AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas

Partagez | 
 

 Take me out | Nicki & Nathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1350
PSEUDO : Dezbaa
AVATAR : Aaron Taylor-Johnson
CREDITS : EXORDIUM (avatar), Tumblr (gifs), Dezbaa (signature)
ÂGE : 25

MessageSujet: Take me out | Nicki & Nathan   Ven 26 Jan - 12:07




Take me out


« The moon is sadly facing / Hung up by stars and tree branches / All of our time’s been wasted / There’s nothing here, there’s nothing here / (Ohh, Ohh) / There’s nothing here I swear / (Ohh, Ohh) / So drop the bag, and don the red, my friend. » - Pierce Brothers, Take me out

La musique battait comme un tambour de joie. Il entendit à peine son téléphone sonner. En réalité, ce fut plutôt la vibration, dans sa poche, qui attira son attention. Il glissa sa main dedans et en sortit le smartphone. C'était Nicki. Il haussa les sourcils, surpris qu'elle appelât à plus de minuit, bien qu'il fût rare que l'un ou l'autre dormît déjà à cette heure-ci. « Attendez les gars, j'reviens, j'ai un appel ! » dit-t-il assez fort, pour que tous pussent l'entendre, vers un groupe d'amis en pleine partie de shooters. Il leur fit un signe de la main en s'éloignant à reculons pour sortir de la cuisine. Il décrocha et précisa aussitôt : « Attends, juste trente secondes ! » Dans le salon, d'autres jeunes dansaient, fumaient, buvaient, mais il n'y prêta pas attention. Il traversa l'ancien corps de ferme et rejoignit la salle de bains, dont il ferma la porte. Le son pulsait toujours, cependant, il était atténué : il entendait mieux. « Salut ! Ça va ? Ça fait un bail putain ! » Néanmoins, tout son enthousiasme retomba lorsqu'il perçut l'intonation qui modulait la voix de son amie. « Qu'est-ce qui s'passe ? Ralentis ralentis ! J'capte rien. » Il avait les sourcils froncés. La blonde recommença son récit, qui prit peu à peu forme dans l'esprit embrumé de Nathan. « Ouais non, t'as bien fait, reste pas là s'il t'emmerde. » Même si elle ne pouvait pas le voir, il hocha la tête. « Là j'suis pas chez moi, j'suis... euh, dans une ferme sur la grande route, j'crois que c'est le numéro 6 ou 7. Mais viens, t'vas pas rester toute seule ! » Il eut un bref rire. « Non non t'inquiète y'a pas de problème, Jerem c'est un bon pote, il t'a d'jà vu, puis d'façon il est complètement pété, alors une de plus ou d'moins, il verra pas la différence... » Il jeta un coup d'œil distrait aux brosses à dents qui trônaient dans un verre. « Ouais à tout d'suite, tu m'appelles quand t'es là. » Et il raccrocha.

Il retourna dans la cuisine, non sans une pointe d'appréhension pour lui vriller le cœur et l'estomac. Nicki était aussi en soirée, lorsqu'un type avait commencé à l'aborder, insistant, pressant, dérangeant. Il n'avait pas eu le temps d'avoir tous les détails, mais elle n'avait visiblement aucune envie de rester là-bas, ce qu'il comprenait bien. Il y avait des hommes, comme ça... des hommes dont il espérait ne pas faire partie. C'était une question qui l'avait un peu travaillé, avec l'affaire Weinstein et le phénomène du #metoo. Il n'avait jamais vraiment saisi l'ampleur de la situation auparavant, pour la bonne raison que cela ne faisait en aucun cas partie de son quotidien. Des situations embarrassantes de ce style avaient dû arriver à ses sœurs - l'idée le répugnait -, cependant, il ne s'agissait pas toujours d'un sujet sur lequel les gens, même les femmes, osaient poser des mots. Il avait imaginé qu'avec le scandale, la population prendrait conscience du souci général ; vraisemblablement, certains avaient décidé que le respect de l'autre était une notion bien vague et une valeur peu valable. Il balaya la pensée d'un haussement d'épaules. Que les gens fussent cons, ce n'était pas une grande nouvelle.
Entre temps, ses amis étaient passés au bière-pong, jeu auquel il excellait. « Hey Nate ! Tu veux participer ? » - « Carrément. » Il s'avança vers le groupe, un large sourire aux lèvres. « J'devrais p't'être juste vous abandonner 't'à l'heure, j'ai une pote qui va pas tarder à arriver. » - « T'inquiète ! On la connaît ? » - « Ouais, c'est Nicki. » - « Ah, cool ! » Et il se joignit à la partie.

Il lui sembla qu'un court temps s'était écoulé lorsque son portable sonna à nouveau. Il s'éloigna de la table et décrocha. « Yep, j'arrive tout de suite. » Rangeant son téléphone dans sa poche de jean, il sortit de la cuisine, attrapa son manteau dans l'entrée, l'enfila, et s'engouffra dans la nuit glaciale. Nicki se tenait à quelques mètres de la maison. Il lui fit un signe de la main tandis qu'il la rejoignait. « Salut. » Il lui accorda une franche accolade, puis s'en détacha, et lui adressa un coup d'œil un peu inquiet. « Bon, ça va quand même ? Vas-y, on va rentrer tout de suite, il fait méga froid ici, j'vais crever. » Il l'entraîna à l'intérieur, retira son manteau, le déposa sur la rambarde de l'escalier, et lui indiqua de faire de même.

© Dezbaa

_________________


NO SHAME :
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Minipousse veut un pouney
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 3813
PSEUDO : Timon
AVATAR : Nicola Peltz
CREDITS : viceroy(Avatar) Wiise (Signature)
ÂGE : 23

MessageSujet: Re: Take me out | Nicki & Nathan   Dim 18 Fév - 9:34

Take me out


Nathan et Nicki

La panique avait envahie la blonde, elle venait de s’enfermer dans la salle de bain, ses mains tremblait un peu. Elle avait peur en faite. C’était la première fois qu’elle avait  peur de quelqu’un en soirée. Et en plus elle n’était pas en soirée chez des gens qu’elle connaissait vraiment bien, non, c’était juste des vagues connaissances de la fac.  Elle en venait a se demander pourquoi elle était venue ici plutôt qu’a une autre soirée.  C’était même un de ses moments où elle en vint a se dire qu’elle aurait préférer « travailler » ce soir plutôt qu’être ici.  Elle n’avait qu’une envie : rentré chez elle. Mais elle savait parfaitement que ce n’était pas vraiment prudent, et elle n’avait surtout pas envie d’être seule.  Elle décida de se calmé un peu après avoir fait les cent pas, et sortie son téléphone, elle n’avait qu’a appeler quelqu’un, pour ne pas être seule mais partir d’ici quand même.  Elle ne pouvait pas appeler Willhelm, vue comme ça s’était fini la dernière fois qu’elle l’avait vue. Elle avait prit bien soin de l’évité depuis. Il lui manquait c’était certain, après tout c’était son meilleur ami depuis toujours. Alors elle eu d’un coup un flash. Elle savait qui appeler. Nathan. Cet homme qui était toujours là pour elle, son ami, celui grace a qui elle pouvait prouver que l’amitié homme/femme existait parfaitement, même avec un homme hétéro. Nathan était son ami, il aimait les femmes et pourtant, elle savait qu’il n’y aurait jamais rien d’autre que de l’amitié entre eux.  Elle l’appela rapidement, priant pour qu’il réponde, qu’elle ne le réveille pas, ou ne le dérange pas alors qu’il était avec une fille. Elle fut soulager quand elle entendit la voix de l’homme de l’autre coté du fil. «  Nathan ! J’suis soulager de t’entendre. » Dit elle d’un ton soulager «  J’suis en soirée, j’était tranquille avec des copines et y’a un gros lourd qui est arriver. Il me lache plus, il me fait flipper j’te jure. Il me suit partout, comme s’il était devenue mon ombre, il est envahissant, il dit des horreur, j’ai peur j’te jure ! » Dit elle d’un ton paniquer maintenant, en reparler l’avait  a nouveau paniquer alors qu’elle avait presque réussi a retrouver un rythme cardiaque normal.  Elle soupira doucement pour se détendre quand il lui dit de parler moins vite car il ne comprenait rien. Merde c’était vrai, elle avait tendance a parler super vite quand elle était dans cet état de panique. «  Je… Je suis a une soirée. Et un mec m’emmerde mais… J’ai peur de partir et me retrouver seule. Je part mais… J’peux te rejoindre ? » Dit elle d’un ton un peu plus calme et plus lentement surtout pour qu’il comprenne bien. Elle se doutait qu’il était en soirée, elle entendait plus ou moins la musique derrière lui en fond sonore. «  Ca va pas déranger si je m’incruste avec toi a ta soirée ? » Dit elle d’un coup un peu angoissé a l’idée de ne pas pouvoir le rejoindre. Là, elle avait absolument besoin de lui.  Elle fut soulager qu’il lui dise qu’elle pouvait venir et chercha un instant dans sa mémoire le visage de ce fameux Jerem. A voila, elle s’en souvenait. Oui il l’avait déjà vue…Et pas que d’ailleurs. Enfin Nathan n’avait pas l’air de le savoir et n’avait pas besoin de le savoir non plus. « Merci. A tout de suite » Dit elle d’un ton rassuré, voila. Son cœur avait a nouveau retrouver un rythme plus ou moins normal.

Mais une fois qu’elle eu raccrocher et qu’elle fut a devant la porte de la salle de bain, seule , l’angoisse la reprit. Elle devait sortir, traverser la salle pleine de monde, risquer de le croiser, tout cela pour attraper son manteau et partir.  Elle ne savait pas si elle en avait la force. Elle ferma les yeux et inspira une grande bouffé d’air, l’expira doucement et retrouva tout son courage. Elle ouvrit la porte, sortie rapidement et c’est d’un pas actif qu’elle rejoint le placard plein a craquer des manteau des invités. Elle trouva vite le sien et l’enfila. Elle entendit la voix de ce type qui lui faisait peur. Mince, il l’avait retrouver, et il l’appelait en plus. Elle ne le regarda même pas, enfila rapidement sa veste et sortie de la maison presque en courant. Heureusement elle était elle aussi dans une maison sur la grande route, elle n’était donc pas bien loin de là ou se trouver Nathan. Et tant mieux car elle était a pied. Elle se mit donc a marcher, seule dans la nuit et le froid, avec pour seule lumière celle de la lune et des étoiles, mais heureusement aussi celle de son téléphone portable en mode lampe de poche. Elle n’aimait pas trop cela, le moindre bruit la faisait sursauter. Définitivement c’était une soirée de merde ! Enfin, elle arriva rapidement malgré ses talons hauts. Elle appela a nouveau Nathan pour lui dire qu’elle était devant la maison. Elle avait rangé son téléphone mais restait a trois mettre de la maison, serrant ses bras autour d’elle pour se tenir un peu plus chaud. Son manteau n’était clairement pas fait pour protéger d’un froid pareil. Elle regardait autour d’elle, un peu paniquer, quand elle entendit Nathan arriver. Elle lui fit un maigre sourire alors qu’il l’enlaça. Elle lui rendit bien sur son étreinte.  «  Salut » Murmura t elle doucement alors qu’il la lâchait. Elle le regarda et haussa les épaules en seule réponse pour son «ca va quand même ?»  Elle n’allait pas bien non, mais bon, elle ne voulait pas en parler. Pas a Nathan, ni a personne d’autre d’ailleurs.  «  Oui rentrons » Dit elle simplement. Elle suivit le jeune homme et l’imita quand il enleva son manteau. Elle posa le sien par-dessus celui du brun presque timidement et lui souri. « Merci en tout cas… J’ai jamais eu aussi peur d’un mec de toute ma vie… »  Et pourtant depuis quelque temps elle en avait vue des mecs étrange. «  Je te dérange pas c’est sur hein ? » Dit elle un peu  gêner tout de même de s’incruster comme cela dans sa soirée. Elle suivait le brun qui semblait vouloir l'amener quelque part. Une fois dans la cuisine, la blonde s'approcha d'elle même des boisson et entrepris de servir un whisky coca a son ami et un pour elle avant de le regarder et rire un peu « T'as quand même une sale gueule avec tes blessure là. Tu te prend pour le monstre de Frankenstein ? » Enfin elle était belle de parler avec sa mine affreuse. Elle lui donna le verre et but une gorgée avant de regarder autour d'elle «  J'espère qu'il m'a pas suivit... J'te jure il m'a fait flipper en plus il connaissait mon prénom et j'sais pas qui lui a dit... Vue que peu de monde connait mon vrai prénom » Et voila, elle recommençait a stresser en regardant autour d'elle, flipper de le voir apparaître au milieux de tout ces gens qui dansait, buvait et riait.


_________________
She got bad reputation. She take the  long way home...♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1350
PSEUDO : Dezbaa
AVATAR : Aaron Taylor-Johnson
CREDITS : EXORDIUM (avatar), Tumblr (gifs), Dezbaa (signature)
ÂGE : 25

MessageSujet: Re: Take me out | Nicki & Nathan   Mer 16 Mai - 22:41




Take me out


« The moon is sadly facing / Hung up by stars and tree branches / All of our time’s been wasted / There’s nothing here, there’s nothing here / (Ohh, Ohh) / There’s nothing here I swear / (Ohh, Ohh) / So drop the bag, and don the red, my friend. » - Pierce Brothers, Take me out

Nicki avait une mine affreuse. Son visage déconfit accueillait deux yeux tiraillés entre la crainte et la fatigue - ou qui mêlaient pitoyablement les deux, il n'aurait su le dire. « Nan nan, t'inquiète. Si ça dérangeait, j'te l'aurais dit. 'Fin, on se serait pas vus là. » ajouta-t-il. Considérant la situation, il doutait du fait qu'il eût pu s'opposer au fait de voir la jeune femme. A ses amis ou sa famille, il refusait peu souvent son aide ou sa présence. Il avait rarement vu son amie dans cet état. Nicki, c'était plutôt une fille souriante, une fêtarde invétérée, une amoureuse des soirées. C'était certainement beaucoup de choses, mais pas une femme dont le regard murmurait les peurs. Pas devant lui, à tout le moins. Elle avait besoin d'un soutien, temporaire, passager, éphémère ; il ferait cela. Peut-être un peu trop silencieusement, simplement parce qu'il ne trouvait, pour le moment, rien à dire - un peu embarrassé. D'un geste de la main, il l'invita à le suivre et l'entraîna rapidement jusqu'à la cuisine. Le bière-pong avait pris fin, et les participants s'étaient dispersés à travers la maison. La blonde se mit à préparer un verre de whisky-coca. Il l'observa un petit temps, en silence, le bas du dos appuyé contre le plan de travail, les mains appuyées sur celui-ci. Puis, il se redressa, et s'apprêtait à lui demander si elle connaissait le type qui l'avait harcelée, quand elle prit la parole, un rire roulant sur sa langue.

Un court instant, Nathan écarquilla les yeux. Il avait presque oublié ses blessures. Il passa son index et son majeur dessus, machinalement. « Ah ouais, ça... » Il leva les yeux vers la jeune femme et se demanda si Reagan lui avait parlé de leur accident. Sûrement. Les filles sortaient souvent ensemble et s'appréciaient beaucoup. Elles devaient se raconter tout un tas de choses... peut-être que, parfois, il apparaissait dans la conversation. Cependant, il n'avait pas tellement envie d'essayer de deviner ce qu'elles disaient de lui, ni même d'y songer. Ça pourrait malencontreusement ruiner son amitié avec Nicki - elle avait un peu le cul entre deux chaises, tout compte fait. Il chassa cette pensée. « J'fais Halloween un peu en avance, ouais. » Un sourire étira ses lèvres ; un sourire un peu trop parfait pour être totalement sincère. En réalité, il cherchait à éviter le sujet. Il n'avait pas encore assez bu pour avoir envie d'évoquer la blonde sulfureuse, encore moins avec Nicki. Elle lui tendit le verre, et il le prit en la remerciant. Peut-être que cela viendrait ; mais pas maintenant.

Fort heureusement, elle changea elle-même de sujet - les bonnes fées existaient peut-être, finalement. Si c'était le cas, ce soir-là, celle de la blonde s'était barrée pour faire la fête aux Bahamas avec Tom Pouce. Il haussa les sourcils, avant de les froncer. « Sérieux, il connaissait ton prénom ? » Nicoletta. C'était marrant, d'ailleurs, parce que Reagan non plus, elle n'utilisait pas son vrai prénom. Elisabeth... Pense pas à elle. Inadéquat égarement. Il revint à Nicki. « C'était pas un type que tu connaissais, t'es sûre ? Même vite fait ? J'sais pas, un mec à qui t'aurait pu montrer ta carte d'identité ou quoi... » Un vendeur, un flic, un prof, n'importe quoi. L'autre solution, ça aurait été que quelqu'un lui aurait parlé de Nicki, quelqu'un qui la connaissait bien. De l'avis de Nathan, ce n'était pas la possibilité la plus rassurante de toutes. Il s'approcha de la jeune fille et passa son bras autour de ses épaules, le whisky-coca s'agitant dangereusement dans sa main frôlant sa clavicule. « En tout cas, y'a pas d'raison qu'il t'ait suivie... 'fin, j'veux dire, Jerem fait gaffe, quand même. » répondit-il, se voulant rassurant. Il se rappela soudainement de ce qu'il lui avait dit au téléphone et eut une moue moqueuse. « Bon, vu son état, c'est peut-être plus tellement le cas, mais c'quand même pas un moulin, ici. » Le brun commençait à retrouver son entrain usuel. « Allez, t'as bien des choses à raconter depuis l'temps, nan ? Les amis, les amours, les emmerdes, tout ça ? »

© Dezbaa

_________________


NO SHAME :
 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Take me out | Nicki & Nathan   

Revenir en haut Aller en bas
 

Take me out | Nicki & Nathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
YOU'RE ENTERING REDWOOD HILLS
 :: Around Redwood Hills :: farming area
-
Sauter vers: