AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas

Partagez | 
 

 L'enfer se déchaîne sur RH. [Caden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 869
AVATAR : Mila Kunis
CREDITS : evie (ava) - astra (sign) - ghostczerny, lo, lfb (icon sign)
ÂGE : 31

MessageSujet: L'enfer se déchaîne sur RH. [Caden]   Lun 22 Jan - 14:47

Le froid et l’hiver ne la dérangeait pas spécialement, enfin pas en règle général. Ni la neige d’ailleurs, elle trouvait cela beau quand un endroit était recouvert d’un beau manteau blanc. Le problème de cette année ? C’est que les tempêtes ne cessaient presque jamais. La quantité de neige était impressionnante, le froid plus que polaire… et ça, c’est quand de la pluie verglaçante ne tombait pas. Ça, c’était le pire… quand une ville était recouverte d’une couche de plusieurs centimètres de glace vive, il ne restait que deux solutions : rester chez soi ou sortir les patins à glace. Du coup, dès que les trottoirs étaient praticables et que le temps le permettait, elle sortait de chez elle pour se balader avec sa poussette et son bébé. Son fils avait maintenant quatre mois. Il avait commencé à faire ses nuits, enfin pour au moins cinq heures d’affilée, ce qui était génial ! Bien que dormir peu ne la dérangeait pas spécialement, vu qu’elle avait l’habitude. Son fils dans les bras, elle le glissa dans sa poussette, enfin dans l’espèce de sac de couchage qui allait dans la poussette et puis une fois qu’il fut bien emballé, elle sortit pour marcher jusqu’au village. Elle avait quelques courses à faire et puis elle voulait juste sortir également, prendre l’air ne pouvait que lui faire du bien et faire du bien à son fils également. Elle se rendit à l’épicerie et puis au café du coin pour boire un café et également mangé une grande quantité de cookies. C’était la vie parfaite.

Après plusieurs heures en ville, elle se décida enfin à bouger, elle avait envie de rentrer. Elle se retrouva devant la porte et puis jura longuement. La neige avait recommencé à tomber et de manière plutôt intense. Mais ça allait encore, elle devrait avoir le temps de rentrer. Elle marcha longuement et puis soudain le vent se leva. Le brouillard était épais, la neige tombait hyper intensément. Elle ne voyait plus rien. Un nouveau juron lui échappa. Merde, elle en pouvait plus. Elle se dirigea vers la première maison qu’elle vit et puis sonna plusieurs fois à la porte. Pourvu qu’il y ait quelqu’un. Toute seule, elle aurait bravé la tempête pour rentrer… mais avec son fils ? Clairement pas. Elle soupira de soulagement quand la porte s’ouvrit. "Oh bonjour ! Je pourrais rentrer ? La tempête est horrible, je ne peux pas rentrer chez moi… et j’ai un bébé en bas âge… s’il vous plaît ?" Elle se fit le plus convaincante possible. Elle ne voulait pas rester dans le froid. La température baissait encore, elle allait devoir trouver quelqu’un pour venir la chercher. Mais si ça continuait aussi violemment, la route pouvait devenir très dangereuse.


_________________


Fun & Free.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1640
PSEUDO : GekkuNeko aka Juliette.
AVATAR : Thomas Andrew Felton
CREDITS : Avat' morsmordre ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
ÂGE : 28

MessageSujet: Re: L'enfer se déchaîne sur RH. [Caden]   Sam 3 Fév - 17:03


« L'enfer se déchaîne sur RH »
ft. Andy & Caden

L'hiver, le froid, la neige, les sols gelés tout ça j'ai vraiment tendance à détester tout simplement parce qu'en soit je me les gèle facilement et donc lorsqu'il neige comme pas possible j'ai tendance à être d'une humeur plus que massacrante et oui le fait est de voir à longueur de temps cette année qu'il neige ça me gonfle. Oui je suis d'une humeur massacrante depuis que les premières tombées de neige sont apparues et depuis ma mauvaise humeur ne s'est clairement pas dissipée, non, plus ça va et plus ça empire parce qu'en fin de compte avec la neige et le froid je n'ai pas la motivation de sortir de chez moi et malheureusement j'y suis obligé avec Caninou mon chien, un husky, qui veut constamment sortir disons simplement que c'est problématique. Et aujourd'hui justement Caninou me témoigne son besoin de sortir en permanence ce que je fais c'est que j'ouvre la porte de la maison et lui montre le temps qu'il fait du coup il sort en vitesse faire ses besoins dans le jardin et il revient très rapidement dans la maison se blottir sur le canapé à côté de moi. Pendant toute la journée ça a été ça, mon chien a voulu sortir et est revenu aussitôt à l'intérieur de la maison se blottir contre moi en me prouvant bien que oui il fait froid et ce n'est clairement pas un temps pour sortir de notre chez nous.

Pour dire vrai je m'attendais à ce que la journée se passe comme ça, le restant du moins mais voilà qu'aux alentours de dix-sept heures j'entends qu'on sonne comme pas possible à la porte de ma maison, je fronce les sourcils et file ouvrir tout en enfilant une doudoune sur mon dos pour ne pas crever de froid en ouvrant la porte. Qu'elle ne fût pas ma surprise en voyant une bonne femme que je ne connais pas me demandant si elle peut rentrer parce qu'il y a une tempête, ce que je vois bien, et qu'elle a un bébé avec elle, j'acquiesce alors. « Rentrez donc. » Que je dis d'une voix chaleureuse tout en m'écartant de la porte pour laisser rentrer la femme et son bébé dans sa poussette. Je la scrute longuement elle et son bébé en grimaçant. « Quel temps misérable n'est-ce pas ? » Oui évidemment elle doit penser la même chose que moi sinon elle ne serait pas venue taper à la porte de quelqu'un qu'elle ne connaît même pas enfin ça, ça reste encore à prouver, autant c'est une fan de basket et elle me connaît ou elle m'a connu quand j'étais encore basketteur professionnel. « Souhaitez vous boire quelque chose de chaud ? Et le bébé ? Il peut boire quelque chose ? Que puis-je pour vous ? Dites moi tout. » Je ne vais pas les laisser crever de froid comme des malheureux quand même ! Ce n'est pas mon genre de toute façon donc si je puis faire quelque chose pour elle et son gamin autre que les laisser rentrer chez moi je le ferais avec grand plaisir elle n'a qu'à demander...

_________________
Caden Julian Shaw
« Avancer sans se retourner c'est précisément ce que j'appelle réussir sa vie ! »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 869
AVATAR : Mila Kunis
CREDITS : evie (ava) - astra (sign) - ghostczerny, lo, lfb (icon sign)
ÂGE : 31

MessageSujet: Re: L'enfer se déchaîne sur RH. [Caden]   Dim 4 Fév - 18:18

Elle ne s’était clairement pas attendue à se retrouver bloquer dans la tempête, elle avait vraiment penser avoir le temps de rentrer chez elle. Mais la météo en avait décidé autrement. Cette année, c’était vraiment intense, tout le monde s’accordait sur cela au moins. Elle avait fini par sonner à une porte pour pouvoir s’abriter. Toute seule, elle aurait peut-être tenté d’avancer encore un peu. Mais avec une poussette, ce n’était pas évident et puis la température continuait à descendre, elle ne voulait pas qu’il arrive quelque chose à son petit Liam. La porte finit par s’ouvrir sur un blondinet qu’il ne lui semblait pas avoir déjà croisé en ville. Et cela, malgré le fait qu’elle se soit installée depuis bientôt deux ans en ville. Elle se secoua un peu dans l’entrée pour faire tomber la neige et hocha la tête. "C’est peu de le dire ! C’est carrément l’enfer en ce moment…" Elle frissonna et se débarrassa de son manteau avant de d’enlever la couverture et la protection de sa poussette. Son fils dormait paisiblement et n’avait pas l’air d’avoir froid… tout allait donc bien. Elle avait pris soin de bien l’envelopper. Il avait l’air bienveillant en tout cas. Tant mieux, elle espérait pouvoir repartir dans pas trop longtemps mais vu le temps et la nuit qui allait tomber… ce n’était pas gagné. Il lui proposa de boire quelque chose de chaud, elle hocha la tête. "Je veux bien. Thé, chocolat chaud, n’importe quoi, sauf du café. C’est vraiment gentil. Pour le petit, j’ai tout ce qu’il faut."

Elle finit de détacher son fils et puis lui enleva les couches non nécessaires pour rester à l’intérieur. Elle le prit dans ses bras et suivit son hôte involontaire. "Je suis vraiment désolée de débarquer comme ça, mais je savais pas trop quoi faire d’autre. Le temps est devenu de correct à l’enfer en très peu de temps. Je suis pas encore vraiment habituée." Elle lui sourit. "Et en passant, je suis Andy, Andy Sullivan et lui, c’est le petit Liam qui dort encore comme un bienheureux." Elle soupira doucement en regardant par la fenêtre. "Je vais essayer d’appeler quelqu’un, peut-être qu’une voiture peut encore venir me chercher malgré le brouillard." Si c’était pas le cas… parce qu’elle savait pertinemment qu’une partie des gens n’arrivaient pas à faire démarrer leur voiture à partir d’une certaine température… et bien, il ne lui resterait plus qu’à le supplier de leur offrir le gîte pour la nuit. Enfin, s’il fallait le faire, elle le ferait. Ce n’était pas vraiment la gêne qui avait tendance à l’étouffer. "On vous envahit un peu ! Merci encore." Et puis curieuse, elle voulait en savoir plus sur son hôte. Mais elle allait attendre encore un peu avant de le harceler de questions, peut-être qu’il se réjouissait juste de les voir partir maintenant qu’ils avaient envahi son espace de vie.


_________________


Fun & Free.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1640
PSEUDO : GekkuNeko aka Juliette.
AVATAR : Thomas Andrew Felton
CREDITS : Avat' morsmordre ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
ÂGE : 28

MessageSujet: Re: L'enfer se déchaîne sur RH. [Caden]   Ven 16 Fév - 21:29


« L'enfer se déchaîne sur RH »
ft. Andy & Caden

J'ai tendance à être serviable et quand je vois qu'une personne est dans le besoin je fais tout ce que je peux pour lui venir en aide, je suis comme ça. Y'a qu'à voir avec Danny, même si avec ma pause dans le basket je commence sérieusement à me dire que je vais devoir reprendre mon boulot sinon je vais me retrouver à sec prochainement sauf que voilà je continue malgré tout à garder Danny comme jardinier personnel parce que je sais que le beau a besoin de sous et je ne me vois le laisser sans rien pour garder un peu plus longtemps de l'argent. C'est pas mon truc donc je le garde avec moi et j'envisage de reprendre ma carrière dans le basket prochainement même si cette idée ne me fait pas plaisir du tout. Et justement là quand cette bonne femme a tapé à ma porte avec son bébé en me demandant si elle peut squatter ma maison avec son bébé j'ai de suite accepté parce que laisser quelqu'un dans le mal comme elle l'était c'était pas mon truc. Elle aurait été seule sans le bébé je l'aurais également prise chez moi le temps que la tempête de neige se calme. Je lui propose à boire et elle accepte avec plaisir mais pas de café je souris enfin quelqu'un comme moi qui ne peut pas blairer cette boisson visiblement. Je file alors dans la cuisine en la laissant s'installer avec son gamin dans le salon tout en allant lui préparer du chocolat chaud et je reviens rapidement avec une tasse chaude entre les mains que je lui tends. « Faites attention c'est très chaud.. » Que je dis histoire qu'elle ne se brûle pas l'intérieur de la bouche ce serait con qu'elle se brûle inutilement...

Au bout du compte la belle s'installe et me remercie pour mon aide tout en s'excusant de débarquer ainsi je souris alors. « Ne vous en faites pas ça me fait un peu de compagnie et c'est jamais de refus ce genre de choses. » Que je dis sourire aux lèvres tout en scrutant la belle brune et son gamin longuement alors qu'elle se présente à moi tout en me présentant son fils je souris alors et lui tends ma main pour qu'elle la serre. « Enchanté de vous rencontrer tous les deux. Je me nomme Caden Shaw je suis basketteur professionnel donc si mon nom ou mon visage vous disent quelque chose c'est pas étonnant. » Oui je préfère le préciser quitte à passer pour un mec insupportable qui se la pète, même si c'est pas le cas du tout, parce qu'en général ceux qui connaissent pas mon visage ils connaissent au moins mon prénom donc... Elle m'annonce ensuite qu'elle va tenter d'appeler quelqu'un je soupire alors. « Ne vous en faites y'aura pas besoin. Pour l'heure restez avec moi tous les deux et une fois que la tempête sera calmée je vous ramènerais chez vous j'ai une voiture donc je pourrais vous raccompagner. » Je propose après a elle de voir si ça lui convient ou non elle peut tout aussi bien rentrer à pied mais je préfère lui faire comprendre qu'il n'y a pas de soucis à ce qu'elle soit là, j'aime la compagnie des humains ce n'est donc pas un soucis pour moi qu'elle soit là avec son gosse d'autant plus que le petit dort et donc n'est pas agité du tout... Au final je me pose sur le canapé à côté d'elle tandis qu'elle s'excuse une nouvelle fois d'envahir mon salon je ricane alors. « Ne vous en faites vraiment pas y'a pas de mal du tout ! » De toute évidence elle est mal à l'aise je peux comprendre je serais dans le même état qu'elle si j'avais été à sa place donc je comprends qu'elle réagisse comme ça mais vraiment elle me dérange pas du tout...

_________________
Caden Julian Shaw
« Avancer sans se retourner c'est précisément ce que j'appelle réussir sa vie ! »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 869
AVATAR : Mila Kunis
CREDITS : evie (ava) - astra (sign) - ghostczerny, lo, lfb (icon sign)
ÂGE : 31

MessageSujet: Re: L'enfer se déchaîne sur RH. [Caden]   Jeu 22 Fév - 13:44

Dans le fond, elle n’avait pas eu trop de doute qu’on la laisse entrer. Vu la tempête et le fait qu’elle soit avec un bébé, ça jouait clairement en sa faveur. Et puis si vraiment on l’avait renvoyée d’où elle venait, elle aurait simplement sonné à la porte voisine. Andy n’était pas vraiment quelqu’un qui se gênait dans la vie. Cela n’allait pas changer aujourd’hui. Elle accepta une boisson chaude avec plaisir. Elle ne demandait pas de café, simplement parce qu’elle allaitait. Elle s’installa et puis récupéra la tasse qu’il lui tendit. Chocolat chaud, l’odeur en était délicieuse. Elle souffla tranquillement sur sa tasse et puis le remercia tout en s’excusant un peu de débarquer comme un cheveu sur la soupe. Dans le fond, elle s’en fout de débarquer comme cela, mais elle se dit que les mœurs veuillent qu’elle s’excuse un peu. Elle sourit à sa réponse, tant mieux si ça le dérange pas. Un peu de compagnie, c’était plutôt vrai et c’est pas avec cette tempête qu’un pote va débarquer en principe. Elle se présenta et présenta son mini elle en souriant. Elle attendait clairement qu’il se présente à son tour, elle était plutôt curieuse d’en savoir plus sur son hôte forcé. Et elle ne fut pas déçue, enfin, il se présenta. Caden Shaw, ça lui disait définitivement rien. La suite l’étonna. Il s’annonça comme basketteur pro et que du coup, si son visage lui disait quelque chose, c’était normal. Elle grimaça légèrement. "Et bien, j’espère que je vous vexerais pas… mais votre visage me dit rien du tout. Mais je suis pas le sport, ça a tendance à m’ennuyer." Elle haussa les épaules, elle n’en avait pas honte du tout. Et puis, les nouvelles, elle les regardait toujours sur son ordi en ciblant ce qui l’intéressait. Le reste, elle n’y jetait même pas un coup d’œil. Et vu qu’elle considérait la plupart des journaux comme un ramassis de conneries. Elle ne les lisait qu’extrêmement rarement.

Elle annonça qu’elle pourrait essayer de contacter quelqu’un pour voir si cette personne pourrait venir la chercher, mais Caden lui fit comprendre qu’elle n’en avait pas besoin, qu’elle pouvait rester ici en attendant que ça se calme et qu’il la ramènerait quand ça se sera calmé. Elle hocha la tête, ça lui convenait. Dans le fond, c’était égal. Elle sourit en lui disant qu’ils l’envahissent. Ça l’amuse un peu, elle doit bien l’avouer. "Alors parfait, si on vous dérange pas. Et si la tempête ne se calme pas avant demain ?" Et bien oui, autant poser les questions tout de suite. S’ils pouvaient pas trop sortir, elle squatterait le canapé sans problèmes. Elle sourit amusée et puis son fils se met à bouger doucement. Elle l’avait déposé sur le canapé, histoire de pouvoir boire son chocolat chaud tranquille. Elle avait bloqué une éventuelle chute avec un coussin. Ouvrant les yeux, le petit Liam se mit à gigoter doucement et puis à babiller, enfin… des petits sons sortaient de sa bouche, pas sûre que ça puisse être dans la catégorie babillage. Elle le prit dans ses bras et posa un baiser sur son front. Il regardait partout autour de lui, c’était un petit être curieux. "Vous aimez bien les enfants ?" Il se tenait assez bien droit maintenant et il tenait sa tête, donc c’était moins la misère pour le prendre. "Joueur pro, ça doit être marrant si ce sport est une passion. Vous jouez dans une équipe de NBA ?" Il devait, enfin d’après ce qu’elle en savait… même si c’était pas grand-chose.


_________________


Fun & Free.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1640
PSEUDO : GekkuNeko aka Juliette.
AVATAR : Thomas Andrew Felton
CREDITS : Avat' morsmordre ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
ÂGE : 28

MessageSujet: Re: L'enfer se déchaîne sur RH. [Caden]   Dim 18 Mar - 21:03


« L'enfer se déchaîne sur RH »
ft. Andy & Caden

De temps en temps il m'arrive de tomber sur des personnes qui ne me connaissent absolument pas et parfois il m'arrive aussi de tomber sur des gens qui savent parfaitement qui je suis et ce que je fais dans la vie. Personnellement j'ai tendance à préférer les gens qui ne savent absolument pas qui je suis, évidemment ces gens là je les plains quand même parce qu'ils ne connaissent visiblement pas le basket et donc ils manquent quelque chose d'important et vraiment génial mais ça les regarde, on a pas tous les mêmes passions ni les mêmes centres d'intérêts dans la vie et c'est ça que je trouve formidable dans tout ça. Et justement la jeune femme en face de moi ignore tout de moi et de qui je suis je le comprends lorsqu'elle me fait savoir ne rien connaître au basket parce que ça l'ennuie je souris alors « pas de soucis ne vous en faites pas c'est mieux que vous ne me connaissiez pas. » Que je dis à la jeune femme en souriant largement parce qu'en fin de compte les fans de basket et de moi ont tendance à être lourds en général ils me sautent dessus me posant mille et une questions sur ma vie et sur moi, savoir si j'ai retrouvé quelqu'un vu que mon divorce et les causes de mon divorce ça s'est sut chose que je ne voulais pas à la base, ils cherchent à savoir quand je vais remettre les pieds sur un terrain de basket et diverses autres choses encore que je ne souhaite pas mentionner à mes fans parce que ça ne les regarde pas vraiment. C'est donc une joie pour moi qu'elle ne sache pas qui je suis ni qu'elle ne connaisse rien au basket parce qu'en soit je ne veux pas vraiment en parler pour le moment...

Nous discutons et je lui fais rapidement savoir qu'il n'y a pas de soucis à ce qu'elle et son gamin restent ici le temps que la tempête se calme et quand elle me demande si ce n'est pas calmé avant demain comment on s'y prendra je souris de nouveau « j'ai deux chambres en plus de la mienne donc vous pourrez très bien occuper l'une des chambres avec votre petit le temps que la tempête se calme et dormir confortablement dans un lit propre et bien chaud. » Je propose après à elle de voir si ça lui convient ou si elle préfère tenter de rentrer à pied, naturellement cette éventualité ne me plaît pas trop mais si elle se sent plus en sécurité à l'extérieur plutôt que chez moi je comprendrais également. Elle ne me connaît pas par conséquent je pourrais être tout le monde et n'importe qui qu'elle n'en saurait rien. Nous discutons alors que le petit émerge et nous dévisage longuement autant elle que moi et elle me demande si j'aime les enfants j'acquiesce alors « j'aime les humains en règle générale. Du coup oui j'aime les enfants mais essentiellement quand ils sont calmes un peu comme le vôtre. Quand ils sont bruyants à tel point qu'on ne s'entend plus comme un peu tout le monde là j'ai plus de difficultés. » Et ça me semble normal, les gamin qui passent leur temps à hurler comme pas possible c'est tout de suite plus difficile à gérer et c'est normal. Elle me questionne ensuite sur mon travail et je souris immédiatement « pour être honnête je fais une pause dans ma carrière depuis environ deux ans maintenant. Mais avant je bossais pour les Knicks de New York et je faisais essentiellement des matchs dans le reste du monde pour les coupes mondiales. Je jouais surtout pour l'international en fait. Les grosses coupes. » Que je dis à la belle en souriant largement tandis que je pose mes yeux bleus sur elle « et de votre côté ? Vous bossez dans quoi ? » Que je demande curieux d'en apprendre plus au sujet de cette Demoiselle et de ses occupations...

Spoiler:
 

_________________
Caden Julian Shaw
« Avancer sans se retourner c'est précisément ce que j'appelle réussir sa vie ! »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 869
AVATAR : Mila Kunis
CREDITS : evie (ava) - astra (sign) - ghostczerny, lo, lfb (icon sign)
ÂGE : 31

MessageSujet: Re: L'enfer se déchaîne sur RH. [Caden]   Sam 24 Mar - 9:05

Elle haussa les épaules. Elle trouvait ça marrant et étrange qu'il commence la conversation là-dessus… parce que si par hasard quelqu'un y connaissait quelque chose au basket mais qu'il ne le reconnaissait pas… et bien, il pouvait commencer à s'exciter dès qu'il avait annoncé la couleur. Bon c'était clairement pas son cas. Le sport à la tv… très peu pour elle. Et en stade ? Ca pouvait l'amuser s'il y avait de l'ambiance, mais c'était pas son premier choix. À part, si c'était une compète de jeux vidéos, là, il était possible qu'elle s'y rende d'elle-même. Ça n'a pas l'air de le déranger d'avoir deux inconnus dans sa maison et elle retient volontiers la possibilité qu'il les ramène. Mais il fallait parer à toutes éventualités et que la neige continue à tomber aussi fort, c'était quasi certain. Elle se disait que le canapé ferait l'affaire, mais son hôte lui annonce simplement qu'il y a des chambres d'amis et qu'elle pourra en utiliser une. "Je vous prends aux mots pour la chambre. Si nécessaire." De fait, elle préférait quand même rentrer chez elle, mais uniquement si la météo s'améliorait. Pourquoi ? Un petit peu parce qu'elle ne le connaissait pas. Mais surtout parce qu'elle avait le nécessaire pour son fils, mais l'essentiel se trouvait chez elle. Oh, une nuit à l'extérieur était possible, elle était étonnement assez prévoyante quand cela concernait le petit Liam. D'ailleurs, vu que pour le moment, elle est là. Autant faire la conversation. Caden n'a pas l'air le mec le plus bavard, enfin, elle a l'impression qu'il faut pousser un peu. C'est une première impression, elle peut évidemment se tromper. Du coup, vu qu'elle est là avec un poupon, elle veut savoir s'il aime les enfants. La plupart du temps oui et cela la fait sourire. Qui aime les enfants quand ils se mettent à hurler durant des heures à plein poumons ? Personne. Enfin, elle l'imagine. Elle-même n'est pas une grande fanatique des gamins. Le sien oui, mais juste parce que c'est le sien. Et puis, elle est assez contente, elle a un bébé calme au niveau des hurlements.

Vu qu'il a dit être pro en basket, elle est curieuse de savoir dans quelle équipe, bien qu'elle n'y connaisse pas grand-chose… elle peut quand même nommer quelques équipes réputées dans le pays. Les Knicks, elle les connaît. Enfin, elle savait avant qu'il ne le dise, que c'était l'équipe de NYC. Surtout à l'international. Une pause depuis deux ans ? Elle se demandait si un sportif pouvait vraiment revenir au top de son jeu après un break aussi long. Mais ça ne la regardait pas et elle n'allait sûrement pas poser la question. Le fait qu'il soit venu s'installer à Redwood, ça voulait sûrement dire qu'il était originaire de la région. Et puis il lui retourna la question, un sourire amusé aux lèvres, elle allait lui répondre. "J'ai monté une école de danse en arrivant dans la région. J'enseigne la pole dance. Et avant ça, j'ai fait des centaines d'autres boulots un peu partout à travers le monde." Elle ne regrettait pas un seul instant sa vie délurée et étrange pour beaucoup de gens, elle avait adoré faire ce qu'elle voulait, quand elle le voulait. Elle le faisait d'ailleurs encre aujourd'hui, même si, depuis quelques mois, elle devait composer avec son gamin. Elle ne regrettait en rien l'aventure. C'en était simplement une nouvelle. Observant son fils qui commençait à chouiner et à se frotter un peu contre elle, elle compris de suite qu'il commençait à avoir faim. Elle le cala dans son bras et de l'autre main, dégrafa la bretelle son débardeur après avoir ouvert son pull à fermeture éclair. Elle découvrit son soutien-gorge et puis son sein avant de plugger son fils dessus. Elle n'avait même pas pensé qu'éventuellement ça pouvait gêner son hôte. En fait, elle y pensait jamais… Depuis son accouchement, nombre de gens avaient vu l'un de ses seins dans des situations un peu similaires. Elle s'était fait rabrouée une fois ou deux dans un café par des clients, mais elle leur avait si bien fermé leur clapet… qu'ils avaient fini par la fermer. Mais du coup, Caden qu'elle ne connaissait pas vraiment, venait de voir l'un de ses seins et voyait maintenant son fils se nourrir. Lui foutre un foulard ou un truc par-dessus pour le cacher… ça ne lui venait jamais à l'idée.


_________________


Fun & Free.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1640
PSEUDO : GekkuNeko aka Juliette.
AVATAR : Thomas Andrew Felton
CREDITS : Avat' morsmordre ; Sign' Emi Burton ; Gif' GekkuNeko & Tumblr
ÂGE : 28

MessageSujet: Re: L'enfer se déchaîne sur RH. [Caden]   Dim 15 Avr - 14:08


« L'enfer se déchaîne sur RH »
ft. Andy & Caden

Je n'ai jamais été très doué pour discuter avec de parfaits inconnus donc en général quand je rencontre quelqu'un je m'ose toujours à espérer que la personne saura faire la discussion parce que moi la plupart du temps j'ai beaucoup de mal avec ça. Je suis curieux c'est sûr mais j'évite de poser toutes les questions qui me viennent à l'esprit de peur de mettre mal à l'aise la personne donc je me contente du minimum pour laisser une certaine intimité à la personne face à moi ce qui me semble logique et respectueux pour elle. Pour aujourd'hui c'est ce que je compte faire aussi mais je m'ose quand même à croire que la Demoiselle saura trouver les mots pour me détendre et que je réussisse à m'ouvrir à elle. En ce moment la seule chose que je puisse faire c'est de lui proposer de dormir ici dans le cas où la tempête ne se calme pas et ça me semble normal de le faire, elle a quand même un bébé entre les bras je n'allais certainement pas la laisser dehors ou la foutre à la porte d'ici quelques heures même si la tempête n'est pas calmée. Franchement je ne suis pas comme ça. Elle me remercie d'ailleurs plusieurs fois pour mon hospitalité et je lui souris alors qu'elle me dit qu'elle me prend aux mots pour la chambre « n'hésitez pas surtout si je vous avez besoin de quoi que ce soit. Boire, manger, laver le petit si besoin est... Prévenez moi juste et je vous conduirais à l'endroit nécessaire. » Oui je tente d'être le plus serviable possible, la pauvre s'est retrouvée pas mal emmerdée en étant dans le froid comme ça dans autant que je sois présent pour elle et le plus disponible possible.

Nous apprenons à nous connaître histoire de faire passer le temps et quand elle m'annonce avoir monté une école de danse et qu'avant elle a fait pleins d'autres boulots à travers le monde je souris « oh ! Une voyageuse si je vous suis bien ? » Que je dis en gardant mon éternel sourire plaqué sur mes lèvres tandis que je pose mes yeux bleus sur elle « et où êtes vous allé dites moi tout ? » Elle devinera sans doute que tout comme elle j'adore voyager et qu'avec mon métier j'ai pu voir de nombreux pays donc je ne suis pas à plaindre c'est un fait indéniable. Alors que nous discutons de choses et d'autres le petit commence à remuer et la voilà qui lui donne le sein, le geste ne me dérange pas, j'ai déjà vu faire d'autres femmes avant elle donc ce n'est pas quelque chose qui me choque ou qui me pousse à devenir violent. Certains le sont, moi ce n'est pas mon truc, je trouve ça magnifique une femme qui donne le sein à son bébé je pourrais regarder ça longtemps mais je ne le fais pas de peur de passer pour un pervers. « Quel âge a votre bébé ? » Demandais-je histoire d'en savoir un petit peu plus sur elle et sur son enfant, je pense que c'est la meilleure question que j'ai pu lui poser. Généralement les mamans aiment parler par dessus tout de leurs enfants donc je suppose qu'elle parlera sans trop de difficulté...

Spoiler:
 

_________________
Caden Julian Shaw
« Avancer sans se retourner c'est précisément ce que j'appelle réussir sa vie ! »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 869
AVATAR : Mila Kunis
CREDITS : evie (ava) - astra (sign) - ghostczerny, lo, lfb (icon sign)
ÂGE : 31

MessageSujet: Re: L'enfer se déchaîne sur RH. [Caden]   Dim 22 Avr - 13:52

Elle haussa les épaules. De toute façon, elle devait bien avouer que connu ou pas… elle s'en foutait royalement. Elle était loin d'être une groupie et encore moins au niveau du sport. Elle avait rencontré une fois ou deux des sportifs professionnels et elle les trouvait souvent bien trop imbu d'eux-même… alors que dans le fond, il courrait après une balle pour un salaire absolument indécent. Certes, c'était chouette qu'ils puissent vivre de leur passion, mais ils devraient avoir honte de leur salaire ridicules. Mais elle allait pas balancer des trucs comme ça, rester au chaud, c'était son objectif. Ça n'a pas l'air de le déranger qu'elle reste avec son bout de chou ici et puis il propose même de dormir sur place, si jamais ça ne se calme pas. Elle hocha la tête, tant mieux. Même si elle préférait clairement pouvoir rentrer chez elle. Ça allait être juste niveau pampers et puis elle n'aimait pas spécialement dormir dans le même lit que son bébé, elle s'inquiétait toujours de bouger et de finir couchée sur lui. Certes, ce n'était jamais arrivé et ça n'arriverait sûrement jamais, un peu grâce à cette panique d'ailleurs, vu qu'elle dormait à peine dans ces cas-là. "Top, c'est une bonne solution de repli, si ça se calme pas."

Voulant savoir si Liam ne le dérange pas, elle lui pose la question sans détour, aime-t-il les enfants ? Oui, il aime les humains en général, sauf les gamins qui hurlent tout le temps. Elle hocha la tête, c'était sûr que les hurlements, c'est jamais très agréable. "Logique." Et puis, parce qu'il est assez sympa bien qu'un peu étrange et que le basket semble si important, elle lui posa une question dessus. Curieuse elle l'est mais se connaissant, elle ne retiendrait pas l'équipe pour laquelle il jouait. Les Knicks, NYC, mais en pause depuis deux ans. Wahou, ça faisait un sacré temps mort. Et il avait surtout bossé en internationale, enfin bossé… couru après une balle surtout. "Ca devait être sympa." En fait, elle avait du mal à comprendre comment un truc pouvait devenir toute la vie de quelqu'un. Elle était consciente que jouer dans une équipe de ce genre, ça demandait un temps monstre et se consacrer presque exclusivement à ça… Tant mieux si des gens le pouvaient. Andy, elle aurait tendance à s'ennuyer. Elle n'était jamais à rester dans la même case trop longtemps. Son école de danse était l'exception, mais elle faisait tellement de chose différente et avait différents projets de développement… du coup, c'était un peu comme un nouveau boulot à chaque fois. Il lui renvoya la question, enfin il voulut savoir ce qu'elle faisait de sa vie. "En arrivant ici, j'ai créé une école de danse. Avec une spécialisation dans le pole dance, mais on y enseigne de tout et pour tous les âges. Mais j'ai eu des dizaines et des dizaines de boulot divers et varié avant. Je m'ennuie vite." D'ailleurs, elle était toujours aussi étonnée de ne pas encore être lassée de Redwood Hills, ce petit village qui ne payait pas de mine perdu dans un Vermont très peu peuplé. "J'ai vécu un peu partout et j'ai fait beaucoup de métier… de dératiseur à stripteaseuse en passant par le service après-vente." Elle avait toujours eu une vie bien remplie et pleine de surprise. C'était encore le cas aujourd'hui, mais en différent. "J'espère quand même que la tempête va se calmer un peu… et que l'hiver arrive à sa fin aussi, ras le bol de pouvoir à peine sortir. Vivement le soleil. Et du coup, vous ête en pseudo vacances depuis deux ans ?" Elle haussa les épaules. Elle n'était pas vraiment habituée à ce genre d'hiver, elle se cassait au soleil quand elle en avait marre d'habitude, ce qui n'était pas possible cette année. Toujours alaitant, elle checka son téléphone, elle venait de recevoir un message d'Isiah, il avait besoin d'elle pour un truc. Elle lui répondit vite fait qu'elle était coincée pas chez elle à cause de la tempête et qu'elle ne pouvait pas rentrer vu qu'elle était avec son môme et sans voiture. Elle reposa son téléphone. "Un ami, il voulait savoir où j'étais. Il va peut-être pouvoir me prendre en passant. Enfin s'il rentre en ville. Il s'inquiétait peut-être juste à cause du temps." Elle lui sourit.


_________________


Fun & Free.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'enfer se déchaîne sur RH. [Caden]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'enfer se déchaîne sur RH. [Caden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chine: Amérique, va en enfer
» L'enfer n'est jamais la fin [PV]
» Les Feux de l'Enfer
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
YOU'RE ENTERING REDWOOD HILLS
 :: Waterfall Avenue :: lilac road
-
Sauter vers: