au moins eux ne me regardent pas avec un air étrange. Souvent du dédain d'ailleurs. A croire qu'ici les gens pensent que vu que je suis partie en tournée, que j'ai été premier rôle d'un ballet si connu, j'ai changé et je suis devenue superficielle. N'importe quoi. " Elle rigole et comme pour prouver ses dires, elle continue de boire. Qui pourrait l'imaginer ainsi maintenant. " Et toi alors ? Raconte moi. " Morgane croise ses jambes, pose son coude sur le bar et observe son ex avec un sourire en coin. Un poil dragueuse ou peut être aguicheuse. Elle peut pas se refaire à presque 30 ans. Mais bon, il va falloir qu'elle se contrôle un peu quand même.

✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2108
PSEUDO : Caroline + Linoa
AVATAR : Alicia Vikander
CREDITS : chocolatine (av) & crack in time (sign)
ÂGE : 30

MessageSujet: Re: Like in the good old days | Morgane   Dim 10 Déc - 10:10

Like in the good old days.
Robin & Morgane
••• La surprise passée, Robin était plutôt contente de tomber par hasard sur Morgane, en souvenir du bon vieux temps, de ces jours où elle était insouciante, où rien d’autre ne comptait que de vivre, malgré l’importante phase de rébellion qu’elle traversait à cette époque-là. Aujourd’hui, tout était bien loin, et de la jeune adolescente éprise de liberté de l’époque, il ne restait plus grand-chose, elle s’était effacée pour laisser la place à une autre Robin, plus sérieuse, plus fermée, plus pessimiste. Un jour ou l’autre, peut-être renouerait-elle avec celle qu’elle fut autrefois, mais ce jour n’était pas encore arrivé. Morgane assura qu’elle n’était pas mécontente et Robin, amusée, répondit « Heureuse de voir que ma présence ne te repousse pas au point de fuir en courant » elle en plaisantait, bien sûr, pour briser la glace, mais elle était soulagée que Morgane ne l’ait pas oubliée, car Robin n’aurait pas pu l’effacer dans son esprit. Son ex lui expliqua être revenue à Redwood depuis environ six mois, ce qui lui arracha un froncement de sourcils. « Six mois ? Et je ne t’ai jamais croisé en ville ? J’ai dû être vachement plus occupée que ce que je pensais » il fallait croire que le ranch occupait une place très importante dans sa vie, puisqu’elle y était quasiment tous les jours, en continu. Elle n’avait plus guère le temps d’avoir une vie sociale épanouie, si ce n’est avec Adam, qu’elle voyait régulièrement. Mais Adam, c’était encore une autre histoire.  

Curieuse de connaître la vie menée par Morgane ces dernières années, Robin l’interrogea donc en espérant obtenir une réponse concrète et surtout pas évasive, mais à son plus grand soulagement, la jolie brune lui répondit de bonne grâce. Comme elle s’y attendait, Morgane dansait encore, puisqu’elle était partie en tournée. Certaines choses demeuraient immuables. Elle haussa les épaules quand Morgane avoua que les gens ici la regardaient avec dédain, depuis qu’elle était revenue de sa grande tournée. « Les gens d’ici sont des abrutis, il y aura toujours une raison pour les entendre râler. Même si heureusement, tous ne sont pas comme ça, certains valent quand même le coup de se battre » nuança-t-elle néanmoins. Il serait exagéré d’affirmer qu’à Redwood Hills, tous les habitants étaient des imbéciles, sinon Robin ne resterait pas ; non, cette ville lui plaisait, et c’était aussi et justement grâce à ses habitants parfois hors du commun. Il fallait seulement tomber sur les bonnes personnes. « Et... ça t’manque pas, tout ça ? Je veux dire, l’ivresse de la tournée, les spectacles en continu, tout le reste. C’est clairement une autre ambiance que d’enseigner dans une école de danse de campagne » même si l’école ici était relativement réputée, ce n’était pas la même chose, sûrement pas. Le sourire en coin que Morgane lui fit ensuite lui fit fondre le cœur, comme si toutes ces années ne s’étaient pas écoulées. Elle s’efforça de masquer tout sentiment et de se concentrer sur la question de Morgane.  « Moi ? Pas grand-chose. Je suis partie à l’armée, comme tu le sais déjà, j’y suis restée un paquet d’années et j’ai gravi peu à peu les échelons, et puis le schéma classique, j’ai été blessée, rapatriée aux Etats-Unis, retour à la case départ. Depuis un an, un an et demi, je bosse comme palefrenière au ranch, à la sortie de la ville. C’est moins tumultueux, au moins » sourit-elle. Moins tumultueux, forcément, mais aussi moins passionnant. Robin n’oubliait pas ses années passées à servir son pays, même si elle en gardait un souvenir un peu paradoxal. Ses meilleures années, mais aussi les pires, les plus cruelles, les plus déshumanisantes. Et pourtant, elle ne regrettait rien.

2981 12289 0

_________________
Juste avant le bonheur
Avant de vivre en paix avec les autres, je dois vivre en paix avec moi-même. La seule chose qui ne doive pas céder à la loi de la majorité est la conscience de l’individu.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 29
PSEUDO : lilousilver
AVATAR : Phoebe Tonkin
CREDITS : bb Morrigan ♥
ÂGE : 29

MessageSujet: Re: Like in the good old days | Morgane   Mar 23 Jan - 23:49

like in the good old days
robin & morgane

Elle est étonnées des paroles de la brune. Pourquoi aurait elle eu envie de s'enfuir en courant ? Robin fait partie de sa vie, quoiqu'il arrive. Une part d'elle qu'elle ne veut pas oublier. Même si la séparation s'est faite un peu excessivement, ne se parlant plus du tout à l'époque, elle est contente de la revoir. Elle fait partie de ces visages de Redwood qui lui sont sympathiques. Et faut dire que y'en a pas des masses par ici. Les fantômes ont souvent mauvaise réputation et les siens n'échappent pas à la règle. Robin elle, c'est son petit casper. Le fantôme gentil qu'on aime avoir près de soi. Et être avec elle maintenant lui rappelle qu'elle lui a manqué. " Ou bien c'est moi qui ne suit pas beaucoup sortie aussi tu sais. Mais c'est vrai que la ville n'est pas bien grande, c'est étonnant. " Parfois le destin se joue des gens. Mais bon maintenant elles sont réunies, c'est le principal. Morgane est du genre à regarder vers l'avenir maintenant. Le passé reste aux oubliettes. Il est douloureux alors autant ne pas le ressasser. Ce serait du masochisme plus qu'autre chose. Et avoir mal, ça ne lui plait pas. Ca ne lui a jamais plu. Robin veut savoir ce qu'elle a fait ces dernières années et la danseuse lui explique en résumé ce qui s'est passé dans sa vie. Pour une danseuse c'était une expérience extraordinaire oui. Et généralement les gens sont admiratifs quand elle le leur raconte. Mais ici, avec certains esprits fermés et coincés, ça ne se passe pas toujours comme ça. Robin affirme ce point d'ailleurs. " Ca c'est vrai. Ca râle pour rien... Mais oui on tombe parfois sur des perles rares. " Et comme tout ce qui est rare, c'est compliqué de les trouver. Elle met quelques secondes à réfléchir à la question que son ex lui pose. Si ça lui manque. Pour être honnête oui vraiment. Mais les choses sont vouées à changer après tout. " Oui ça me manque, ce n'est clairement pas la même ambiance en effet. Mais retrouver un peu de calme ce n'est pas plus mal quand même. J'aime bien enseigner, les gosses sont adorables vraiment. Et puis transmettre ce que je sais c'est gratifiant. " C'est vrai que c'est quelque chose qu'elle adore dans son métier. Ca et voir le visage des petits bambins heureux de réussir l'enchaînement qu'elle leur propose. Et puis elle lui retourne la question. Elle veut savoir ce qu'elle est devenue aussi après toutes ces années d'absence. Elle a du évoluer aussi mais Morgane n'a aucune idée de la voie qu'elle a pu suivre. Quand elles étaient ensemble, elles étaient ados et les rêves ont eu le temps d'évoluer et de changer d'idée. Morgane ne peut s'empêcher de rire quand après avoir dit que ce n'était pas grand chose, Robin lui apprit qu'elle avait fait l'armée. Elle se retient quand même pour écouter la suite du récit. Elle grimace quand elle lui dit qu'elle a été blessée. Bon elle est en vie c'est le principal. " L'armée ! Ce n'est quand même pas rien. Enfin je sais que moi jamais j'aurai pu... Tu es bien courageuse même si j'en ai jamais douté. " Elle sourit, reprends quelques gorgées de son verre. " Toi tu t'occupes de chevaux, moi d'enfants, après avoir vécu quelques années bien actives. Je vois qu'on se suit en quelque sorte. " C'est vrai qu'au sens large, leurs vies sont similaires. " Je sais que ça fait plutôt mec macho de demander ça mais, tu me racontes un peu tes histoires après moi ? Je suis curieuse, ça, ça n'a pas changé. " Un peu gênée, pourtant elle veut savoir. Faut dire qu'avec la vie qu'elle a mené c'est à double tranchant cette question.
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2108
PSEUDO : Caroline + Linoa
AVATAR : Alicia Vikander
CREDITS : chocolatine (av) & crack in time (sign)
ÂGE : 30

MessageSujet: Re: Like in the good old days | Morgane   Dim 28 Jan - 10:02

Like in the good old days.
Robin & Morgane
••• Robin était sincèrement persuadée que Morgane aurait préféré la fuir en la voyant. Elle n’aurait su dire pourquoi, mais peut-être était-ce lié au fait que la plupart de ses anciennes relations amoureuses s’étaient mal terminées et donc, ses ex esquissaient toujours un mouvement de recul en la voyant. Ce n’était finalement peut-être pas le cas de Morgane et les deux femmes pourraient s’entendre à nouveau, s’apprécier comme avant. Si seulement une telle chose était possible. Robin aimait Morgane à l’époque, elle en était persuadée, alors la revoir ici sans qu’elle n’y soit préparée lui causait un véritable choc. « Oui, parfois » confirma-t-elle, l’air songeur, quand Morgane assura que certaines personnes étaient des perles. Il fallait seulement les trouver, bien sûr. Robin s’interrogea sur le nouveau job de son ex à Redwood Hills, prof de danse, cela contrastait tant avec ce qu’elle connaissait autrefois, les tournées, les spectacles, le rythme de vie qui devait sûrement être effréné. Robin ne connaissait rien à la danse, mais elle supposait que c’était un autre monde, un monde beaucoup plus excitant. « Je t’admire, tu sais. Je n’aurais jamais la patience d’enseigner à une bande de gamins braillards un art aussi noble que la danse » mais tant mieux si Morgane aimait enseigner, et Robin se dit que c’était finalement un peu le même parcours qu’elle-même. Pendant des années elles avaient mené une vie exceptionnelle, et aujourd’hui, maintenant qu’elles en étaient privées, elles devaient se rabattre sur quelque chose d’autre. Une occupation sûrement moins enthousiasmante que l’ancienne, mais elles n’avaient pas le choix. D’ailleurs, Morgane semblait penser la même chose puisqu’elle lui en fit la réflexion et Robin, un mince sourire aux lèvres, approuva. « Qui aurait cru qu’on aurait un parcours de vie aussi similaire, finalement ? C’est le destin, on était amené à se retrouver » même si sa remarque était purement ironique, Robin croyait assez peu au destin. Croyait peu au karma et toutes ces conneries du même genre. Elle préférait se savoir libre de ses mouvements, indépendante.

Elle savait que l’armée n’était pas rien, on ne s’y engageait pas par hasard. « Je cherchais un sens à ma vie, je crois. Je n’ai pas beaucoup de mérite » elle avait imité son père, militaire de carrière, elle voulait qu’il soit fier d’elle et comme elle n’avait aucune intention d’échouer à l’université et de faire de longues études, elle trouvait que l’armée était une bonne solution. Aujourd’hui, elle n’aurait peut-être pas tenu le même discours, mais qu’importe. Elle manqua de s’étrangler avec le contenu de son verre quand Morgane lui demanda des infos sur sa vie sentimentale, ce n’était pas une question à laquelle elle s’attendait. Elle releva les yeux vers son ex, cherchant à savoir si elle était sérieuse et voyant que c’était le cas, elle finit par hausser les épaules. « Il n’y a pas eu grand-chose, tu sais. Enfin... Rien qui ne t’arrive à la cheville » rajouta-t-elle sur un ton de plaisanterie. Et finalement, une grimace fendit son visage et elle reprit « A part une femme, Reagan. Elle habite encore à Redwood Hills, même si aujourd’hui, je ne sais pas trop ce qu’elle devient... On s’aimait vraiment. Ou plutôt, je l’aimais, comme une folle. Mais c’était perdu d’avance et elle m’a brisé le cœur, alors j’ai... j’ai fini par prendre les devants. Je l’ai largué, avant qu’elle ne me largue » elle souriait d’un air douloureux. Cela faisait déjà des mois, voire des années – elle avait perdu le fil, Robin – mais c’était toujours un peu délicat d’en parler. Elle se tut pour siroter à nouveau son verre et tâcha de faire bonne figure, même si parler de ses peines de cœur n’était pas évident, surtout pas à une femme qui lui faisait toujours un effet monstre.

2981 12289 0

_________________
Juste avant le bonheur
Avant de vivre en paix avec les autres, je dois vivre en paix avec moi-même. La seule chose qui ne doive pas céder à la loi de la majorité est la conscience de l’individu.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Like in the good old days | Morgane   

Revenir en haut Aller en bas
 

Like in the good old days | Morgane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Marie Morgane (Mary Morgan) :
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
YOU'RE ENTERING REDWOOD HILLS
 :: Waterfall Avenue :: The Garnet
-
Sauter vers: