AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas

Partagez | 
 

 what kind of man › nate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1143
PSEUDO : camille
AVATAR : ben barnes
CREDITS : abisror (ava) & batwan (gif)
ÂGE : 33

MessageSujet: what kind of man › nate    Mer 14 Fév - 11:13

nate o'reilly
"Then I'm back against the wall"
 

Prénom(s) & noms ★ nathanaël ronan o'reilly. Date & lieu de naissance ★ 20 juillet 1984, à détroit (michigan, usa). Âge ★ trente-trois ans. Statut social ★ moyenne, confortable. nate n'a jamais été dans le besoin, sa mère a toujours veillé à cela.  sa paye de prof de fac lui permet de continuer ce train de vie agréable mais sans excès. Situation maritale ★ il ne vaut mieux pas parler engagement à ce cher nate dont la vie personnelle est quelque peu mouvementée depuis plusieurs années. Orientation sexuelle ★ hétérosexuel. Métier ou études ★ professeur de géo à l'université de burlington, poste qu'il a obtenu de justesse afin de rester à redwood hills. Avatar choisi ★ ben barnes. Groupe choisi ★ little talks.

Décrivez le caractère de votre personnage en 5 lignes minimum
Nate, c'était un peu le cliché du sportif du lycée qui se croit supérieur alors qu'il ne s'est jamais défait des jupons de sa mère. La seule différence est que le sport n'a jamais été son truc et qu'il avait un cerveau. Ce qui le rendait encore plus dangereux avec son sourire d'ange et ses airs sérieux.
On pourrait croire qu'il a appris, qu'il a grandi quand il a décidé de devenir prof... Mais non. C'est toujours un grand gamin, ou plutôt un étudiant perpétuel. Fêtard, farceur, séducteur...  Ça n'étonnerait d'ailleurs personne dans son entourage si l'on apprenait qu'il ne s'était pas gêné pour jouer avec des étudiantes si facilement sous le charme de leur jeune professeur. Il n'a jamais dit jusqu'où était allé le jeu, laissant une part de mystère (parce qu'il n'a jamais osé aller plus loin ou parce qu'il a peur que la vérité le fasse renvoyer, nul ne sait sauf lui ?).
Même si sa relation avec Hesther et la naissance de sa fille lui ont fait entrevoir ce qu'étaient les responsabilités et la maturité, il n'a pas réussi à devenir cet idéal que toutes recherches. Nate ne supporte pas la routine, il ne supporte pas de savoir ce qu'il fera le lendemain, et le surlendemain, et le jour d'après, parce que ce sera encore et toujours la même chose. L'Enfer, c'est ça pour lui.

Et ça, c'était le Nate agréable. Viennent ensuite ses plus belles qualités : un brin manipulateur, plutôt sarcastique, particulièrement égocentrique. Il ne se privera pas de vous dire ce qu'il pense tout en sachant que ça ne fera pas plaisir. Mais ça, c'est plutôt dans les mauvais jours. Enfin, disons que ça ne fait pas de mal de le croire.
Quelle est votre position par rapport à la Rose Lunaire?
C'est par un pur hasard que Nate a appris l'existence de cette société secrète il y a quelques années. Une revue, un dossier spécial sur cette petite ville du Vermont et ses secrets : La Rose Lunaire. C'est tout ce qui a suffit pour que le jeune professeur de géographie s'intéresse à cette organisation. Ainsi qu'une photo, celle de son père, découverte parmi les victimes de l'année 1985.
Depuis cette découverte et son arrivée en ville, Nate a pris beaucoup de son temps libre pour faire des recherches sur cette Rose Lunaire, histoire d'en savoir plus sur les derniers moments de son père. Sans grand succès, et les derniers événements lui ont fait comprendre qu'il ne valait mieux pas trop creuser s'il ne voulait pas s'attirer des ennuis. Cependant, ce n'est pas pour autant qu'il reste inactif, au contraire. Il enquête, mais sait se faire discret. Espérons pour lui qu'il le soit assez.

Anecdote 1 ★ Ne lui parlez pas de complexe d'Oedipe. Nate, il a juste eu du mal à se trouver sa place dans cette famille compliquée. Un grand frère à peine plus vieux que lui et insupportable, un père absent qu'il n'a jamais connu. Résultat, seule sa mère comptait et elle ne l'a jamais laissé partir. Anecdote 2 ★ Nate est le plus jeune de la petite fratrie O'Reilly. Il a un grand frère, Fynn, âgé d'un an de plus. Ils ne se sont jamais vraiment entendus et ne sont pas vraiment sur la bonne voie pour des retrouvailles chaleureuses. Anecdote 3 ★ Dans ses études, il s'est spécialisé dans la géographie dite "humaine" (organisation de l'espace, démographie, populations, géographie économique des territoires...). Un sujet peu passionnant pour bon nombre et qui, pourtant, a su intéresser Nate et lui ouvrir la voie vers une carrière dans laquelle il s'épanouit. Anecdote 4 ★ D'abord assistant professeur pendant son doctorat, il a été embauché dès qu'une place s'est libérée. Il était alors encore jeune mais avait fait ses preuves lors de ses études, mais a aussi profité du peu de compétition et de ses talents de charmeur. Anecdote 5 ★ Il n'a jamais eu de difficultés à trouver de la compagnie la nuit (ou la journée d'ailleurs, pourquoi choisir?). Grande qualité pour certains, gros défauts pour d'autres. A vous d'imaginer ce qu'en pense Nate. Anecdote 6 ★ Grâce à des amis communs, Nate a fait la rencontre d'Hesther. Une connaissance, une amie qu'il appréciait sans doute plus qu'il ne pensait puisqu'il s'est retrouvé un matin en sa compagnie, après une soirée arrosée. Une nuit qui leur apporta une petite Joyce neuf mois plus tard. Anecdote 7 ★ Nate n'a jamais été le compagnon idéal, ce qui ne posait aucun problème avant sa rencontre avec Hesther. Mais cela l'est vite devenu quand le jeune homme a décidé d'aller voir ailleurs, ce qui a finit par briser la petite famille. Anecdote 8 ★ Nate avait toujours avec lui une peluche qu'il a toujours connu et nommé Timmy. Marque de son esprit peu mature, il s'en est pourtant séparé peu de temps avant de quitter sa nouvelle famille en le laissant à sa fille, Joyce. Anecdote 9 ★ C'est par le plus grand des hasards que Nate a découvert la deuxième vie de son père à Redwood Hills. Il a suffit d'un dossier-reportage dans une revue historique de son lycée pour reconnaître le visage de son père parmi les victimes d'une secte du Vermont. Il ne lui en a pas fallu plus pour s'intéresser à la ville et ses secrets. Anecdote 10 ★ Son déménagement à Redwood Hills n'a pas été de tout repos. Prévu pour quelques semaines/mois, il pensait partir ailleurs une fois avoir appris un peu plus sur son père et trouver son nouveau nid, loin de Détroit. Il s'est finalement installé dans la petite ville pour au moins plusieurs années, et pourquoi pas plus? Anecdote 11 ★ Il envisageait une reconversion en arrivant à RH, se doutant qu'il ne trouverait pas un travail équivalent à son poste de l'université de Détroit. Mais, par un heureux hasard, une place vacante fit son apparition à l'université de Burlington, ville voisine de RH qui lui permis de continuer sa passion. De façon plus modeste qu'à Détroit, mais il ne s'en plaint pas. Anecdote 12 ★ Les comédies musicales ont toujours été le truc de Nate. Étonnant pour certains, c’est pourtant avec un grand intérêt que Nate les regarde et écoute. Sans doute un résidu de son temps passé en compagnie de sa mère, fan elle aussi. Anecdote 13 ★ Nate adore le football américain bien qu'il n'y ait jamais joué. Comment sa mère aurait-elle accepté que son fils prenne autant de risque pour un sport de brutes ? Il soutient, bien entendu, l'équipe des Detroit Lions, même si l'équipe est loin d'être la meilleure, bien au contraire. Anecdote 14 ★ Nate pourrait manger chaque jour du colcannon, spécialité irlandaise à base de purée de pommes de terre et de chou. Rien de bien ragoûtant sur la papier, mais il faut goûter celui de Cecily O'Reilly pour comprendre cette merveille. Anecdote 15 ★ Il regrette régulièrement son choix d'être parti de Détroit et d'avoir laissé Hesther et leur fille Joyce. Une fille qu'il ne mentionne que peu, pour ne pas raviver la douleur de ne pas être à ses côtés. Il essaie alors de se convaincre qu'il a fait le bon choix, celui qui pourtant le fait passer pour le pire des pères (mais peut-être l'est-il vraiment).

Prénom/Pseudo ★ camille. Age ★ 25 (). Sexe ★ . Comment as tu connu RH ★ via bazzart, en stalkant pendant très longtemps   . Ce que tu penses de RH★ j'adore le contexte, le lieu et la communauté a l'air géniale  :hert: . Crédits ★ morrigan (avatar), gold-motel.tumblr (gif).  Veux-tu un parrain ? (Si oui, par MP ou salon de discussion ?) ★ non, je vais tenter sans puisque je vais avoir des réponses déjà avec mes liens   . Acceptes-tu de recevoir des défis de la secte par mp? ★ oui! Un dernier mot ★ .



Spoiler:
 


_________________

Heavy on your heart, Heavy on your mind, Wandering the streets tonight, Heavy on my feet, Heavy on me knees, Walking down a winding road.


Dernière édition par Nate O'Reilly le Jeu 22 Fév - 22:42, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1143
PSEUDO : camille
AVATAR : ben barnes
CREDITS : abisror (ava) & batwan (gif)
ÂGE : 33

MessageSujet: Re: what kind of man › nate    Mer 14 Fév - 11:13

Write your story


"heavy on my heart, heavy on my mind"

Fin de journée. Tout ce qu’il y avait de plus banal. Quelques cours avec des étudiants passionnés, beaucoup de bavardage entre collègues avisés et un petit peu de travail. Bref, une journée comme les autres à l’université de Détroit. Et dire que tout cela allait changer. Nate avait encore du mal à le croire, à l’imaginer. Une nuit, une simple nuit, et voilà deux vies bouleversées. Comment aurait-il pu imaginer, il n’y a que quelques semaines, qu’il allait se retrouver père bien plus vite que prévu. D’ailleurs, il ne l’avait jamais vraiment prévu. Trop jeune, trop immature, trop enfant lui-même pour ce genre de responsabilités. Mais ça, c’était bien trop tard pour y penser.

Et pourtant, Nate trouvait qu’il était aussi bien trop tôt pour s’en faire. Il avait encore du temps pour s’y préparer, et la vie continuait. Il avait donc fallu reprendre cette routine qu’il adorait tant. L’université, c’était une deuxième maison. Une maison qu’il devait cependant quitter chaque jour pour rejoindre son nid et se reposer – ou sortir. Une activité sur laquelle il allait devoir faire un trait, mais pas encore. Il comptait bien profiter des ces derniers mois de tranquillité, mais c’était sans compter sur une rencontre tout aussi étonnante qu’accablante.

« Nathanael O’Reilly ? » Un inconnu l’interpella et s’approcha du jeune professeur. « C’est bien moi, bonsoir. A qui ai-je l’honneur ? » Qui pouvait-il bien être ? Un nouveau professeur ? Un étudiant ? Un collègue dont il n’avait rien à faire ? « Mark. Un ami de Eleanor, enfin, d’ ‘Hesther’, elle a dû te parler de moi? » Du charabia. Voilà ce que Nate pensait. Quoi que racontait cet homme, ça ne lui disait rien. Et c’était quoi cette histoire de La Nouvelle-Orléans et de Eleanor ? Pourtant, il connaissait son nom et celui d’Hesther. Troublant. « Mark ? Non, je ne crois pas. » Il aurait voulu renvoyer balader celui qui semblait bien trop sûr de lui, mais la curiosité fut plus grande.  « Comment connaissez-vous Hesther ? » Nate se demandait bien pourquoi il n’avait jamais entendu parler de ce Mark pourtant si intéressé sur leur compte. « Nous étions ‘amis’ à La Nouvelle-Orléans. Ça m’étonne qu’elle n’ait pas parlé de son mari... » Là, ça devenait beaucoup pour Nate. Qu’est-ce qu’il racontait, Eleanor, « son mari » ? « Pardon ? » Nate devait-il vraiment le croire ? Il avait plutôt l’air d’un pauvre type faisant une fixette sur Hesther. Rien d’étonnant, mais son histoire restait troublante.  « Tu as bien entendu, son mari. Je te conseille de la laisser tranquille si tu veux pas d’emmerdes. » Et voilà les menaces qui ne pouvaient pas tarder après une présentation aussi brutale. Nate choisit alors de se comporter de la même façon, ce qui n’était sans doute pas l’idée la plus sage. Mais depuis quand le jeune homme l’était-il ? « Et tu crois que c’est avec ce genre de comportement que tu vas avoir ce que tu veux ? Elle est passée à autre chose mec, fais pareil. » Il inventait, il brodait, pour garder la face. Bien sûr que ces ‘révélations’, si elles étaient vraies, le troublaient. Mais il ne pouvait le croire, et encore moins le montrer si c’était le cas. « T’as pas compris qu’elle se sert de toi juste pour que je sois jaloux ? Et après elle va te jeter, comme elle l’a fait avec moi. » Nate se demanda pourquoi ce Mark était alors à sa recherche. Ce qui l’inquiéta quelque peu. Mais il savait très bien qu’il ne faisait pas le poids contre cet inconnu, si bien qu’il décida de mettre un terme à cette rencontre fortuite. « Je ne pense pas qu’on parle de la même personne, alors, Mark, fous-moi la paix. Fais pareil avec Hesther et au revoir. » Mark lui agrippa le bras et Nate se défit non sans peine et comprit vite que, non, tout n’allait pas être si banal à présent. Une copine enceinte et un mari bourreau ? Un ex, il espérait. Dans quelle histoire se retrouvait-il…

* * *

La vie de Nate avait tellement changé. En un an à peine, il était passé du jeune professeur insouciant au père de famille responsable. Qui l’aurait cru ? Personne. Et c’était loin d’être étonnant. Nate n’avait jamais été responsable, et ne l’était toujours pas. Il avait beau porter dans son cœur sa nouvelle famille, ce n’était pas si simple. Ça ne l’était jamais de toute façon avec Nate. Il y avait toujours une excuse, une explication pour justifier tel ou tel comportement. Mais tout n’était pas justifiable. Encore moins devant Hesther, devant Joyce. Il s’en était toujours tiré jusque là. Jusque là.

La journée commençait comme toutes les autres. Réveillé par des pleurs de bébé, fatigué comme s’il n’avait pas dormi une minute, Nate avait bien du mal à s’y faire. La petite avait environ un an et c’était toujours aussi difficile. A croire que cette vie, celle de père, n’était pas pour lui. Son travail lui permettait de s’en échapper, mais pas seulement. Il y avait ces mensonges qui s’accumulaient, ces mensonges qui le faisaient culpabiliser chaque soir quand il rentrait et finissait sa journée avec Hesther. Et pourtant, il ne pouvait les balayer de sa vie. Il en avait envie, il en avait besoin. Et il allait le payer très cher.

Nate remarqua immédiatement l’enveloppe sur son bureau. Etrange. Il n’avait pas l’habitude de recevoir ce genre de courrier, et encore moins avec son nom seul sur l’enveloppe. D’une écriture plutôt négligée. Sans doute un étudiant se dit-il. Le jeune professeur l’ouvrit nonchalamment, peu pressé de découvrir une requête d’élève d’un ennui probable. Cependant, il tomba sur tout autre chose. Quelque chose de troublant, d’inquiétant, d’angoissant. Quelque chose qui allait bouleversé sa vie, encore une fois.

NATHANAEL,
Si tu ne veux pas que ces photos tombent entre de mauvaises mains, quitte Détroit.
Si tu ne veux pas que vos vies soient détruites, quitte-les.
Fais le bon choix.


Mauvaise blague ? Nate aurait pu le croire, s’il n’avait pas vu les photos. Lui, sa collègue, une complicité indéniable. Et cela était problématique. L’un avait un enfant et une compagne, l’autre avait un mari. Pas besoin d’être un génie pour reconnaître une lettre de chantage. Son téléphone sonna. Numéro inconnu. Ce n’était pas vraiment le moment, mais il fallait bien répondre. « Bonjour Nathanael. Mark, tu dois te souvenir de moi. Je suppose que tu as reçu mon petit cadeau. Tu sais ce qu’il te reste à faire. Et choisis vite, tu ne voudrais pas que je m’énerve... » Nate eut à peine le temps de réagir qu’il n’y avait plus personne de l’autre côté de la ligne. Il avait fini par oublier ce Mark. Apparemment, il n’était pas si inoffensif.

Nate était en panique, véritablement. Cette journée, déjà peu palpitante, se transformait en un véritable cauchemar. Le jeune professeur ne pouvait décemment pas assurer ses cours. Il feignit de ne pas se sentir bien pour s’échapper et réfléchir. Angoisser. Paniquer. En réalité, il ne savait pas trop. Mais il lui fallait du temps et un esprit libre d’autres préoccupations.

Un jour. Deux jours. Aucune nouvelle, mais l’angoisse ne faisait qu’augmenter. Il ne pouvait pas laisser passer ces nouvelles menaces et regarder Hesther sans réagir. La menace était sérieuse. Nate n’était plus le seul concerné, ce qui rendait la situation plus compliquée et plus facile à la fois. Il fallait partir.

HESTHER,
Il faut se rendre à l’évidence, cette vie n’a jamais été pour moi. Tu comptes beaucoup à mes yeux, Joyce m’a changé de bien des manières, mais je ne suis toujours pas à la hauteur.
Vous méritez plus, vous méritez mieux. Quelque chose que vous n’aurez pas tant que je serai là. Alors, je pars.
Prends soin de toi et de Joyce pour moi.
Nate.


Une lettre évasive, le mieux que Nate avait pu faire sur le moment. Il aurait voulu être plus acerbe, plus immature dans son écrit, mais il ne pouvait le faire. Hesther et Joyce comptaient. Malgré les erreurs et les mensonges. Il ne pouvait les accabler plus. Le jeune homme laissa cette lettre trois jours après avoir reçu l’invitation de Mark à quitter la ville, alors qu’Hesther s’était absentée avec Joyce. Downy avait été mis dans la confidence et avait accepté de veiller sur la famille rétrécie. Un souci de moins, si on pouvait y croire. Quelques affaires assemblées, Timmy laissé dans le lit de la petite, et il était temps de partir. Direction le Vermont.

* * *

Redwood Hills. Nate se demandait régulièrement pourquoi il avait ce choix. Pourquoi cette ville. Il omettait bien entendu la véritable raison de son départ de Détroit et avait appris avec le temps à taire son intérêt pour la Rose Lunaire. De nos jours, ce n’était plus très sûr de l’évoquer en public, et même en privé. C’était pourtant pour elle qu’il avait débarqué dans cette petite ville du Vermont il y a plusieurs années. Comment aurait-il pu agir autrement après avoir découvert que son père avait fait partie de l’organisation et avait pris part au suicide collectif de 1985, moins d’un an après avoir abandonné sa famille ? Sa vie était en lambeaux, et pour une fois il pouvait avoir quelques réponses. A quelles questions ? Nate n’avait jamais vraiment fait le point, mais Redwod Hills était le seul endroit qui pouvait encore lui apporter quelque chose de son passé.

Quelle fut sa surprise alors quand il apprit que son passé commençait à le rattraper. Nate eut connaissance de l’arrivée d’Hesther et Joyce en ville. Hesther et Joyce. Des prénoms qu’il avait essayé d’oublier. Nouvelle ville, nouvelle maison, nouvelles conquêtes. Et pourtant, voilà ces prénoms qui devenaient à nouveau son quotidien. Il craignait presque de sortir, de tomber sur elles par hasard, des les revoir. Et pourtant, il en avait envie. Comment ne pas vouloir revoir sa fille après des années d’absence ? Et que dire quand ce fut au tour de Fynn de faire son apparition. Qu’avaient-ils donc tous avec cette fichue ville ? Son nouveau départ semblait s’effondrer devant lui, et l’ombre de Mark revenait le hanter.

_________________

Heavy on your heart, Heavy on your mind, Wandering the streets tonight, Heavy on my feet, Heavy on me knees, Walking down a winding road.


Dernière édition par Nate O'Reilly le Mer 28 Fév - 10:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1053
PSEUDO : Namysh
AVATAR : Emilia Clarke
CREDITS : Tumblr/Nympheas (ava)
ÂGE : 34

MessageSujet: Re: what kind of man › nate    Mer 14 Fév - 11:15


T'es beau !!! Même si t'es un peu un saligaud.
Bon courage pour la rédaction de ta fiche, surtout n'hésite pas si tu as besoin d'aide pour la partie histoire...

_________________
Now I'm Invincible
In the depth of winter I finally learned that there was in me an invincible summer. ▬ The moral arc of the universe bends at the elbow of justice. #WW
Revenir en haut Aller en bas

avatar

fantôme égaré
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 821
PSEUDO : caro, linoa
AVATAR : sam claflin
CREDITS : amatis (av) exordium (sign)
ÂGE : 33

MessageSujet: Re: what kind of man › nate    Mer 14 Fév - 12:54

Bienvenue parmi nous

N'hésite pas si tu as besoin, le staff est à disposition I love you j'ai hâte de voir Nate en action, ça promet de beaux moments avec Hesther

Bon courage pour ta fiche

_________________

Il n'y a que la mémoire qui soit belle. Le reste, c'est de la poussière et du vent.
- le club des incorrigibles optimistes
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 158
PSEUDO : mohnstad
AVATAR : Brendon bby
CREDITS : dandelion
ÂGE : 35

MessageSujet: Re: what kind of man › nate    Mer 14 Fév - 13:07

ALLELUIAAAAAAAAA
T'es beau
jtm :miguel:

_________________
he felt no love for her
He looked at her ▬ as a man looks at a faded flower he has gathered, with difficulty recognizing in it the beauty for which he picked and ruined it.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1573
PSEUDO : meiywa
AVATAR : k.stew
CREDITS : .cranberry
ÂGE : 29

MessageSujet: Re: what kind of man › nate    Mer 14 Fév - 13:35

Bienvenue sur le forum
Bon courage pour la rédaction de ta fiche et très bon choix de scénario
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 652
PSEUDO : evalie/sorayia
AVATAR : Kate Mara
CREDITS : aloa (ava) - astra (sign) - valkyrie (icon sign)
ÂGE : 34

MessageSujet: Re: what kind of man › nate    Mer 14 Fév - 14:10

Bienvenuuuuue
Ravie de voir que tu as craqué
Et hâte de voir ce que tout ça nous réserve

Bonne chance pour la fichette :hert:

_________________


Family.
Family is what makes you whole, what keeps you strong.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 1143
PSEUDO : camille
AVATAR : ben barnes
CREDITS : abisror (ava) & batwan (gif)
ÂGE : 33

MessageSujet: Re: what kind of man › nate    Mer 14 Fév - 14:12

Merci à vous cinq pour l'accueil
Il n'y a que des BG dans la famille O'Reilly (et beaucoup de drama)

J'ai déjà commencé à harceler certains et je n'hésiterai pas à continuer

_________________

Heavy on your heart, Heavy on your mind, Wandering the streets tonight, Heavy on my feet, Heavy on me knees, Walking down a winding road.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 190
PSEUDO : foxpaw
AVATAR : gal gadot
CREDITS : starfire (ava) + anaëlle (sign)
ÂGE : 33

MessageSujet: Re: what kind of man › nate    Mer 14 Fév - 18:47

Bienvenue parmi nous, j'ai Billy en tête maintenant du coup, t'approche pas de mon meilleur ami :moui: . Mais sinon très bon choix .

_________________
TAKE ME TO CHURCH

I'll worship like a dog at the shrine of your lies, I'll tell you my sins and you can sharpen your knife. Offer me that deathless death, Good God, let me give you my life signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 2520
PSEUDO : M
AVATAR : Nicolas Simoes
CREDITS : Alles & tumblr
ÂGE : 27

MessageSujet: Re: what kind of man › nate    Mer 14 Fév - 19:23

Bienvenue par ici !

_________________
I'm on my way
Driving at 90 down those country lanes singing to "Tiny Dancer",  and I miss the way you make me feel and it's real. We watched the sunset over the castle on the hill.
@ ALASKA.
       
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: what kind of man › nate    

Revenir en haut Aller en bas
 

what kind of man › nate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
we'll never be royals
 :: born to run :: fiches validées
-
Sauter vers: