AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Merci de privilégier les nombreux scénarios, pré-liens et membres des familles lors de votre inscription !
N'hésitez pas à interpréter un membre de la secte !
Nous recherchons activement des parrains, n'hésitez pas

Partagez | 
 

 That's what you get when you're having a Russian friend. [Come on boys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 38
AVATAR : Jason Momoa
CREDITS : Shadows
ÂGE : 37

MessageSujet: That's what you get when you're having a Russian friend. [Come on boys]   Lun 14 Mai - 14:06


That's what you get when you're having a Russian friend.
Le hasard fait bien les choses et aujourd'hui, pour Mickaël, c'est tombé dans le mille. Il n'y avait aucune chance, vraiment aucune pour que l'endroit où il retrouve sa soeur soit le même que là où vit Isiah. Une connaissance datant de son enfance. Un sourire narquois apparaît sur ses lèvres en repensant à cette période. Non, ce gamin-là, il ne l'aimait pas du tout. Pourtant, plus âgé que lui à ce moment, il avait tout du mec complètement immature et imcapable de se tenir en place. Tout ce que Mickaël détestait. Mais ne dit-on pas qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis? Ce n'est que bien plus tard pourtant que son avis sur Isiah change. La guerre l'a changé. Ce n'est pas pour autant une bonne chose. Elle a changé Mickaël également. Elle a changé tout le monde et elle a changé la vie de tous. Bien que Mickaël n'en parle jamais, il ne peut pas ignorer le fait qu'Isiah doit sûrement être comme lui à ce propos, de temps en temps. Y repenser, c'est le pire. En parler, c'est presque impossible. Depuis ses évènements, ils se comprennent mieux et même s'ils sont encore différents, Mickaël n'en a plus rien à faire. Isiah  a son profond respect et c'est un ami. Sa parole et ses avis comptent à ses yeux. Ce n'est pas le cas de tout le monde.

Lorsqu'il quitte l'hôpital, il n'est pas trop tard pour rattraper le temps perdu et il se permet alors alors d'envoyer un message à Isiah afin de lui envoyer une adresse en lui demandant s'il est dispo. Un bar, non loin de l'hôpital, face à lui lui fait de l'oeil et il aurait bien besoin d'un verre après cette rencontre haute en couleurs. Peut-être même deux. Finalement, quand il reçoit une réponse positive de son ami, lui précisant qu'il ramène quelqu'un avec lui, il ne se fait pas prier pour entrer et commander sa bière immédiatement. Le sourire que lui lance le barman est limite éblouissant mais il n'en tient pas compte plus que ça. Tout l'éblouit dans cette ville et pas seulement dans le bon sens. Non, ça pue la bonne humeur et l'amour. Chez lui, rien n'est comme ça. Ils ont l'habitude d'être droit et de s'en tenir principalement à ce qui doit être fait, selon des règles. Le service dans les bar est limite à la chaîne alors, oui. Il recule un peu devant l'effet colgate que lui fait le mec mais il tient bon parce qu'il veut revoir son pote et que faire de nouvelles connaissances ne lui ferait sûrement pas de mal.

Encore un message pour le prévenir qu'il n'est pas loin. Il commande alors deux autres bières et a droit à d'autres sourires. Il n'en rend aucun et se met même à froncer les sourcils. Merde, ce n'est pas un peu too much là? Il se fait encore des idées, peu habitué à l'amabilité et quand il entend son ami dans son dos, il se retourne et lui attrape la main pour l'attirer dans ses bras. Tapote du dos. Une étreinte purement amicale à ses yeux. "Merde, ça fait tellement longtemps. T'as vieilli mec!" Il lui sourit, c'est le meilleur compliment qu'il puisse lui faire. Il le relâche et se penche pour attraper la main de Fynn avec une poigne de fer. Toujours comme son père le lui a appris. Droit dans les yeux. "Mickaël. Les amis d'Isiah sont aussi les miens en général et chez nous, ça ne se fête pas sans bière! Je vous en ai commandé. Heureusement parce que vous auriez dû subir le sourire d'enfer du barman sinon." Il se tourne vers Isiah. "Vous êtes tous toujours aussi sympathiques par ici?" Ca lui donne de l'urticaire et il s'assied à la table ronde qu'il a gardé pour eux. Une bonne soirée entre mecs, c'est ce qu'il lui fallait. Il ne croit pas si bien penser cela dit.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
The best is yet to come
Forget about the things that really matter. ▬ I can see it in your eyes that you're fighting something wrong.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 895
PSEUDO : Namysh
AVATAR : Jon Bernthal
CREDITS : Aloa (vava) + tumblr (gifs)
ÂGE : 40

MessageSujet: Re: That's what you get when you're having a Russian friend. [Come on boys]   Mar 15 Mai - 11:04

18h. Les deux pieds sur son bureau, bien calé dans son fauteuil, un dossier ouvert sur le ventre, Isiah venait de s’endormir, en attendant que son coéquipier daigne revenir des toilettes. Il avait attendu… et attendu, de longues minutes. Ne voyant pas le Danois revenir, il avait voulu lire quelques rapports, mais avait fini par s’endormir sur le dossier. Il fut réveillé en sursaut, quand deux mains se posèrent brutalement sur ses épaules. Son cœur fit un raté. De peur, Isiah manqua de tomber de son fauteuil et fit dégringoler le dossier par terre. « Vaugn merde… c’plus ce que c’était ! D’puis quand tu dors au bureau ? », dit Jonas, avec un grand sourire. L’inspecteur venait de frôler la crise cardiaque – à peu de choses près – et maugréa tout d’abord un truc incompréhensible, dans sa barbe. Tout en se baissant pour rattraper le dossier et remettre de l’ordre dans ce dernier, Vaughn dit-alors d’une voix plus intelligible « Depuis que t’es tombé dans le trou des chiottes ! Putain, Søren, ça fait une éternité que je t’attends ! » Jonas fronça alors les sourcils avant de rétorquer cette fois-ci sérieusement « En fait ça fait au moins 15 min que j’suis là, mais tu dormais comme un bébé, alors j’t’ai laissé faire ! ». Merde, il était vraiment au bout de sa vie en ce moment. Et ce n’était pas les valises qui lui servaient de cernes – sous les yeux – qui pouvaient dire le contraire. « Allez rentre chez toi. Tu s’ras mieux avec ta femme…. J’pensais pas dire ça un jour, mais t’sers à rien là ! » A vrai dire, Isiah ne pensait pas non plus entendre ça dans la bouche de Jonas et encore moins être d’accord avec lui. Trop stressé, trop fatigué, il n’était d’aucune utilité au commissariat. Il n'eut même pas la force de le contredire lorsqu'il évoqua sa femme. Il secoua la tête de mécontentement, juste pour la forme, avant de se relever, encore tout groggy d’avoir dormi ainsi et fila aux vestiaires – pour se doucher, mais sans se changer - sans demander son reste. Son téléphone portable vibra dans la poche de sa chemise, au moment où il était en train de regagner sa voiture. Un message de Mickaël, lui demandant s’il était disponible ce soir. Il se rappela alors qu’il devait voir Fynn. Aussitôt, il texta ce dernier et lui demanda si cela ne le dérangeait pas, s’ils rejoignaient un ami à lui, dans un bar en dehors de la ville. Fynn n’y voyant pas d’inconvénients, il passa le chercher presque aussitôt. « Salut Fynn ! Quoi de neuf ? J’espère que t’as mangé. Mon pote est d’origine Russe, il a plutôt une bonne descente, faut arriver à le suivre ! », dit-t-il en scrutant le visage de son ami et en lorgnant du côté du choix vestimentaire de ce dernier. Drôle de costume. Drôle de hasard aussi. Dernièrement, Vaughn avait plutôt du mal avec les coïncidences. Mais celle-ci était plutôt bonne. Il était heureux de pouvoir côtoyer cet ami de longue date.

Rapidement, ils parvinrent à l’adresse indiquée. L’ambiance était plutôt calme, mais la déco laissait à désirer. Ils auraient presque pu coller avec le décor, entre l'uniforme de police et le type tout de doré vêtu. Ils retrouvèrent rapidement Mickaël. Accolade virile. Son ego prit sérieusement un coup dans l’aile, lorsque Mickaël lui avoua qu’il avait vieilli. Sans doute un compliment dans la bouche du grand barbu. « Le temps passe trop vite. Toi t’as pas changé… Tu crois pas si bien dire… D’ailleurs si on pouvait ne pas veiller jusqu’à l’aube, ce serait bien… Au risque de mettre trois semaines à m’en remettre ! » Sourire de circonstances. Il avait clairement besoin de repos, mais surtout de digérer la nouvelle qu’il s’était méchamment prise dans les dents. D’ailleurs il avait tenu Mick’ informé, via mail, durant leurs nombreux échanges, mais il n’avait pas vraiment envie de s’étaler sur le sujet. Pas ce soir. Non, ce soir il voulait potentiellement oublier cette épée de Damoclès qui menaçait de s’abattre sur lui. « Merci pour la bière ! », dit-il en attrapant la bouteille et en levant cette dernière, sans vraiment faire attention au barman en question. Un rire lui échappa suite à la question de Mickael. « Non… mets ces mêmes types devant un match de foot, avec quelques litres de Guinness et tu verras qu’ils seront tout de suite moins sympathiques », avoua Vaughn. « Dernièrement je me suis fait péter le nez par un espèce de hooligan de mes deux… A coup de tabouret ! », grimaça-t-il. « Tu verras, après quelques temps ici, on s’habitue au karma pourri… N’est-ce pas Fynn ? » Ce n’était pas le musicien qui pourrait dire le contraire. Lui aussi avait sa dose de situations merdiques. Il s’installa à la table ronde avec ses deux acolytes. « Bon, on trinque à quoi les gars ? Aux retrouvailles, à l’avenir… au bordel ? » Il tapa énergiquement sa bière contre celles de Fynn et Mickaël, avant de porter la bouteille brune à ses lèvres et d’avaler une gorgée. L’inspecteur remarqua seulement en cette seconde qu’il était assis sur un affreux tabouret violet molletonné. Plusieurs types entrèrent à ce moment-là. Certains avec des hauts moulants au possible, un avait même un casque de viking sur la tête et un autre portait des talons hauts. « C’est soirée à thème ? Les habits du gars là-bas sont pas un peu serrés d’ailleurs ? », demanda Isiah en se grattant la joue. Il n'avait pas remarqué les talons hauts. Discrètement, il envoya un sms à Andy.

_________________
Gone Away
Run, run, run. Red cold river. I can't feel anything at all. This life has left me cold and damned, I can't feel anything at all. This love has led me to the end
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 157
PSEUDO : mohnstad
AVATAR : Brendon bby
CREDITS : dandelion
ÂGE : 35

MessageSujet: Re: That's what you get when you're having a Russian friend. [Come on boys]   Mar 15 Mai - 19:16

« Oh Fynnou chéri quand est-ce que vous venez me rendre visite ? Mais.. c’est quoi cette veste de carnaval ?! Tu es très beau mon choupinet mais… c’est pas carnaval ! » Il reste posté devant l’ordinateur devant le visage de sa mère qui affiche une grimace à peine exagérée. L’appel visiophone avec sa très chère mère est obligatoire, c’est la seule chose qui l’empêche de traverser l’Amérique pour le voir. « C’est pas une veste de carnaval, c’est une veste de gala, maman ! » Il peut pas s’empêcher d’éclater de rire malgré lui. « Et Violett ? Où est ma magnifique Violett ? » Fynn soupire un peu. « Elle est chez une copine elle passe la soirée là-bas, je lui dirais de t’appeler demain si tu veux. » Il est fin prêt à sortir pour voir Isiah et la situation où sa mère déblatère sur l’impossibilité pour lui de se séparer de sa fille plus d’une nuit, le dérange fortement. En examinant sa veste, il consent qu’il est un peu extravagant pour la situation. Un costume doré, un classique, il a pas sorti le rouge à paillette non plus. Mais c’est pas comme s’il faisait dans la dentelle d’habitude. Et vu les couleurs de sa maison, il sait pas vraiment qui il peut duper sur ses goûts esthétiques. Un message d’Isiah qui lui indique un changement de programme et un deuxième ami à rejoindre. Plus on est de fous plus on rit. Il doit passer le chercher dans pas longtemps alors il offre le plus beau sourire à sa mère. « Ecoute maman, on parlera un peu plus demain, j’aurais d’ailleurs quelques trucs à te demander à propos de Nate. Là j’ai pas trop de temps, alors je dois te laisser. » Le visage de sa mère se raidit, « Qu’est-ce qu’il se passe avec Nathanaël ? Fynnick je t’interdis de… » Il ferme son ordinateur d’un coup sec et soupire profondément. Il déteste quand sa mère l’appelle par son prénom en entier. Il a pas le temps de reconsidérer son choix vestimentaire puisqu’il entend déjà la voiture d’Isiah devant chez lui. Il se dépêche de mettre son portefeuille dans sa poche et d’examiner sa coiffure dans le miroir de l’entrée avant de sortir en trombe. Il manque de se casser la figure et de rendre Isiah aveugle avec son costume mais il parvient à entrer dans la voiture.

« Salut Is’ ! » Il écarquille les yeux en entendant le discours de son ami. « Non j’ai pas mangé, mais comme on dit : manger c’est tricher, je suis prêt de chez prêt ! », s’exclame-t-il en levant un poing en l’air. Ils arrivent bien assez vite au lieu du rendez-vous. Il trouve l’endroit super et il sourit de toutes ses dents aux employés du bar qu’il trouve très sympathiques. Il se fait broyer la main par l’ami d’Isiah et se dit définitivement que niveau virilité il pourra repasser. « Ouahou sacré poigne ! Enchanté, Fynn. Merci beaucoup pour la bière ! », s’exclame-t-il tout sourire. Il se secoue un peu la main et s’assieds avec les autres autour de la table. Fynn se marre comme un idiot à la remarque d’Isiah sur le côté sympathique des gens présents dans le bar et il lève un pouce en l’air pour montrer qu’il est d’accord. « Un tabouret ? Il avait peur que les os de son poing se brisent contre ta mâchoire, c’est certain. » C’est vrai qu’en voyant les deux mecs avec qui il se trouve, le calcul est vite fait. « En même temps, Mickaël, t’inspires la sympathie, les gens ont intérêt à être sympa avec toi ! » Il rit et attrape la bière que Mickaël leur a offert. Il remarque quelques personnes qui les regardent avec insistance à la table juste à côté d’eux alors il s’écrie, « Ben c’est vrai il inspire la sympathie avec une carrure pareille ! Je suis sûr que vous êtes d’accord ! » Les hommes présents à la table acquiescent avec ferveur. « Sympa le costume ! », lui répond l’un deux. « Merci, c’est très gentil ! », rétorque Fynn avec un clin d'oeil. Il se retourne à nouveau vers ses amis, beaucoup trop fier que son costume soit apprécié pour ne pas sourire comme un idiot. Il soupire et hoche la tête d’un air entendu quand Isiah parle de karma pourri. Il ne croit pas si bien dire. « Au bordel ! », s’exclame-t-il en faisant tinter le verre. Fynn tourne la tête quand Isiah attire leur attention sur les habits extravagants des personnes qui entrent dans le bar. « C’est peut-être un bar qui fait théâtre/cabaret, les gens sont parfois assez extravagants dans le milieu. » Il s’attend à se faire charrier parce que c’est vraiment le comble. « D’ailleurs Isiah va bientôt se lancer dans un numéro, il est encore en uniforme, hein Mick ? » Il tape du poing sur la table, « Bientôt le numéro de danse d’Isiah tenez-vous prêt ! » Il se fait remarquer, mais il s’en fout.


_________________
he felt no love for her
He looked at her ▬ as a man looks at a faded flower he has gathered, with difficulty recognizing in it the beauty for which he picked and ruined it.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 38
AVATAR : Jason Momoa
CREDITS : Shadows
ÂGE : 37

MessageSujet: Re: That's what you get when you're having a Russian friend. [Come on boys]   Ven 18 Mai - 16:10


That's what you get when you're having a Russian friend.
Revoir Isiah le ramène vraiment des années en arrière et c'est autant un plaisir qu'une piqûre de rappel face aux mauvaises expériences qu'ils ont vécu ensemble. Ce n'est cependant pas ce qu'il veut penser ce soir ni même ce dont il a envie de parler alors dès qu'il le prend dans ses bras, il dit la première chose emplie de sincérité qui lui passe par la tête. Isiah a pris de l'âge mais c'est logique. D'ailleurs, quand il lui dit qu'il n'a pas changé, il balance machinalement la tête. "J'ai pris de l'âge moi aussi mon vieux! Trois semaines? A d'autres Is', on est vieux mais pas tant que ça. Pour nos retrouvailles, c'est jusqu'à l'aube sinon rien. Ta petite femme pourra bien s'occuper de ça, non?" Il rigole parce qu'il sait que ce n'est pas exactement sa petite femme mais c'est assez amusant de l'embêter avec ça. Il ne peut pas s'en empêcher.

Lorsqu'il se penche pour découvrir l'ami d'Isiah il se retient de reculer devant l'éclat de sa veste. Merde, les amis d'Isiah ont vraiment des goûts vestimentaires étranges. Est-ce que ce sont des fleurs? Il fronce les sourcils tout en lui prenant la main et rigole quand il lui fait remarquer qu'il a une bonne poigne. "Plus on serre fort, plus on inspire le respect selon mon père. Je te montrerais ou il faut appuyer." Rajoute-t-il en lui faisant un clin d'oeil après une tape sur l'épaule. Il balance les deux mains quand ils le remercient pour les bières. "Ca va, c'est une tradition les retrouvailles devant une bière chez nous. Et plus si affinités." Et de l'affinités, il y en avait déjà, ça se sentait à des kilomètres à la ronde. Maintenant, il ne pouvait pas se douter de quelle affinité exactement il était question aux yeux des autres. Peut-être passaient-ils pour un trouple sans s'en rendre compte. Il ouvre grand les yeux devant l'histoire d'Isiah et rigole en entendant Fynn parler de sa mâchoire. "J'espère d'ailleurs que c'est ce qui est arrivé ensuite?" Demande-t-il pour avoir la fin de cette histoire. Enfin une soirée passionnante. Une bonne soirée de mecs. C'est peut-être ce qui lui manquait le plus finalement. Il écoute Fynn lui parler de sympathie et il balance la tête prêt à lui répliquer que non mais il le voit discuter avec la table d'à côté. Mickaël tourne très légèrement la tête et fronce les sourcils en les voyant tous s'accorder à Fynn. Pour la discrétion, on repassera, il lance un regard à Isiah. "Tu l'as trouvé où le petit dandy?" Il sourit, touché bien malgré lui par le compliment, il finit par dire tout de même.  Pas qu'il ne le trouve pas sympa, bien loin de là mais le duo Isiah Fynn est plutôt marrant à voir. Surtout leurs différences qui sont flagrantes. "J'ai toujours pensé inspirer bien moins la sympathie que le respect." En fait, en temps normal, il fait peur, il intimide et il n'est sûrement pas la première personne à qui on viendra demander son chemin mais il est content d'entendre qu'il se trompe.

Il arque un sourcil en entendant le compliment des autres hommes sur la veste et il tique légèrement. Il n'a perçu aucune ironie ou il n'est plus à la page sur le ton américain? Cette veste n'a rien de sympa. Trinquer, ça, ça lui parle complètement. Il choppe sa bière d'une main ferme, prête à taper dans tout ce qui bouge avec quand il entend Fynn hurler "Au bordel" et qu'il se retourne vers lui avant d'exploser de rire en tapant contre son verre. "AU BORDEL!" Lance-t-il aussi fort de sa voix grave avant de se retourner pour taper dans celle d'Isiah, s'arrêtant ensuite pour regarder autour d'eux. Lui, au contraire, note les talons. "Ha non, celui là c'est un trans', regarde!" Il désigne les talons du bout du menton. Il y en a partout maintenant, cela  ne l'étonne même plus. Les autres, et bien, c'est sûrement comme Fynn. Ils ont des goûts étranges. D'ailleurs, c'est en effet le comble quand celui-ci se met a parler d'extravagance. "Au moins, tu passes inaperçu Fynn. Ce qui n'a pas du être le cas dans la rue. Hm?" Haussement de sourcil entendu, il descend une bonne moitié de sa bière après avoir ri avant de donner un coup dans le téléphone d'Isiah. "C'est pas bon d'être accro à une donzelle comme ça. Aussi bonne soit-elle. Laisse la respirer." Lâche-t-il en se retournant vers Fynn, cherchant son appui. "Dis lui toi!" Sauf que Fynn n'en est pas du tout à parler petite amie envahissante ou Isiah trop accro, non. Il est dans un tout autre délire qu'il a eu du mal à suivre jusque là mais quand il l'entend clairement il s'étouffe dans sa bière avant de s'essuyer la bouche d'un revers de main. Une grosse tape dans le dos d'Isiah pour qu'il bouge de sa chaise. "Tu danses?!? Bah dépêche, montre nous ça!" Il entend les mecs derrière eux crier de joie en entendant Fynn et il se demande quand même un moment si c'est normal. De quoi ils se mêlent d'ailleurs, a-t-il presque envie de dire mais après tout, pourquoi pas? Lui-même est emballé par l'idée pour se fendre la poire et ce serait sans aucun doute un souvenir de retour idéal. A hurler de rire. Il lui vole son téléphone en le faisant tourner entre ses doigts. "T'as besoin que je filme?"

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
The best is yet to come
Forget about the things that really matter. ▬ I can see it in your eyes that you're fighting something wrong.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

membre qu'on adore
Voir le profil de l'utilisateur
LITTLE TALKS : 895
PSEUDO : Namysh
AVATAR : Jon Bernthal
CREDITS : Aloa (vava) + tumblr (gifs)
ÂGE : 40

MessageSujet: Re: That's what you get when you're having a Russian friend. [Come on boys]   Aujourd'hui à 12:09

Etait-ce réellement une bonne idée de mélanger passé et présent, ou plutôt Fynn et Mickael ? Il lui suffisait de jeter un œil au costume criard de Fynn et d'écouter les paroles du Russe, pour se dire que non, définitivement non. Mauvaise idée, très mauvaise idée. D'autant plus que cela le renvoyait presque automatiquement pas loin de vint ans en arrière, lorsque les rôles étaient inversés. Lui le type incapable de se tenir à carreau et Mickaël trop bien élevé. Nostalgie. Cela lui fit mal de l'avouer, mais clairement il ne tiendrait pas la toile si Mickael les séquestrait jusqu'au petit matin. « Mhhh... je suis pas sûr... Je me suis endormi au bureau... C'est le début de la fin mon pote ! Me fait pas croire que c'est pas pareil pour toi... » Il ne prit pas la peine de relever la petite pointe d'humour – absolument pas drôle – du Russe et pinça juste les lèvres, d'un air renfrogné. Il y avait des sujets avec lesquels on ne plaisantait pas et celui-ci semblait en faire partie. Isiah laissa les deux hommes faire un concours de poigne – dont il savait déjà qui serait le vainqueur... quoique Fynn pouvait se révéler étonnant lorsqu'il s'y mettait – et jeta un nouveau regard sur les tables alentours. Clairement cette décoration lui brûlait les rétines. Il se demanda comment il était possible de mélanger autant de choses n'allant clairement pas ensemble. Un peu comme eux trois au final. Et puis ça dévia sur les affinités. Il éclata de rire lorsque Fynn évoqua le fait que le Hooligan avait eu peur de se péter la main en préférant l'option tabouret. « Ouais... sans doute... Depuis quand on cogne sur quelqu'un avec un tabouret ? Faut pas avoir de couilles pour faire ça », dit-il en secouant la tête « Il a terminé la tronche la première contre un mur et puis cellule de dégrisement... J'ai dû dire à mon Capitaine qu'il avait glissé du trottoir, avant de monter en voiture... pour expliquer pourquoi il était aussi amoché » Isiah passait son temps à raconter n'importe quoi au Capitaine Texan depuis plusieurs mois. Visiblement il n'était pas le seul à raconter n'importe quoi. Décidément, il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre. Fynn alpaguait tous les types aux alentours. Qu'était-il en train de faire au juste ? Evocation ensuite de sympathie et de respect. L'un n'allant pas sans l'autre si on les écoutait tous les deux. Ce qui fit marrer Isiah de son côté. Sympathique, c'était pas vraiment l'étiquette qu'on pouvait lui coller de son côté. Et ce n'était sûrement pas les derniers pains qu'ils s'étaient pris dans la face qui allaient arranger les choses. Le Russe lui demanda finalement où il avait trouvé Fynn, il retint un rire vu le terme utilisé. « Mhhh... Dans une poubelle faut croire... C'était l'homme à tout faire de ma cousine... Mais il est cool t'en fais pas »

L'inspecteur manqua de s'étouffer avec sa bière, qui lui remonta par le nez, lorsque Mickaël hurla à plein poumons et évoqua la présence de Trans' dans le bar. Il grimaça de douleur, parce que bordel c'était clairement pas le genre de truc qui faisait du bien. Il attrapa des serviettes sur le coin de la table et épongea comme il put le liquide ambré. Maintenant que quelqu'un le disait, c'est vrai que cela semblait expliquer les tenues plutôt étranges. Explications foireuses de la part de Fynn. « Ou juste un bar Trans'... », nota l'inspecteur en avalant ce qui restait de sa bière, en essayant de ne pas s'étrangler cette fois-ci. Comme le fit remarquer Mickael, il était vrai que Fynn passait totalement inaperçu au milieu des autres personnes, habillées encore plus bizarrement que lui. Nouveau sourire, avant qu'il ne grogna clairement. « C'est pas une donzelle et je suis pas accro... C'est pas bon d'être rustre non plus », lâcha-t-il brusquement, en se dépêchant d'envoyer un dernier message à la jeune femme, afin d'éviter de se payer une nouvelle réflexion de la part de Mickaël. Le délire soudain de Fynn lui fit relever la tête de son écran. Il était sérieux ? Jamais de la vie il n'irait s'afficher. Plutôt crever. Mickael s'étouffa à son tour avec sa bière. Petit concours de celui qui en foutait le plus sur la table. « Ouais c'est ça, pis vous voulez aussi que je chante YMCA pendant que vous y êtes ? … Dommage il manque quelques acolytes... T'as qu'à danser Fynn, t'es déjà habillé pour, nan ? », essaya-t-il de se débiner. La tape dans le dos que le Russe lui asséna lui décolla au moins la plèvre. Nouveau grognement lorsque Mickaël lui vola son téléphone. « Redonne moi ça. Me force pas à me lever.. J'ai pas besoin que tu filmes quoi que ce soit ! » Le genre de musique qu'il écoutait, clairement on ne dansait pas dessus. Isiah se leva, mais pour récupérer son téléphone. Le serveur augmenta alors subitement le volume sonore d'un savant mélange d'électro et de musique gangsta - faisant hurler les haut-parleurs - en même temps que plusieurs types se mirent à taper sur les tables. Non, décidément pas du tout son genre musical. Pas assez de guitares électriques et de cris de barbus. Il grimaça de plus belle lorsque les types de la table de derrière hurlèrent un truc à propos de son cul. Regard noir et outré. « Mais où est-ce que tu nous as emmené Mick ? », demanda-t-il en revenant s'asseoir. Tant pis pour son téléphone. Merde, pourquoi venait-il d'inviter Andy comme un con ? Clairement ça sentait la honte suprême. Le mec avec les talons s'approcha « dangereusement » de leur table.  

_________________
Gone Away
Run, run, run. Red cold river. I can't feel anything at all. This life has left me cold and damned, I can't feel anything at all. This love has led me to the end
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: That's what you get when you're having a Russian friend. [Come on boys]   

Revenir en haut Aller en bas
 

That's what you get when you're having a Russian friend. [Come on boys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REDWOOD HILLS :: 
YOU'RE ENTERING REDWOOD HILLS
 :: travelling :: Saint-Albans
-
Sauter vers: