AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas

Partagez | 
 

 let the bullets fly, oh let them rain • olly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 74
PSEUDO : Skairipa
AVATAR : Kit Harigton
CREDITS : Shiya
ÂGE : 34

MessageSujet: let the bullets fly, oh let them rain • olly   Dim 28 Jan - 19:31

Cela fait maintenant une heure exactement que je suis assis à mon bureau, en train de finaliser une affaire. Une dernière vérification et ce sera bon, je pourrais donner le dossier à mon patron. Je suis plutôt fier de moi, en fait, finir un travail me rend toujours fier. Je laisse mes pensées vagabonder. J’ai depuis quelques jours une nouvelle coéquipière. D’habitude, je travaille plutôt seul, je n’avais plus de coéquipier depuis environ deux ans. Kyle était parti à Hollywood, non pas pour devenir une star du cinéma, mais pour faire agent de sécurité. Je ne sais pas pourquoi il a changé ainsi de direction, il ne me l’a jamais dit, en fait, je sais cela car c’est ce qu’on dit. En vérité, il est parti sans rien dire. Cela m’avait fait mal, car en plus d’être mon collègue, il était mon meilleur ami. J’ai essayé de prendre de ses nouvelles, mais il reste introuvable. Du coup, avec personne pour le remplacer, je me suis retrouvé seul ou alors à accompagner quelques collègues lorsque eux étaient aussi seuls, comme Isiah par exemple. Ma nouvelle coéquipière est donc une femme. Une jeune femme récemment diplômée, je dois donc lui montrer les ficelles du métier en quelque sorte. J’espère juste qu’elle n’est pas un boulet, mais des peu de fois que je l’ai vu, elle a plutôt l’air archi motivée et prête à bosser comme une malade. Je ne sais pas encore si je l’aime bien mais elle n’avait rien au premier abord qui laisserait penser le contraire. D’ailleurs, elle devrait arriver bientôt, elle commence son service dans une demi-heure.

Lorsque je la vois entrer dans le poste de police, je lui souris. Elle était encore habillée en civile. Salut, Smith ! Prête à travailler avec un pro ? Elle a un nom de famille parfait pour être flic. Je veux dire, ça passe super bien à l’oreille, on pourrait se croire dans un film ou dans une série TV. Genre Smith, couvre-moi ! ou encore Bien joué, Smith, on a enfin attrapé ce c*nnard. Je vous laisse imaginer. Je la laisse se changer, je lui ferais un topo de notre journée ensuite.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 153
PSEUDO : PoM
AVATAR : Sophie Cookson
CREDITS : ©applestorm
ÂGE : 25

MessageSujet: Re: let the bullets fly, oh let them rain • olly   Mar 30 Jan - 11:33

Quoi déjà ? Je soupire en entendant mon réveil sonner, je sais qu’à compter de ce moment j’ai une heure pour me préparer et partir bosser. Je me frotte les yeux, m’étire et me lève complètement au radar direction la salle de bain pour une bonne douche. Je ne sais pas bien pourquoi je suis si fatiguée ce matin, j’ai été plutôt sage hier soir. Avec la météo c’est pas comme si j’avais eu beaucoup le choix de toute façon. Bon ok c’est vrai j’ai regardé la télé jusqu’à une heure du matin parce que j’arrivais pas à dormir… au moins ce soir je n’aurais pas ce problème. Je traine un peu sous la douche et me réveille doucement. C’est avec un peu plus d’énergie que je mets deux toast à griller le temps d’aller m’habiller. Je ne fais pas un grand effort de recherche vestimentaire, je vais être en uniforme toute la journée. La priorité en ce moment c’est surtout de s’habiller chaudement pour éviter de se faire assaillir par le froid mordant qui règne à l’extérieur. Un peu de confiture sur mes toast, j’enfile ma parka, attrape mes clés et mon portable puis me voilà partie pour le commissariat. Redwood Hills est une petite ville, heureusement que je peux me rendre à pieds au boulot parce que ma voiture refuse de démarrer dès lors que la température est inférieure à huit degré. C’est précis, n’est-ce pas ?
J’arrive au poste de police une petite quinzaine de minutes plus tard, Cole me salue le premier, c’est avec lui que je dois passer la journée. Je lui adresse un léger sourire « Je te dirai ça une fois habillée et après avoir bu un café. » déclaré-je en me dirigeant vers le vestiaire, non sans prendre discrètement un mug sur le bureau d’Isiah qui en a une belle collection. Quelques minutes plus tard je rejoins mon collègue, habillée de mon uniforme et un café à la main, prête à l’écouter. Je m’assois face à lui « Alors Davis dis moi tout. » je bois une gorgée de ma boisson, il est pas terrible mais j’en ai besoin si je veux bien démarrer cette journée. « On a quoi au programme ? La mère Mitchell a perdu son chat ? » je ris un peu et arque un sourcil, curieuse de savoir de quoi va être fait ma journée.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 74
PSEUDO : Skairipa
AVATAR : Kit Harigton
CREDITS : Shiya
ÂGE : 34

MessageSujet: Re: let the bullets fly, oh let them rain • olly   Jeu 1 Fév - 16:31

Je ne pense pas que tu vas aimer le café… Mais elle est déjà lancée. Tant pis, la prochaine fois j’essaierais tout de même de lui proposer le café que je ramène moi-même, de meilleure qualité que celui acheté par la direction. Je l’attends patiemment, regardant de temps à autre les personnes qui entraient et sortaient. Lorsqu’elle revient s’asseoir en face de moi, avec un mug que je reconnais comme l’un de ceux sur le bureau d’Isiah, je souris. Bah écoute, t’es pas tombée très loin. J’aurais aimé te proposer quelque chose de plus passionnant, mais une dame du côté des fermes nous a appelé. Je lui tends la retranscription de l’appel et de ceux qui j’ai passé juste avant qu’elle n’arrive. Lorsqu’elle s’est levée pour aller nourrir ses animaux, elle s’est rendu compte que ses deux chevaux avaient pris la fuite pendant la nuit. Elle a peur pour eux, autant de ce que quelques gamins pourraient leur faire que la température. Ce n’était pas la première fois que ça arrivait et je me doutais où ils étaient partis, mais je voulais voir comment Olly se débrouillait. Elle avait l’air très douée et ça se voyait qu’elle avait envie d’aller sur le terrain, mais avant cela, il faut trouver une piste, ça ne sert à rien de sortir sans savoir où aller. Que ce soit une personne à interroger ou un lieu à vérifier, peu m’importait, tant qu’on avançait. Alors que fais-t-on, Smith ? Dans la pile de dossier que je lui avais donné, il y avait plusieurs pistes. L’une était évidemment le nom et l’adresse de la femme qui a perdu les chevaux. L’autre était un appel d’un habitant de Waterfall Avenue, se plaignant du bruit des cavaliers, en disant que cela devrait être interdit durant la nuit. Selon ce qu’elle trouvait plus intéressant et plus susceptible de nous aider, nous prendrons un chemin différent. C’était à elle de jouer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 153
PSEUDO : PoM
AVATAR : Sophie Cookson
CREDITS : ©applestorm
ÂGE : 25

MessageSujet: Re: let the bullets fly, oh let them rain • olly   Mer 7 Fév - 16:39

Au programme ce n’est pas la mère Mitchell qui a perdu son chat, mais une habitante dont les chevaux se sont fait la malle. Pas passionnant mais ça reste une affaire comme une autre et dans le coin j’imagine qu’il ne faut pas franchement s’attendre à mieux, surtout avec une météo pareille. « Hum… ok. » je comprends les inquiétudes de cette dame, et la nécessité de retrouver rapidement les deux équidés. Pour leur bien mais également pour éviter qu’ils ne provoquent quelque accident que ce soit. Je lis ce que mon coéquipier du jour met à ma disposition « T’as une carte de Redwood Hills ? » lui demandé-je « Ou google maps… peu importe. » j’attrape son clavier d’ordinateur, tourne l’écran un peu plus dans ma direction et affiche la carte de la ville et ses alentours. « Donc la propriétaire des chevaux habite là… et le mec qui a appelé à cause du bruit cette nuit ici. » il y a quand même pas mal de chemin qui sépare les deux endroits, mais dans l’affolement les chevaux ont dû avancer sans but. « Je propose qu’on aille là où ils ont été entendu. La route est dégagée mais les alentours sont enneigés, on va peut-être trouver leurs traces. Et puis si on trouve rien on avisera. » je regarde mon collègue et lui adresse un sourire « Mais t’as ton mot à dire Davis tu sais. ». Il me teste, je l’ai bien compris, pas besoin d’avoir fait de hautes études pour s’en rendre compte. Il a de la chance je suis joueuse et ça m’amuse qu’il me laisse les rênes. Je termine mon café, dégueulasse, et me lève « Bon alors princesse on y va ? » dis-je avec malice tout en mettant mon écharpe. J’attrape ma parka et me dirige vers la sortie du commissariat « Tu conduis, je connais pas encore bien les environs. » et je n’ai pas envie que l’on se perde, on ne doit pas perdre de temps si les deux chevaux sont toujours en vadrouille.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: let the bullets fly, oh let them rain • olly   

Revenir en haut Aller en bas
 

let the bullets fly, oh let them rain • olly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche de Rain Maniko
» MILLA ♣ set fire to the rain
» AZS Ҩ Nobody, not even the rain has such small hands
» Présentation de Blue Rain
» Heavy Rain [mission]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
YOU'RE ENTERING REDWOOD HILLS
 :: Midtown :: police station
-
Sauter vers: