AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas

Partagez | 
 

 [Flashback]Back to the region. [Neal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 207
PSEUDO : raph/evalie
AVATAR : Chris Pratt
CREDITS : honeyy (ava) - astra (sign) - alas (icon sign)
ÂGE : 38

MessageSujet: [Flashback]Back to the region. [Neal]   Jeu 15 Mar - 22:19

Connor, tout en bossant sur un nouveau projet, pensait à la famille. Neal, son cousin, l'avait contacté un jour auparavant pour lui annoncer son retour dans le coin. Tout naturellement, il lui avait proposé de l'héberger, ce que son cousin avait accepté. Un sourire en coin, il repensa aux années durant lesquelles il avait vécu chez les Connelly. Connor lui-même ne vivait plus vraiment chez ses parents mais il y passait encore beaucoup de temps. Qui faisait mieux la cuisine que sa mère ? En tout cas pas lui et sûrement personne de l'avis du jeune homme de l'époque. En encore un peu maintenant, même s'il s'était bien amélioré en cuisine. Regardant l'heure, il se décida à quitter son chantier pour rejoindre sa voiture. Il avait donné à Neal l'adresse de la maison qu'il avait presque entièrement fini de rénover. Il restait deux ou trois petites choses à régler, mais il devait attendre sur les pièces. Et puis, elle serait à vendre. Il espérait bien se faire un joli bénéfice sur celle-ci, il y avait eu moins de travaux que prévu vu que pas mal de choses étaient encore tout à fait saines malgré les années d'abandon. Il alla prendre une douche rapide et puis rejoignit la cuisine pour sortir une bière qu'il décapsula. Il était peut-être un peu tôt pour finir le boulot, mais quelle importance ? Il était depuis un moment déjà, son propre patron. Et à vrai dire, ça lui plaisait. Ses seules contraintes venaient des clients quand il se décidait de prendre un ou deux boulots à côté, mais le reste… il prenait toutes les décisions lui et il adorait. Il avait vendu déjà quelques maisons et il s'en sortait plutôt bien. Certes, il n'avait pas un style de vie de pacha, mais il ne l'aurait jamais. Il aimait ce qu'il faisait et la manière dont il avait décidé de vivre sa vie. Que demandez de plus ?

Il eut d'ailleurs à peine le temps de se poser que la sonnette retentit. Un grand sourire aux lèvres, il alla ouvrir la porte. "Fais bon voyage ? Allez entres ! Que j'te présentes ton nouveau chez toi pour un bout." Il le fit entrer et alla lui chercher une bière qu'il lui tendit. "La maison est pas tout à fait finie, du coup, entre les petites finitions plus le temps de vente, tu devrais être bon pour deux moins minimum. Et une fois que la deuxième maison sera mieux avancée, tu pourras toujours venir vivre avec moi, si t'es toujours dans la panade." Pour sa famille, il se mettrait toujours en quatre, c'était dans son caractère et son éducation. Ce n'était pas pour rien que les Connelly avait accueilli Neal quand il s'était fait mettre dehors de chez lui. C'était important. Qu'était-on sans sa famille ? Connor ne pouvait simplement pas l'imaginer. Il voyait évidemment sa famille un peu moins souvent, mais la plupart des dimanches étaient sacrés pour des retrouvailles en famille et un bon repas, toujours.



_________________


Work's good for the mind.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 44
PSEUDO : BH
AVATAR : D. Franco
CREDITS : tearsflight
ÂGE : 30

MessageSujet: Re: [Flashback]Back to the region. [Neal]   Dim 18 Mar - 20:00

De retour dans la région après une absence que tu trouvais plutôt longue, tu n'avais que peu tardé à prévenir ton cousin, Connor, de ton arrivée. Tu avais toujours pu compter sur lui et sa famille quand tu en avais eu besoin. Ta tante t'avait offert l'hospice dès lors que tes parents t'avaient mis à la porte. Et tu avais gardé bien plus de contacts en t'éloignant avec ce côté là de ta famille plutôt qu'avec tes parents, bien que cela n'ait rien de bien étonnant, vu comment vos derniers rapports s'étaient déroulés. En contactant Connor, tu n'avais eu aucune arrière pensée, pourtant, il t'avait, à son tour, sauvé la mise pour que tu puisses te loger. Non pas que tu n'avais pas les moyens de te trouver un appart à toi tout seul, bien que dans le fond cela puisse faire partie des problèmes auxquels tu étais sur le point de te confronter désormais mal placé à cause de la liquidation de ton entreprise new-yorkaise. Alors, il t'avait donné l'adresse d'une maison en rénovation pour le retrouver, sûrement l'endroit où il te laisserait loger en toute tranquillité. En tant que fils unique, tu appréciais grandement le soutien de ton cousin qui te donnait parfois l'impression d'agir avec toi comme un grand-frère bienveillant... sauf que tu connaissais pas l'effet que ça faisait.

Rapidement, tu l'avais retrouvé sur place. Tu n'avais pas tardé pour débarquer, même si la route avait été suffisamment longue. En sonnant, tu n'étais pas persuadé que Connor serait déjà là, mais tu fus complètement ravi de le voir t'ouvrir la porte. Au moins, tu serais vite tranquille et posé. « Ca va ! Le voyage a été un peu éreintant, mais rien d'anormal. » Sous entendu, pas d'accident. Au moins, même si tu aimais la vitesse, tu faisais quand même attention à toi. Un minimum, quoi. Tu t'exécutais automatiquement, un petit sourire timide sur les lèvres. Ton chez toi pour un moment. C'était étrange de le dire quand tu réalisais avoir eu la trouille de devoir retourner chez tes parents. À ton âge, c'était mort. « Elle est superbe en tout cas ! » Au premier coup d'oeil, c'est sûr. Mais t'étais pas un pro à voir tous les défauts et tout ça. Non, bien au contraire, tu voyais que ce que n'importe quel oeil pouvait voir, ça s'arrêtait là. « Deux mois, c'est large, ne t'en fais pas ! Je devrais pouvoir rebondir d'ici là... enfin, si j'ai trouvé un job quoi ! » Et plus question d'être rédacteur en chef ! t'avais besoin d'être sur le terrain. Avec la proposition de Connor, tu ne voulais pas t'éterniser. Mais tu savais très bien que si tu refusais, il le prendrait certainement mal. Pour lui et sa famille, si les rôles étaient inversés, tu en ferais certainement de même, à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 207
PSEUDO : raph/evalie
AVATAR : Chris Pratt
CREDITS : honeyy (ava) - astra (sign) - alas (icon sign)
ÂGE : 38

MessageSujet: Re: [Flashback]Back to the region. [Neal]   Sam 24 Mar - 10:39

Connor avait une grande famille et il adorait ça. D'abord, il y avait la sienne à petite échelle, ses deux sœurs, ses parents et lui. Et puis, l'élargie… des deux côtés. Plein de cousins et cousines. Il n'était plus proche de chacun d'eux, certains vivaient un peu plus loin, mais ceux qui avaient grandi à proximité, ils formaient un joli noyau. Alexis qui avait grandi proche, même si elle était partie assez jeune bien plus loin. Neal qui avait vécu chez eux durant un temps. Alden qui vivait pas trop loin. Et c'était juste pour en citer que quelques-uns. Neal et lui avaient toujours garder contact, même si Connor avait la bougeotte et qu'il vivait rarement bien longtemps dans un même endroit. Du coup, quand il avait appelé pour lui annoncer son retour, c'est tout naturellement qu'il lui avait proposé un logement. Il savait à quel point ça pouvait être difficile de trouver quelque chose sans être sur place, alors c'était le plus simple. Il aurait quelques mois pour trouver un truc qui lui plaisait au lieu de prendre un truc pourri le temps de. Il l'accueillit donc avec un plaisir non dissimulé et alla vite lui chercher une bière. Ils s'installèrent au salon. Voyage éreintant, normal, c'était autour de six heures de voitures depuis NYC, pas rien. Le compliment lui fit plaisir. "Oui, elle est chouette cette petite maison. Merci !"

Il lui indiqua que pour celle-ci, il avait deux bons mois tranquilles et cela semblait lui suffire. Du moins, s'il trouvait un boulot. Connor sourit. "Bah, j'suis sûr que tu trouveras rapidement. T'es expérimenté. Tu retournes dans le journalisme pur du coup ? Y'a pas mal de petit journaux dans la région. Et puis le plus grand de par ici, c'est Burlington. Ça a pas changé depuis ton départ…" Il connaissait sa petite aventure dans la création d'un journal, mais il savait aussi qu'être rédacteur en chef l'avait vite fatigué. Neal était un passionné, mais il lui fallait être sur le terrain pour satisfaire cette passion. Et il pouvait comprendre cela. Plusieurs personnes lui avait demandé pourquoi il ne se lançait pas dans une plus grande entreprise, mais cela voulait dire prendre des employés et gérait le background plutôt que d'être au cœur des travaux et il n'avait aucun intérêt pour cela. Sa petite entreprise lui suffisait, son boulot le rendait heureux. Quand il avait envie de se poser un peu plus longtemps, il acceptait des travaux de réparations, de menuiseries ou autre et se posait quelques mois de plus. Il faisait ce qui lui plaisait et cette liberté lui plaisait. En plus, il gagnait suffisamment bien sa vie pour bien vivre et pouvoir prendre un peu de congé quand ça le tentait pour satisfaire sa deuxième passion… l'adrénaline… le parachute, parapente, vitesse en voiture sur circuit, et tous les autres trucs qui pouvaient lui donner son rush qu'il aimait tant. "En tout cas, t'inquiètes pas. Prends le temps de te trouver un truc qui te plaît. En attendant, on trouvera toujours des solutions." Et c'était vrai, Connor avait toujours un projet en cours, si une maison s'en allait sur la vente, la prochaine était en général déjà achetée. Et sinon, il retardait un peu la vente. C'était aussi simple que cela. "Ah, et sinon. Dimanche prochain t'es réquisitionné, je te préviens. Ma mère cuisine et je pense qu'on aura droit à un repas de fête vu ton retour au bercail."


_________________


Work's good for the mind.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 44
PSEUDO : BH
AVATAR : D. Franco
CREDITS : tearsflight
ÂGE : 30

MessageSujet: Re: [Flashback]Back to the region. [Neal]   Mer 4 Avr - 11:54

Tu étais bien content de pouvoir compter sur quelqu'un d'autre que tes chers parents. Eux, tu étais sûr de ne plus prendre de nouvelles tant qu'ils ne t'en donneraient pas. Et comme il n'y avait que ta mère qui était susceptible de le faire, et qu'elle était complètement manipulée, tu n'attendais plus rien ni d'elle ni de ton père. Puis t'avais pas envie de te faire trop de mal en réalisant que t'allais juste te prendre la tête dans le mur si tu essayais. Un jour, peut-être, mais pas immédiatement. Voire pas dans les dix prochaines années. Tu finirais par le regretter, bien sûr. Mais tu n'avais pas envie de te prendre la tête avec eux, leur expliquer que tu as dû te débrouiller seul pour t'en sortir une fois que tu avais été mis dehors. Ca faisait peut-être des années que c'était fait, mais la pilule n'était toujours pas digérée. Alors tu préférais rester avec le côté de la famille qui ne t'avait pas renié et qui t'avait ouvert grand les bras quand tu en avais besoin. Les Connelly, quoi. Parce que les Parerra et la famille de ta mère, pzz ! Tu comptais pas sur eux, ça non !

Tu n'étais pas complètement pessimiste. Même si t'étais certain que le fait d'avoir créé et lâché une entreprise dans un laps de temps assez court risquait de te faire défaut aux entretiens. Même si t'étais rédacteur en chef ou quoi... t'avais fait couler moins d'encre dans ton entreprise que tu n'aurais dû et t'avais certainement aussi mis plusieurs personnes au chômage, même si tu n'avais eu que peu d'employés. « Ouais, pur et dur. Le terrain me manque trop... » L'oreille attentive, t'as bien entendu que le grand journal à Burlington est toujours d'actualité. Tu en as rêvé de ce journal avant de partir. Mais t'es parti entre temps. Parce que les reportages sportifs, là-bas, ils en ont tout un feuillet par édition. Les petits journaux, c'est plus compliqué, mais t'as décidé que tu ne referais du journalisme que si tu avais l'occasion de le faire dans un domaine qui t'intéressait. Ah bah oui, exigeant le petit Neal ! Tu savais que Connor te comprendrait. Il était comme ça ton cousin. Outre le fait qu'il t'écoutait toujours, ce que tu essayais de lui rendre du mieux possible, tu savais toujours qu'à bien des égards, vous étiez les mêmes. Alors tu n'étais même pas étonné de sa question et ta réponse, tu en étais sûr, coulait autant de source pour toi que pour lui. « Tu me sauves la vie, comme toujours ! » Bon, ce n'était pas toujours lui qui te sauvait la vie, mais par extension, si, un peu quand même. « Mais je vais pas m'attarder, histoire de pas trop ralentir ton travail non plus. » T'étais quand même quelqu'un de précautionneux, pas de dégâts après ton passage en général. Mais t'avais pas envie non plus que Connor se retrouve sans vendre une maison parce que t'en avais besoin. Non, tu t'imaginais plutôt que si t'avais pas de solution ce serait toi qui achèterais sa maison... encore fallait-il avoir un job pour ça. Un rire s'échappa de ta gorge, plutôt rauque. Ca ne t'étonnait même pas. « Que ne donnerais-je pas pour un bon repas fait par ta mère ! » Ta tante Mary, c'était la meilleure cuisinière que tu connaisses, alors, oui, tu avais déjà hâte maintenant, tu avais déjà l'eau à la bouche. « Je serais là bien sûr ! Surtout si c'est en mon honneur, héhé ! » Bon, bien évidemment, ça t'aidait pas à garder la tête froide, tout ça.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 207
PSEUDO : raph/evalie
AVATAR : Chris Pratt
CREDITS : honeyy (ava) - astra (sign) - alas (icon sign)
ÂGE : 38

MessageSujet: Re: [Flashback]Back to the region. [Neal]   Mar 10 Avr - 11:46

Revoir son cousin lui faisait plaisir et le fait qu'il s'installe, au moins provisoirement, dans la même ville que lui aussi. Ils allaient pouvoir passer de bons moments ensemble. Il était de retour dans la région après quelques années à New-York et un projet qu'il avait liquidé assez vite. D'ailleurs, il lui confirma vouloir retourner au journalisme pur et dur, le terrain lui avait trop manqué. C'était certain qu'être rédacteur en chef devait énormément changer la donne. Il lui fit un clin d'œil. C'était un peu exagéré évidemment. Mais il était vrai que Connor serait toujours là pour Neal, et ça, c'était quelque chose qui ne changerait jamais. Il ne veut pas s'attarder. Connor leva les yeux au ciel, amusé. "En tout cas, stresse toi pas. Si celle-ci est fini et que j'ai un acheteur… j'te ferais emménager dans la suivante qui est presque habitable maintenant alors d'ici deux mois, elle serait au top." Il lui donna une grande tape amicale sur l'épaule. "Si ça risquait de me freiner ou de me poser problème, je t'aurais envoyé dans la chambre d'amis chez mes parents… j'me suis juste dit que t'apprécierait un peu plus de… liberté." Pas qu'il n'aurait pas été libre chez ses parents, mais il les aurait eu un peu sur le dos, enfin pas son père, mais sa mère… aucun doute. Bon, sur le dos, est une expression un peu exagérée, mais elle adore s'occuper des gens alors si ils lui avaient donné une occasion pareil, elle s'en serait donné à cœur joie. Et ça peut vite devenir fatiguant. Enfin, il connaît sa mère.

"Pis si vraiment t'es à court et que ça tarde un peu, tu pourras toujours venir bosser avec moi sur un chantier…" Il rit tandis qu'ils s'installèrent tranquillement. Il lui indiqua que par contre, il y avait un soir où il ne devait rien prévoir. Le dimanche qui suivait, Madame Connelly avait donné ses ordres et on ne les discutait pas, jamais. Toute la famille était donc invitée à manger pour un repas de fête… en l'honneur de Neal vu qu'il était de retour dans le coin. "Qui y résisterait franchement ? Personne." Il sourit en coin. "Par contre, entre deux bienvenues, attends toi à quelque plainte sur le fait que tu ne l'as pas assez appelée durant ton temps à New-York. Bon en même temps, elle me râle contre quand je l'appelle pas au minimum tous les deux jours. C'est pas une mama italienne pour rien…" Malgré le fait qu'elle l'agaçait parfois, il adorait sa mère. "Et sinon, tu cuisines comment toi maintenant ? J'pensais faire à manger pour nous deux ce soir." Il réfléchit encore un instant, avait-il quelque chose à ajouter au sujet de la maison. Ah oui ! "Ah et y'a pas le câble encore, mais j't'ai apporté quelques DVDs au cas où et tu pourras regarder pour y mettre internet si tu veux. Sinon, y'a un chouette café en ville où tu peux l'avoir pour les premiers jours."


_________________


Work's good for the mind.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 44
PSEUDO : BH
AVATAR : D. Franco
CREDITS : tearsflight
ÂGE : 30

MessageSujet: Re: [Flashback]Back to the region. [Neal]   Mar 17 Avr - 22:00

Heureusement que t'as ton cousin, n'empêche, tu saurais pas quoi faire si t'avais pas un peu de famille, quelque part, qui te lâche pas pour des broutilles, même si ne pas se faire lâcher ça peut avoir ses moments d'agaçant. « Ca marche ! Mais compte vraiment pas trop sur moi pour m'attarder vingt ans. » ça te fait plaisir qu'il te propose une solution de repli. Pire que ça, ça te sauve carrément la mise et tu lui en seras reconnaissant un bon paquet de temps. Mais tu veux pas non plus le mettre dans la merde, avec tout ce qu'il fait pour toi, si tu te débrouillais, d'une manière ou d'une autre, à faire une gaffe et à retarder le travail de ton cousin, ça te plairait carrément pas, et tu t'en voudrais certainement à vie. Oui, même si c'est carrément extrême de le penser. « C'est sûr que niveau libertés, c'est toujours mieux que de cohabiter... ou d'aller frapper chez mes parents après toute ces années. » Autrement dit hors de question et ça Connor le sait pertinemment bien. Aller taper chez tes parents ce serait revenir au point de départ, il y a plus de dix ans en arrière quand tu faisais tout pour les fuir. Et tu veux pas retomber là-dedans, parce que d'abord tu as mûri toutes ces années, et ensuite tu es pas certain de supporter les retrouvailles. T'es pas un colérique de nature, mais tu peux l'être quand on t'agace. Et c'est exactement l'effet qu'ils te font. Surtout ton père.

La proposition t'étonne, mais le plus étonnant, c'est qu'elle te séduit carrément. « Si c'est le cas, volontiers, oui ! Si tu veux bien d'un empoté - oui, parce que le temps a fait des ravages sur mon côté manuel - plus doué pour écrire que pour le reste, ce qui veut pas dire grand chose malgré tout, c'est volontiers ! Comme ça je ne me plaindrais plus de ne pas être assez sur le terrain ! » T'es drôlement fier de ta vanne, après tout. Mais c'est pas toujours au goût de tout le monde, et faut dire que parfois tu vas chercher loin. Alors si Connor relève, c'est bien. S'il relève pas, tu reviendras pas chercher la perche pour autant. « Elle pourra râler, t'en fais pas. Je préfère ça plutôt que rien du tout, comme tu peux t'en douter. » Être fils unique c'était pas simple, surtout quand t'es la déception familiale en personne. « Je cuisine comment ? Toujours aussi mal qu'avant. New York m'a bien aidé avec ses millions de restaurants divers. Et ses livraisons à domicile aussi. » Un sourire s'affiche sur ton visage. « Sympa pour les dvd ! Si tu veux, on s'en mate un ce soir... enfin, si t'as rien à faire, bien sûr. T'en fais pas, pas besoin du câble ni de wifi ou quoi, j'ai un bon forfait internet sur mon téléphone... puis j'ai tous mes CV et mes lettres de motivation dessus aussi, faut dire que ça aide. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 207
PSEUDO : raph/evalie
AVATAR : Chris Pratt
CREDITS : honeyy (ava) - astra (sign) - alas (icon sign)
ÂGE : 38

MessageSujet: Re: [Flashback]Back to the region. [Neal]   Dim 6 Mai - 12:18

Il lui sourit et haussa les épaules, ça ne le dérangeait pas de l'accueillir et aussi longtemps qu'il en avait besoin. C'était la famille, c'était comme ça. Il y avait de bonnes chances pour que Neal s'inquiète un peu de le déranger, ou du moins de retarder son travail, même si ce n'était absolument pas le cas. Il leva les yeux au ciel et lui donna une tape vigoureuse sur l'épaule. "On a plus l'âge de retourner chez des parents de toute. T'inquiètes va. J'ai d'la place, t'as le temps." Et puis Connor étant Connor, il lui proposa du boulot aussi. Certes, ce n'était pas de l'écriture, ce n'était pas ce que son cousin aimait. Mais ça pouvait lui donner un appoint en attendant s'il en avait besoin. Neal parut emballé par l'idée, même s'il lui annonça qu'il serait sûrement un empoté sur un chantier. Il se mit à rire. "Sûr que tu pourras plus te plaindre de ça… et t'inquiètes, empoté ou pas, y'a toujours un truc que tu peux faire sur un chantier. J'te ferais pas monter sur le toit ou poser du carrelage qui doit être parfaitement droit… Mais du boulot, on en trouve toujours. J'vais sûrement acheter une nouvelle propriété bientôt vu que celle-ci sera finie d'ici deux mois et que l'autre est bien avancée… j'te filerais une masse, faudra sûrement tout casser dedans, là, tu risques pas de catastrophe. Et tout casser, ça libère de la pression."

Il n'oublia pas non plus de lui annoncer de réserver son dimanche, sa mère avait décidé d'inviter tout le monde. Il sourit à sa remarque sur les râles de sa mère. C'était pas faux, et puis sa mère avait une manière plutôt intense de montrer son amour, il se ferait étouffer par un câlin avant de recevoir plein de reproches de pas avoir donné assez de nouvelles et puis il serait nourri à s'en faire exploser la panse… standard Mary Connelly. Pour la cuisine, il était toujours aussi catastrophique qu'avant, pas étonnant vu qu'il avait vécu dans la grande métropole NYC, pas besoin de cuisiner là-bas, il y avait des millions de restaurants. "T'as de la chance, j'avais prévu de cuisiner, histoire de te nourrir un peu après ce long voyage ! Et Nope, j'ai rien prévu, pas le soir de ton retour." C'était totalement logique pour lui. Il avait pensé passer la soirée avec son cousin, sauf si celui-ci était trop fatigué et préférait aller dormir. "Bonne idée pour le DVD. Parfait alors. Tu penses plus postuler pour le grand journal de Burlington ou tenter les petits journaux aussi ? Sinon, y'a toujours Vermont PBS, avec ta belle gueule, tu passerais bien à la tv pour présenter les sports…" Il se mit à rire même si c'était qu'une demie-blague, il passerait bien à la tv, aucun doute. "T'as faim du coup ? J'cuisine vite un truc et on s'pose tranquille avec une bonne bière ?"


_________________


Work's good for the mind.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 44
PSEUDO : BH
AVATAR : D. Franco
CREDITS : tearsflight
ÂGE : 30

MessageSujet: Re: [Flashback]Back to the region. [Neal]   Jeu 17 Mai - 11:05

Tu défailles légèrement sous le coup de Connor. Pas qu'il t'ait fait mal ou quoi, mais tu ne t'y es pas attendu, tu as été surpris.  « Même si j'avais l'âge, j'irai pas frapper chez eux, comme tu t'en doutes probablement déjà. » Mes parents n'avaient jamais fait l'effort de m'accueillir comme il se devait, au point de me foutre dehors pour trois fois rien à mes yeux. Je n'ai jamais correspondu à ce qu'ils attendaient de moi, et c'était peut-être mieux ainsi. Donc même si le choix s'offrait à moi, je n'irai jamais vers eux à nouveau. Ton cousin, c'est un drôle de numéro. Tu l'adores rien que pour ça. Il sait très bien que tes doué de tes mains que si t'as un stylo dedans. Le reste, t'es tout sauf manuel. T'es même un véritable cas social en ce qui concerne le bricolage. Mais tu sais changer une ampoule, c'est déjà ça. Peut-être que tu pourras te servir de ça pour l'aider, même si ça correspond à un rien dans l'énorme travail que Connor fait dans les maisons qu'il rénove. Un sourire fend ton regard. Quelle ironie ! « J'arrêterai d'embêter tout le monde avec le terrain. Ca ferait du bien aux gens avec qui je travaillais à New York de ne plus m'entendre me plaindre. Sans doute qu'ils auront trouvé mieux comme job aussi, faut dire. Non, j'suis pas un bon carreleur, tu fais mieux de pas me demander ! Par contre pour tout casser, je devrais pas être mauvais. Ah et du coup, si t'as besoin de quelqu'un pour changer tes ampoules... je suis ton homme ! » Cet élan d'héroïsme complètement ridicule te donne l'impression d'être important alors pourtant que ça n'a aucun effet grandiose. Ouais, t'es un poil ridicule, mais ça te dérange pas. Avec ta famille, le ridicule ne tue pas, tu l'as déjà expérimenté de nombreuses fois, même devant ta tante et tes cousins, ça c'est sûr.

Et puis, les histoires de famille, c'est quelque chose qui continue à te suivre. Pas que ça te déplaise, tant que tes parents sont pas dans le lot, mais un repas de famille c'est toujours une source d'angoisse pour toi. Surtout que là, tu sais que les reproches, même s'ils ne sont pas très méchants risquent de fuser, et ils seront largement mérités. Mais ça, tu le dis pas, après tout ça te fait assez suer comme ça de te dire que t'as été avalé par ton taf au point de zapper d'appeler ta famille pour leur dire que t'es toujours vivant. Avalé à tel point que tu as jamais pu prendre le temps de cuisiner, ce que tu n'hésites pas à dire à Connor. « Ca c'est cool ! Tant que c'est pas moi qui cuisine, tout va bien, j'suis sûre d'avoir de quoi manger. » Parce qu'outre le fait que t'as pas eu le temps jusque là, t'as jamais beaucoup d'idées, ou alors deux que tu adores faire, mais tu supportes pas de toujours manger la même chose. Ca n'aide pas. Tu pouffes un peu. Il est bête ton cousin quand même ! « La télé ça m'intéresse pas du tout... je préfère les journaux. J'vais postuler à tous, mais je crois que je préférerai une place au journal de Burlington... » L'avantage des grands journaux c'est que tu es sûr qu'il y a un peu de place pour un reporter sportif. Les petits journaux sont parfois trop spécialisés et t'as pas envie bah... par exemple d'être reporter culinaire, ça n'aurait aucun intérêt pour toi. « Mais oui ! Je crève de faim ! Le voyage a creusé mon estomac de fou. » Et puis un bon repas avec une bonne bière, faut être complètement stupide pour le refuser.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 207
PSEUDO : raph/evalie
AVATAR : Chris Pratt
CREDITS : honeyy (ava) - astra (sign) - alas (icon sign)
ÂGE : 38

MessageSujet: Re: [Flashback]Back to the region. [Neal]   Ven 18 Mai - 23:52

Connor vit le léger, très léger moment de flottements quand il annonça qu'ils n'avaient plus l'âge de retourner chez papa maman. Il posa sa main une seconde sur l'épaule de son cousin en hochant la tête. Oui, il savait. Il savait pertinemment qu'il n'irait jamais frapper chez ses parents, ce n'était pas pour rien qu'ils étaient devenus presque frère à l'époque quand il était venu vivre chez les Connelly. Ce n'était pas pour rien que sa mère ne s'était jamais tellement bien entendu avec sa sœur et qu'elle avait coupé quasiment tout contact depuis que Neal était venu chercher un havre de paix dans sa famille. Pour Mary Connelly, la famille, c'était tout et on devait en prendre soin, ce que sa sœur n'avait pas su faire. Ils parlèrent du dimanche suivant qui serait d'ailleurs un grand repas de fête pour le retour de Neal. Et puis parce que le jeune homme est comme ça, il lui propose même un job s'il en a besoin. Ce n'est pas comme si ça manquait de travail sur les chantiers de Connor. Oh certes, il faisait une grande partie tout seul, mais pour certains travaux, il faisait en général appel à des gars de la région. Ça lui faisait des contacts intéressants, ça lui permettait de s'intégrer un peu mieux et ça facilitait souvent la vente. Et puis Connor était un gars hyper sociable, il en avait besoin de ces contacts.

Il se mit à rire quand Neal confirma que la bricole et poser du carrelage, c'était clairement pas son point fort. Bah, il en avait d'autre. Mais la démolition, ça serait sûrement dans ses cordes. Ça, il n'en doutait pas une seule seconde. Et changer les ampoules… "Les ampoules… Promis, si j'ai ça, je t'appelle direct !" Et puis ils parlèrent de ce soir. Manger un truc, boire une bière ou deux, regarder un film. C'était une soirée parfaite. Connor le rassura sur un point, il n'avait rien prévu pour la soirée. Pourquoi ? Simplement parce que Neal revenait ce soir et que la famille… et bien on ne leur tournait pas le dos. De plus, les deux s'étaient toujours très bien entendus et il avait envie de retrouver cette complicité. Il lui donna une tape dans le dos. "T'inquiètes, la cuisine je gère." Il voulut en savoir plus sur ses recherches également. Pas de TV, juste les journaux. "Ouais, c'est sûrement mieux, tu risques moins d'être coincé avec des trucs qui te tentent pas." Et puis il avait faim. C'était parfait. Il l'entraîna à la cuisine et mit à cuire de l'eau. "Pasta carbonara. Histoire de bien te caler et te faire retrouver les petits plats de ma mère. D'ailleurs, dis pas à ma mère que tu sais pas cuisiner… sauf si tu veux avoir droit à un cours pour apprendre les recettes familiales de base. Avant d'avoir le droit de quitter la maison, j'y ai eu droit. Bon je le regrette pas, ça fait son effet quand t'invites une fille à manger et que tu cuisines…" Et il rit. C'était vrai d'ailleurs. "Tu comptes chercher dans quel coin pour vivre ? Burlington ? Un bled pas loin ?"


_________________


Work's good for the mind.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 44
PSEUDO : BH
AVATAR : D. Franco
CREDITS : tearsflight
ÂGE : 30

MessageSujet: Re: [Flashback]Back to the region. [Neal]   Sam 26 Mai - 13:42

Tu remercies le Ciel de t'avoir donné une famille pas complètement défaillante. Sans les Connelly, tu n'en serais certainement pas là, et tu vivrais sans doute sous les ponts. Tu ne regrettais qu'une chose dans toute ta vie, c'est de ne pas avoir leur nom. Mais pour cela, il aurait encore fallu que tu sois renié sur papier par tes parents. Et à l'oral, ça les dérangeait pas, mais ça passait mal d'avoir signé un papier pour dire que votre fils n'est plus votre fils à vos yeux. Tu comprenais tes parents mieux que tu ne l'aurais voulu. Tu avais grandi une partie importante de ta vie avec eux et tu savais très bien comment ils fonctionnaient, ne t'en déplaise. Non, tu préférais définitivement vivre auprès des Connelly que des Parera. À la différence de ces derniers, ils avaient un excellent savoir vivre et un sens inné des priorités que n'avaient pas tes parents. Leur priorité, ça avait toujours été l'exemple qu'ils donnaient aux autres et l'argent. Encore et toujours l'argent. Tu ne leur en veux pas aujourd'hui, mais tu ne peux pas les pardonner de ce qu'ils t'ont fait subir... du fait qu'ils t'ont mis à la porte sans ménagement. Tu n'es pas fier d'être leur fils. Tu l'aurais plus été si tu avais été le fils de ta tante Mary. Ce que tu as un peu été puisqu'elle a toujours été là pour toi, même quand tu ne le méritais pas.

Un sourire fend ton visage. Ah, ton cousin ! Qu'est-ce que tu ferais sans lui ? Dans l'immédiat, la réponse est rien du tout. Tu en as bien conscience et tu lui es énormément redevable. Rien que pour te fournir un toit au dessus de la tête. Et en plus il te proposait davantage. Bien davantage. Ils sont comme ça dans la famille de ta tante. À l'exact opposé de tes parents qui ne pensent qu'à leur gueule et à leur foutu porte-monnaie. Et même pour poser une ampoule, ce que le commun des mortels pouvait faire facilement, il te proposerait. Bon, tu te doutes un peu qu'il pourra les poser lui-même, mais l'intention, c'est ce qui compte à tes yeux. Tu fais mine d'être soulagé. Mais en vrai tu l'es véritablement. « Bon, tant mieux, au moins, pas d'intoxication pour ce soir ! » Et puis, vous parlez de tes opportunités, ou de celles que tu comptes créer, du moins. « On a beau être des belles gueules dans la famille, j'ai pas envie que tout le monde sache qui je suis... ou du moins à quoi je ressemble ! » La notoriété, ça te tente, mais seulement derrière un nom, pas derrière une tête de surcroît.

Un vague souvenir te rappelle qu'effectivement ta tante est difficile pour comprendre que quelqu'un ne sait pas cuisiner. Grâce à ça, tu sais faire des oeufs durs. Une longue heure d'explication pour dix minutes de cuissons et trente secondes de refroidissement sous l'eau. Bref, LE plat par excellence que tu ne peux pas rater selon elle. « Si elle n'a pas changé, je me garderai bien de le lui rappeler. En espérant juste qu'elle ne me demande pas si je me suis amélioré... sinon je suis foutu. » Oui, parce que Mary a toujours su quand tu mentais. Un tic, peut-être, sans doute léger mais pas suffisamment aux yeux de ta tante pour qu'elle ne le manque pas. Et voilà comment chaque connerie de ta part a mené un savon bien mousseux. Mais toujours plus appréciable qu'un désintérêt le plus profond. « Je devrais peut-être faire l'effort alors... ça me rapportera peut-être une jolie fille qui aime la bonne cuisine et qui sait peut-être bien la faire, à mon bras. » Neal, ou dix leçons pour devenir un gros machiste. « D'ailleurs, en parlant de jolie fille, tu as trouvé chaussure à ton pied, cousin ? » Ta curiosité finira par te perdre, c'est vrai, mais en attendant, tu fais la conversation, c'est pas plus mal. « Burlington en particulier... Sinon les petites villes alentour, Redwood Hills en priorité des petites villes... » Bref, des endroits que tu connais.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Flashback]Back to the region. [Neal]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback]Back to the region. [Neal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» {Flashback} Back From The Dead [Klaus, Kol & Elijah]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» [Flashback]Un premier voyage...
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
YOU'RE ENTERING REDWOOD HILLS
 :: travelling :: Saint-Albans
-
Sauter vers: